Aucun gagnant pour la coupe Molson en janvier chez le CH

Eller, Pacioretty, Gallagher

Aucun joueur des Canadiens de Montréal ne sera nommé récipiendaire de la coupe Molson pour le mois de janvier.

Le CH a décidé de repousser de quatre semaines le gagnant de cet honneur. La raison? Une triple égalité au classement.

Lars Eller, Max Pacioretty et Brendan Gallagher ont tous terminé le mois de janvier avec une récolte de points identique. Ils ont tous été nommés la première étoile d'un match en plus d'être sélectionnés à une reprise la troisième étoile de la rencontre.

Ce n'est pas la première fois que la coupe Molson n'aura pas de gagnant pour un mois. Lorsque ceci était arrivé, c'était en raison du peu de matchs des joueurs du CH en quatre semaines. La coupe Molson avait alors été prolongée sur deux mois.

Merci à François Gagnon (RDS) pour les infos.


Weise et Pacioretty avec leurs coéquipiers, 5 absents à l’entraînement

Canadiens - entraînement

Dale Weise, à l'écart du jeu depuis le match de la Classique hivernale, a retrouvé ses compères, jeudi matin, à Brossard. L'attaquant du CH a pris part à l'entraînement optionnel des Canadiens au Complexe sportif Bell.

Également, le capitaine Max Pacioretty, absent mercredi en raison d'une journée de traitements, était lui aussi de retour avec les siens.

Ces derniers ont patiné avec leurs acolytes, mais cinq joueurs ont décidé de ne pas enfiler leurs patins lors de cette pratique facultative. Les attaquants Torrey Mitchell, Paul Byron et David Desharnais ainsi que les défenseurs P.K. Subban et Jeff Petry brillaient par leur absence.

Quant à Carey Price, il a donné quelques coups de patin en compagnie de Graham Rynbend, thérapeute des Canadiens, avant l'entraînement matinal.

Crédit photo : Diane Sauvé

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin


Le mea culpa de P.K. Subban

P.K. Subban

P.K. Subban a fait ses excuses suite à l'entraînement des Canadiens au parc Émile, à Laval, lundi matin.

Un mea culpa pour les propos qu'il a dits après la défaite des siens, samedi soir, face aux Penguins de Pittsburgh.

« J'ai utilisé un langage inapproprié, mais les individus doivent comprendre la frustration. J'espère que les enfants n'étaient pas à l'écoute. J'aimerais m'excuser à tous les gens que j'ai offusqués. Je me suis laissé emporter par les émotions. »

La tirade du défenseur du CH a fait énormément jaser au cours des dernières heures et le principal intéressé a voulu s'excuser pour les gens qui ont mal pris ses propos.

« Je m’en fiche d’avoir marqué un but en plusieurs de matchs. Ça n’a aucune foutue importance. Ma mission n'est pas de marquer des buts », avait indiqué Subban, dans le vestiaire du Tricolore.

À ce moment, Max Pacioretty avait lancé un regard assez spécial à son coéquipier, tout en arrêtant de parler aux médias.

Pour voir ou revoir la séquence en question, consultez l'article suivant : P.K. Subban frustré, Max Pacioretty bouche bée.

Crédit photo : capture d'écran TVA Sports


P.K. Subban frustré, Max Pacioretty bouche bée

Pacioretty, Subban

P.K. Subban y est allé d'une tirade après la défaite des siens aux mains des Penguins de Pittsburgh. Le défenseur de 26 ans n'a pas pesé ses mots lorsqu'il a parlé aux journalistes.

Il a d'ailleurs comparé les joueurs des Penguins aux Harlem Globetrotters. Non, ce n'est pas de son équipe que Subban parlait lorsqu'il a nommé le club de basketball originaire de Chicago.

Subban a même indiqué que ce n'était pas sa mission de marquer des buts, mais qu'il doit les empêcher.  « Je m'en fous de mon but. »

Lorsque Subban parlait aux représentants des médias, Max Pacioretty faisait de même, mais il a soudainement arrêté de discuter avec eux et il a regardé en direction de Subban avec une réaction assez spéciale.

Pour ajouter à la possible tension entre Subban et Pacioretty...

Pour ceux et celles qui n'ont pas vu P.K. Subban tenter de « réveiller » les siens avant le match face au Lightning de Tampa Bay en décembre dernier, c'est à voir. Prenez le temps de regarder la réaction de Pacioretty lorsque Subban est devant lui.

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin


Les cowboys Galchenyuk, Emelin et Markov // Papa Max Pacioretty

EPIX a présenté des scènes bonus sur sa chaîne YouTube en lien avec la série de quatre épisodes de 'Road to the NHL Winter Classic'.

Le réseau de divertissement new-yorkais a mis en ligne de courtes vidéos montrant des scènes inédites à propos des Canadiens de Montréal et des Bruins de Boston.

Sur la chaîne YouTube de EPIX, il est possible de les visionner. En voici deux parmi toutes celles qui sont disponibles sur le Web.

Les Cowboys Galchenyuk, Emelin et Markov

Alex Galchenyuk - cowboy

Alex Galchenyuk et Alexei Emelin ont été magasinés dans une boutique afin de s'acheter des bottes et des chapeaux de cowboys.

Suite à leur magasinage, les deux joueurs du CH sont retournés à l'hôtel et ils ont pris une photo d'Andrei Markov chapeau sur la tête.

Regardez la vidéo ci-dessous, pour voir à quoi ressemble Markov en cowboy.

Papa Max Pacioretty

Max Pacioretty + enfant

Dans la vidéo suivante, on aperçoit le capitaine des Canadiens qui s'amuse avec son enfant Lorenzo dans sa demeure. Le bambin de Pacioretty adore jouer au hockey et faire du karaoké.


P.K. Subban ne veut pas voir ses coéquipiers se battre contre Wayne Simmonds

Subban

Le 4e épisode de Road to the Winter Classic était définitivement le meilleur de la saison et le moment le plus drôle du show est venu pendant que l'émission couvrait le match de la Classique hivernale. Ce moment est survenu lorsqu'Epix a capté une conversation entre Max Pacioretty et P.K. Subban au banc des joueurs.

Les deux joueurs parlaient de Matt Beleskey et Pacioretty a demandé à Subban s'il était tough, parce qu'ils ont joué ensemble dans le junior. Le défenseur a dit que oui, mais qu'il n'était quand même pas au niveau de Wayne Simmonds. Pacioretty lui a donc demandé s'il pouvait se battre contre lui.

Subban a eu la meilleure réplique en lui disant qu'il ne pouvait pas se battre contre Simmonds. Le plus ironique là-dedans c'est que Pacioretty s'est déjà battu contre le joueur des Flyers en janvier 2009 alors que l'attaquant évoluait pour les Kings.


Max Pacioretty n’a pas mâché ses mots!

Max Pacioretty

Max Pacioretty n'est pas passé par quatre chemins pour dire ce qu'il en était suite au revers de 6 à 2 des siens contre les Stars de Dallas.

Le capitaine des Canadiens a mentionné un gros mot lorsqu'il a répondu aux questions des journalistes dans le vestiaire.

« It's been the same f*cking thing for the last 10 games. It's a joke », a lancé Pacioretty.

Regardez la vidéo en cliquant ici.

Crédit photo : L'Antichambre


Nathan Beaulieu de retour; l’expérience Pacioretty-Galchenyuk terminée

Nathan Beaulieu

Nathan Beaulieu a été laissé de côté lors du match contre les Red Wings de Detroit. Michel Therrien a justifié le retrait du défenseur de 23 ans pour ses contre-performances sur la patinoire et non pour ses agissements à l'extérieur de la glace.

Beaulieu sera en compagnie de Tom Gilbert sur la troisième paire de défenseurs des Canadiens.

En revanche, l'essai faisant en sorte que Max Pacioretty et Alex Galchenyuk jouaient sur le même trio n'a pas été concluant. L'entraîneur-chef du CH les a déjà séparés. Pacioretty est avec Tomas Plekanec et Paul Byron tandis que Galchenyuk pilote une ligne avec Lars Eller et Dale Weise.

Après le match contre les Bruins de Boston, Galchenyuk a terminé la rencontre avec un différentiel de -2. Michel Therrien a qualifié la soirée de travail de Chucky comme étant « difficile ».

L'expérience Pacioretty-Galchenyuk est déjà terminée!

L'alignement des Canadiens

  • Pacioretty-Plekanec-Byron
  • Eller-Galchenyuk-Weise
  • Fleischmann-Desharnais-Carr
  • Hudon-Flynn-Andrighetto

 

  • Markov-Subban
  • Emelin-Petry
  • Beaulieu-Gilbert

 

  • Dustin Tokarski

Congé d’entraînement pour le CH, mais le capitaine était sur la patinoire

Max Pacioretty

Au lendemain d'une quatrième défaite consécutive, Michel Therrien a décidé de donner une journée de repos à ses hommes. Il était censé y avoir un entraînement vendredi matin à Brossard, mais l'entraîneur-chef du Tricolore l'a annulé.

Par contre, ce ne sont pas tous les joueurs des Canadiens qui ont bénéficié de ce congé. Le capitaine du CH, Max Pacioretty, a enfilé ses patins pour sauter sur la glace au Complexe sportif Bell de Brossard.

Le numéro 67 du Tricolore « a travaillé sur sa propulsion » en compagnie d'un thérapeute sportif du club montréalais, a indiqué Elizabeth Rancourt (TVA Sports).

Également, Torrey Mitchell, lui qui est à l'écart du jeu depuis plusieurs jours en raison d'une blessure au bas du corps, a patiné ce matin avec un préparateur physique.

D'ailleurs, Mitchell devrait effectuer un retour au jeu, samedi soir, selon ce qu'on m'a dit. À ce moment, les Canadiens accueilleront les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell.

Si Mitchell est bel et bien réinséré dans la formation, un joueur devra être cédé aux IceCaps de St. John's. Ce sera probablement un des trois suivants : Christian Thomas, Daniel Carr ou Charles Hudon.


Le Canadien compte sur 2 des 6 plus grosses aubaines de la LNH selon ESPN

Max Pacioretty

Craig Custance, d'ESPN, a publié son équipe d'étoiles des meilleurs contrats dans la LNH mercredi matin et il en a profité pour encenser Marc Bergevin. Le Tricolore compte sur 2 des 6 joueurs qui ont fait la coupure pour cette équipe d'étoiles. Montréal est la seule formation avec plus d'un représentant.

Max Pacioretty est l'un de ces deux représentants. C'est un choix logique puisque le capitaine du Tricolore n'a qu'un impact de 4,5 M$ sur la masse même s'il est le 3e meilleur buteur de la LNH depuis 2013. Custance argumente que ce contrat a permis à Pacioretty d'avoir la stabilité nécessaire dans sa carrière pour atteindre ce niveau de performance, mais le fait que MaxPac ait changé d'agent depuis la signature de ce contrat semble indiquer qu'il sait qu'il a laissé de l'argent sur la table.

L'autre aubaine du Canadien selon Custance est Carey Price. À 6,5 M$, Price a le plus gros impact sur la masse salariale parmi les joueurs listés, mais le journaliste d'ESPN justifie son choix en rappelant qu'il ne gagne que 200 000$ de plus que Cam Ward et qu'il fait moins que Lundqvist, Rinne, Rask et Bobrovsky. Selon Custance, le seul qui aurait pu déloger Price de cette position est Frederik Andersen et son impact de 1,15 M$.

On savait déjà que ces deux joueurs-là avaient des contrats avantageux, mais c'est toujours bon de se rappeler les bons coups de Bergevin lorsqu'il se fait ramasser à cause de la signature de Semin parce que ce dernier ne produit pas.

Ce sont les contrats de Price et de MaxPac qui permettent à Bergevin de prendre des (très petites) chances sur des gars comme Semin et Fleischmann tout en payant P.K. Subban ce qu'il mérite. Il faut profiter de cette flexibilité salariale pendant qu'elle passe puisque lorsque Carey et Max passeront de nouveau à la caisse, ils ne se retrouveront plus sur cette liste.