Suivez 25stanley sur Facebook!

25.5M$ en bonus de signature pour le contrat de PK Subban

Screen shot 2014-08-03 at 2.02.25 PM

Cha-Ching! C’est que PK Subban doit se dire en moment.  Le joueur des Canadiens a signé un contrat de 8 ans d’une valeur totale de 72M$ samedi. Le contrat inclue 25,5 millions en bonus, dont un 5 millions qu’il a obtenu immédiatement. WOW!


Subban encourage Bouchard en vue de la Coupe Rogers à Montréal

P.K. Subban

P.K. Subban a fait savoir dans une vidéo qu’il est parmi les nombreux amateurs de tennis à supporter Eugenie Bouchard, donc à être fan de la Genie Army.

Par contre, le défenseur du CH a souligné dans la vidéo que Bouchard n’allait pas lui répondre concernant ses encouragements envers elle. Finalement, la principale intéressée l’a fait mentir.

Bouchard a tweeté à Subban et, ensuite, elle a reçu un message sur Twitter provenant de celui qui a signé un contrat de 8 ans évalué à 72 M$ avec le Tricolore samedi. « Bon succès, je vais regarder! », a écrit Subban, en publiant une image de lui.

La Québécoise a répondu à l’arrière des Canadiens en lui disant qu’il a l’air terrifiant…


P.K. Subban : « Si je pouvais signer un contrat de 20 ans avec Montréal, je le ferais. »

Subban Price

Après avoir signé le plus gros contrat de l’histoire du Canadien, P.K. Subban a parlé aux médias samedi soir. Le défenseur du Canadien a parlé du processus qui l’a amené à son contrat tant attendu en plus de défendre son DG qui était pas mal critiqué dans les derniers jours.

La citation qui a retenu l’attention est celle où Subban a dit « Si je pouvais signer un contrat de 20 ans avec Montréal, je le ferais. » Le défenseur était vraisemblablement content que toute cette saga se termine avec un contrat à long terme avec l’équipe pour laquelle il dit aimer tant jouer.

Subban a également dit qu’il était content de jouer pour Marc Bergevin et Geoff Molson au cours des 8 prochaines années. Selon P.K., le président du Canadien a joué un rôle monumental dans ces négociations. Le défenseur a également voulu défendre son DG qui a subi des critiques injustes selon Subban.

P.K. a également voulu diminuer l’effet de l’arbitrage alors qu’il a dit que le processus de négociation était sain et respectueux et qu’il a appris énormément au passage. Subban a aussi mentionné que ce contrat peut arrêter la spéculation qui voulait que l’équipe ne l’évaluait pas à sa juste valeur.

Bref, on dirait que le processus n’a pas été si pire que ça et qu’à la fin, notre meilleur défenseur revient pour 8 ans sans rancœur. C’est ce qu’on aurait souhaité au début de l’été. Ça a pris plus de temps que prévu, mais le résultat est le même à la fin.

Citations via @CanadiensMTL & Arpon Basu


P.K. Subban signe un contrat de 8 ans – 72M$ avec le Canadien

P.K. Subban

Le Canadien et P.K. Subban en sont venus à une entente de 8 ans qui fait en sorte que P.K. a le 3e plus gros impact salarial de la ligue derrière Alex Ovechkin et Evgeni Malkin. Après la séance d’arbitrage, les deux partis semblaient dérangés par le processus, mais ils ont mis leurs problèmes de côté au grand plaisir des partisans de l’équipe.

Le contrat de Subban est d’une durée maximale de 8 ans. Il a une valeur totale de 72 millions, ce qui veut dire que P.K. aura un impact de 9 millions sur la masse salariale du Canadien de Montréal. Ça veut dire que le défenseur est sous contrat jusqu’en 2022. Il aura 33 ans à la fin de cette entente.

Il devient le défenseur avec le plus gros impact salarial dans la LNH, mais considérant les circonstances, c’est bien normal. Le contrat achète 6 années d’autonomie complète en plus d’avoir été négocié dans une nouvelle situation économique où le plafond salarial augmentera constamment au cours des prochaines années. Sans année bidon à la fin du contrat (comme dans le cas de Weber et Suter par exemple), Bergevin n’avait pas vraiment le choix et le contrat sera dépassé en termes d’impact salarial au cours des prochaines années.

Subban sortait d’un contrat de transition de 2 ans pendant lequel il a gagné un trophée Norris, une médaille olympique en plus d’inscrire 91 points en 124 parties. Il est également devenu le défenseur numéro 1 du Canadien sans équivoque. Cette signature enlève certainement un poids sur les fans qui commençaient à s’imaginer un monde sans P.K. Subban à Montréal.

Voici la structure salariale de P.K. via Renaud Lavoie :

14-15 : 7M$
15-16 : 7M$
16-17 : 11 M$
17-18 : 11 M$
18-19 : 10 M$
19-20 : 10 M$
20-21 : 8 M$
21-22 : 8 M$


L’angle optimiste du fiasco Subban

pk-subban-76

Si tu lis ce texte, tu sais déjà que le Canadien et P.K. Subban n’ont pas été capables de s’entendre et qu’ils sont devenus les premiers à se présenter devant l’arbitre cette année. Le cas de Sobotka s’est aussi réglé de cette façon, mais le joueur ne s’est pas présenté puisqu’il évoluera dans la KHL pour les 3 prochaines saisons. C’est donc un cas assez rare.

Tu sais aussi probablement que Subban n’était pas content après son passage devant l’arbitre et que c’est la même chose pour Marc Bergevin. L’arbitrage était probablement le pire scénario possible pour le Canadien et le processus est tellement intense que le plus gros insider de la ligue parle déjà de scénarios qui verraient P.K. quitter le Canadien éventuellement.

Toutefois, on est vendredi après-midi et cette situation est trop déprimante, surtour avec la fin de semaine qui arrive avec un gros soleil. Comme on ne sait pas ce qui s’est passé dans cette salle, ou dans les négociations, j’ai pensé au meilleur scénario possible pour le Canadien, considérant les circonstances.

Pour faire ça, j’ai repensé au dernier défenseur élite qui s’est présenté devant l’arbitre; Shea Weber. Le cas du défenseur des Preds ressemble énormément à celui de Subban. Les deux joueurs demandaient la même chose (8,5 M$) alors que le Canadien était prêt à verser 5,25 et les Preds offraient 4,75. Comme dans le cas de Subban, les deux côtés s’étaient parlés jusqu’à la séance d’arbitrage, mais n’en étaient pas venus à une entente à long terme. La comparaison entre les deux joueurs à ce moment-là est plus subjective, mais on peut s’entendre qu’il s’agit de 2 défenseurs de grande qualité.

Après la séance d’arbitrage, Weber avait reçu 7,5 millions, ce qui était loin de l’offre des Prédateurs. C’est le cas parce que pendant la séance, les Preds ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour ne pas insulter leur joueur étoile. Ça a diminué leur cas devant l’arbitre, mais leur relation à long terme n’avait pas subi trop d’impact.

Bien évidemment, la stratégie n’est pas parfaite puisque Weber a signé une offre hostile l’année suivante. Toutefois, il joue encore pour Nashville et rien ne nous indique qu’il y est malheureux. Les Prédateurs ont donc fait l’inverse du contrat de transition en sacrifiant à court terme au niveau de l’arbitrage pour maintenir une relation à long terme.

Si Bergevin et son équipe ont fait la même chose, cette séance d’arbitrage pourrait ne pas être si pire. Bergevin pourrait compter sur l’amour de P.K. pour Montréal et le fait qu’il ne l’a pas écorché en arbitrage pour en venir à une entente à long terme l’an prochain.

C’est impossible de savoir ce qui s’est vraiment passé pour le moment, mais si jamais P.K. reçoit un bon salaire en arbitrage, ce sera un signe qu’il y a peut-être de l’espoir pour Subban et le Canadien à long terme. Ce serait mieux que ce qu’on a présentement alors que cet espoir est minime, pour ne pas dire inexistant.


L’audience en arbitrage de P.K. Subban est terminée

subban-5

La séance d’arbitrage de P.K. Subban est maintenant close. La juge donnera sa décision dans 48 heures, mais les Canadiens de Montréal et le clan Subban peuvent encore s’entendre avant que la décision soit annoncée.

Le défenseur de 25 ans a mentionné qu’aucun accord n’a abouti aujourd’hui. C’est donc l’arbitre qui décidera de son contrat pour la saison prochaine.

« Nous devons vivre avec ces décisions », a ajouté Subban.

Le pacte que Subban signera en sera un d’une saison, les deux clans se sont entendus sur cette durée, selon RDS. Il reste à savoir quel salaire touchera Subban et celui-ci sera décidé par l’avocate Elizabeth Neumeier.

Pour sa part, le directeur général du Tricolore Marc Bergevin n’a pas voulu commenter le dossier.

« Je n’ai rien à dire », a répondu Bergevin aux représentants des médias.

pk-subban

Dossier P.K. Subban : une pause après 90 minutes de discussions

pk-subban-cereal-6

Le processus d’arbitrage est enclenché dans la situation concernant P.K. Subban et les Canadiens de Montréal. Elizabeth Neumeier, une avocate de Boston, a amorcé les discussions avec le clan Subban et le Tricolore.

Après 90 minutes à huis clos, les deux parties ont arrêté les pourparlers pour une pause salle de bain. Du moins, c’est ce que Chris Johnston, de Sportsnet, a rapporté sur Twitter.

Le directeur du CH Marc Bergevin doit expliquer pourquoi il souhaite offrir telle somme d’argent annuellement au défenseur de 25 ans durant cette séance d’arbitrage. Également, de son côté, Subban doit faire valoir son point de vue en donnant des arguments pour obtenir le plus d’argent possible.


« Ochocinco » invite Subban à aller déjeuner

pk-subban-76

C’est un grand jour pour P.K. Subban. Son cas est maintenant en arbitrage salarial avec Elizabeth Neumeier, une avocate de Boston.

Celle-ci annoncera une décision 48 heures après que l’audience soit terminée. Par contre, le CH et Subban auront ces deux jours pour tenter de s’entendre avant de savoir ce que la juge leur dira.

D’ailleurs, le joueur des Alouettes de Montréal Chad « Ochocinco » Johnson veut être au courant des détails dans le dossier P.K. Subban. Il a invité le principal intéressé à aller déjeuner ce matin par le biais de Twitter.

« Es-tu debout? Allons déjeuner à L’Avenue… », a écrit Johnson sur le site de microblogage.


L’arbitrage pour PK Subban et le Canadien

pk-subban-arbitrage
Screen shot 2014-08-01 at 8.50.50 AM

Tout indique qu’il faut oublier un contrat à long terme pour PK Subban. Aux alentours de 8h30 vendredi matin, le défenseur des Canadiens était à l’hôtel Sheraton de Toronto avec ses négociateurs. Un journaliste de Sportsnet, Hugh Burrill, l’a photographié alors qu’il se rendait dans sa salle d’audience pour affronter Marc Bergevin et sa bande. Ils ont 90 minutes chaque pour faire valoir leurs points.

Une fois que les deux parties auront plaidé leur cause, l’arbitre aura 48 heures pour rendre sa décision. Le Canadien offre 5.25M$ pour une saison, alors que le clan Subban voudrait être payé 8.5M$ annuellement. Le Canadien aura ensuite le choix d’accepter ou non le contrat accordé. Si le CH refuse (chose qui n’arrivera pas), PK deviendrait agent libre sans restriction. Bref, on risque de parler du contrat de PK Subban jusqu’à dimanche…

Pour tout savoir sur le processus d’arbitrage, vous pouvez lire cet intéressant article.


Le meilleur et le pire de PK Subban selon son père et ses frères

31072014_100948_photo_AgnieszkaS (1)

Hyundai Canada lançait jeudi matin la troisième édition de son programme Jeunes Espoirs du hockey Hyundai. Depuis son inauguration en 2012, près de 1 300 jeunes défavorisés au Québec ont pu bénéficier de bourses afin de couvrir les frais d’inscription à une ligue de hockey organisée et l’achat d’équipement. PK Subban, le porte-parole de cette fondation, participait donc lancement.

Avec sa situation contractuelle, PK Subban n’avait pas son grand sourire habituel, mais il a encore une fois été généreux de son temps en jouant au hockey avec des enfants tout en répondant aux questions des médias. De plus, le défenseur du Canadien a livré un solide discours accompagné de son père Karl et de ses frères Jordan et Malcolm.

Même si les frères Subban ne sont plus des gamins, on sent que le paternel a encore une grande influence sur ses fils. Le respect familial est palpable. Question de brasser quelques cartes, j’ai profité de l’occasion pour connaitre les meilleurs et les pires moments que PK Subban a fait vivre à ses frères et son père.

***

Quelle est la pire chose que PK fait à la maison?

ea_sports_nhl_13_featuring_pk_subban_by_shizzle68-d5eq5mx

Malcolm: Il triche aux jeux vidéo. Quand il perd, il ferme la console. Mauvais perdant.

Jordan: Ha ouais. Il triche. C’est tellement fatigant. C’est le genre de gars qui va aller modifier son joueur pour booster ses stats.

Karl: Quand ils jouent, PK doit maintenir son statut du plus vieux. C’est pour cela qu’il agit de la sorte. Mais quand il joue avec ses soeurs, elles le remettent à sa place. Jordan n’est peut-être pas capable de remettre PK à sa place à cause de son âge, mais ses grandes soeurs le font toujours. PK veut toujours être le centre d’attention. Quand c’était le temps de prendre une photo, il voulait être au centre et en avant. Quand on chantait bonne fête, c’est lui qui chantait le plus fort. Quand c’était le temps de couper le gâteau, il était le premier en file. Il est toujours dans le chemin. Ça, c’est PK.

***

Quel est le moment hockey dont vous êtes le plus fier de PK?

Team Canada vs Team Austria at the Sochi 2014 Winter Olympics

Jordan: Toutes ses victoires avec Team Canada. 3 médailles d’or. Jouer pour son pays c’est un honneur assez cool. N’importe lequel de ces moments.

Karl: Ma femme et moi on était sur l’autoroute et PK nous a appelés. Il venait de parler à Trevor Timmins. PK m’annonçait que le recruteur voulait venir à la maison pour nous rencontrer. Je pense que j’ai presque eu un accident. Il y a aussi le repêchage. Quand PK s’est fait repêcher. J’ai encore la photo à la maison de PK en train de mettre son jersey des Canadiens et il y a Bob Gainey en arrière qui le regarde. C’est un souvenir qui sort du lot.

***

Quelle est la pire chose que PK fait sur la patinoire?

Jordan: Chaque fois que PK se bat, c’est gênant. Il ne sait pas se battre.

Malcolm: Il se fait toujours battre.

Karl: Je n’aime pas ça moi non plus quand il se bat. Ma femme non plus. Ce n’est pas un bon bagarreur. Il ne ressemble pas à un bagarreur. Il ressemble beaucoup plus à un joueur de hockey. Chaque fois qu’il se bat, je suis un peu gêné. Je suis directeur d’école et je suspends des jeunes quand ils se battent. Et pendant ce temps il y a mon fils qui se bat à la télé. C’est embarrassant.

***

Quel est le meilleur cadeau que PK vous a donné?

pk-subban-76

Jordan: On a eu des iPads à Noël il y a quelques années.

Malcolm: Des beaux vêtements. PK nous achète toujours du beau linge.

Karl: En tant que parent, on voit les choses différemment. Alors, le plus beau cadeau, c’est de voir PK faire ce qu’il aime. Je sais qu’il aime ce qu’il fait. En tant que père, c’est le plus beau cadeau que PK pouvait me faire.

(Notez qu’après avoir signé son premier contrat professionnel, PK Subban a acheté un camion à son père. PK ne voulait pas conduire un plus beau véhicule que son père.)

***

Quel est l’avantage d’être le frère (ou le père) de PK?

31072014_101630_photo_AgnieszkaS

Jordan: Il nous aide beaucoup. Il nous donne beaucoup de conseils. Toujours disponible pour parler. C’est un bon grand frère et il s’occupe de nous. Le désavantage est la pression médiatique. Parfois c’est trop. C’est difficile de vivre à la hauteur des attentes, mais ce n’est pas si pire.

Karl: La popularité ne veut rien dire si on ne l’utilise pas pour faire quelque chose de bien. J’ai travaillé dans le système scolaire pendant 30 ans. J’ai passé ma vie à aider des jeunes à devenir meilleurs. À cause de la popularité de PK, je suis capable de faire cela encore plus. Je vis un rêve: aider des jeunes. À cause du programme Hyundai et de la popularité de notre famille, j’obtiens beaucoup plus de crédibilité que j’utilise intelligemment pour aider encore plus de jeunes. Quand une opportunité cogne à ta porte, il faut être prêt à répondre.

***

Qu’est-ce que PK fait pour vous donner du fil à retorde?

subban-family

Jordan: Au ministick. Moi et PK on se pogne souvent. Ça commence tout le temps quand on joue au ministick. Malcolm est devant le filet. Je donne un slash à PK, sans faire exprès. Il réplique avec un slash. Et ça dégénère en bagarre.

Karl: Chaque match, lorsqu’il est à la pointe sur l’avantage numérique. Il veut la rondelle. Il demande la rondelle et moi je reste assis nerveusement.  Il a des nerfs d’acier, mais moi ce n’est plus le cas, surtout après élevé 5 enfants. Surtout en séries, cette année principalement, chaque match j’étais nerveux.

P.-S. Après son apparition, PK Subban a quitté Montréal pour se rendre à Toronto rejoindre son agent Don Meehan. Pour contribuer au programme Jeunes Espoirs du hockey Hyundai, vous pouvez faire un don (qui sera versé à 100 % à des jeunes) sur leur site web officiel.