Suivez 25stanley sur Facebook!

Le Journal de Montréal semble content de parler de RDS

576px-RDS_logo.svg

Un article ayant comme sujet principal le Réseau des sports (RDS) a été publié sur le site Web du Journal de Montréal;un texte dont le JdM ne semblait pas du tout hésitant à mettre en ligne puisqu’il a été rédigé pour rappeler que RDS ne diffusera aucun match de la LNH pendant environ six mois.

Le 9 avril prochain, la saison régulière des Canadiens de Montréal se terminera et cette rencontre sera présentée sur les ondes de TVA Sports. Cela veut donc dire qu’il ne reste que quatre matchs du Tricolore qui seront diffusés sur les ondes de RDS cette saison.

TVA Sports possède les droits de diffusion des parties en séries éliminatoires de Canadiens en plus des autres matchs impliquant les équipes qui se seront taillé une place dans la valse printanière.

Bref, le Journal de Montréal a sûrement eu un « plaisir fou » en rappelant une fois de plus aux gens que RDS devra combler un trou béant au cours des prochaines semaines en ne diffusant aucun match du circuit Bettman — une première depuis 2003 pour RDS.


La fin de semaine du Super Bowl a fait mal à TVA Sports

tva-sports-logo

La semaine dernière, on parlait du boost du match des étoiles qui avait aidé TVA Sports à se rapprocher de RDS. Il n’y a pas de doute que le contrat de télédiffusion de la LNH a aidé la station à augmenter son audience cette saison, mais lorsqu’il n’y a pas de match du Canadien, c’est encore très difficile pour le réseau de Québecor.

Selon Richard Therrien, dans la semaine du 26 janvier au 1er février, RDS a dominé TVA Sports au niveau des parts de marché (7,7% vs 0,8%). Bien évidemment, on y voit l’impact du Super Bowl, qui était non seulement diffusé à RDS, mais qui a aussi empêché TVA de présenter un match du Canadien samedi.

Même si c’est contre-intuitif, ces chiffres sont des bonnes nouvelles pour les deux réseaux. Pour RDS, c’est évident. Ils ont dominé la semaine et ils ont montré que leurs meilleures propriétés télévisuelles leur permettent de rester le réseau sportif le plus populaire au Québec. Ce chiffre de 7,7% les place parmi les meilleures stations au Québec pendant cette semaine et ce n’est pas rien pour une chaîne spécialisée.

En ce qui concerne TVA Sports, ce chiffre est moins bon que la moyenne des 100 premiers jours de la saison (1,7%), mais contre le Super Bowl et sans le Canadien, ce n’est pas surprenant. Toutefois, c’est le double du chiffre de la station pendant la dernière saison sans le contrat national de télédiffusion (0,4%). Ça nous montre que l’arrivée de cette entente a permis au réseau de se créer des fidèles qui y retournent même si les événements sportifs qu’ils offrent ne sont pas les plus populaires.

Doubler ce chiffre en moins d’un an sans avoir les deux plus grosses propriétés télévisuelles de la semaine est un progrès intéressant pour la station et ça montre pourquoi ils ont autant payé pour ce contrat. En même temps, ces chiffres leur rappellent qu’il y a encore pas mal de chemin à faire et que l’avantage de RDS est toujours présent. Heureusement pour eux, ils ont 12 ans pour compléter ce parcours.


Le match des étoiles a permis à TVA Sports de se rapprocher de RDS

tva-sports-logo

Depuis le début de la saison, le nouveau contrat de télédiffusion a permis à TVA Sports de se rapprocher un peu de RDS. Le réseau de Bell a encore une avance considérable (4,7% des parts de marché pour RDS vs 1,7% pour TVA Sports lors des 100 premiers jours de la saison), mais c’est pas mal plus proche que l’an passé (5,4% vs 0,4%).

Cet écart s’est encore rétréci pendant le match des étoiles. Du 19 au 25 janvier, RDS a obtenu 3,5% des parts de marché alors que TVA Sports était à 2,8%. Il y a plusieurs facteurs qui expliquent ces chiffres, mais le réseau de Québecor semble finalement s’installer comme un rival viable à RDS.

Au cours des dernières années, les dirigeants de TVA Sports pouvaient bien dire ce qu’ils voulaient, mais l’écart d’auditeurs était trop clair pour les prendre au sérieux. Toutefois, avec cet écart grandement réduit à cause d’un événement qui est clairement en perte de vitesse au niveau télévisuel, on peut imaginer une lutte intéressante au cours des prochaines années.

Bien évidemment, RDS peut répliquer en disant que cette baisse peut être expliquée par le fait que le Tricolore n’avait qu’un match sur ses ondes pendant cette période (victoire de 2-1 contre Nashville) et qu’ils vont facilement mener la lutte pour le reste de la saison. Par contre, je me demande quels seraient les chiffres sans l’Open d’Australie (avec Bouchard, Raonic et Pospisil), car le tournoi a probablement aidé RDS à garder le dessus sur TVA Sports.

Également, ce saut d’auditeurs était une occasion pour TVA Sports de créer de nouveaux fidèles en les habituant à leurs émissions pendant qu’ils étaient à l’écoute du match des étoiles. S’ils n’ont pas réussi à augmenter leurs cotes d’écoute et à affecter celles de RDS au cours des semaines suivant cet événement, il faudra qu’ils révisent leur stratégie avant leur prochaine opportunité pour créer une rivalité à long terme; les séries éliminatoires.

Via Richard Therrien


TVA Sports : pointe à 1,2 M de téléspectateurs pour le match Canadiens-Rangers

tva-sports-logo

TVA Sports a atteint une pointe de 1,2 million de téléspectateurs qui ont regardé le match des Canadiens de Montréal contre les Rangers de New York disputé au Centre Bell. Avec une moyenne de 859 000 téléspectateurs durant l’affrontement du CH à La Super soirée LNH, la chaîne sportive a été cherchée une part de marché de 24,6 %.

C’est un succès pour TVA Sports puisque la chaîne n’est plus en « grand débrouillage ». La population doit maintenant s’abonner pour regarder les rencontres du CH les samedis soirs.

Également, plus de 104 000 individus ont téléchargé les applications TVA Sports hockey et TVA Sports, ce qui est un nombre assez élevé considérant que celles-ci ne sont pas disponibles depuis bien longtemps.

« Nous sommes très heureux de la réponse des fans à notre offre multiplateforme que ce soit à la télé, avec La Super soirée LNH, ou encore avec les applications. Nous voulions rapprocher les amateurs de l’action et améliorer leur expérience hockey et je crois que nous avons visé juste. C’est très stimulant pour toute notre équipe », a indiqué le vice-président de TVA Sports, Serge Fortin.


TVA Sports a attiré 22% moins d’auditeurs que RDS l’an passé pour leur 1er match du samedi soir

tva-sports-logo

On a les cotes d’écoute pour le 2e match du Canadien sur les ondes de TVA Sports et comme pour les Panthers de la Floride, la 2e sortie fût pas mal plus difficile que la première. On se rappelle que TVA Sports avait maintenu les chiffres de RDS lors du match d’ouverture, mais ils n’ont pas été capables de faire la même chose samedi soir.

Le réseau a attiré environ 783 000 téléspectateurs pour le match contre les Flyers samedi soir. C’est une baisse de 22% par rapport à l’an dernier. On ne peut pas expliquer cette différence par l’adversaire puisque dans les deux cas, c’était les Flyers. Il s’agissait aussi du deuxième match de la saison. La seule différence est au niveau du score alors que le Canadien a gagné les deux rencontres, mais que ce fût plus compliqué cette année.

Tout n’est pas perdu pour TVA Sports. Ils sont venus au 2e rang au niveau des cotes d’écoute parmi tous les autres postes du réseau de Rogers à la même heure. Le seul réseau qui l’a devancé est CBC avec Penguins/Leafs avec 1,57 millions de téléspectateurs. Ensuite, on retrouve City TV qui a attiré un peu plus de 400 000 curieux pour la diffusion anglophone du match Flyers/Habs. En comparaison, 130 000 personnes ont écouté Sens/Lightning sur Sportsnet One.

Ce n’est donc pas la fin du monde, mais le fait que cette baisse survienne avant que le débrouillage du réseau se termine cette semaine n’est clairement pas une bonne nouvelle. Il faudra donc voir ce qui arrivera une fois que les téléspectateurs n’auront plus accès au réseau gratuitement.

Via Steve Lepore


Patrick Lalime aurait été le plan B de TVA Sports

Lalime

Mercredi soir, les téléspectateurs québécois ont découvert le duo Félix Séguin-Patrick Lalime qui sera à la barre des matchs du Canadien à TVA Sports. Les deux ont fait un travail correct et ont évité les erreurs majeures. Toutefois, parmi les deux, c’est Lalime qui a reçu le plus de critiques.

Suite à ces critiques, pendant son émission « Du sport et rien d’autre » à Radio9, Jean-Charles Lajoie a sorti des informations intéressantes. Selon l’animateur, Lalime n’était que le plan B de TVA Sports alors que le réseau a tenté de signer Dany Dubé pour en faire leur analyste pendant les matchs du tricolore, mais qu’ils n’ont pas été capables d’en venir à une entente.

On se rappelle que Dubé était le choix populaire lorsque TVA a acquis les droits et ce n’est pas surprenant que le réseau ait tenté de l’amener dans son équipe. Là où ça devient intéressant, c’est quand Lajoie a continué en disant que c’était clair que Séguin allait être là dans 12 ans, à la fin du contrat de TVA, mais que ce n’est pas la même chose pour Lalime.

Les analystes sont souvent ceux qui reçoivent le plus de critiques au Québec (on se rappelle Pedneault et Brunet), donc le cas de Lalime n’est pas nouveau. Toutefois, si les infos de Lajoie sont bonnes et que l’ancien gardien n’était pas au haut de la liste pour obtenir son poste, ce n’est pas impossible qu’il ait besoin de prouver aux dirigeants qu’il est en mesure de faire la job.


959 000 personnes ont écouté le match Habs-Leafs à TVA Sports

tva-sports-logo

Le premier match du Canadien sur TVA Sports était hier soir et on a les premiers chiffres. Environ 959 000 personnes ont écouté le match sur les ondes du réseau de Québécor. Cet auditoire est très semblable à ce qu’on avait vu pour le premier match du tricolore à RDS l’an passé.

C’est une excellente nouvelle pour TVA Sports qui avait une moins bonne distribution que RDS avant le début du contrat de télédiffusion. C’est vrai que la chaîne est présentement offerte gratuitement sur Illico et que ça a aidé, mais pour le moment, le réseau peut dire mission accomplie.

Ce fût un peu moins facile pour Sportsnet qui prenait la relève de CBC, un poste disponible partout. 2,01 millions de téléspectateurs ont écouté le match sur Sportsnet, ce qui est une baisse de 14% par rapport au match de l’an dernier. C’est la foule anglophone qui est responsable de la baisse de 10% au total depuis l’an passé (3,3 millions vs 2,96 millions). La transition semble donc plus difficile à faire en anglais qu’en français pour l’instant.

Via Steve Lepore


Pierre Houde n’a pas pu écouter le match contre les Leafs à partir de la galerie de la presse

Pierre-Houde

Avec le transfert des droits nationaux à TVA Sports, le match d’hier a été une sorte de première pour nous tous. Par contre, on n’a pas été les seuls à devoir changer nos habitudes, certains employés de RDS ont fait la même chose.

C’est le cas de Pierre Houde qui, pour une rare fois dans les dernières années, n’a pas pu écouter la rencontre du tricolore à partir de la galerie de la presse. Dans une intervention à CHOM jeudi matin, Houde a révélé qu’il a dû écouter le match au restaurant e11even qui est près de l’aréna des Leafs.

Ce fût le cas parce qu’il n’y avait pas de place pour lui sur la passerelle. Houde a blâmé cette situation sur la petite galerie de la presse et sur le trop gros nombre de médias présents. Comme il ne travaillait pas pendant le match, Houde n’avait pas de priorité et c’est pour ça qu’il a dû changer ses habitudes.

Le descripteur du Canadien à RDS a été cordial malgré la situation bizarre et il a tenu à remercier le personnel des Leafs qui lui a réservé sa place au restaurant. Comme quoi, tout le monde aura besoin d’un peu de temps pour s’adapter à la nouvelle situation de télédiffusion du Canadien au Québec.


Brisebois se joint à TVA Sports

patrice brisebois - marc bergevin - credit: lapresse

Patrice Brisebois, ancien joueur des Canadiens de Montréal, a quitté son poste avec le Tricolore, il y a quelques semaines, pour des raisons familiales. L’homme de 43 ans occupait les fonctions d’entraîneur au développement des joueurs au sein de l’organisation montréalaise depuis deux ans.

Finalement, Brisebois s’est joint à l’équipe d’analystes de TVA Sports. Celui-ci sera en ondes lors des matchs du samedi soir sur les ondes de la chaîne sportive en plus de prendre part aux émissions Le premier trio et Dave Morissette en direct.

« Je suis extrêmement heureux et privilégié de retrouver l’équipe de collaborateurs compétents et dynamiques ainsi que les téléspectateurs de TVA Sports pour la couverture des matchs de la LNH », a soutenu Brisebois, lorsqu’il s’est greffé au groupe de TVA Sports.

Les Super soirées LNH compteront donc entre autres sur les services de Brisebois, Louis Jean, Patrick Lalime, Renaud Lavoie, Félix Séguin et Paul Houde.


Paul Houde à TVA Sports

Paul Houde

Paul Houde se joint à l’équipe de TVA Sports pour les matchs du samedi soir du Canadien de Montréal.

Il agira en tant que commentateur-éditorialiste et il occupera un poste de premier plan dans les émissions d’avant-match. Également, il sera au rendez-vous lors de toutes les rencontres du CH présentées sur les ondes de la chaîne sportive en plus des séries éliminatoires, dont la finale de la Coupe Stanley.

« Je suis un méga fan de hockey, alors je suis vraiment enchanté à l’idée de me joindre à l’équipe de TVA Sports. Je vais pouvoir ressortir des statistiques et rappeler des histoires qui offriront une perspective de plus aux fans du Canadien », a soutenu Houde.

Crédit photo : Agence QMI