Suivez 25stanley sur Facebook!

Jonathan Drouin marque la folie des 7e matchs dans la LHJMQ

Il n’y a pas que la LNH qui présente ses éliminatoires présentement. Notre circuit junior québécois est également en pleine série. Mardi soir, nous avions droit à trois matchs ultimes dans la ronde des quarts de finale. Seuls les Sea Dogs ont réussi à passer en demi-finale sans aller en 7 alors qu’ils ont éliminé Baie-Comeau en 4 parties. Donc, nous avions droit à des 7es matchs à Québec, Shawinigan et Boisbriand.

Remparts de Québec 4-5 Mooseheads d’Halifax Prolongation:
La photo ci-dessus est celle du capitaine des Mooseheads, Cameron Critchlow, rebaptisé Clutchlow le temps de la partie de ce soir. Il a marqué les QUATRE premiers buts des siens dans cette rencontre cruciale. Du côté des Remparts, les 16 ans se sont finalement présentés alors que Duclair et Erne se sont inscrits à la marque avec de belles pièces de jeu. Toutefois, les 16 ans d’Halifax ont eu le dernier mot en prolongation alors que Zachary Fucale a tenu le fort devant le filet et que Jonathan Drouin a marqué le but qui décidait de la série. Halifax retournera à la maison pour le début de leur série contre l’Océanic de Rimouski.

Pour lire plus sur ce match, c’est ici.

Cataractes de Shawinigan 3-2 Saguenéens de Chicoutimi:
Les Saguenéens ont causé la plus grande surprise de cette ronde des séries ce soir. En éliminant les hôtes de la Coupe Memorial, qui étaient largement favoris, ils se donnent un rendez-vous avec les autres grands favoris de ces séries, les Sea Dogs de St-John. Pour Chicoutimi, les héros sont Christian Ouellet, avec deux buts ce soir, et Christopher Gibson, qui est le meilleur gardien de la ligue en séries cette année. Pour les Cataractes, plusieurs questions vont se poser chez la direction et parmi les partisans. Ils devront trouver un moyen de se relever et d’être prêts pour le tournoi de la Coupe Memorial qui sera chez eux dans 1 mois.

Armada de Blainville-Boisbriand 4-5 Océanic de Rimouski:
L’Océanic de Rimouski menait 4-0 à un point dans ce match, mais les hommes de Jean-Francois Houle ne se sont pas laisser faire et ont ramené le tout à égalité à la moitié de la 3e période. Peu de temps après le but égalisateur de Blainville-Boisbriand, l’Océanic a repris les devants et n’ont plus regardé derrière. Ils se sont fait une petite frayeur, mais Rimouski était clairement la meilleure équipe sur la glace pendant la rencontre. Rimouski ira sur la route pour affronter leur prochain adversaires: les Mooseheads.


Duel de titan au sommet du classement général de la LHJMQ

Avec un peu de retard, voici le résumé de la semaine dans la LHJMQ.

On savait que Patrick Roy possédait un groupe de jeunes joueur talentueux mais personne n’aurait pu prédire une telle saison. L’équipe de la vieille Capitale a maintenant 51 points d’accumulés, seulement deux de moins que la puissance de la ligue, les Sea Dogs de Saint-John. De plus, les Remparts ont trois matchs en main sur la troupe de Gérard Gallant.

Classement général LHJMQ

Les Sea Dogs connaissent une bonne saison mais les blessures les empêchent d’être aussi dominants qu’ils le souhaiteraient. Lorsqu’en même temps, tu es privé de tes trois meilleurs attaquants, il est difficile d’avoir tout le punch à l’attaque désiré. En effet, Huberdeau, Galiev et Jurco ont été sur la touche au même moment. De quoi faire pleurer un directeur-gérant…

Bref, la lutte sera des plus excitantes et gageons que la période des fêtes sera toute aussi captivante. Est-ce que Patrick Roy sera finalement acheteur?

——————————

Sur une autre note, après être passé sous le radar des dirigeants d’Équipe Canada Junior, Nathan Mackinnon en avait gros sur le coeur. Il répliqua alors de la meilleure manière qui soi en inscrivant 5 buts dans un même match. La pauvre victime: Nul autre que les Remparts de Québec. Enjoy!

———————————————————————————————————-

Pour savoir tout ce qui s’est passé lors la dernière semaine dans la LHJMQ, je vous invite à lire le reste de l’article sur La3eLigne.com en cliquant –> ICI

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page Facebook et sur Twitter.


Knockout // Combat Frederick Roy vs Gabriel Beaupre

Si Frederick Roy n’était pas le frère d’un célèbre chanteur, je ne vous parlerais probablement pas de ce combat survenu samedi entre les Remparts de Québec et les Foreurs de Val-d’Or. Mais comme son père est Patrick Roy, j’en profite pour souligner son excellent travail contre Gabriel Beaupré, propriété de l’Avalanche du Colorado. Pour ce combat, Frederick Roy doit être déclaré perdant. Par contre, on doit souligner sa ténacité d’avoir encaissé et répliqué de solides coups contre un adversaire pesant 40 LIVRES de plus que lui. Frederick Roy est 5.10 – 160 livres. Gabriel Beaupré est 6.02 – 200 livres.

*****

Amateurs de knockout

Restons dans l’univers québécois pour ce deuxième combat de ligues mineures. Je ne connais pas la ligue, ni le nom des équipes, mais je peux vous dire qu’à 27 secondes de combat entre Oakley et Ruter, le gars avec le jersey blanc se fait cogner solide sur le nez.


Résumé de la semaine dans la LHJMQ – Raymond Bolduc dans le jus

Si les choses se poursuivent de la sorte, Raymond Bolduc n’aura pas la chance de se prendre une semaine dans le sud cet hiver. Le préfet de discipline de la LHMJQ a encore dû passer la semaine à étudier deux gestes dangereux qui se sont passé dans les derniers jours.

Celui qui a fait jaser toute la planète hockey québécoise cette semaine est sans contredit le coup de genou de Jonathan Lessard du Drakkar. Sa victime, Nick Sorenson des Remparts, en aura pour un minimum de 6 mois de réhabilitation.

Lessard a finalement obtenu une suspension de 15 matchs. D’accord, le coup est extrêmement dangereux, mais 15 matchs?! La semaine dernière, Vincent Arsenau a obtenu 8 rencontres alors qu’il a tenté d’arracher la tête de Philippe Halley.

Je comprends que les deux cas sont bien différents. Mais ce ne sont pas les coups à la tête que l’on tente à tout prix de rayer de la ligue?

On pourrait en débattre longtemps, mais je vois ici une approche à la « deux poids, deux mesures » de la part du préfet de discipline.

Est-ce parce que Sorensen joue pour les Remparts? Je ne sais pas. Mais surtout, je souhaite vraiment que ça n’ait aucun lien. Mais lorsque l’on touche à un joueur de l’équipe la plus lucrative de la ligue, ça devient délicat.

Quel est le coup le plus dangereux pour l’avenir d’un jeune athlète? La tête ou le genou?

Pour savoir tout ce qui s’est passé dans la dernière semaine dans la LHJMQ, y compris la suspension donnée à Pierre-Luc Pelletier, je vous invite à lire le reste de l’article sur La3eLigne.com.