Suivez 25stanley sur Facebook!

Angela Price et Kayla Price sont les plus mignonnes fans que Carey Price peut avoir

La femme et la soeur de Carey Price, Angela (blonde) et Kayla (brunette) profitent de leur temps libre à Sotchi pour visiter les installations olympiques et la ville.

Angela ou Kayla?

BgVxHatIIAE5YIl
*Photo: @AngelaPrice24
***
BgYkpvhIMAABm6S
*photo: @Kaylaapricee
***
Screen shot 2014-02-13 at 6.25.26 PM
*Photo: @Kaylaapricee
***

Erik Karlsson et Daniel Alfredson sont des inséparables…

BgWMMmqIYAAkilT
***
BgYFSExIYAAYG1j
*Photos: @ErikKarlsson65
***

Raphael Diaz, le défenseur des Canucks de Vancouver et membre de l’équipe suisse de hockey sur glace, en compagnie de son compatriote suisse, Louri Podladlchikov, médaillé d’or en halfpipe.

BgYAvTVIUAA3X20
*Photo: @raphaeldiaz
***

Un fan du Canadien de Montréal, mais surtout d’Alexei Emelin a été vu aujourd’hui à Sotchi.

BgW1QhlIcAARf7W
*Photo: @ArponBasu
***

Suis-je le seul à trouver que les Russes ressemblent étrangement aux Olympiens des années 80 avec leurs survêtements rouge et blanc? Radulov, Datsyuk, Kovalchuk.

Screenshot - 13_02_2014 , 10_37_24 AM
*Photo: @Datsyuk13
***

L’ailer gauche du Wild du Minnesota et membre de l’équipe suisse de hockey sur glace, Nino Niederreiter, profite d’une journée de congé pour encouragé son pays natal.

BgXOxTlIMAAddNn
*Photo: @thelnino25

Raphael Diaz marque à son premier match avec les Canucks

Raphael Diaz n’avait pas de but après 46 matchs avec le Canadien cette saison. Ça lui a pris un match pour en marquer un avec les Canucks alors qu’il a marqué en 2e période du match de Vancouver contre Boston.

Sur le jeu, Diaz a reçu une belle passe de Kassian et avec la voie libre devant lui, il a effectué un lancer frappé qui a déjoué Tuukka Rask. Le suisse a été chanceux sur le jeu alors qu’on dirait que ça a dévié sur le bâton d’un joueur des Bruins, mais un but c’est un but.

Vidéo

GIF

Diaz

Bien évidemment, un but ne fait pas un échange et ça ne veut rien dire. Par contre, c’est plaisant de voir que Diaz commence sa nouvelle opportunité de belle façon. Les Nucks ont pris une chance sur lui et il semble en profiter le plus possible.

Avec de plus grandes possibilités à Vancouver, ça ne devrait pas être la dernière fois que l’on entend parler des prouesses du défenseur suisse et c’est tant mieux pour lui.


5 raisons pourquoi je n’aime pas l’échange Diaz-Weise

raphael-diaz

Lundi, sur l’heure du midi, Marc Bergevin a bougé en envoyant Raphel Diaz à Vancouver en retour de Dale Weise. Plusieurs partisans ont aimé la transaction, mais je ne fais pas partie de ce groupe. Voici les 5 raisons qui expliquent ma réaction face à cet échange.

1. Diaz excelle dans sa zone

Diaz

Diaz

Depuis son arrivée à Montréal, Diaz a surtout été perçu comme un défenseur offensif par les partisans du Canadien. C’est compréhensible étant donné sa taille et son jeu qui n’est pas le plus physique. Par contre, ce n’est pas nécessairement vrai puisque le suisse était un des rares défenseurs mobiles dont la force était le jeu dans sa zone.

Donc, quand ses performances offensives ont chuté, ses détracteurs ont oublié de mentionner que ses performances défensives étaient encore parmi les meilleurs de l’équipe.

Les deux tableaux ci-dessus expliquent bien la situation alors que le premier nous montre que Diaz faisait une différence au niveau des chances de marquer lorsqu’il était sur la glace cette année. C’est particulièrement intéressant de voir la différence énorme dans la 2e moitié alors que c’est pendant ce temps là qu’il est tombé hors des plans du club.

Le deuxième nous montre que Diaz était le défenseur qui accordait le moins de chance de marquer par minute jouée cette saison chez le Canadien. À part Gorges, on peut que la différence entre le suisse et le reste de l’unité est notable. (Le 1er tableau vient d’Olivier Bouchard et le 2e de Boucher Scouting.)

Donc, quand les haters de Diaz vous diront qu’il n’avait pas marqué de but contre un gardien depuis 2 ans en disant qu’il est fini, rappelez lui donc qu’il était un des meilleurs défenseurs défensifs du club.

2. Les statistiques avancées adorent Diaz

Diaz

Depuis le début de la saison, Diaz excelle au niveau des statistiques avancées qui calculent la possession de l’équipe lorsqu’un joueur est sur la glace. On peut voir ici que le suisse était au 1er rang des défenseurs du Canadien au niveau du Fenwick et 3e au niveau du Corsi. Ce sont deux statistiques qui estiment le temps de possession offensive d’une équipe lorsqu’un joueur précis est sur la glace. La seule différence c’est que le Fenwick élimine les lancers bloqués de l’équation alors que le Corsi les prend en compte.

Ces chiffres nous montrent à quel point c’est ridicule de préférer des gars comme Emelin et Bouillon à Diaz et je ne parle même pas de Douglas Murray qui n’a plus d’affaire dans la LNH. Pourtant, le CH s’est fait aveugler par l’argument de la taille et a choisi de retirer Diaz de l’alignement pour faire de la place aux cônes oranges que sont Bouillon et Murray.

3. Weise n’est pas si physique

Weise

Plusieurs amateurs ont aimé l’acquisition de Weise parce qu’ils y voyaient un gros bonhomme capable de jouer physique. Le seul problème c’est que c’est la raison pourquoi il avait des problèmes à Vancouver. L’équipe trouvait qu’il ne jouait pas assez physique et Tortorella en voulait toujours plus.

Il n’y a pas que Tortorella qui lui en demandait plus alors que l’attaquant a brisé la marque des 7 minutes dans un match à une seule reprise lors de l’absence de 6 matchs de l’entraîneur-chef des Canucks. Le CH a mis la main sur un gars de la trempe de Travis Moen ou Colby Armstrong, pas Milan Lucic.

4. Le fameux argument de la taille

Le Canadien est la plus petite équipe de la ligue. Donc, à chaque fois que ça va mal, ceux qui veulent prendre le chemin facile disent qu’il faut grossir l’équipe et c’est vraisemblablement dans la même lignée de pensée que le DG de l’équipe qui veut faire la même chose.

Pourtant, 4 des 5 équipes les plus petites de la ligue (Montréal, Calgary, St-Louis, Minnesota, Detroit) ont présentement une place en séries alors que seulement 3 des 5 plus grandes (Tampa Bay, Toronto, Winnipeg, Phoenix, Los Angeles) peuvent dire la même chose. L’importance de la taille dans la LNH est un mythe qui vit depuis plusieurs années. L’important pour gagner dans cette ligue c’est le talent. Toute décision qui va contre ça ne sera pas bonne, c’est aussi simple que ça.

5. Gestion ridicule du dossier Diaz

La gestion du dossier Diaz nous permet d’émettre des doutes par rapport au travail de Marc Bergevin. Le DG du Canadien a laissé son entraîneur faire baisser la valeur d’un joueur le plus bas possible avant de l’échanger à ce moment précis.

C’est exactement le contraire d’une gestion saine des actifs. Il faut vendre lorsque la valeur est à son apogée et acheter quand elle est au sous-sol et c’est l’inverse de ce que Bergevin a fait. L’échange de Diaz était inévitable avec les circonstances récentes, mais c’est Bergevin qui s’est placé dans cette situation et il n’a que lui à blâmer.

Le bon jeu récent de Beaulieu est certainement une bonne nouvelle, mais Diaz était déjà hors des plans avant l’arrivée de ce dernier. Un échange du défenseur suisse en début janvier aurait certainement rapporté plus que Travis Moen 2.0


Congé pour les joueurs du CH, mais pas pour Marc Bergevin

marc-bergevin-michel-therrien

Alors que les joueurs des Canadiens de Montréal bénéficient d’une journée de congé suite à leurs deux revers lors du week-end du Super Bowl, la direction du club montréalais, elle, passe à l’action.

En cette journée de repos pour les hommes de Michel Therrien, le directeur général Marc Bergevin a procédé à une transaction : Raphael Diaz a été échangé aux Canucks de Vancouver en retour de l’attaquant Dale Weise.

Le défenseur suisse n’avait pas endossé l’uniforme du CH depuis un bon moment et c’était, selon toute vraisemblance, le début de la fin pour lui. Voilà que l’aventure de Diaz avec le Tricolore est terminée. D’ailleurs, celui-ci croisera le fer avec son ancienne équipe dès jeudi soir. Les Canucks seront les visiteurs au Centre Bell.

Les troupiers de Michel Therrien seront de retour sur la patinoire mardi matin afin de se préparer pour leur match contre les Flames de Calgary, eux qui seront au Centre Bell pour y affronter le CH dès 19 h 30.

***

Therrien sur un siège éjectable?

Avec la période creuse que les Canadiens connaissent depuis le début du mois de janvier, les rumeurs vont bon train. Des spéculations résonnent et celles-ci ont comme teneur le congédiement de Michel Therrien. Plusieurs personnes croient que l’entraîneur-chef du CH est sur la corde raide. Voici un texte de Sean Gordon (The Globe & Mail) à ce sujet : Therrien de plus en plus sur un siège éjectable.

***

Thomas renvoyé à Hamilton

L’attaquant Christian Thomas a été cédé aux Bulldogs de Hamilton, club-école des Canadiens de Montréal. Celui-ci aura disputé deux rencontres dans l’uniforme du Tricolore, soit pendant le week-end du Super Bowl.


Raphael Diaz échangé à Vancouver

raphael-diaz

C’était à prévoir. Le Canadien a finalement échangé le défenseur Raphael Diaz. Le défenseur suisse ira rejoindre son bon ami Yannick Weber à Vancouver. En retour, le Tricolore a obtenu l’attaquant Dale Weise.

Weise est un attaquant de 25 ans de 6 pieds 2 pouces et 210 livres. Il a 12 points en 44 matchs cette saison. Il a également 42 minutes de punition pendant ces matchs. Il est considéré comme un joueur de 3e/4e trio alors qu’il jouait moins de 10 minutes par match à Vancouver. Weise sera agent libre avec restriction à la fin de la saison, lui qui gagne 750 000 $ cette saison.

Le Tricolore a effectué cette transaction pour rajouter du poids à l’attaque, ce qui semble être une priorité de Bergevin. Diaz n’était plus dans les plans de l’équipe alors le DG du club s’est arrangé pour obtenir un petit retour en échange. Diaz aura la chance d’affronter son ancienne équipe ce jeudi alors que les Nucks seront en visite au Centre Bell.


Alexei Emelin sera de retour dans l’alignement, Diaz lui?

raphael-diaz-600x400

Mercredi, Michel Therrien a choisi de faire jouer Douglas Murray et Francis Bouillon à la place d’Emelin et Diaz. Disons que je n’étais pas tout en fait en accord avec la décision du coach. Après une défaite écrasante, Therrien a confirmé qu’Emelin serait de retour dans l’alignement, mais on ne connait pas encore le sort du défenseur suisse.

Si l’on se fie aux statistiques avancées, Diaz devrait être dans l’alignement de l’équipe et devrait même être le 4e défenseur de cette équipe en formant une paire avec Josh Gorges. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui aime utiliser ce genre de statistiques et Therrien semble faire partie du groupe (ce qui n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour le CH).

Je vais donc utiliser une statistique qui est dans la LNH depuis des lunes ; les chances de marquer. Celles du Canadien sont compilés par Olivier Bouchard du LNH.com et cette saison, elles nous montrent que c’est complètement ridicule de bencher le suisse..

Bouchard a compilé le +/- des chances de marquer du CH lorsque Diaz est sur la glace et lorsqu’il ne l’est pas. En plus de faire ça, il a séparé la saison du Canadien en 2. Ça donne des chiffres intéressants pour le défenseur.

Diaz

En gros, ce qu’on peut retenir de ce tableau, c’est que le CH a pas mal plus de chances de marquer à forces égales lorsque Diaz est sur la glace que lorsqu’il est sur le banc ou sur la galerie de la presse.

Honnêtement, je ne sais pas comment dire autrement que c’est ridicule que le défenseur suisse ne joue pas et j’essaie d’éviter de me répéter. Therrien semble entêté à ne pas le faire jouer au profit de la robustesse, mais le plan ne marche pas. Je ne comprends pas encore pourquoi on ne peut pas retourner au top 4 de Markov-Subban et Gorges-Diaz et je ne vois pas comment Therrien peut redresser sa défense sans faire cela.

Aucun but en 2 ans

Les détracteurs de Diaz aiment bien rappeler que le défenseur suisse n’a pas marqué contre un gardien en 2 ans. Son seul but l’an dernier est survenu contre les Rangers alors qu’il avait marqué dans un filet désert en désavantage numérique.

Ce que ces gens oublient souvent de mentionner c’est que pendant les 2 dernières saisons, Diaz a enregistré 25 points en 69 matchs, ce qui lui donne une moyenne de 0,36 points par match. C’est la 3e meilleure moyenne du Canadien pendant cette séquence derrière Markov et Subban. On ne peut donc pas dire que Diaz est un boulet offensif de la trempe de Murray ou Bouillon par exemple. Comme les chiffres nous prouvent que Diaz n’est pas mauvais dans sa zone, je ne comprends pas pourquoi il ne jouerait pas au profit de Murray ou Bouillon.


Mike Cammalleri pourrait-il être de retour avec le CH?

mike17cammalleri

Les Canadiens peinent à remporter des matchs depuis un certain temps et la direction du club montréalais tente probablement de faire en sorte que l’équipe se replace le plus rapidement possible. Les Maple Leafs de Toronto ne sont qu’à deux points de rejoindre le Tricolore au classement.

Marc Bergevin et ses acolytes sont assurément en discussions avec quelques équipes afin de possiblement procéder à un échange visant à améliorer leur équipe. Mais est-ce qu’un ancien de l’organisation pourrait revenir au bercail?

Réalité ou fiction : Cammy pourrait être de retour à MTL?

Il y a une chance que les Canadiens tentent de ramener l’attaquant Mike Cammalleri à Montréal, selon Bruce Garrioch. Le journaliste du Ottawa Sun lance souvent des rumeurs du genre et celles-ci ne se produisent pas toujours évidemment. Garrioch est connu comme un Eklund, mais avec une meilleure moyenne quant à sa crédibilité au sujet des spéculations.

Croyez-vous à un possible retour de Cammalleri avec le CH?

***

Diaz souhaite jouer avec Emelin

Raphael Diaz a raté le match de samedi dernier puisqu’il était malade. Le principal intéressé a mentionné qu’il était vraiment mal en point lors du week-end et c’est pour cette raison qu’il n’a pas joué contre les Maple Leafs de Toronto.

De plus, il a dit qu’il serait content de former un duo à la ligne bleue en compagnie d’Alexei Emelin.

« J’aimerais bien jouer avec Emelin. J’ai toujours aimé me retrouver avec lui, il frappe très fort », a indiqué Diaz au Journal de Montréal.

***

Prust ou Diaz?

Brandon Prust et Raphae Diaz se sont affrontés au baseball de table dans le cadre des vidéos pour « Le Duel » sur HabsTV. Voyez qui a triomphé ici :


Les chances sont terminées pour Rene Bourque; il sera laissé de côté

rene-bourque-5-600x465

Ce qui devait arriver arriva dans le cas de Rene Bourque. L’attaquant originaire d’Edmonton regardera le match des siens de la passerelle. Il sera laissé de côté contre les Maple Leafs de Toronto, lui qui ne parvient pas à  noircir la feuille de pointage.

L’entraîneur-chef Michel Therrien a précisé que Bourque doit être plus impliqué lors de tous les matchs.

« On veut plus d’intensité de sa part, de la constance dans son jeu », a noté Therrien.

D’ailleurs, Bourque n’a récolté aucun point à ses 13 derniers matchs. Son purgatoire allait survenir à un moment ou un autre. L’attaquant de 32 ans n’est pas compétitif depuis un bon nombre de rencontres et c’est face aux Maple Leafs qu’il écopera.

Eller en poste, Bouillon à la place de Murray

Quelques changements ont été apportés à la formation du CH par rapport au match contre les Sénateurs d’Ottawa. Pour ce qui est de Lars Eller, ce n’est pas un changement en soi. Ce dernier n’avait pas pris part à l’entraînement du Tricolore vendredi en raison de symptômes de la grippe, mais il sera tout de même en uniforme contre les hommes de Randy Carlyle.

« Ça va être un match serré, physique. Ça va être excitant pour les partisans. Ça m’importe peu d’être au centre ou à l’aile, je vais faire de mon mieux pour aider Plekanec et Gionta », a mentionné le joueur danois.

Du côté des véritables changements, Francis Bouillon prendra la place de Douglas Murray dans l’alignement des Canadiens. Celui-ci jouera avec Nathan Beaulieu à la ligne bleue. Raphael Diaz, quant à lui, ne chaussera pas ses patins. Il sera avec ses coéquipiers Bourque et Murray dans les gradins.

Un duel attendu

Les affrontements Montréal-Toronto sont en tout temps de véritables rencontres tissées d’une effervescence hors du commun. Le numéro 8 des Canadiens peut en témoigner.

« Les matchs Canadiens-Leafs sont toujours excitants. Ils ont gagné trois matchs de suite et nous venons de gagner notre plus récent match », a dit Brandon Prust.

Trios

Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Eller-Plekanec-Gionta
Bournival-Briere-Prust
Parros-Nattinen-Moen

Duos de défenseurs

Bouillon-Beaulieu
Gorges-Subban
Emelin-Markov

Citations : canadiens.com


Raphael Diaz et Lars Eller grippés // Beaulieu et Nattinen joueront contre les Maple Leafs

lars eller - blessure - credit: canadiens

Raphael Diaz et Lars Eller étaient absents de l’entraînement du CH à Toronto en raison de symptômes de la grippe. Également, Douglas Murray n’y était pas non plus. Dans son cas, il a bénéficié d’une journée de traitements.

Puisque Diaz et Eller n’ont pas chaussé leurs patins, le Tricolore a procédé au rappel de Nathan Beaulieu et Joonas Nattinen, des Bulldogs de Hamitlon.

D’ailleurs, Beaulieu et Nattinen seront en uniforme face aux hommes de Randy Carlyle au Air Canada Centre. Le Finlandais jouera donc sa première partie dans le circuit Bettman.

« Ce rappel est différent des autres. Si je veux faire mon chemin jusqu’à la LNH, c’est là que ça se passe », a précisé Beaulieu.

« Le coup de fil m’a réveillé. J’ai essayé de couper la ligne, sans succès. J’ai fini par répondre, une chance », a souligné Nattinen.

Qui sera le 6e défenseur du CH?

Quant à savoir qui sera laissé de côté pour le match de samedi soir contre les Maple Leafs de Toronto, le pilote des Canadiens ne s’est pas prononcé. Une décision sera prise, samedi, avant le match. Par contre, Diaz et Eller pourraient bel et bien passer leur tour comme l’a fait David Desharnais lors de la rencontre contre les Devils du New Jersey mardi dernier.

Trios

Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Bourque-Plekanec-Gionta
Prust-Brière-Bournival
Moen-Nattinen-Parros

Duos de défenseurs

Markov-Subban
Gorges-Emelin
Bouillon-Beaulieu

Citations : Jonathan Bernier (JdM)


LA statistique du match #45 des Canadiens (Emelin le prochain sur la galerie de la presse?)

alexei-emelin-600x522

Cette année, le 25stanley vous offre, après chaque match du CH, une statistique dont on parle moins ailleurs, mais qui nous saute aux yeux par rapport au match de nos Glorieux de la veille. Parfois, ce sera une statistique avancée alors qu’à d’autres moments, ce sera une statistique un peu plus classique.

Pendant que tout le monde parle encore de Michel Therrien qui a benché P.K. Subban pendant 10 minutes en 3e période, ce qui n’a pas empêché P.K. de jouer plus de 22 minutes mercredi soir, c’est le temps de glace d’un autre défenseur qui m’intéresse.

Pendant le match contre les Flyers, Alexei Emelin est le défenseur qui a le moins joué parmi les 7 que Michel Therrien a habillés. Avec 8:58 de temps de glace, seul Bournival a moins joué qu’Emelin mercredi soir.

En effet, Emelin a joué aussi longtemps que Douglas Murray, le 6e défenseur du CH au niveau du temps de glace, à 5 contre 5, mais ce dernier a joué sur le désavantage numérique, contrairement au russe. Cela montre que Therrien n’a plus confiance en Emelin comme avant et qu’il hésite à le placer sur la glace.

Pendant ce temps, le dernier à avoir visité la galerie de la presse, Raphael Diaz, a joué plus de 18 minutes. En plus, Diaz n’a eu qu’une mise au jeu en zone offensive pendant qu’il a commencé à 5 reprises en zone défensive, ce qui nous indique que Michel Therrien lui fait confiance en défense après avoir servi sa punition. Si la confiance de Therrien envers Diaz est revenue, ne serait-ce que temporairement, celui-ci ne devrait pas retourner sur la galerie de la presse sous peu.

C’est donc dire que la décision de retirer un défenseur se fera entre Bouillon, Emelin et Murray. Bouillon est celui qui a le plus joué parmi les 3 avec presque 14 minutes et il devrait être là contre les Blackhawks samedi. Comme je l’ai mentionné plus haut, Murray et Emelin ont autant joué à 5 contre 5, mais le suédois a eu du temps en désavantage numérique. Cette responsabilité lui vaudra certainement sa place samedi, malgré le fait que les Hawks sont rapides et qu’il risque d’attraper la grippe à cause des coups de vent qu’il va recevoir lorsque les attaquants de Chicago vont le dépasser.

Au moins, Emelin va avoir eu droit à quelques présences à gauche, son côté naturel, avec Bouillon avant d’être retranché pour un match ou deux… à moins que Therrien change d’idée d’ici là.