On ne veut pas briser le momentum… // Statu quo pour Carey Price

Ben Scrivens

Ben Scrivens vit de bons moments depuis le début du week-end dernier. L'homme masqué de 29 ans obtiendra un troisième départ consécutif alors que le Lightning de Tampa sera au Centre Bell mardi soir.

Michel Therrien a confirmé que Scrivens sera devant le filet des Canadiens. Mike Condon devra encore regarder un match assis au bout du banc des siens.

Scrivens a connu tout un week-end devant la cage du CH. Il a signé deux victoires en autant de matchs. Il a été nommé deuxième étoile de la rencontre face aux Oilers d'Edmonton (23 arrêts sur 24 tirs - efficacité de ,958) et première étoile contre les Hurricanes de la Caroline (34 arrêts sur 35 lancers - efficacité de ,971).

Statu quo pour Price

L'entraîneur-chef des Canadiens a également donné quelques détails sur l'absence de Carey Price lundi matin.

Il a noté qu'il y avait rien de nouveau dans son cas. « Pas de recul, mais pas prêt à passer à l’étape suivante. »

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin


Michel Therrien ne ferme pas la porte au rappel de John Scott

Michel Therrien

Les Canadiens n'ont jamais eu l'intention de faire jouer John Scott à Montréal depuis son acquisition en janvier dernier dans un échange qui a envoyé Jarred Tinordi aux Coyotes de l'Arizona.

Toutefois, après les événements du week-end au match des étoiles, les dirigeants de l'organisation montréalaise ont peut-être changé leur fusil d'épaule concernant Scott.

Nommé joueur par excellence, puisqu'il a été l'auteur de deux buts, l'homme de 33 ans vit un rêve. Une séquence « magique » pour lui qui pourrait faire basculer les choses du côté de la Sainte-Flanelle.

À savoir si le Tricolore pourrait tenter l'expérience John Scott à Montréal, Michel Therrien a donné une réponse avec un sourire en coin aux journalistes.

« On ne sait jamais », a répondu l'entraîneur-chef des Canadiens.


Source // L’avenir de Michel Therrien dévoilé

1280px-Michel_Therrien

Il y a beaucoup de chicanes dans la cabane des Canadiens. Afin de détendre l'atmosphère, allons-y avec un peu d'humour. Ou plutôt du gros n'importe quoi. Bref, après avoir écouté ce scientifique reportage, il sera inutile de se poser des questions concernant la job de Michel Therrien.

Assurez-vous d'être à 2:24:02 du vidéo, je ne voudrais surtout pas vous faire subir 2 heures de temps de cette émission.

*Merci à puck-junkie Danny et Labrie pour la passe sur la palette.


Nathan Beaulieu et Andrei Markov de retour

nathan beaulieu - canadiens montreal - credit: 25stanley

Ce n'était pas Michel Therrien qui dirigeait les joueurs au début de l'entraînement des Canadiens vendredi matin. C'était plutôt son adjoint, Jean-Jacques Daigneault, qui menait la pratique à Brossard puisque c'était pour travailler l'avantage numérique.

Therrien est arrivé vers 11 h sur la surface glacée pour diriger ses joueurs comme à l'habitude.

À noter que l'entraîneur-chef du CH assistera aux funérailles nationales de René Angélil cet après-midi. Therrien ne sera pas du vol en direction de Toronto avec ses hommes. Il se rendra dans la Ville Reine plus tard aujourd'hui.

Pour revenir à l'entraînement, Nathan Beaulieu, blessé au bas du corps, Andrei Markov, lui qui a bénéficié d'un congé jeudi, et Daniel Carr, rappelé par le Tricolore, étaient sur glace au Complexe sportif Bell de Brossard.

Les seuls absents étaient Carey Price, lui qui sera encore sur le carreau pour au moins trois semaines, et Paul Byron, qui a été placé sur la liste des blessés.

D'ailleurs, Beaulieu pourrait être en uniforme, samedi soir, contre les Maple Leafs de Toronto.

Torrey Mitchell s'est blessé lors de l'entraînement, mais ce n'était rien de sérieux. Il est retourné sur la patinoire avec les siens quelques instants plus tard.

Trios

Pacioretty-Plekanec-Gally

Galchenyuk-Desharnais-Weise

Fleischmann-Eller-Carr

Flynn-Mitchell-DSP/JDLR

Duos

Markov-Subban

Emelin-Petry

Beaulieu-Barberio

Gilbert-Pateryn (ils seront visiblement laissés de côté à Toronto)

***

La course aux séries est serrée dans l'Est...

Classement Est

Ne croyez pas que Michel Therrien est sur un siège éjectable

Photo by Philippe Bouchard/Icon Sportswire

Pour ceux et celles qui pensent que Michel Therrien est sur la corde raide actuellement, ils rêvent en couleurs.

L'entraîneur-chef des Canadiens ne serait pas sur la sellette présentement, si on se fie à Bob McKenzie, Darren Dreger et Pierre LeBrun, trois informateurs de renom. Ils sont parmi les meilleurs hommes dans le monde du hockey (LNH) pour avoir des nouvelles (scoops) sur les équipes du circuit Bettman.

« Je pense que le poste de Michel Therrien n'est pas en danger (à l'heure actuelle) avec les Canadiens de Montréal », a-t-il dit.

D'ailleurs, LeBrun en avait glissé quelques mots, mardi soir, durant le segment Insider Trading.

Darren Dreger a parlé d'un des dossiers chauds chez le Tricolore, soit les rumeurs de congédiement de Michel Therrien, sur les ondes de TSN 690.

« Michel Therrien n'est pas sur un siège éjectable pour le moment », a tenu à dire Dreger.

Bob McKenzie, lui aussi, ne croit pas que Therrien est sur la corde raide.

L'insider de TSN a aussi indiqué qu'avant de congédier un entraîneur, le directeur général devrait lui donner une chance en effectuant une transaction. Donc Bergevin devrait logiquement procéder à un échange avant de prendre une décision faisant en sorte qu'il remercierait Therrien.

Cela dit, Marc Bergevin a beaucoup de dossiers à régler pour tenter de relancer son équipe. Ceci passera probablement plus par une transaction qu'au congédiement du coach. Les joueurs du CH semblent encore vouloir être dirigé par Michel Therrien.

Le #FireTherrien est populaire ces temps-ci sur les réseaux sociaux. Certains partisans des Canadiens veulent la tête de Therrien, mais ils seront déçus. La direction montréalaise n'aurait pas l'intention de se départir de son entraîneur-chef, du moins pour l'instant.


Les défaites se multiplient chez le CH // BOS 4 @ MTL 1

Photo : Philippe Bouchard

Photo : Philippe Bouchard / Icon Sportswire

Les Bruins de Boston ont profité des bévues des Canadiens dans leur zone pour marquer trois buts et partir du Centre Bell avec la victoire au compte de 4 à 1.

Les Canadiens - en plus de perdre le match (un 5e de suite) - ont perdu les services de Nathan Beaulieu et Paul Byron, tous deux blessés au bas du corps.

Marc Bergevin devra solidement brasser son équipe s'il veut qu'elle participe aux séries. Une mission qui ressemble à un miracle.

D'ici le prochain match (samedi contre les Maple Leafs), Bergevin n'aura pas le choix de faire quelque chose. Transaction? Congédiement? Une situation à suivre.

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin


Insider Trading // Therrien, Drouin, Nashville, Eriksson, Lecavalier, Marleau, Rychel et Dallas

Insider Trading

Le marché des transactions commence à débloquer à l'approche de la date limite et ça parait. Les 3 informateurs de TSN (Pierre Lebrun, Darren Dreger et Bob McKenzie) ont couvert une tonne de sujets dans leur chronique Insider Trading de mardi soir. Voici ce qu'ils ont dit d'intéressant :

Michel Therrien

On va commencer avec le dossier qui nous affecte le plus. Pierre Lebrun a parlé des rumeurs de congédiement qui suivent Michel Therrien à cause des performances récentes de son équipe. Selon Lebrun, pour le moment, ces rumeurs ne sont pas fondées. Il a dit que pour l'instant, le poste de Therrien avec le Tricolore était en sécurité. Par contre, si l'équipe continuait à jouer de la sorte toute l'année, on pourrait voir plus de pression sur Michel Therrien.

Jonathan Drouin

Bob McKenzie a parlé de l'espoir du Lightning qui a demandé une transaction. L'informateur a dit que c'était difficile d'évaluer la situation présentement, mais que plus de 12 équipes ont eu des négociations que l'on pourrait considérer comme sérieuses avec le Lightning dans ce dossier.

Ces équipes attendent de voir ce que Steve Yzerman décidera de ce côté, mais la croyance populaire indique que dans une période de 24 à 72 heures, Yzerman se penchera sur une offre ou 2 en particulier pour conclure cette transaction. S'il ne le fait pas, les organisations vont passer à autre chose parce que le DG de Tampa Bay veut jouer le tout un peu trop lentement à leur gout.

Prédateurs de Nashville

Les Preds sont présentement en dehors des séries et ça ne fait pas le bonheur du DG de l'équipe, David Poile. Selon Lebrun, il se cherche encore de l'attaque et il va être agressif pour compléter une transaction ou deux avant la date limite dans le but d'améliorer cet aspect de son alignement.

Loui Eriksson

L'attaquant sera agent libre sans restriction à la fin de la saison et celui qui a un impact de 4,25 M$ sur la masse des Bruins aimerait obtenir une augmentation salariale. Selon Darren Dreger, les Bruins ont entamé les négociations préliminaires dans ce dossier pour essayer de le signer avant de le rendre disponible comme joueur de location sur le marché des échanges.

Si jamais ils l'échangeaient, ils préféreraient quand même l'envoyer dans l'Ouest pour ne pas trop nuire à leurs chances de faire les séries. Les demandes salariales d'Eriksson seraient assez astronomiques si l'on croit Dreger (5-6 ans avec un salaire annuel de plus de 6 M$). C'est pas mal pour un joueur de 30 ans...

Vincent Lecavalier

L'attaquant joue bien depuis son arrivée à Los Angeles et ça laisse croire à certains qu'il pourrait changer d'idée par rapport à sa retraite à la fin de la saison. Cette décision ferait très mal au plafond salarial des Kings, mais Dreger a dit que c'était très peu probable parce qu'il veut retourner en Floride pour passer du temps avec sa famille.

Patrick Marleau

Lebrun est revenu sur celui dont la demande de transaction n'a toujours pas été honorée à San Jose. Même si on n'en entend pas trop parler, son agent (Pat Brisson) continue d'explorer le marché (et il a ajouté des destinations possibles). Marleau pourrait être échangé avant la date limite ou cet été selon l'informateur de TSN.

Kerby Rychel

McKenzie a parlé d'un autre attaquant qui est encore avec l'organisation à laquelle il a demandé une transaction. L'informateur a précisé que cette demande était conditionnelle à son renvoi dans la AHL. Comme il est de retour avec le grand club, sa situation pourrait avoir changé. Par contre, McKenzie a noté que les Blue Jackets regardent toutes leurs options dans le cadre de leur transition, donc une transaction est toujours possible dans ce dossier.

Stars de Dallas

Lebrun a conclu le tout en disant que les Stars étaient à la recherche d'un défenseur de qualité. C'est très difficile à obtenir sur le marché actuel, mais comme on parle de Jim Nill, on ne sait jamais.


Ce fan du CH aimerait vraiment que Michel Therrien soit congédié

miseojeu

Ce ne sont pas tous les fans du Canadien qui apprécient le travail de Michel Therrien derrière le banc. La preuve est que, Comme Christophe Perreault vous apprenait le 11 janvier dernier, la cote du congédiement de Michel Therrien à Mise-O-Jeu est passée de 750 à 4,5 en quelques semaines.

Ce lecteur du 25stanley.com qui m'a envoyé cette photo a toutefois flairé la bonne affaire juste à temps et a enregistré son pari avec la cote maximale. Il a appris qu'il était possible de miser sur le congédiement des entraîneurs grâce à notre émission web spéciale de début de saison sur les paris de Mise-O-Jeu et dès que le CH s'est mis à glisser, il s'est empressé d'aller au dépanneur pour profiter de cette offre.

Bon, Michel Therrien est loin d'avoir perdu son poste et malgré la fiche désastreuse de son club depuis le 1er décembre, il peut se défendre en disant qu'il lui manque le meilleur joueur du monde dans son alignement. Sauf que Mike Condon fait vraiment du bon travail depuis la Classique Hivernale, mais les victoires ne viennent pas plus. Montréal a un problème d'attaque évident, et ce, depuis au moins 2 ans.

Il faut sérieusement commencer à se demander si le message de Therrien passe toujours et si les joueurs veulent toujours aller à la guerre pour leur coach. Le tricolore a peut-être lancé à 40 reprises sur Crawford face aux Hawks jeudi soir, mais les bonnes chances de marquer se sont fait quand même rare.

En ce moment, je ne connais pas beaucoup de personnes qui ne risqueraient un 20$ pour la possibilité de gagner 15 000$ pour ce pari, comme notre lecteur Fardad l'a fait le 18 décembre dernier.

crédit photos: @f___l


40% des parieurs québécois croient que Michel Therrien sera le prochain coach renvoyé

Autobus - Michel Therrien

Mise-O-Jeu t'offre la chance de prédire qui sera le prochain coach renvoyé dans la LNH et à cause des problèmes récents du Tricolore, la cote du coach du Canadien, Michel Therrien, est passée de 750 à 4,5 en quelques semaines.

Le 22 décembre dernier, Therrien était devenu la 2e option la plus populaire en devançant Willie Desjardins après une défaite de 5-1 du Canadien contre les Prédateurs de Nashville la veille. La cote de Therrien était passée de 200 à 125 pendant cette journée alors qu'elle était à 750 avant la défaite de 6-2 contre les Stars de Dallas le 19 décembre. Bref, la confiance des parieurs envers le coach de Montréal commençait à s'éroder et cette tendance n'a pas ralenti depuis ce temps-là!

40% de l'argent investi sur ce pari est maintenant sur le coach du Canadien! Aucun entraîneur n'a la moitié de cet argent derrière son renvoi sur Mise-O-Jeu présentement. Bruce Boudreau est le plus proche avec 16% de l'argent parié et le podium est complété par un groupe de 6 entraîneurs qui ont tous attiré 5% des paris québécois (Desjardins, Vigneault, Hitchcock, Capuano, Cooper et Sullivan). Le 14% qui reste est parié sur les 22 autres coachs de la LNH.

Bref, si l'on additionne l'argent parié sur le renvoi de 28 des 29 autres coachs de la LNH, on se retrouve avec une somme légèrement supérieure à celle pariée sur le renvoi de Therrien (44% vs 40%). Ça illustre bien le manque de confiance de la ville envers son entraîneur et l'absence d'un autre candidat évident après la relance des Ducks.

C'est compréhensible étant donné la mauvaise séquence actuelle du Tricolore et les circonstances très semblables au dernier renvoi de Therrien, mais c'est bon de se rappeler que le Tricolore n'a montré aucun signe de panique jusqu'à maintenant. En fait, si l'on se fie à Bob McKenzie, Marc Bergevin risque d'être très patient avec cette équipe.

Lundi matin, McKenzie a dit que le DG allait sûrement attendre de voir ce que son alignement allait faire lorsque son MVP sera de retour. Ça suit les déclarations publiques de Bergevin, donc c'est assez logique. Ça repousse aussi un renvoi potentiel de Therrien en février, ce qui commence à être tard pendant la saison...

En plus, il faut se rappeler qu'après la séquence compliquée du Canadien cette semaine, l'horaire de l'organisation devient pas mal plus facile. Comme on le voit avec les Panthers présentement (12 victoires consécutives), ce genre de séquence peut certainement aider l'équipe dans le classement et ainsi améliorer la sécurité d'emploi de Michel Therrien.

Par contre, si l'équipe se met à aligner des défaites contre les Maple Leafs, les Blue Jackets, les Flyers, les Oilers et les Hurricanes (la séquence du club entre le 23 janvier et le 7 février), plusieurs parieurs pourraient se mettre à rêver tandis que les dirigeants de Mise-O-Jeu vont commencer à stresser...

Distribution des paris

Entraineur_Congedie

Évolution de la cote de Therrien

19 décembre : 750 -> 500 Défaite 6-2 contre Dallas
21 décembre : 500 - > 200 Défaite 5-1 contre Nashville
22 décembre : 200 -> 125 Entre les matchs contre les Preds et le Wild
22 décembre : 125 -> 50 Défaite 2-1 contre Minnesota
26 décembre : 50 -> 15 2 jours après la défaite de 3-1 contre Washington
29 décembre : 15 -> 8 Défaite 3-1 contre Floride
9 janvier : 8 -> 5 Avant la défaite 3-1 contre Pittsburgh
11 janvier : 5 -> 4.25 Après la défaite contre Pittsburgh


Marc Bergevin a donné un vote de confiance à son coach et à ses joueurs

Bergevin

À cause de la transaction Kassian-Scrivens, Marc Bergevin a parlé aux représentants des médias en début de soirée lundi. Le DG de l'équipe en a profité pour mettre fin à plusieurs rumeurs. Celle sur laquelle il a mis le plus d'emphase est celle qui concerne la sécurité d'emploi de Michel Therrien.

Même si plusieurs fans québécois pensent que le coach est dans l'eau chaude, Bergevin a dit qu'il n'a jamais même pensé à renvoyer Therrien. Tout de suite après, il a ajouté que la mauvaise séquence actuelle de l'organisation était quelque chose qu'ils allaient traverser ensemble. Bergevin a même parlé aux joueurs aujourd'hui pour leur dire que le groupe actuel était celui avec lequel il allait poursuivre et que ça incluait l'entraîneur. On ne doit donc pas s'attendre à une grosse transaction ou à un renvoi sous peu.

Le DG a aussi voulu mettre un terme aux murmures qui mentionnaient que l'arrivée de Scrivens indiquait que Price allait être absent plus longtemps que prévu. Il a réitéré le diagnostic de 6 semaines et il a expliqué que rien n'avait changé de ce côté. Scrivens apporte seulement de l'expérience dans la LNH en attendant.

On ne peut pas toujours prendre les paroles officielles pour du cash, particulièrement lorsqu'on parle d'un vote de confiance pour un coach, mais cette sortie semble confirmer le fait qu'un futur renvoi de Therrien est très peu probable.

On peut dire la même chose par rapport à une transaction monstre pour le moment puisque Bergevin veut clairement démontrer à son équipe qu'il a pleine confiance en eux et ce serait bizarre de brasser la cage peu après une sortie publique si claire.