Suivez 25stanley sur Facebook!

Contrat // Raphael Diaz signe 1 an – 700 000$ avec les Flames de Calgary

raphael diaz - flames - credit: flames

Scoop! L’ex-défenseur des Canadiens de Montréal Raphael Diaz s’est taillé une place avec les Flames de Calgary. Il a terminé la saison dernière avec les Rangers de New York pour ensuite devenir agent libre cet été. Le défenseur suisse a reçu une invitation des Flames en août dernier. Après un bon camp d’entrainement en Alberta, l’organisation de Calgary lui a offert un contrat d’un an d’une valeur de 700 000$. Il s’agit d’un contrat one-way. L’annonce officielle devrait se faire sous peu.

Une source dans l’entourage de Diaz m’a confié que les récentes semaines étaient stressantes pour lui. Il voulait absolument signer un contrat. Il n’y aura pas de célébration, mais plutôt un moment de soulagement. Diaz s’est présenté au camp des Flames en ne connaissant pratiquement aucun joueur, mis à part Jonas Hiller, en plus de devoir s’adapter à un tout nouveau système de jeu défensif. Il ne sait pas quel rôle l’organisation va lui donner précisément, mais ce dernier a la ferme intention de s’impliquer offensivement en tirant au filet le plus souvent possible.

*Photo: Flames.com


Raphael Diaz sera au camp des Flames de Calgary

raphael-diaz

L’ancien défenseur du Canadien a finalement choisi l’équipe avec laquelle il tentera sa chance pendant le camp d’entraînement. Il s’agit des Flames de Calgary, qui auraient devancé les Red Wings de Detroit dans la course pour amener le Suisse au camp.

Diaz n’a pas de contrat en poche, mais il aura la chance de faire sa place sur une ligne bleue qui n’a pas énormément de profondeur. Selon DLC, l’entraîneur de la formation, Bob Hartley, serait une des raisons majeures pourquoi Diaz aurait choisi Calgary à la place des 2 ou 3 autres équipes qui étaient intéressées à ces services.

C’est la fin d’un été tumultueux pour le défenseur qui s’est retrouvé assis entre deux chaises pendant la période des agents libres. Il a refusé une offre de contrat en début d’été alors que son agent pensait pouvoir lui obtenir un meilleur contrat, mais ces offres ne sont jamais venues et il doit maintenant mériter sa place au camp.


Raphael Diaz a reçu une invitation des Flames, des Maple Leafs et des Red Wings

raphael-diaz

Rapahel Diaz, qui a changé d’agent cet été (ce n’est plus Don Meehan), est toujours agent libre. Le défenseur aura la chance de prendre part à un camp d’entraînement dans la Ligue nationale de hockey.

Le Suisse a reçu une invitation de la part de trois équipes du circuit Bettman : les Flames de Calgary, les Red Wings de Detroit et les Maple Leafs de Toronto.

Diaz, ancien joueur à la ligne bleue du CH, se trouvera donc probablement du boulot dans la LNH pour la saison 2014-2015. Le défenseur de 28 ans annoncera sa décision au début de la semaine prochaine.

Ce sont les Flames de Calgary qui auraient une longueur d’avance.


5 agents libres disponibles qui pourraient devenir des aubaines

raphael-diaz

Alors qu’on est à la fin du mois de juillet, le marché des agents libres est tranquille, pour ne pas dire mort. Toutefois, ce n’est pas parce que tout le monde est en vacances qu’il ne reste plus d’aubaines disponibles.

C’est souvent à ce moment-ci de l’année que les équipes obtiennent de véritables aubaines alors que les joueurs qui sont encore sans emploi ne demandent pas beaucoup au niveau salarial. J’ai fouillé parmi les candidats pour trouver les 5 gars qui pourraient devenir ces aubaines pour les équipes qui leur offriront finalement un contrat.

1. Dustin Penner

L’ailier gauche de 32 ans pourrait certainement offrir de l’aide à une équipe en besoin de profondeur sur son 3e ou son 4e trio. Le gars a un bon gabarit à 6 pieds 4 pouces et il a 2 Coupes Stanley, donc il peut amener de l’expérience à sa nouvelle équipe.

En plus, ce n’est pas comme s’il était incompétent. L’an dernier, il a récolté 35 points en 67 matchs avec les Capitals et les Ducks malgré une blessure au haut du corps qui l’ennuyait en fin de saison. C’est le genre de gars que tu peux avoir pour pas cher et qui peut rendre de fiers services.

2. Jeff Halpern

À 38 ans, le centre a de la difficulté à se trouver des emplois. L’an dernier, il a commencé la saison en Finlande, mais il est revenu avec les Coyotes de Phoenix où il a joué son rôle habituel de centre défensif.

L’ancien du Canadien rappelle un peu Manny Malhotra alors qu’il est maintenant le genre de gars qui patrouille sur un 4e trio et qui va absorber toutes les mises au jeu défensives. Il risque d’attendre un bout avant de signer, mais s’il ne prend pas sa retraite, une équipe ferait une bonne affaire en le signant.

3. David Booth

L’an dernier, Booth a eu une saison de merde avec les Canucks de Vancouver qui ont finalement racheté son contrat. Toutefois, à 29 ans, ce serait surprenant qu’il ait donné tout ce qu’il avait à donner. Il n’est plus le joueur offensif qu’il a déjà été, mais le nouveau marié peut certainement aider une formation en recherche de profondeur.

4. Michael Del Zotto

Del Zotto est tombé de haut. Il y a 2 ans, il était comparé à P.K. Subban et maintenant, personne ne veut le signer à cause de ses lacunes défensives. À 24 ans, il est le candidat idéal pour devenir un gars qui veut faire taire ses critiques. Dans le pire des cas, il est un spécialiste de l’avantage numérique qui vient aider une des facettes les plus importantes du sport.

5. Raphael Diaz

J’ai toujours aimé Diaz et ça n’a pas changé depuis son passage à New York. C’est le genre de gars qui va être signé comme 7e défenseur et qui va finir par jouer 60-70 matchs parce qu’il est meilleur dans sa zone que ce que sa réputation laisse entendre.


Raphael Diaz remplacera John Moore pour le match #6

20140529-111343-40423361.jpg

Raphael Diaz sera en uniforme pour les Rangers de New York ce soir. Il effectuera un retour dans l’alignement des Blueshirts puisque John Moore a été suspendu pour deux rencontres en raison de son coup à l’endroit de Dale Weise, qui souffre une commotion cérébrale.

Le défenseur suisse affrontera donc l’une de ses anciennes équipes lors du match numéro six de la série.


Angela Price et Kayla Price sont les plus mignonnes fans que Carey Price peut avoir

La femme et la soeur de Carey Price, Angela (blonde) et Kayla (brunette) profitent de leur temps libre à Sotchi pour visiter les installations olympiques et la ville.

Angela ou Kayla?

BgVxHatIIAE5YIl
*Photo: @AngelaPrice24
***
BgYkpvhIMAABm6S
*photo: @Kaylaapricee
***
Screen shot 2014-02-13 at 6.25.26 PM
*Photo: @Kaylaapricee
***

Erik Karlsson et Daniel Alfredson sont des inséparables…

BgWMMmqIYAAkilT
***
BgYFSExIYAAYG1j
*Photos: @ErikKarlsson65
***

Raphael Diaz, le défenseur des Canucks de Vancouver et membre de l’équipe suisse de hockey sur glace, en compagnie de son compatriote suisse, Louri Podladlchikov, médaillé d’or en halfpipe.

BgYAvTVIUAA3X20
*Photo: @raphaeldiaz
***

Un fan du Canadien de Montréal, mais surtout d’Alexei Emelin a été vu aujourd’hui à Sotchi.

BgW1QhlIcAARf7W
*Photo: @ArponBasu
***

Suis-je le seul à trouver que les Russes ressemblent étrangement aux Olympiens des années 80 avec leurs survêtements rouge et blanc? Radulov, Datsyuk, Kovalchuk.

Screenshot - 13_02_2014 , 10_37_24 AM
*Photo: @Datsyuk13
***

L’ailer gauche du Wild du Minnesota et membre de l’équipe suisse de hockey sur glace, Nino Niederreiter, profite d’une journée de congé pour encouragé son pays natal.

BgXOxTlIMAAddNn
*Photo: @thelnino25

Raphael Diaz marque à son premier match avec les Canucks

Raphael Diaz n’avait pas de but après 46 matchs avec le Canadien cette saison. Ça lui a pris un match pour en marquer un avec les Canucks alors qu’il a marqué en 2e période du match de Vancouver contre Boston.

Sur le jeu, Diaz a reçu une belle passe de Kassian et avec la voie libre devant lui, il a effectué un lancer frappé qui a déjoué Tuukka Rask. Le suisse a été chanceux sur le jeu alors qu’on dirait que ça a dévié sur le bâton d’un joueur des Bruins, mais un but c’est un but.

Vidéo

GIF

Diaz

Bien évidemment, un but ne fait pas un échange et ça ne veut rien dire. Par contre, c’est plaisant de voir que Diaz commence sa nouvelle opportunité de belle façon. Les Nucks ont pris une chance sur lui et il semble en profiter le plus possible.

Avec de plus grandes possibilités à Vancouver, ça ne devrait pas être la dernière fois que l’on entend parler des prouesses du défenseur suisse et c’est tant mieux pour lui.


5 raisons pourquoi je n’aime pas l’échange Diaz-Weise

raphael-diaz

Lundi, sur l’heure du midi, Marc Bergevin a bougé en envoyant Raphel Diaz à Vancouver en retour de Dale Weise. Plusieurs partisans ont aimé la transaction, mais je ne fais pas partie de ce groupe. Voici les 5 raisons qui expliquent ma réaction face à cet échange.

1. Diaz excelle dans sa zone

Diaz

Diaz

Depuis son arrivée à Montréal, Diaz a surtout été perçu comme un défenseur offensif par les partisans du Canadien. C’est compréhensible étant donné sa taille et son jeu qui n’est pas le plus physique. Par contre, ce n’est pas nécessairement vrai puisque le suisse était un des rares défenseurs mobiles dont la force était le jeu dans sa zone.

Donc, quand ses performances offensives ont chuté, ses détracteurs ont oublié de mentionner que ses performances défensives étaient encore parmi les meilleurs de l’équipe.

Les deux tableaux ci-dessus expliquent bien la situation alors que le premier nous montre que Diaz faisait une différence au niveau des chances de marquer lorsqu’il était sur la glace cette année. C’est particulièrement intéressant de voir la différence énorme dans la 2e moitié alors que c’est pendant ce temps là qu’il est tombé hors des plans du club.

Le deuxième nous montre que Diaz était le défenseur qui accordait le moins de chance de marquer par minute jouée cette saison chez le Canadien. À part Gorges, on peut que la différence entre le suisse et le reste de l’unité est notable. (Le 1er tableau vient d’Olivier Bouchard et le 2e de Boucher Scouting.)

Donc, quand les haters de Diaz vous diront qu’il n’avait pas marqué de but contre un gardien depuis 2 ans en disant qu’il est fini, rappelez lui donc qu’il était un des meilleurs défenseurs défensifs du club.

2. Les statistiques avancées adorent Diaz

Diaz

Depuis le début de la saison, Diaz excelle au niveau des statistiques avancées qui calculent la possession de l’équipe lorsqu’un joueur est sur la glace. On peut voir ici que le suisse était au 1er rang des défenseurs du Canadien au niveau du Fenwick et 3e au niveau du Corsi. Ce sont deux statistiques qui estiment le temps de possession offensive d’une équipe lorsqu’un joueur précis est sur la glace. La seule différence c’est que le Fenwick élimine les lancers bloqués de l’équation alors que le Corsi les prend en compte.

Ces chiffres nous montrent à quel point c’est ridicule de préférer des gars comme Emelin et Bouillon à Diaz et je ne parle même pas de Douglas Murray qui n’a plus d’affaire dans la LNH. Pourtant, le CH s’est fait aveugler par l’argument de la taille et a choisi de retirer Diaz de l’alignement pour faire de la place aux cônes oranges que sont Bouillon et Murray.

3. Weise n’est pas si physique

Weise

Plusieurs amateurs ont aimé l’acquisition de Weise parce qu’ils y voyaient un gros bonhomme capable de jouer physique. Le seul problème c’est que c’est la raison pourquoi il avait des problèmes à Vancouver. L’équipe trouvait qu’il ne jouait pas assez physique et Tortorella en voulait toujours plus.

Il n’y a pas que Tortorella qui lui en demandait plus alors que l’attaquant a brisé la marque des 7 minutes dans un match à une seule reprise lors de l’absence de 6 matchs de l’entraîneur-chef des Canucks. Le CH a mis la main sur un gars de la trempe de Travis Moen ou Colby Armstrong, pas Milan Lucic.

4. Le fameux argument de la taille

Le Canadien est la plus petite équipe de la ligue. Donc, à chaque fois que ça va mal, ceux qui veulent prendre le chemin facile disent qu’il faut grossir l’équipe et c’est vraisemblablement dans la même lignée de pensée que le DG de l’équipe qui veut faire la même chose.

Pourtant, 4 des 5 équipes les plus petites de la ligue (Montréal, Calgary, St-Louis, Minnesota, Detroit) ont présentement une place en séries alors que seulement 3 des 5 plus grandes (Tampa Bay, Toronto, Winnipeg, Phoenix, Los Angeles) peuvent dire la même chose. L’importance de la taille dans la LNH est un mythe qui vit depuis plusieurs années. L’important pour gagner dans cette ligue c’est le talent. Toute décision qui va contre ça ne sera pas bonne, c’est aussi simple que ça.

5. Gestion ridicule du dossier Diaz

La gestion du dossier Diaz nous permet d’émettre des doutes par rapport au travail de Marc Bergevin. Le DG du Canadien a laissé son entraîneur faire baisser la valeur d’un joueur le plus bas possible avant de l’échanger à ce moment précis.

C’est exactement le contraire d’une gestion saine des actifs. Il faut vendre lorsque la valeur est à son apogée et acheter quand elle est au sous-sol et c’est l’inverse de ce que Bergevin a fait. L’échange de Diaz était inévitable avec les circonstances récentes, mais c’est Bergevin qui s’est placé dans cette situation et il n’a que lui à blâmer.

Le bon jeu récent de Beaulieu est certainement une bonne nouvelle, mais Diaz était déjà hors des plans avant l’arrivée de ce dernier. Un échange du défenseur suisse en début janvier aurait certainement rapporté plus que Travis Moen 2.0


Congé pour les joueurs du CH, mais pas pour Marc Bergevin

marc-bergevin-michel-therrien

Alors que les joueurs des Canadiens de Montréal bénéficient d’une journée de congé suite à leurs deux revers lors du week-end du Super Bowl, la direction du club montréalais, elle, passe à l’action.

En cette journée de repos pour les hommes de Michel Therrien, le directeur général Marc Bergevin a procédé à une transaction : Raphael Diaz a été échangé aux Canucks de Vancouver en retour de l’attaquant Dale Weise.

Le défenseur suisse n’avait pas endossé l’uniforme du CH depuis un bon moment et c’était, selon toute vraisemblance, le début de la fin pour lui. Voilà que l’aventure de Diaz avec le Tricolore est terminée. D’ailleurs, celui-ci croisera le fer avec son ancienne équipe dès jeudi soir. Les Canucks seront les visiteurs au Centre Bell.

Les troupiers de Michel Therrien seront de retour sur la patinoire mardi matin afin de se préparer pour leur match contre les Flames de Calgary, eux qui seront au Centre Bell pour y affronter le CH dès 19 h 30.

***

Therrien sur un siège éjectable?

Avec la période creuse que les Canadiens connaissent depuis le début du mois de janvier, les rumeurs vont bon train. Des spéculations résonnent et celles-ci ont comme teneur le congédiement de Michel Therrien. Plusieurs personnes croient que l’entraîneur-chef du CH est sur la corde raide. Voici un texte de Sean Gordon (The Globe & Mail) à ce sujet : Therrien de plus en plus sur un siège éjectable.

***

Thomas renvoyé à Hamilton

L’attaquant Christian Thomas a été cédé aux Bulldogs de Hamilton, club-école des Canadiens de Montréal. Celui-ci aura disputé deux rencontres dans l’uniforme du Tricolore, soit pendant le week-end du Super Bowl.


Raphael Diaz échangé à Vancouver

raphael-diaz

C’était à prévoir. Le Canadien a finalement échangé le défenseur Raphael Diaz. Le défenseur suisse ira rejoindre son bon ami Yannick Weber à Vancouver. En retour, le Tricolore a obtenu l’attaquant Dale Weise.

Weise est un attaquant de 25 ans de 6 pieds 2 pouces et 210 livres. Il a 12 points en 44 matchs cette saison. Il a également 42 minutes de punition pendant ces matchs. Il est considéré comme un joueur de 3e/4e trio alors qu’il jouait moins de 10 minutes par match à Vancouver. Weise sera agent libre avec restriction à la fin de la saison, lui qui gagne 750 000 $ cette saison.

Le Tricolore a effectué cette transaction pour rajouter du poids à l’attaque, ce qui semble être une priorité de Bergevin. Diaz n’était plus dans les plans de l’équipe alors le DG du club s’est arrangé pour obtenir un petit retour en échange. Diaz aura la chance d’affronter son ancienne équipe ce jeudi alors que les Nucks seront en visite au Centre Bell.