Suivez 25stanley sur Facebook!

Dale Weise s’est moqué d’Andrew Hammond et des menaces de Subban à l’endroit de Stone

Je ne sais pas ce qui se passe avec Dale Weise lorsqu’il arrive en séries, mais on dirait que sa confiance est multipliée par 100 lorsqu’il joue après la fin de la saison régulière. L’année passée, l’attaquant avait fait parler de lui à cause d’une citation après son but gagnant en prolongation du 1er match contre le Lightning de Tampa Bay.

Même s’il avait failli envoyer la rondelle dans le chest d’Anders Lindback alors qu’il était près du but, il avait dit aux journalistes qu’il savait qu’il n’allait pas manquer une si belle chance. Il s’était aussi comparé à Brett Hull parce qu’il avait marqué avec un genou sur la glace.

C’est un surplus de confiance de la part d’un gars qui avait terminé avec 3 buts en séries l’an passé, mais c’est ce qui avait dérangé les Bruins en 2e ronde et c’est toujours bon dans un vestiaire pendant le tournoi printanier.

Même s’il n’a pas attiré l’attention de beaucoup de journalistes jeudi, Weise y est allé d’une autre déclaration qui nous montre à quel point il est à l’aise devant les kodaks pendant les séries. Dans une citation soulevée par le Ottawa Citizen, Weise s’est moqué d’Andrew Hammond et du fait que Bryan Murray ait accusé Subban d’avoir menacé Stone avant son coup de bâton.

Avec un sourire en coin, Weise a déclaré « J’ai menacé Hammond. Je lui ai dit que j’allais marquer contre lui. Ça a dû le déranger parce qu’on a marqué deux buts après ça. » Avec cette déclaration, Weise voulait montrer qu’il ne faut pas prendre tout ce qui se dit sur la glace au sérieux. En plus, il a trouvé le moyen d’écœurer Hammond, ce qui est un beau bonus après le match difficile du gardien mercredi.

Si les deux équipes nous offrent un aussi bon spectacle que celui qu’ils offrent aux journalistes depuis la fin du premier match, on va avoir un affrontement incroyable ce soir.

Via Reddit


Le Ottawa Sun dit à P.K. Subban de patiner la tête haute sur sa couverture de vendredi

Ottawa Sun

C’est au tour des journaux d’Ottawa de se mêler de l’incident Stone-Subban. Sur la couverture de leur édition de vendredi matin, le Ottawa Sun a suggéré à P.K. Subban de garder sa tête haute lors du 2e match de la série. Le tout est présenté avec une photo et une citation de Chris Neil, qui devrait effectuer un retour au jeu si Stone ne peut pas jouer vendredi soir.

Dans la citation présentée, Neil a expliqué comment il allait venger son coéquipier. Il a dit que si P.K. patinait avec la tête baissée, il allait terminer sa mise en échec et que c’est ainsi qu’il fallait se venger.

Les chances que Neil ait une chance d’atteindre Subban pour cette mise en échec brutale sont plutôt faibles, mais l’attaquant connait bien son rôle et il veut seulement jouer dans la tête des Canadiens en espérant qu’ils paniquent autant que les Sénateurs après le match de mercredi soir. Avec tout ce hype, on risque d’avoir un match assez physique vendredi.


P.K. Subban : « Je n’ai jamais menacé quelqu’un sur la glace. »

Subban

Jeudi matin, après que la LNH ait rendu publique sa décision de ne pas suspendre P.K. Subban, les Sénateurs d’Ottawa ont tenté de changer la décision de la ligue en dévoilant la nature de la blessure de Stone. Bryan Murray a également dit aux journalistes que Subban avait menacé l’attaquant des Sens avant de le blesser.

Lorsque les journalistes ont questionné le défenseur du Canadien par rapport à ces allégations, Subban nié le tout. Il a continué en disant qu’il n’avait même pas regardé Stone pour voir où il allait le frapper. Subban a aussi mentionné que c’était un match de séries et qu’il y avait beaucoup d’émotions.

Par contre, il ne semble pas trop impressionné par la durabilité de Stone puisqu’il a ajouté qu’il avait reçu des coups de bâton pas mal plus puissants que celui qu’il a donné mercredi soir. Lorsque les journalistes lui ont demandé s’il allait communiquer avec Stone pour s’excuser comme on voit souvent lorsqu’il y a une blessure sur la glace, P.K. a répondu négativement.

via Chris Johnston


Kyle Turris des Senators croit que la série contre le CH va être dégueulasse

Screen shot 2015-04-16 at 12.27.25 PM

Avec les incidents du match #1, il fallait s’attendre à quelques bonnes déclarations après les pratiques des équipes. Ian Mendes de TSN 1200 a discuté avec l’attaquant Kyle Turris des Senators d’Ottawa. Le joueur des Sens a donné son 2cents par rapport à la blessure que PK Subban a infligée à Mark Stone:

« C’est le hockey des séries. C’est laid. Ça ressemblait à un bon slash. Et ça va continuer à devenir encore plus laid. Le slash de Subban était un swing de baseball. »

Notez que Chris Neil n’était pas de la formation des siens mercredi. Attendez-vous de le voir sur la glace du Centre Bell vendredi soir. Ou plutôt dans les shorts de Subban.


P.K. Subban pourrait recevoir une suspension automatique s’il est encore expulsé d’un match

Subban

Elliotte Friedman, de Rogers, avait une information assez intéressante par rapport à P.K. Subban en fin de soirée mercredi. Selon l’analyste, si jamais Subban était expulsé d’un autre match de séries à cause d’une punition de bâton, il recevrait une suspension automatique d’un match de la part de la LNH.

Ça peut sembler être un scénario peu probable et ce l’est, mais maintenant que tout le monde sait qu’un coup de bâton qui cause une blessure à l’adversaire force l’arbitre à donner une punition majeure et une expulsion de match au joueur fautif, les Sens pourraient tenter de jouer la comédie pour sortir Subban pendant un bon moment.

Bien évidemment, la LNH surveillera cette situation de près. On peut croire que les Sens seront punis ou mis à l’amende s’ils embellissent trop les contacts avec le bâton du défenseur du Canadien.

Ils seront probablement avertis par la LNH par rapport à cette situation, mais avec leur niveau d’indignation après le match de mercredi soir, aucune réaction de leur part ne me surprendrait. Je ne serais donc pas ébahi par une tactique visant à sortir Subban pour un match et des poussières.

Via HabsLinks


Dave Cameron menace le Canadien à cause du coup de Subban

Meme

Les Sénateurs n’ont même pas eu besoin d’attendre un match avant d’avoir la guerre psychologique qu’ils voulaient dans leur séries contre le Canadien. Malheureusement pour eux, on dirait ce sera à l’avantage du Tricolore cette fois-ci puisque Dave Cameron était trop émotif en conférence de presse.

L’entraîneur-chef des Sénateurs a menacé les meilleurs joueurs du Canadien pendant sa rencontre avec les journalistes. Il a dit que si la LNH ne suspendait pas Subban pour son geste contre Stone, un Sénateur allait donner un coup de bâton à un des joueurs du Tricolore parce qu’il allait seulement recevoir un 5 minutes et une expulsion de match.

Comme la ligue ne suspendra pas le défenseur, elle n’appréciera pas les commentaires de Cameron et il recevra certainement un appel de la ligue en plus d’une amende. Aussi, si jamais on a un geste limite de la part des Sénateurs dans le deuxième match, le joueur d’Ottawa risque de recevoir une suspension incroyablement sévère.

Cameron a aussi dit qu’il n’avait pas de problème avec la prestation d’Andrew Hammond dans ce match, ce qui veut dire qu’on devrait le voir vendredi soir. L’entraîneur a également déclaré que Mark Stone n’était pas à 100% à cause du coup de Subban. L’attaquant a confirmé qu’il a continué à jouer malgré la douleur.


P.K. Subban expulsé du match à cause d’un coup de bâton

Subban

On pensait que les deux buts en 15 secondes du Canadien allait être le moment tournant du premier match de la série contre Ottawa, mais on s’est trompé. Un autre 15 secondes après ces buts, P.K. Subban s’est fait sortir du match à cause d’un coup de bâton contre Mark Stone. Cela donnait un 5 contre 3 aux Sénateurs d’Ottawa, qui était en avantage numérique après une punition d’Eller.

Comme Stone a quitté immédiatement vers le vestiaire, l’arbitre n’a pas hésité et il a donné une punition majeure à Subban sur le jeu. L’officiel n’a fait qu’appliquer le livre des règlements qui dit que ça doit être une majeure dès qu’il y a une blessure.

C’est une très grosse perte pour le Tricolore, qui a cédé à 2 reprises pendant ce désavantage numérique. Au moins, le but d’Eller a permis de garder le score égal 5 minutes après cet événement. Malheureusement, Stone était de retour peu après cette séquence, ce qui n’est pas le cas du défenseur.

1er angle

2e angle

Réaction des fans

Réaction de Subban quand il a appris que Stone était revenu


Carey Price est le choix unanime des coachs pour le trophée Hart

Price

Bob McKenzie, de TSN, a consulté 20 entraîneurs de la LNH (10 dans l’Est et 10 autres dans l’Ouest) pour son vote sur les trophées du circuit Bettman. Sans surprise, les coachs ont donné beaucoup d’amour à Carey Price, qui a reçu tous les votes de première place pour le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe. McKenzie n’a même pas eu besoin de poser la question pour le Vezina.

19 des 20 entraîneurs ont placé Ovechkin en 2e position alors que John Tavares était celui qui a reçu le plus de votes de 3e place. Crosby a terminé au 4e rang de ce vote alors que Ryan Getzlaf ferme le top 5.

Si l’on se fie aux coachs, Price ne devrait pas être le seul représentant du Canadien qui se déplacera à Las Vegas pour la cérémonie des trophées. P.K. Subban s’est classé au 3e rang du vote des coachs pour le trophée Norris. Il a terminé derrière Erik Karlsson et Drew Doughty, mais devant Shea Weber, Roman Josi et Mark Giordano. Cela ferait en sorte que le défenseur du Canadien serait un finaliste pour le trophée qu’il a gagné en 2013.

McKenzie a aussi demandé aux coachs qui étaient les favoris pour la Coupe Stanley. Les Rangers ont reçu le plus de votes. Lorsqu’il a demandé aux coachs quelle équipe devrait gagner l’Est, New York a terminé devant Tampa Bay, Washington, le Canadien et les Islanders. L’analyste de TSN a toutefois précisé qu’il y avait un bon écart entre les Rangers, le Lightning et le reste.


P.K. Subban est le premier joueur à recevoir une 2e amende pour plongeon

Subban

Vendredi midi, la LNH a annoncé que P.K. Subban devenait le premier joueur de la LNH à payer une amende de 3000$ pour plongeon. Le défenseur du Canadien a donc maintenant payé 5000$ en amendes à cause de 3 réactions exagérées. La dernière est survenue dans le match du 12 mars dernier contre les Sénateurs. La LNH a jugé que le défenseur est tombé trop facilement lorsque Bobby Ryan a placé son bâton dans son torse.

Comme on le dit souvent quand on parle de ces amendes, le montant en tant que tel ne fait pas trop mal, mais c’est très nocif pour la réputation de Subban auprès des arbitres.

Il bénéficiera probablement moins du bénéfice du doute de la part des officiels et il rapproche Michel Therrien d’une amende, ce qui n’est jamais une bonne chose. Therrien a le droit à 4 chances. Lors de la 5e amende d’un de ses joueurs, l’entraîneur devra verser 2000$. Ce n’est pas grand chose pour Therrien non plus, mais c’est clair qu’un coach n’aimera pas signer un chèque à cause du comportement de ses joueurs.


Mario Tremblay a comparé un policier à P.K. Subban parce qu’il manquait de jugement en l’arrêtant

Mario Tremblay l'antichambre

Mario Tremblay est présentement en procès pour une affaire d’alcool au volant qui s’est déroulée le 25 janvier 2013. Tremblay est notamment accusé de ne pas avoir fourni un échantillon d’haleine alors qu’il plaide qu’on ne lui a pas laissé contacter son avocat. Jusque-là, ce n’est rien de trop intéressant pour nous, mais ça a changé lors du témoignage de l’agent qui l’a intercepté.

Selon l’agent, Tremblay lui aurait dit qu’il ne pouvait pas lui faire ça à cause de qui il était. Il lui aurait ensuite confié que s’il soufflait dans la balloune, il n’allait pas passer le test et que le policer serait gentil de le laisser aller.

Lorsqu’il a vu que Tremblay n’allait pas coopérer, le policier l’a arrêté et c’est à ce moment-là que le chroniqueur de RDS s’est mis à l’insulter. Il l’a notamment comparé à P.K. Subban parce qu’il manquait de jugement et qu’il était bête.

Cette dernière partie est notable puisque l’incident est survenu alors que le défenseur était en négociations de contrat avec le Tricolore, ce qui le forçait à manquer des matchs de saison régulière. Il a finalement conclu une entente 3 jours plus tard en route vers un trophée Norris.

Toute cette histoire est ironique puisque le comportement de Tremblay dans cette situation est pas mal pire que tout ce que Subban a pu faire depuis son arrivée à Montréal. Une histoire comme celle-là nous rappelle que certains analystes ont vraiment une vue biaisée du défenseur du Canadien qui est pourtant célébré partout ailleurs.

C’est encore plus ridicule lorsque ces analystes critiquent le comportement de Subban. Au cours des derniers jours, le cas de Nail Yakupov nous a rappelé que c’était dangereux de critiquer le caractère d’un gars à cause d’un incident ou deux et Subban n’a pas fait suffisamment de niaiseries pour mériter cette réputation que certains veulent lui donner de toute façon.

L’opinion de plusieurs partisans par rapport à Subban a changé depuis cet incident, donc j’imagine qu’on peut donner le bénéfice du doute à Tremblay à ce niveau, mais ce sont quand même des commentaires complètement stupides.

Via Journal de Montréal