Suivez 25stanley sur Facebook!

Canadiens vs Maple Leafs : Bourque et Murray au détriment de White et Tinordi

jarred-tinordi

Rene Bourque et Douglas Murray seront réinsérés dans l’alignement face aux Maple Leafs de Toronto alors que Ryan White et Jarred Tinordi seront inactifs au moment de cette rencontre.

Michel Therrien a procédé à des changements de trios en vue du match opposant ses protégés à ceux de Randy Carlyle.

Bourque forme une ligne avec Alex Galchenyuk et Brian Gionta, mais l’entraîneur-chef du Tricolore a mentionné que Galchenyuk ne jouera pas nécessairement au centre.

Lars Eller, Alex Galchenyuk, George Parros, Dale Weise, Travis Moen, Brian Gionta, Ryan Whiteet Brendan Gallagher, Alexei Emelin, P.K. Subban, Mike Weaver, Andrei Markov, Douglas Murray et Jarred Tinordi étaient les joueurs qui se sont entraînés lors de la pratique optionnelle à Toronto.

Du côté des locaux, Dave Bolland pourrait être de retour dans la formation des siens face aux troupiers de Michel Therrien. Une décision d’avant-match sera prise dans son cas ce soir.

James Reimer défendra la cage de son équipe et il tentera de permettre à son club de remporter une première partie. Les Maple Leafs ont perdu leurs trois derniers matchs. Reimer sera opposé à Carey Price. Ce dernier avait connu une bonne soirée de travail contre les Blue Jackets de Columbus, mais les Canadiens s’étaient inclinés 3-2.

L’alignement des Canadiens

Pacioretty – Desharnais – Vanek
Brière – Plekanec – Gallagher
Bourque – Galchenyuk – Gionta
Moen – Eller – Weise

Markov – Emelin
Bouillon – Subban
Murray – Weaver

L’alignement des Maple Leafs

van Riemsdyk – Bozak – Kessel
Lupul – Kadri – Kulemin
Raymond – Bolland – Clarkson
Bodie – McClement – Orr

Gunnarsson – Phaneuf
Franson – Gardiner
Rielly – Gleason


Pas facile de boire de l’eau pour Phil Kessel

On a tous déjà eu des problèmes avec une bouteille d’eau mal vissé. C’est tellement désagréable de vouloir boire, mais à la place de recevoir la moitié du contenu de la bouteille sur tes culottes qui sécheront pas avant la fin du match.

Ça n’arrive pas juste aux gars de ligue de garage, mais aussi aux gars de la LNH. Parlez-en à Phil Kessel, qui lors du match d’hier contre le Lightning, s’est retrouvé dans cette situation exacte. Par contre, l’attaquant des Leafs ne niaise pas avec le puck quand ça lui arrive.

Kessel

Sérieusement, est-ce qu’il y a une goutte qui a atteint la bouche de Kessel sur cette séquence là? Je ne pense pas. J’adore aussi qu’il semble surpris par son lancer tout de suite après.


DoucheFan // Un partisan saute sur la glace à Toronto

Mercredi soir, le Lightning a battu les Maple Leafs de Toronto 5-3 à Toronto. Après une 2e défaite en 2 soirs et le coussin pour une place en séries qui diminue, les fans commencent à paniquer et à virer un peu fou.

On l’a vu en fin de match où un DoucheFan, probablement chaud comme une botte, a réussi à se rendre sur la glace où il a tenté une dance avant de faire l’étoile sur la patinoire. Il a eu l’air d’un vrai crétin, mais au moins, il a fait rire les partisans déprimés qui étaient au ACC.


C’est rare qu’on voit ça au hockey, mais c’est quand même complètement stupide de le faire. Le gars risque d’être banni de l’aréna juste parce qu’il a fait une glissade sur la glace pendant un match où il avait trop bu. On espère qu’il n’a pas de billets de saison parce qu’ils sont devenus inutiles ce soir.


Une suspension à venir pour Alex Killorn?

Mercredi soir, le Lightning de Tampa Bay visitaient les Maple Leafs à Toronto. La première période, qui nous a offert du jeu incroyable avec 5 buts, s’est terminée sur une note amère.

Alors que Paul Ranger allait chercher la rondelle le long de la rampe, Alex Killorn l’a plaqué par derrière. Ranger s’est blessé gravement sur le jeu alors qu’il a quitté la glace sur une civière sous les yeux de ses coéquipiers et de 4 joueurs du Lightning qui étaient restés sur la glace. Ranger était conscient et il était capable de bouger ses jambes.

Killorn

Killorn 2

En attendant d’avoir des nouvelles de Ranger, il faut se demander si Killorn sera suspendu. L’attaquant du Lightning n’a pas d’historique de suspension et il pourra argumenter que Ranger s’est tourné à la dernière minute, mais comme il y a une civière d’impliquée et qu’il a eu une punition de match, il ne serait pas surprenant de voir une suspension.


On a une controverse de gardiens à Toronto


Le 13 mars dernier, Jonathan Bernier s’est blessé au bas du corps contre les Kings de Los Angeles. Ça laissait donc la place à James Reimer pour qu’il puisse reprendre son poste de gardien partant pour les Maple Leafs de Toronto. Le seul problème, c’est que ça ne s’est pas déroulé comme prévu.

Après avoir battu les Kings, Reimer a subi la défaite dans ses 2 départs. Encore pire, après la défaite de mardi soir contre les Red Wings, l’entraîneur des Leafs, Randy Carlyle, a qualifié la performance de Reimer comme ok sans plus. Lorsqu’il a été informé des propos de son entraîneur, Reimer a dit qu’il pensait qu’il avait bien joué.

Peu après, l’agent de Reimer a décidé de s’exprimer via Twitter en mentionnant qu’à Toronto, on blâme toujours le gardien pour le mauvais travail des défenseurs devant lui. Il s’est excusé une heure plus tard, mais le mal était fait.

Agent

On a donc une controverse de gardiens à Toronto, mais ce n’est pas une controverse habituelle. Ce n’est pas entre les deux gardiens puisque Bernier est encore blessé et que Drew MacIntyre n’est pas la solution.

C’est plutôt entre un entraîneur et son gardien qui a traîné l’équipe l’an passé et qui a maintenant perdu sa job. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les deux semblent avoir des problèmes alors que lorsque Bernier a concrétisé son poste de numéro 1 plus tôt cette saison, Reimer a eu de la difficulté à s’adapter.

Entre temps, les Leafs doivent jouer contre le Lightning mercredi soir et pourraient bien utiliser MacIntyre dans un match où une défaite pourrait donner entre 1 et 3 matchs en main à 3 équipes qui sont à moins de 5 points ou moins d’eux au classement et qui pourraient les sortir des séries. Ce n’est vraiment pas le bon moment d’avoir des problèmes de gardien…


Un gardien des Leafs croit que sa nationalité nuit à son compte Tinder

Garret Sparks est un gardien de 20 ans qui appartient aux Maple Leafs de Toronto. Il a passé sa saison entre la AHL et la ECHL. L’américain est également un des nombreux athlètes qui utilisent Tinder pour rencontrer des filles sur la route ou à la maison.

Malheureusement pour lui, Sparks n’est pas aussi populaire qu’il aimerait sur Tinder. Vendredi soir, il a tweeté (puis supprimé quelques secondes plus tard) une photo qui expliquerait ce manque de popularité.

Garret Sparks

Selon lui, le chandail américain lui nuirait puisqu’il est au Canada. Ça reste à voir, mais bon, si ça peut le rassurer, tant mieux pour lui.

Comme quoi ce n’est pas toujours facile pour un athlète américain de s’adapter à un gros marché canadien comme Toronto.

Via Ian McLaren


Dion Phaneuf assomme… JVR

En fin de soirée mardi, les Maple Leafs se sont fait donner une volée par les Sharks de San Jose qui ont gagné 6-2. Les Sharks ont dominé du début à la fin et ils n’ont jamais laissé une chance aux Leafs.

Pour les Leafs, c’est en 3e que le mauvais match a tourné au cauchemar. Alors que Dion Phaneuf tentait de frapper Patrick Marleau, il a atteint James Van Riemsdyk avec un solide plaquage. JVR, qui a manqué les 15 derniers matchs de la saison 2011-2012 à cause d’une commotion cérébrale, a quitté le match pour aller subir des tests au vestiaire.

Phaneuf

JVR est revenu au jeu après 8 minutes et demie d’absence. On peut donc penser que les Leafs ont évité le pire alors qu’ils auraient pu perdre leur 2e meilleur attaquant après Phil Kessel. Comme on parle ici d’une équipe où le premier trio apporte presque toute la production offensive, ça aurait été une grosse perte pour les Leafs.


Le contrat de David Clarkson est de plus en plus ridicule

En juillet dernier, les Maple Leafs ont fait signer un contrat de 36,75 millions sur 7 ans à un ailier de 29 ans qui n’avait qu’une saison de plus de 40 points en carrière. Sur le coup, tout le monde trouvait que le contrat de David Clarkson était énorme, mais après 10 points en 43 matchs, ça a l’air encore plus ridicule.

Le blogueur Tyler Dellow, de MC79Hockey, a découvert quelque chose d’encore plus ridicule dans le contrat du nouveau joueur des Leafs; les Leafs ne peuvent même pas le racheter.

En fait, ils pourraient le racheter, mais ils obtiendraient beaucoup moins d’avantages à faire ça puisque le contrat de Clarkson est bâti différemment que les autres. En effet, lorsqu’on regarde CapGeek, on se rend compte que la majorité de l’argent du contrat de Clarkson est versé en tant que bonus.

Clarkson

Sur les 36,75 millions de Clarkson, seulement 9 sont en salaire normal. C’est important puisque c’est seulement ce salaire qui peut être racheté. Ça fait en sorte qu’en cas de rachat, les Leafs n’économiseraient qu’environ 0,4 million des 5,25 millions de l’impact de Clarkson sur le plafond salarial. Ça pourrait varier selon l’année du rachat, mais l’impact sera toujours minime sur le plafond.

Bien évidemment, quand une équipe signe un contrat, elle ne pense pas à ça (même si l’agent le fait lui). Ceci étant dit, la première année de l’attaquant des Leafs à Toronto ainsi que son historique nous laisse croire que les dirigeants pourraient finir par regretter cette décision. C’est long 6 saisons… surtout quand le plafond monte moins que ce qu’on pensait.


Photo saisissante du patin de Nazem Kadri au visage de Dale Weise

Voici une photo qui donne des sueurs froides. Le patin de Nazem Kadri a coupé Dale Weise au visage lors du match entre les Canadiens et les Maple Leafs au Centre Bell.

coupure Dale Weise

Gain des Canadiens en prolongation signé Max Pacioretty

475939739_slide

Les Canadiens de Montréal ont battu les Maple Leafs de Toronto par la marque de 4-3 en prolongation. Max Pacioretty a profité d’une passe gracieuseté de son coéquipier Andrei Markov pour donner la victoire aux siens.

Pacioretty a fait bouger les cordages à deux reprises durant cette rencontre. Son 29e but de la saison a fait la différence contre les hommes de Randy Carlyle.

Alex Galchenyuk a marqué son premier filet depuis le 15 décembre dernier. L’attaquant américain a disputé une bonne partie et celui-ci semble content de sa performance.

« J’ai bien joué ce soir, j’espère que je peux amener cela à Los Angeles », a dit Galchenyuk, auteur d’un but.

Les troupiers de Michel Therrien auront une semaine bien remplie alors qu’ils feront face à quatre clubs de l’Ouest d’ici samedi prochain. Les joueurs du Tricolore auront au programme les Kings de Los Angeles, les Ducks d’Anaheim, les Coyotes de Phoenix et les Sharks de San Jose.

But Alex Galchenyuk

1er but Max Pacioretty

Crédit photo : canadiens.com