Suivez 25stanley sur Facebook!

L’ex-nanny de Chris Kunitz fait vraiment pitié

nanny-kris-kunitz

L’ex-nanny du joueur des Penguins de Pittsburgh Chris Kunitz a été arrêtée pour fraude. Andrea Forsythe, 26 ans, d’Oakdale en Pennsylvanie, a eu la brillante idée de mettre le feu à sa maison (ou plutôt celle qu’elle louait) pour ensuite faire une fausse déclaration d’assurance. Sans surprise, elle a dit à ses assureurs qu’elle possédait des bijoux de valeur. Les bijoux avaient été volés à d’autres clients…

Lors de l’enquête, on a découvert qu’elle avait volé pour 12 000$ de bijoux à la femme de Chris Kunitz en 2013. C’était de boucles d’oreille que le joueur des Pens avait achetées à sa douce pour son anniversaire. Andrea Forsythe a revendu les items à un bijoutier pour environ 4 000$.

Il y a beaucoup de gens qui vont la traiter de nom pas gentil (genre cr*isse de folle), mais je suis de ceux qui croient qu’il ne faut pas fesser sur quelqu’un déjà à terre. Pauvre madame. Ça doit vraiment mal aller dans sa tête pour commettre de tels actes. Probablement qu’elle n’a rien eu dans sa vie. La pauvre. Elle pense que l’argent et des bijoux vont la rendre heureuse.

D’ailleurs, je ne comprends pas les gens qui volent. C’est vraiment un concept étrange de prendre quelque chose qui ne nous appartient pas. Me semble que dans la vie, si tu veux quelque chose, travaille pour! C’est la bonne façon d’apprécier les choses matérielles. En tout cas, j’ai vraiment pitié pour cette dame.

*Source: AP


Canadiens vs Penguins au Centre Vidéotron en septembre prochain

Penguins vs Canadiens

Les Canadiens de Montréal accueilleront les Penguins de Pittsburgh, au Centre Vidéotron, à Québec, le 28 septembre prochain. Il s’agira d’un match préparatoire en vue de la saison 2015-2016 de la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’un des plus grands promoteurs d’événements au monde, evenko, a annoncé la nouvelle dans un communiqué mardi.

Les amateurs de hockey de Québec auront l’occasion de voir en action des vedettes du circuit Bettman. Entre autres, la foule devrait avoir droit d’assister aux prouesses de P.K. Subban, Max Pacioretty, Carey Price et Sidney Crosby, évidemment si les entraîneurs des deux formations les envoient sur la patinoire pour cette partie préparatoire.

Ce sera la sixième fois que les joueurs du Tricolore disputeront une rencontre pré-saison à Québec depuis 2009.


Le DG des Penguins a engueulé un chroniqueur après la défaite de lundi soir

La situation est très tendue à Pittsburgh présentement et la défaite de lundi soir à la maison qui a donné une avance de 2-1 aux Rangers dans la série n’a pas aidé. Après la rencontre, alors qu’il marchait avec les journalistes pour se rendre au vestiaire, le DG des Penguins, Jim Rutherford, a accosté Rob Rossi, un chroniqueur qui a été très critique à son endroit cette saison

Rutherford a remercié ironiquement Rossi pour son support au cours de l’année. Il a continué en le traitant de maudit imbécile. Bizarrement, Rutherford a enchaîné en lui disant d’aller vendre de la crème glacée.

Lorsque le chroniqueur a tenté d’expliquer son point de vue en disant que c’était son travail d’offrir des opinions, le DG a répliqué en lui disant que son opinion ne valait pas de la marde. Bien évidemment, Rossi en a profité pour planter Rutherford dans sa colonne, rappelant son incapacité à gérer le plafond salarial ainsi que son manque de grâce face à la pression.

Il y a deux côtés à toute histoire, donc Rutherford avait peut-être une bonne raison d’engueuler Rossi, mais le fait qu’il ait choisi de le faire devant tous les autres journalistes à la suite d’une défaite dans le 3e match d’une série nous montre que la pression à laquelle il fait face commence à le déranger.

Via Pittsburgh Tribune Review


Jamie Benn a volé le Art Ross à John Tavares à 8,5 secondes de la fin de la saison

Jamie Benn était à un point de la tête des marqueurs de la LNH avant la dernière journée d’activités. À cause du bris d’égalité qui va au joueur qui a plus de buts, Benn devait obtenir deux points de plus que John Tavares et un de plus que Sidney Crosby pour gagner le trophée Art Ross.

Crosby ne lui a pas trop compliqué la vie, n’enregistrant aucun point contre les Sabres, mais Tavares a obtenu 1 but et 1 passe contre les Jackets. Benn devait donc obtenir 4 points contre les Prédateurs. En plus, il devait le faire sans son centre habituel, Tyler Seguin, qui manquait le match à cause d’un retard à la pratique de vendredi.

Benn a tout de même connu un fort match alors qu’il a complété un tour du chapeau dans un filet désert à 2:05 de la fin de la rencontre. Il lui manquait toutefois encore un point pour gagner le trophée.

Puis, à 8,5 secondes de la fin du match, Cody Eakin a marqué avec l’aide de Trevor Daley, qui avait reçu une passe de Jamie Benn auparavant. Le capitaine des Stars a donc gagné le trophée grâce à cette aide et ses coéquipiers le savaient.

Les 4 autres joueurs lui ont sauté dessus après le but de Cody Eakin et le banc capotait même s’il s’agissait du 4e but dans une victoire de 4-1. Bien évidemment, Jordie Benn, le frère aîné de Jamie, était des plus démonstratifs au banc des siens.

La soirée de Jamie Benn


Les Sabres ont confirmé leur 30e place au classement

brian gionta - sabres - credit: buffalosabres

Avec une défaite de 4-2 contre les Blue Jackets vendredi, les Sabres de Buffalo ont confirmé leur 30e place au classement. Cette position fait en sorte qu’ils sont assurés de repêcher Connor McDavid ou Jack Eichel au prochain repêchage. Ils auront 20% de chances de gagner la loterie McDavid, ce qui veut dire qu’ils ont 4 fois plus de chances d’obtenir Eichel.

Cette défaite veut aussi dire que les fans vont pleinement supporter leur équipe pour la 1ère fois de l’année lors de la visite des Penguins samedi soir. C’est intéressant puisque les Penguins auront probablement besoin d’une victoire pour se qualifier en séries.

Buffalo aura deux choix en première ronde. Leur autre sélection sera le meilleur choix entre celui des Blues et celui des Islanders alors que l’autre s’en ira à Winnipeg à cause de la transaction qui a amené Evander Kane dans l’organisation des Sabres.


Les Wings et les Penguins sont les deux adversaires les plus probables du Canadien en 1ère ronde

Autobus - Michel Therrien

La course aux séries dans l’Est était complètement folle hier soir et même si la place du Canadien est assurée, c’est une course à suivre puisqu’elle décidera de l’adversaire du Tricolore pour la première ronde. Si le Canadien gagne la division, ils affronteront la meilleure équipe Wild Card et ce sera la 3e équipe dans la division Atlantique si le Lightning dépasse le Tricolore.

Cette situation fait en sorte que les deux adversaires les plus probables du Canadien en première ronde sont celles qui occupent ces 2 positions (Penguins et Wings). Si l’on se fie à Sports Club Stats, l’affrontement contre Detroit est le plus probable (35%).

Si le Tricolore perd ses deux derniers matchs, ces probabilités augmentent à 81% puisque ce résultat devrait permettre au Lightning gagner la division alors que la victoire de Detroit contre Montréal jeudi les aiderait à s’assurer de la 3e position dans l’Atlantique.

Pour l’instant, Montréal a 32,8% de chances d’affronter les Penguins, mais si le Tricolore parvient à gagner ses deux dernières rencontres, ces chances grimpent à 51% puisque Pittsburgh sont les favoris pour terminer comme 1er wild card. En ordre décroissant, les autres adversaires probables de l’équipe en première ronde sont les Bruins (13,3%), les Islanders (11,5%), les Sens (4,8%) et les Capitals (2,7%).

Ces probabilités sont une excellente nouvelle pour le Canadien. Parmi les 4 équipes les plus probables pour la première ronde, on retrouve 3 formations (Islanders, Red Wings, Penguins) qui ont gagné une moyenne de 3,33 de leurs 10 derniers matchs et le Canadien a le numéro des Bruins depuis plusieurs saisons. C’est donc dire que Montréal a 92,5% de chances d’affronter une équipe en difficulté ou les Bruins en première ronde des séries.

C’est bon de se le rappeler en attendant des nouvelles de Max Pacioretty, dont la perte pourrait faire très mal à l’équipe. C’est vrai que ce sera une perte incroyable, mais on dirait bien que le Tricolore n’affrontera pas une équipe en pleine forme lors de la première ronde, ce qui pourrait aider la formation à gérer le trou dans l’alignement que l’absence de MaxPac créerait.


Jaroslav Halak a été moins clutch que Mark Stone mardi soir

La course aux séries dans l’Est nous a offert 4 matchs incroyables mardi soir. La rencontre la plus tranquille a permis aux Rangers de s’assurer du Trophée des présidents alors que Detroit a réussi une remontée contre les Hurricanes pour gagner un match crucial.

Malgré ces 2 rencontres, les matchs Flyers-Islanders et Penguins-Sénateurs étaient meilleurs. Dans ces matchs, les Islanders et les Sénateurs ont dû effectuer une remontée de 3 buts pour égaler la marque dans les dernières minutes de jeu. C’est à ce moment-là que leurs parcours a dévié puisque les Sens ont gagné leur match alors que les Isles n’ont même pas obtenu de point.

À 3 secondes de la fin de la 3e période, Brayden Schenn a déjoué Jaroslav Halak avec un lancer de la ligne bleue. Le gardien des Islanders n’aurait jamais dû allouer ce but, mais la rondelle a trouvé le moyen de se faufiler. C’est encore plus crève-cœur pour New York, qui aurait pu assurer sa place en séries avec un point ou une défaite des Sens.

Les fans des Islanders ont donc été déçus à nouveau lorsqu’ils se sont mis à écouter les Sénateurs. Mark Stone a permis à Ottawa de gagner un match qu’ils perdaient 3-0 en 1ère période avec un beau petit but en prolongation. Cette défaite a aussi fait en sorte que les Penguins n’ont pas pu confirmer leur place en séries et que la course est plus serrée que jamais.

Séries

La prochaine rencontre à suivre pour cette course sera celle entre les Capitals et les Bruins mercredi soir. Ces résultats ont aussi augmenté l’engouement pour l’affrontement entre les Penguins et les Islanders vendredi soir. Selon ce que les Sens feront contre les Rangers jeudi, ce match-là pourrait avoir un enjeu incroyable pour deux équipes dont la place en séries semblait assurée il n’y pas si longtemps.

Le but de Stone

La bourde de Jaroslav


Zdeno Chara s’est blessé en bloquant un lancer

Chara

Il y avait une grande absence lors de la pratique des Bruins lundi matin. Zdeno Chara n’était pas avec l’équipe à cause d’une blessure au bas du corps subie dans le match de samedi soir contre les Maple Leafs de Toronto. Chara a subi cette blessure en bloquant un lancer de David Booth au  milieu de la 3e période samedi soir.

Après la pratique, Claude Julien a dit aux journalistes que sa situation allait être réévaluée quotidiennement. Heureusement, les Bruins ne jouent pas avant mercredi contre les Capitals de Washington, ce qui donne encore plusieurs heures au défenseur format géant pour guérir cette blessure.

Si l’on était en milieu de saison, le défenseur manquerait probablement un match ou deux, mais les Bruins de Boston sont présentement dans une lutte à finir avec les Red Wings, les Penguins et les Sens pour les 3 dernières places donnant accès aux séries. Boston a autant de points que Detroit et Pittsburgh et ils ont deux points d’avance sur les Sens. Ils ne peuvent donc pas se permettre de reposer Chara.

Si le défenseur devait manquer le match contre les Caps, les Bruins joueraient sans leur première paire de défenseurs puisque Dougie Hamilton, qui a patiné en solitaire avant la pratique de lundi, est toujours incommodé par une blessure aux côtes. C’est un dur coup pour une équipe qui n’est pas habituée d’être dans la course aux séries si tard dans la saison.

Gif via Chris Abraham


Les fans des Flyers se sont moqués des Penguins à cause de leurs 8 défaites de suite contre Philadelphie

Les Flyers sont mathématiquement éliminés des séries, mais ils peuvent encore jouer les troubles-fêtes et c’est ce qu’ils ont fait contre les Penguins dimanche midi. Leur victoire de 4-1 a réduit le coussin de Pittsburgh par rapport aux Sénateurs, qui sont présentement les meilleurs à manquer les séries dans l’Est, à 2 points.

C’était la 3e défaite consécutive des Penguins, qui en arrachent vraiment sans Letang et Ehrhoff à la ligne bleue. C’était aussi la 8e défaite de suite de Pittsburgh contre les Flyers. Philadelphie a une fiche de 11-1-1 depuis l’inauguration du Consol Energy Center en 2010.

Cette domination se transporte également à Philadelphie, où les fans en raffolent. Après le but d’assurance de Ryan White en fin de 3e période dimanche, ces partisans se sont mis à chanter « You can’t beat us », ce qui fait bien référence au fait que les Penguins semblent incapables d’avoir le dessus sur les Flyers.

C’était une des rares fois où l’annonceur a pu répéter un chant de partisans puisqu’il ne contenait pas de sacre. D’ailleurs, Doc Emrick semblait apprécier le comportement des fans de Philly puisqu’il est resté silencieux pendant quelques secondes pour permettre aux téléspectateurs de bien l’entendre.

Via r/hockey


Les Penguins et les Flyers veulent accueillir la Classique Hivernale au Beaver Stadium en 2017

Les activités entourant la saison 2016-17 seront extrêmement en demande puisque la ligue fêtera son 100e anniversaire en 2017. La Classique Hivernale devrait lancer ces festivités et il y a plusieurs organisations qui sont dans la course pour l’accueillir. Parmi celles-ci, on retrouve les Flyers et les Penguins qui devraient faire une présentation conjointe pour accueillir le match au Beaver Stadium, le stade de football de l’Université Penn State.

Ce stade est le deuxième plus gros aux États-Unis derrière celui de l’Université du Michigan, qui a accueilli la Classique Hivernale entre les Red Wings et les Maple Leafs en 2014.

Il est également situé à mi-chemin entre Pittsburgh et Philadelphie. Les fans des Penguins ne devraient voyager que pendant 2h30 pour s’y rendre alors que Google Maps estime la durée du trajet à partir de Philadelphie à 3h15.

Selon ce que le président des Flyers a dit aux détenteurs des billets de saison jeudi dernier, les deux organisations utiliseront l’angle du 50e anniversaire des équipes d’expansion pour leur pitch de vente à la LNH. Comme les deux équipes ont fait leur arrivée dans la ligue à ce moment-là, ce serait un angle logique au niveau du marketing.

Puisqu’on parle de deux équipes influentes dans la LNH qui s’associent pour tenir un match qui souligne deux anniversaires dans un des plus gros stades des États-Unis, ce sera difficile pour une autre organisation de bâtir une meilleure proposition pour accueillir cette rencontre.

Via CBSsports