Suivez 25stanley sur Facebook!

Price remercie P.K. pour son aide après une mêlée devant le filet

Price

La formation du Canadien aime vraiment P.K. Subban pendant le deuxième match de la série contre Ottawa. Après son but, Markov lui a donné un bec sur le casque. Peu après, P.K. a aidé son gardien lors d’une mêlée devant le filet et avant de se relever, Subban a demandé un high five à Carey Price.

Il faut dire qu’après cet effort défensif et son slapshot de 139,8 km/h qui a donné l’avance au Canadien, le défenseur méritait des félicitations. Son gardien lui a donc donné ce qu’il méritait. C’est un autre signe qu’il y a une bonne chimie dans le vestiaire et que les gars ont du fun présentement. C’est exactement ce qu’on veut voir en séries.


C’est l’amour entre Markov et Subban sur la patinoire

Subban - Markov

Andrei Markov a embrassé P.K. Subban sur son casque après le but de son coéquipier. Le défenseur russe semblait bien fier de son acolyte après la séquence qui a mené au filet du numéro 76 des Canadiens.

Les hommes de Michel Therrien mènent maintenant 2-1 contre les Sénateurs après 40 minutes de jeu.

Regardez l’éclatante célébration de Subban et le baiser de Markov.

OblongSnoopyAuk

La célébration de Subban d’un autre angle


« Le Tricolore gonflé à bloc » // Eller blague avec les médias

Carey Price (bloc lego)

Le quotidien La Presse a mis en ligne une vidéo mettant en vedette les joueurs des Canadiens, mais en version Lego. Carey Price, Max Pacioretty et Brendan Gallagher sont les principaux troupiers de Michel Therrien dans cette vidéo.

Ce n’est rien d’éclatant, mais il s’agit d’une vidéo divertissante quand même.

***

Eller rigole avec les journalistes

Avec tout ce qui s’est passé au cours des dernières heures, Lars Eller a tenté de diminuer d’un cran l’ampleur des événements en blaguant avec les représentants des médias. Le Danois a quelque peu blâmé les journalistes pour leur sensationnalisme…

« Ce sont les séries éliminatoires… le côté émotionnel [prend le dessus]. Vous les médias vous êtes bons pour créer des émois », a-t-il dit avec un sourire.

***

Bergevin dans tous ses états

Le directeur général des Canadiens a célébré durant le premier match de la série Montréal-Ottawa, mais il a aussi démontré son mécontentement pendant cet affrontement entre les Canadiens et les Sénateurs. Pour voyez sa réaction, cliquez ici.

***

Subban commente l’incident avec Stone

Le défenseurs du CH P.K. Subban est revenu sur son geste à l’endroit de Mark Stone et il a tenu à préciser qu’il n’a jamais voulu menacé un joueur sur la glace.

***

Ottawa Sun : ‘Heads up, P.K.’

Sur la couverture du quotidien Ottawa Sun de vendredi, il est écrit que P.K. devra garder la tête haute lors du deuxième match de la série. Un message qui démontre que la rencontre de vendredi soir au Centre Bell devrait être très physique.

***

Parenteau sur le carreau

L’attaquant Pierre-Alexandre Parenteau a raté l’entraînement des siens, jeudi dernier, en raison d’une blessure au haut du corps. Son état sera réévalué quotidiennement.


Les Sens sont en train de perdre la guerre psychologique qu’ils avaient souhaité

Jeudi, on a appris que les Sens n’avaient pas aimé les prédictions de TSN dans leur émission de préparation pour les séries. Par contre, ce ne sont pas les prédictions des experts de ce panel qui ont attiré mon attention pendant cette discussion. Il s’agit plutôt des commentaires de Bob McKenzie à propos de l’attitude des Sens par rapport à cette série.

Selon l’informateur, la direction d’Ottawa était confiante avant la série contre le Tricolore. Une des raisons qui expliquait cette confiance était la possibilité d’une guerre psychologique qui allait être à l’avantage des Sens comme ce fût le cas en 2013.

Après le premier match de la série, on peut féliciter les dirigeants pour leur prédiction qui s’est avérée presque parfaite. L’incident Stone-Subban a enflammé les deux bases de partisans, mais si l’on se fie à la sortie de Cameron après le match, les menaces voilées de Turris jeudi midi et la sortie de Bryan Murray au même moment, cette guerre psychologique est à l’avantage du Tricolore pour l’instant.

Même les tabloïdes d’Ottawa se mêlent de cette guerre de mots. Pendant ce temps-là, du côté du Tricolore, les gars s’amusent avec cette situation. Ce n’est vraiment pas ce que les Sens avaient en tête lorsqu’ils espéraient une guerre psychologique.

Cameron avait repris ses esprits après la pratique de jeudi, mais ça pourrait prendre plus de temps pour les joueurs, particulièrement si Chris Neil fait partie de la formation vendredi. S’ils ne sont pas passés à autre chose avant le début du deuxième match, ça pourrait leur coûter une autre défaite et ce n’est pas quelque chose qu’ils peuvent se permettre.

Pour le moment, les Sens de 2015 ressemblent pas mal au Canadien de 2013 et si l’on regarde ce qui est arrivé à cette formation il y a 2 ans, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Sénateurs, qui n’ont pas fait attention à ce qu’ils désiraient et qui ont vu leur souhait s’exaucer.


Dale Weise s’est moqué d’Andrew Hammond et des menaces de Subban à l’endroit de Stone

Je ne sais pas ce qui se passe avec Dale Weise lorsqu’il arrive en séries, mais on dirait que sa confiance est multipliée par 100 lorsqu’il joue après la fin de la saison régulière. L’année passée, l’attaquant avait fait parler de lui à cause d’une citation après son but gagnant en prolongation du 1er match contre le Lightning de Tampa Bay.

Même s’il avait failli envoyer la rondelle dans le chest d’Anders Lindback alors qu’il était près du but, il avait dit aux journalistes qu’il savait qu’il n’allait pas manquer une si belle chance. Il s’était aussi comparé à Brett Hull parce qu’il avait marqué avec un genou sur la glace.

C’est un surplus de confiance de la part d’un gars qui avait terminé avec 3 buts en séries l’an passé, mais c’est ce qui avait dérangé les Bruins en 2e ronde et c’est toujours bon dans un vestiaire pendant le tournoi printanier.

Même s’il n’a pas attiré l’attention de beaucoup de journalistes jeudi, Weise y est allé d’une autre déclaration qui nous montre à quel point il est à l’aise devant les kodaks pendant les séries. Dans une citation soulevée par le Ottawa Citizen, Weise s’est moqué d’Andrew Hammond et du fait que Bryan Murray ait accusé Subban d’avoir menacé Stone avant son coup de bâton.

Avec un sourire en coin, Weise a déclaré « J’ai menacé Hammond. Je lui ai dit que j’allais marquer contre lui. Ça a dû le déranger parce qu’on a marqué deux buts après ça. » Avec cette déclaration, Weise voulait montrer qu’il ne faut pas prendre tout ce qui se dit sur la glace au sérieux. En plus, il a trouvé le moyen d’écœurer Hammond, ce qui est un beau bonus après le match difficile du gardien mercredi.

Si les deux équipes nous offrent un aussi bon spectacle que celui qu’ils offrent aux journalistes depuis la fin du premier match, on va avoir un affrontement incroyable ce soir.

Via Reddit


Le Ottawa Sun dit à P.K. Subban de patiner la tête haute sur sa couverture de vendredi

Ottawa Sun

C’est au tour des journaux d’Ottawa de se mêler de l’incident Stone-Subban. Sur la couverture de leur édition de vendredi matin, le Ottawa Sun a suggéré à P.K. Subban de garder sa tête haute lors du 2e match de la série. Le tout est présenté avec une photo et une citation de Chris Neil, qui devrait effectuer un retour au jeu si Stone ne peut pas jouer vendredi soir.

Dans la citation présentée, Neil a expliqué comment il allait venger son coéquipier. Il a dit que si P.K. patinait avec la tête baissée, il allait terminer sa mise en échec et que c’est ainsi qu’il fallait se venger.

Les chances que Neil ait une chance d’atteindre Subban pour cette mise en échec brutale sont plutôt faibles, mais l’attaquant connait bien son rôle et il veut seulement jouer dans la tête des Canadiens en espérant qu’ils paniquent autant que les Sénateurs après le match de mercredi soir. Avec tout ce hype, on risque d’avoir un match assez physique vendredi.


P.K. Subban : « Je n’ai jamais menacé quelqu’un sur la glace. »

Subban

Jeudi matin, après que la LNH ait rendu publique sa décision de ne pas suspendre P.K. Subban, les Sénateurs d’Ottawa ont tenté de changer la décision de la ligue en dévoilant la nature de la blessure de Stone. Bryan Murray a également dit aux journalistes que Subban avait menacé l’attaquant des Sens avant de le blesser.

Lorsque les journalistes ont questionné le défenseur du Canadien par rapport à ces allégations, Subban nié le tout. Il a continué en disant qu’il n’avait même pas regardé Stone pour voir où il allait le frapper. Subban a aussi mentionné que c’était un match de séries et qu’il y avait beaucoup d’émotions.

Par contre, il ne semble pas trop impressionné par la durabilité de Stone puisqu’il a ajouté qu’il avait reçu des coups de bâton pas mal plus puissants que celui qu’il a donné mercredi soir. Lorsque les journalistes lui ont demandé s’il allait communiquer avec Stone pour s’excuser comme on voit souvent lorsqu’il y a une blessure sur la glace, P.K. a répondu négativement.

via Chris Johnston


Kyle Turris des Senators croit que la série contre le CH va être dégueulasse

Screen shot 2015-04-16 at 12.27.25 PM

Avec les incidents du match #1, il fallait s’attendre à quelques bonnes déclarations après les pratiques des équipes. Ian Mendes de TSN 1200 a discuté avec l’attaquant Kyle Turris des Senators d’Ottawa. Le joueur des Sens a donné son 2cents par rapport à la blessure que PK Subban a infligée à Mark Stone:

« C’est le hockey des séries. C’est laid. Ça ressemblait à un bon slash. Et ça va continuer à devenir encore plus laid. Le slash de Subban était un swing de baseball. »

Notez que Chris Neil n’était pas de la formation des siens mercredi. Attendez-vous de le voir sur la glace du Centre Bell vendredi soir. Ou plutôt dans les shorts de Subban.


P.K. Subban pourrait recevoir une suspension automatique s’il est encore expulsé d’un match

Subban

Elliotte Friedman, de Rogers, avait une information assez intéressante par rapport à P.K. Subban en fin de soirée mercredi. Selon l’analyste, si jamais Subban était expulsé d’un autre match de séries à cause d’une punition de bâton, il recevrait une suspension automatique d’un match de la part de la LNH.

Ça peut sembler être un scénario peu probable et ce l’est, mais maintenant que tout le monde sait qu’un coup de bâton qui cause une blessure à l’adversaire force l’arbitre à donner une punition majeure et une expulsion de match au joueur fautif, les Sens pourraient tenter de jouer la comédie pour sortir Subban pendant un bon moment.

Bien évidemment, la LNH surveillera cette situation de près. On peut croire que les Sens seront punis ou mis à l’amende s’ils embellissent trop les contacts avec le bâton du défenseur du Canadien.

Ils seront probablement avertis par la LNH par rapport à cette situation, mais avec leur niveau d’indignation après le match de mercredi soir, aucune réaction de leur part ne me surprendrait. Je ne serais donc pas ébahi par une tactique visant à sortir Subban pour un match et des poussières.

Via HabsLinks


Dave Cameron menace le Canadien à cause du coup de Subban

Meme

Les Sénateurs n’ont même pas eu besoin d’attendre un match avant d’avoir la guerre psychologique qu’ils voulaient dans leur séries contre le Canadien. Malheureusement pour eux, on dirait ce sera à l’avantage du Tricolore cette fois-ci puisque Dave Cameron était trop émotif en conférence de presse.

L’entraîneur-chef des Sénateurs a menacé les meilleurs joueurs du Canadien pendant sa rencontre avec les journalistes. Il a dit que si la LNH ne suspendait pas Subban pour son geste contre Stone, un Sénateur allait donner un coup de bâton à un des joueurs du Tricolore parce qu’il allait seulement recevoir un 5 minutes et une expulsion de match.

Comme la ligue ne suspendra pas le défenseur, elle n’appréciera pas les commentaires de Cameron et il recevra certainement un appel de la ligue en plus d’une amende. Aussi, si jamais on a un geste limite de la part des Sénateurs dans le deuxième match, le joueur d’Ottawa risque de recevoir une suspension incroyablement sévère.

Cameron a aussi dit qu’il n’avait pas de problème avec la prestation d’Andrew Hammond dans ce match, ce qui veut dire qu’on devrait le voir vendredi soir. L’entraîneur a également déclaré que Mark Stone n’était pas à 100% à cause du coup de Subban. L’attaquant a confirmé qu’il a continué à jouer malgré la douleur.