Suivez 25stanley sur Facebook!

Marc Bergevin et Michel Therrien font bonne figure depuis qu’ils sont à Montréal

Therrien, Bergevin, Carrière, Dudley

Les Canadiens de Montréal connaissent de bonnes performances depuis l’arrivée de Marc Bergevin et de celle de Michel Therrien.

Roger Leblond (RDS) a compilé des statistiques permettant de conclure que le club montréalais figure parmi les meilleures équipes du circuit Bettman quant au taux de rendement.

Les hommes de Michel Therrien ont – depuis la saison 2012-2013 – un pourcentage de victoires de 64,4 % qui les placent au sixième échelon sur 30 avec un dossier de 125-64-23 pour une récolte de 273 points. Seuls les Ducks d’Anaheim, les Blackhawks de Chicago, les Blues de St-Louis, les Penguins de Pittsburgh et les Bruins de Boston ont mieux fait que les Canadiens au cours des trois dernières campagnes (au cumulatif).

Même si la Sainte-Flanelle n’a pas remporté la Coupe Stanley depuis que le tandem Bergevin-Therrien est arrivé en selle, le Tricolore semble être dans la bonne direction.

Le bémol? C’est l’homme masqué des Canadiens Carey Price qui soulève l’équipe à lui seul. Le gardien de 27 ans ne pourra pas en donner plus que ce qu’il a fait lors de la saison 2014-2015. Price a été sublime devant le filet des siens, mais le CH s’est tout de même incliné au deuxième tour des séries éliminatoires.

Avec un manque d’offensive (un problème qui n’est toujours pas réglé), les Canadiens ne feront pas long feu en 2015-2016 si Price connaît des soirées plus difficiles…


Bloopers de la saison 2014-2015 du CH [1re partie]

Galchenyuk, Gallagher

Voici quelques minutes de détente grâce à cette vidéo des bloopers de la saison 2014-2015 des Canadiens de Montréal.

Entre autres, ce n’est pas facile pour Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher de jouer de la musique avec un tambour et des castagnettes!

Également, la chute de la bouteille d’eau de Michel Therrien l’a fait sursauter. Le pilote du Tricolore a tourné la situation à la blague par la suite en disant : « Je pensais qu’il y avait un shooter. »


Michel Therrien muselle l’offensive des Canadiens… vrai ou faux?

michel-therrien-600x393

Les Canadiens de Montréal n’ont pas marqué beaucoup de buts en 2014-2015 et cela est l’une des raisons principales de leur élimination au deuxième tour des séries contre le Lightning de Tampa Bay. Quand Carey Price va, tout va. Mais à la moindre bévue (ou petit relâchement) de l’homme masqué du CH, le club montréalais n’arrive pas à gagner des matchs.

La saison de 110 points du Tricolore est en majeure partie attribuée aux succès – voire même aux prouesses – de Price, lui qui est candidat pour les trophées Vézina et Hart.

Therrien, la cause d’une attaque anémique?

L’offensive des joueurs du CH est-elle freinée par l’individu qui est derrière le banc des Canadiens depuis trois saisons? Si on se fie aux statistiques recensées par Benjamin Wendorf, dans son étude basée sur les 60 dernières années, Michel Therrien est parmi les pires entraîneurs par rapport au nombre de tirs obtenus et accordés par les équipes. L’instructeur du Tricolore est classé au 68e rang sur les 69 pilotes étudiés. Également, Therrien semble avoir un impact néfaste sur le temps de possession de rondelle de sa formation.

Est-ce que l’entraîneur est responsable de l’entièreté de la carence de ses joueurs en attaque? Non, mais il a une part de responsabilité. Sans mettre tout le blâme sur lui, il n’en demeure pas moins que l’homme de 51 ans n’axe pas le jeu des siens pour faire en sorte que la possession de rondelle et le ratio tirs obtenus/accordés soit en faveur de son club.

Cela mènera-t-il Marc Bergevin à prendre la décision de congédier son entraîneur-chef s’il souhaite que son équipe optimise ses chances de rafler les grands honneurs au cours des prochaines années? Statistiquement parlant, avec des récoltes de 100 points (2013-2014) et 110 points (2014-2015), c’est difficile de trouver des raisons de limoger Therrien, mais si on regarde plus loin, il y a des éléments qui donnent un appui pour remercier le pilote de la Sainte-Flanelle.

À ce sujet, vous pouvez consulter l’excellent texte d’Olivier Bouchard sur L’actualité. Il décortique de brillante façon les données cumulées par Benjamin Wendorf à propos de Michel Therrien.


P.K. Subban, un joueur d’exception // La vérité dans le dossier Prust-Watson

Subban

Martin Leclerc, columnist à ICI Radio-Canada Sports, a soulevé le fait que P.K. Subban est – durant les présentes séries – le meilleur pointeur de son équipe et que lors des deux derniers parcours des Canadiens en séries d’après-saison, celui a terminé au sommet également pour le nombre de points. Une marque qui est notable, d’autant plus qu’il est un défenseur.

Le chroniqueur d’ICI Radio-Canada Sports a dressé un portrait assez intéressant au sujet du numéro 76 du CH en faisait état de son talent unique.

Également, il a décrit un jeu clé que Subban a réalisé quelques instants avant le but gagnant marqué par Pierre-Alexandre Parenteau pendant le cinquième match de la série.

***

La pression est sur Tampa Bay

Michel Therrien a confiance en son groupe de joueurs. L’entraîneur-chef de la Sainte-Flanelle croit que le piano est maintenant sur les épaules des hommes de Jon Cooper.

« La pression est sur eux (joueurs du Lightning). Nous sommes passés par là en 1re ronde, la 4e victoire est la plus difficile à obtenir », a soutenu Therrien.

Notamment, le pilote du CH a indiqué que son objectif est actuellement de jouer un septième match au Centre Bell jeudi soir.

***

Ça se confirme…

« Plusieurs témoins de la scène » ont fait savoir à Renaud Lavoie que l’arbitre Brad Watson avait effectivement maltraité verbalement Brandon Prust.

Brandon Prust
Crédit : SwissHabs / Journal de Montréal

***

Le Party DU Club

La population est invitée à assister à une soirée forte en émotions au Centre Bell, mardi soir, alors que le sixième match de la série entre les Canadiens et le Lightning sera diffusé sur écran géant. Les billets, au coût de 10 $, sont en vente depuis lundi midi.

***

Emelin à son poste

Le défenseur Alexei Emelin était avec ses coéquipiers lors de l’entraînement à Tampa.  Frappé par Steven Stamkos, en troisième période lors du dernier match, Emelin était en mesure de pratiquer normalement. Le Russe sera en uniforme pour le match de mardi soir.

***

Bergevin parmi l’élite

Avec un sondage réalisé auprès de quelques journalistes québécois, Marc Bergevin a terminé sur la troisième marche du podium dans un classement soulignant les dix meilleurs directeurs généraux de la Ligue nationale de hockey. Le manitou du CH est derrière Ken Holland, des Red Wings de Detroit, et Stan Bowman, des Blackhawks de Chicago.

***

Un rendez-vous avec l’histoire

Les Canadiens pourraient devenir la cinquième équipe à remporter une série après un déficit de 0-3. Les hommes de Michel Therrien doivent mettre la main sur les deux prochaines parties s’ils veulent accomplir cet exploit. Un excellent texte de Guillaume Lefrançois (La Presse) à lire.

***

Le Centre Bell version Minecraft

Le domicile des Canadiens, le Centre Bell, a été illustré en version Minecraft, un jeu vidéo créé par un Suédois. Voici le résultat ici.


Aucun changement chez le CH pour un match sans lendemain

Michel Therrien

Les Canadiens joueront pour leur survie avec le même alignement, jeudi soir, au Amalie Arena. Lors du quatrième match de la série, le club montréalais tentera de gagner sa première partie contre le Lightning afin de forcer – au moins – la tenue d’une autre rencontre au Centre Bell.

Michel Therrien n’a pas perdu confiance en ses joueurs.

« J’ai aimé notre effort et notre détermination. Je m’attends à une autre bonne performance ce soir. Beaucoup d’éléments me font croire que nous allons ramener la série à Montréal », a souligné le pilote du CH.

Entre autres, Pierre-Alexandre Parenteau pense que son équipe peut surmonter cette situation non enviable.

« C’était difficile d’être positif hier soir. On allait mieux ce matin lors de la réunion. On est en confiance qu’on peut relever le défi , a-t-il indiqué. On est 24 joueurs dans ce vestiaire et on croit encore en nos chances. »

Le duel entre les Canadiens et le Lightning débutera à 19 h.

Citations : Jonathan Bernier / Canadiens Montréal

Crédit photo : Canadiens Montréal


Michel Therrien a un objectif pour le moment : ramener la série au Centre Bell

Michel Therrien, Canadiens

Michel Therrien était satisfait de la performance des joueurs même après un revers au goût très amer à Tampa Bay. Avec cette défaite, les Canadiens sont maintenant en déficit 0-3 dans leur série contre le Lightning.

« [Les joueurs] ont tout donné. On méritait un meilleur sort comme dans le match numéro un, mais on n’a pas été en mesure de l’emporter. »

Malgré les trois défaites en autant de rencontres aux dépens du Lightning depuis le début de l’affrontement de deuxième ronde, Therrien n’a pas encore abdiqué.

Le pilote de la formation montréalaise a un but bien précis pour ses joueurs à l’heure actuelle : forcer la tenue d’un match numéro cinq au Centre Bell.

« Tout ce que nous voulions faire en nous amenant ici (à Tampa), c’était de ramener la série à Montréal », a-t-il fait savoir aux médias, lors de son point de presse.

En remportant les quatre prochaines parties, les Canadiens deviendraient la cinquième équipe de la LNH à gagner une série après avoir comblé un déficit de 0-3.

Voici les quatre clubs qui ont déjà réussi un pareil exploit :

TOR vs DET en 1942
NYI vs PIT en 1975
PHI vs BOS en 2010
LAK vs SJS en 2014

Citations : TVA Sports


Un blanchissage du Lightning serait historique

Therrien

Avec une victoire jeudi soir, le Lightning pourrait compléter le blanchissage contre le Canadien de Montréal, qui les a blanchi en première ronde l’an passé. Si Tampa est en mesure de réussir cet exploit, ils seraient les premiers dans l’histoire de la LNH à venger un blanchissage avec une victoire en 4 matchs l’année suivante.

Cette statistique nous rappelle à quel point la situation du Canadien est unique. C’est clair que les Bolts se servent de la série de l’an passé comme motivation, mais sans leur victoire en 2e prolongation et le but à la dernière seconde, on ne parlerait probablement pas d’un blanchissage.

Ce scénario est aidé par le nouveau format des séries puisqu’il fait en sorte que les organisations ont plus de chances de s’affronter en séries lors d’années consécutives. Par contre, même avec ce format, ça prend pas mal de chance d’un côté (blessure de Bishop + victoire en prolongation) et autant de chance pour l’autre équipe la saison suivante (victoire en surtemps + but à la dernière seconde) pour que ça se concrétise.

Encore là, même avec ces victoires serrées, le balayage de Tampa Bay est loin d’être assuré. Le Canadien était la meilleure équipe sur la glace pendant le 3e match et s’ils ne sont pas trop dévastés par la défaite de mercredi, ils pourrait très bien forcer un retour à Montréal samedi.

Via Steve Dangle


Rogers a diffusé un bon reportage sur la carrière de Michel Therrien

Michel Therrien

On parle souvent des décisions de Michel Therrien par rapport à l’alignement du Canadien, mais on oublie parfois le parcours qui l’a amené à son 2e séjour derrière le banc du Tricolore. Stephen Brunt, de Rogers, a monté un bon reportage sur l’historique du coach du Canadien qui a été diffusé sur les ondes de CBC lundi soir.

Brunt a commencé avec la carrière de joueur de Therrien avant de parler son emploi de monteur de lignes pour Bell ainsi que celui de garde du corps pour Roch Voisine. Par la suite, Therrien a parlé de son parcours derrière le banc de Montréal, Wilkes-Barre et Pittsburgh.

Même si l’on connait déjà bien l’histoire du coach, on y en apprend un peu plus. Therrien parle notamment de sa vie familiale qui a été affectée par la fin de son premier parcours avec le Canadien. Il a admis que les problèmes de la job restaient avec lui à la maison, mais il a ajouté qu’il a changé depuis et qu’il s’est calmé avec l’âge.

Therrien décrit également la victoire de la Coupe Stanley des Penguins en 2009 comme son pire moment en carrière puisqu’il était le coach de l’équipe en début d’année. Il a tout de même précisé qu’il était content que ses anciens joueurs soient devenus des champions de la Coupe Stanley. C’est un bon reportage de Brunt qui mérite d’être vu même s’il est en anglais.


Michel Therrien laisse la porte ouverte pour un retour de Desharnais à Tampa

david-desharnais

En début de soirée lundi, Michel Therrien a parlé aux médias au téléphone. Il a révélé que même si Desharnais n’a pas fait le voyage à Tampa pour le moment, c’est encore possible qu’il rejoigne l’équipe et qu’il participe à un des matchs disputés au Amalie Arena. Il a ajouté que Desharnais n’avait pas fait le voyage par mesure préventive.

En ce qui concerne la saga Prust-Watson, Therrien a essayé de ne pas trop en dire. Il a seulement utilisé le bon vieux cliché qui mentionne que ce qui est dit sur la glace doit y rester. Therrien a ajouté que l’équipe allait régler ça à l’interne.

Bien évidemment, Therrien a parlé du problème de l’équipe sur les unités spéciales. Le coach a expliqué que c’est la priorité de la formation présentement et que cet aspect du jeu doit être meilleur au cours des prochains matchs. L’entraîneur n’a toutefois rien voulu confirmer par rapport à son alignement puisque ça dépendra de la disponibilité de David Desharnais.


Therrien laissera-t-il Galchenyuk de côté?

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk a été chassé trois fois lors du match entre les Canadiens et le Lightning vendredi soir dernier. L’attaquant de 21 ans éprouve des difficultés depuis le début des séries ayant amassé un maigre total de deux points en sept parties.

Malgré tout, le numéro 27 du Tricolore aura encore sa chance. Michel Therrien a confiance en Galchenyuk et il est prêt à l’aider pour qu’il retrouve une certaine constance.

« On va continuer de travailler avec lui. Ça ne fait pas partie de mes plans de le sortir de la formation », a souligné l’entraîneur-chef du CH, après l’entraînement optionnel des siens.

Crédit photo : Dan Robertson