Suivez 25stanley sur Facebook!

Le CH éprouve des difficultés en levée de rideau à Toronto

Leafs - Canadiens

Les statistiques ne sont pas en faveur des hommes de Michel Therrien pour leur premier match de la saison face aux Maple Leafs de Toronto disputé au Air Canada Centre.

La formation montréalaise a une fiche de 1-7 lors de ses matchs d’ouverture disputés à Toronto. Le Tricolore n’a donc pas connu beaucoup de succès au cours des dernières saisons en sol torontois.

Il s’agira du 725e duel en saison régulière entre Montréal et Toronto. Parmi ces confrontations, le CH a un dossier de 343 victoires, 293 défaites et 88 matchs nuls.

Les deux gardiens qui défendront les filets seront Carey Price (MTL) et Jonathan Bernier (TOR). La rencontre entre les Canadiens et les Maple Leafs commencera à 19 h et elle sera diffusée sur les ondes de TVA Sports.

***

→ C’est un entraîneur-chef (Michel Therrien) plus calme et plus gentil qui sera à la barre du CH cette saison. [Montreal Gazette]

→ Peter Budaj est maintenant dans l’organisation des Jets de Winnipeg (club-école dans la LAH). Ce dernier aurait demandé une transaction après les séries 2014 dans la LNH, mais il se sentait bien avec la formation montréalaise. [La Presse]

→ Michaël Bournival est conscient de sa position actuelle avec le Tricolore, donc qu’il devra prendre son mal en patience, mais le Québécois demeure impliqué et cela le force à travailler encore plus fort. [TVA Sports]

→ P.K. Subban aura plus de responsabilités cette saison. Par exemple, le défenseur numéro 76 du CH passera plus de temps en désavantage numérique. [La Presse]

***

Si vous avez de l’information concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez communiquer avec moi par courriel à l’adresse suivante nicolas.poulin@25stanley.com ou sur Twitter @NicolasPoulin.


Les produits du CH sont vendus en plus grand nombre que ceux des Maple Leafs

Canadiens vs Leafs

Les ventes de produits dérivés des Canadiens de Montréal sont plus populaires que celles des Maple Leafs de Toronto, selon une étude réalisée entre 2010 et 2013 avec eBay Canada. Les recettes s’élèvent à 4,5 M$ pour les objets du CH tandis que celles des articles de la formation torontoise sont évaluées à 3,3 M$.

Un item du Tricolore trouve preneur toutes les sept minutes en moyenne sur eBay contrairement à 10 minutes pour les Maple Leafs, d’après les données obtenues.

À titre d’exemple, les jeux de cartes des Canadiens ont été cinq fois plus achetés que ceux des Maple Leafs en 2013. Également, les chandails sont à 29 % plus populaires du côté de l’équipe montréalaise que son club rival de l’Ontario.

Source : canoe.ca/argent


Le Maple Leaf Square sera désormais nommé le Ford Square

Ford Square

Le Maple Leaf Square est le coin où les partisans des Leafs se rejoignent pour écouter le match quand l’équipe est en séries. Il n’est donc pas souvent utilisé, mais quand il l’est, on le voit sans cesse à CBC et dans le bulletin de nouvelles.

Cette diffusion fait en sorte que la direction des Leafs s’est rendu compte qu’ils pourraient faire de l’argent en vendant les droits pour le nom de la place. C’est ce qu’ils ont fait en vendant les droits à la compagnie de voitures automobiles Ford. L’endroit sera donc désormais connu sous le nom de Ford Square.

Normalement, il n’y aurait pas de problèmes. Toutefois, les Leafs ont oublié de prendre en compte que la majorité des gens qui vont voir ça ne vont pas penser à la compagnie, mais plutôt au maire Rob Ford. Ford fait couler tellement d’encre avec ses niaiseries qu’il est devenu un automatisme lorsqu’on pense à Toronto. Il ne sera plus maire sous peu, mais pendant les années qui suivent, le nombre de personnes qui vont se demander si le nom est en son honneur va être incroyablement élevé.

Via Globe and Mail


Antoine Bibeau vole un espoir des Penguins avec la mitaine

Bibeau

Antoine Bibeau est un gardien québécois de 20 ans qui été le choix de 6e ronde des Maple Leafs en 2013. Mardi, il jouait pour les Leafs dans un match d’espoirs contre les Penguins de Pittsburgh. Le gardien qui a terminé sa saison avec les Foreurs de Val-d’Or dans la LHJMQ l’an passé s’est illustré avec un superbe arrêt de la mitaine.

Alors que les Penguins étaient en avantage numérique en 1ère période, ils ont complété un beau jeu de passe qui a permis à Bryan Rust, un choix de 3e ronde en 2010, de s’élancer devant une cage béante. Malheureusement pour Rust, Bibeau était là.

C’est avec ce genre de séquence que Bibeau rappelle aux dirigeants des Leafs pourquoi il a été nommé meilleur gardien de la dernière Coupe Memorial en plus d’avoir été nommé comme MVP des séries dans la LHJMQ après avoir mené les Foreurs de Val d’Or à la Coupe du Président l’an dernier.


Un espoir des Leafs gèle un espoir des Sens qui avait la tête basse en zone neutre

Loov

Les Maple Leafs de Toronto accueillent présentement un tournoi de recrues à London. En plus des Leafs, on y retrouve les Blackhawks, les Penguins et les Sénateurs. Dimanche, la bataille de l’Ontario se transportait chez les recrues alors que les Sens affrontaient les Leafs.

La séquence qui a retenu l’attention s’est déroulée au tout début de la rencontre. Alors que Darren Kramer, un ailier gauche qui a été le choix de 6e ronde des Sens en 2011 et qui jouait dans la AHL l’an passé, effectuait une sortie de zone, il avait la tête un peu basse et Viktor Loov, un défenseur qui a été le choix de 7e ronde des Leafs en 2012 et qui évoluait en Suède l’an dernier, en a profité.

Le jeu a amené un avantage numérique des Maple Leafs alors que Robinson a été puni pour avoir tenté de rendre la pareille à Loov. Les Leafs ont marqué sur ce jeu de puissance. Donc, en plus de réussir le gros plaquage, le défenseur a aidé son équipe à ouvrir la marque.


Max Pacioretty « se bat » contre Morgan Rielly pendant un événement d’EA Sports

MaxPac

Jeudi après-midi, Max Pacioretty et Morgan Rielly portaient des capteurs pour aider EA Sports à améliorer le réalisme de son jeu pour les prochaines versions. EA avait profité de la présence des 2 joueurs pour inviter quelques médias de Toronto à la séance.

Évidemment, lorsque les concepteurs du jeu ont demandé aux 2 joueurs de simuler une bataille, les gars présents ont filmé la séquence. Malheureusement pour eux, Pacioretty et Rielly ne sont pas de grands batailleurs et ça ne leur tentait pas de s’infliger des blessures juste avant le début du camp. C’est donc assez généreux de qualifier ce qui a suivi comme une bataille.

Quand même, comme les camps d’entraînement ne sont pas encore commencés, c’est le seul genre de séquence que l’on pourra avoir des joueurs du Canadien. Dans 2 semaines, on va pouvoir revenir à la normale.

Via Jeffler


Les Maple Leafs continuent leur virage vers les statistiques avancées

Extra Skater

Les Maple Leafs de Toronto ont vraiment changé leur vision par rapport aux statistiques avancées cet été. Depuis 2 saisons, Dave Nonis et compagnie clamaient haut et fort qu’ils ne croyaient pas à ces chiffres qui disaient que l’équipe était dans le trouble. Cet été, Brendan Shanahan, le nouveau président de l’équipe, a changé la donne.

Ça a commencé avec l’embauche de Kyle Dubas, un assistant-DG de 28 ans qui croit aux statistiques avancées et qui a une expertise dans le domaine. Aujourd’hui, Greg Wyshynski a appris que l’équipe allait compter sur un département de stats avancées de 3 personnes.

Ce département va être composé de Cam Charron, un blogueur qui a couvert les Leafs au cours dernières années, Rob Pettapiece, un gars qui s’est concentré sur le junior et qui vient du baseball, et Darryl Metcalf. C’est cette embauche qui est la plus dommage pour les amateurs d’hockey.

Metcalf est celui qui s’occupait du site Extra Staker cette saison. Ce site était le plus complet en termes de données et c’était devenu un inévitable pour l’amateur d’hockey. L’embauche des Leafs fait en sorte que le site est disparu et que ce sera plus difficile de mettre la main sur les statistiques avancées. Ce n’est pas la fin du monde puisqu’il y a d’autres sites, mais Extra Skater était le meilleur, et de loin.

Ce n’est pas vraiment surprenant puisque maintenant que les équipes portent attention à ces données, ils veulent s’assurer que leurs adversaires aient de la difficulté à faire la même chose. Les partisans ne sont qu’un dommage collatéral de cette stratégie. De toute façon, comme il y a une demande, d’autres sites vont faire surface.

Via Puck Daddy


Tim Leiweke quitterait les Maple Leafs

Tim Leiweke n’aura passé qu’un peu plus d’un an à Toronto. Le président de MLSE, qui s’occupe des Leafs, Raptors et du Toronto FC quitterait son poste selon Elliotte Friedman. Selon l’analyste de Sportsnet, Leiweke voudrait de nouveaux défis. Le président a nié ces informations.

Ce n’est pas nécessairement une surprise. Les rumeurs qui mentionnaient que Leiweke pensait à un départ flottaient depuis plusieurs mois et comme on peut voir aujourd’hui, il n’y avait pas de fumée sans feu. C’est dommage pour les fans de Toronto puisque Leiweke est le genre de gars que tu veux comme dirigeant, mais malheureusement pour eux, il n’était pas heureux à Toronto.

Il faut également spécifier que Leiweke n’aura pas de problème à se trouver un autre emploi rapidement. Sa réputation est assez solide et s’il n’était pas content là où il était, il savait très bien qu’il pourrait quitter sans trop avoir à s’inquiéter de sa situation financière. Ce sera intéressant de voir qui le remplacera au sommet de l’organisation.

AJOUT : Selon Bruce Arthur et Steve Simmons, Leiweke resterait encore en poste cette saison et il quittera en juin prochain. C’est le cas parce qu’il a signé une clause de non-compétition d’une durée de 2 ans avec son ancien employeur et qu’il ne pourrait donc pas se trouver une nouvelle job avant juin prochain.


Giguère accrochera ses patins

jean-sebastien-giguere

Plusieurs individus se demandaient avec quelle équipe allait s’aligner le champion de la coupe Stanley en 2007, Jean-Sébastien Giguère. Finalement, il ne signera avec aucune formation du circuit Bettman. Celui-ci a fait savoir à RDS qu’il annoncera sa retraite jeudi prochain.

Giguère tire sa révérence après 16 saisons dans la LNH. Outre sa coupe Stanley en 2007, il a mis la main sur le trophée Conn-Smythe en 2003.

Par contre, il ne quitte pas pour autant l’univers du hockey. Il fera partie des membres de l’organisation de l’Armada de Blainville-Boisbriand (LHJMQ).

 


P.K. Subban à propos d’un possible retour à Toronto : « J’y ai pensé, mais je suis très heureux où je suis. »

P.K. Subban

Mardi, P.K. Subban a donné une entrevue à Sean Fitzgerald du National Post. Comme le Post est un journal de Toronto, un possible retour à la maison à la Lebron James a été discuté. P.K. n’a pas complètement fermé la porte, mais il n’a rien fait pour alimenter les rumeurs.

Il a avoué avoir pensé à un retour à la maison éventuel puisque ce serait quelque chose d’unique d’évoluer pour l’équipe locale, mais P.K. a continué ses éloges du Canadien de Montréal en disant que la plus grosse ville du Québec était une très belle place pour jouer au hockey.

Subban a parlé de son rôle important dans l’équipe en plus des accomplissements de la formation depuis son arrivée. Il a également parlé de la possibilité de créer sa place dans l’histoire du tricolore, ajoutant qu’il y a peu de joueurs qui ont cette chance. Ce dernier point semble être le plus important pour P.K. Il a expliqué que c’est ce qu’il regarde en premier et ça suit ce qu’il dit depuis le début de sa carrière avec les Canadiens.

Même si, à première vue, cette entrevue pourrait faire peur aux fans du Canadien, c’est une bonne nouvelle. Lorsqu’on lui a posé cette question, Subban a dit toutes les bonnes choses à propos de sa franchise actuelle et il a même dit qu’ils l’ont bien traité, ce qui est un point d’interrogation depuis son contrat de transition. Le gars a l’air d’un joueur qui veut jouer sa carrière ici même s’il a déjà pensé jouer pour les Leafs, ce qui est bien normal puisque tous les joueurs ont déjà pensé à jouer pour leur équipe locale.