Suivez 25stanley sur Facebook!

Les Sharks ont obtenu la permission de parler à Randy Carlyle

Après le départ de Todd McLellan, les Sharks de San Jose ont commencé leur recherche pour son remplaçant. Un des candidats étudiés sera Randy Carlyle, l’ancien coach des Maple Leafs et des Ducks. Selon Renaud Lavoie et Elliotte Friedman, l’organisation de San Jose a obtenu la permission de la part des Leafs pour le passer en entrevue.

Carlyle a connu quelques problèmes à Toronto pendant son passage de 4 saisons. Il a fait les séries à une seule reprise et c’était l’année où les Leafs se sont effondrés contre les Bruins lors du 7e match. Pendant son passage à Toronto, Carlyle a maintenu une fiche de 91-78-19.

Les Sharks espèrent probablement qu’un retour dans la division Pacifique l’aidera à reprendre ses habitudes gagnantes. Carlyle a été à la barre des Ducks de 2005 à 2011 et il a gagné une Coupe Stanley pendant ce passage. Il a également conservé une fiche de 273-182-61 à Anaheim.

Le coach travaillait sous une pression incroyable à Toronto et cette attention médiatique n’a certainement pas aidé sa réputation. Il sautera sûrement sur l’opportunité de travailler dans un marché plus tranquille si elle se présente.


Rob Ford a quelques idées pour la reconstruction des Maple Leafs

Rob Ford

Pendant que l’on vibre au rythme des séries, les Maple Leafs sont en train de préparer leur reconstruction. Mardi, l’ancien maire de Toronto qui est maintenant sur le conseil d’administration du Temple de la renommée du hockey, Rob Ford, avait quelques conseils pour la direction de l’équipe.

Selon Ford, les deux joueurs que les Leafs doivent garder pendant la reconstruction sont Zach Sill, un attaquant de 26 ans qui a 4 points en 83 matchs dans la LNH, et Eric Brewer, qui pourrait avoir de la difficulté à se trouver un nouveau contrat cet été. Ford avait également une opinion à propos des prochaines embauches de l’organisation.

L’ancien maire croit que Mike Keenan, qui veut revenir en Amérique du nord après un passage dans la KHL, devrait être le prochain entraîneur de l’équipe alors que Mike Babcock devrait être le DG. Ce sont des idées ridicules de la part d’un gars qui veut faire parler de lui et ça ne ralentira pas la controverse qui avait fait surface lors de l’annonce de son poste avec le Temple de la renommée.

Par contre, ce qui est épeurant (pour les fans des Leafs), c’est qu’il y a vraiment des gens qui pensent comme ça. Ils doivent seulement espérer que celui qui occupera le poste de DG n’aura pas la même vision des choses que l’ancien maire.


Todd McLellan pourrait quitter l’organisation des Sharks à la suite d’un accord mutuel

Mercredi, les joueurs et les exécutifs des Sharks rencontreront les journalistes pour la dernière fois de l’année. Après la saison décevante, les médias régionaux s’attendent à ce que l’équipe y annonce le départ de l’entraîneur-chef, Todd McLellan. Par contre, selon David Pollak du San Jose Mercury News, il ne s’agira pas d’un congédiement ou d’une démission.

Il s’agirait plutôt d’un accord mutuel entre Todd McLellan et Doug Wilson qui ont décidé que ce serait mieux pour les deux partis si l’équipe comptait sur un nouvel entraîneur la saison prochaine. Ce ne serait pas le seul changement derrière le banc des Sharks puisque Larry Robinson a décidé d’occuper un nouveau rôle dans l’organisation.

McLellan, qui est présentement l’entraîneur-chef du Canada aux championnats mondiaux, risque d’occuper un poste ailleurs dans la ligue en octobre prochain. Certaines rumeurs l’envoient aux Wings, avec qui il a fait son arrivée dans la LNH comme assistant en 2005.

Si Babcock reste à Detroit, McLellan semble être le plan B des Maple Leafs. C’est également encore possible que cette histoire de Pollak soit fausse et que McLellan reste à San Jose, mais il y a pas mal trop de fumée pour qu’il n’y ait pas de feu.


Kessel et Phaneuf devraient être échangés cet été

Le grand ménage dans la direction des Maple Leafs de Toronto pourrait être imité sur la glace si l’on se fie aux journalistes les mieux plogués dans la Ville-Reine. Dans son texte de dimanche soir, Bob McKenzie a écrit que Phil Kessel, Dion Phaneuf et plusieurs autres joueurs des Leafs devraient changer d’adresse pendant la saison morte.

James Mirtle, du Globe & Mail, a aussi inclus Kessel et Phaneuf dans sa liste de joueurs qui ne devraient plus faire partie de l’organisation lors de la première mise au jeu de la prochaine saison. Il a ajouté les noms de Joffrey Lupul et Tyler Bozak à cette liste.

Le journaliste a toutefois noté que les 4 gars ont des clauses de non-échange, ce qui pourrait compliquer les choses. C’est aussi bon de noter que Lupul (impact salarial de 5,25M$) et Bozak (4,2M$) sont sous contrat jusqu’en 2018 alors que l’entente de Phaneuf (7M$) vient à échéance en 2021. Pour sa part, Phil Kessel (8M$) est sous contrat jusqu’en 2022. L’attaquant va également gagner 10 millions la saison prochaine.

On parle donc de 4 joueurs qui ont des contrats lucratifs à long terme et qui peuvent décider où ils seront échangés. Ce seront des dossiers assez compliqués pour le nouveau DG et c’est clair que les Leafs ne recevront pas des joueurs de talent égal en retour.

Par contre, l’organisation semble vouloir faire table rase afin de commencer une reconstruction complète. Les prochaines vedettes de l’équipe seront Rielly, Kadri, Nylander, Bernier ou Reimer et leur choix de première ronde au prochain repêchage. Pour faire de la place pour ces gars-là, l’équipe doit liquider les étoiles de l’ancien régime et on dirait bien que la liquidation sera faite cet été.

Contrairement à ce qu’on a vu sur la glace cette année, les Leafs risquent d’être très intéressants à suivre pendant la saison morte.


La grand-mère de Casey Bailey l’a félicité pour son 1er but sur le compte Facebook des Leafs

Bailey

Avec la vingtaine de congédiements qui ont été annoncés à Toronto dimanche, l’organisation a besoin d’une histoire joyeuse pour retrouver le sourire. Cette histoire pourrait venir de Casey Bailey, un attaquant de 23 ans qui a joué 6 matchs en carrière dans la LNH après un passage de 3 ans à l’Université Penn State.

Contre le Canadien samedi soir, Bailey a inscrit son premier but en carrière dans la LNH. Il s’agissait également son premier point en carrière dans le circuit Bettman. Bien évidemment, même si ce n’était pas le plus beau but, c’était un moment rempli de fierté pour Bailey et le reste de sa famille.

Toutefois, tous les membres de sa famille n’étaient pas sur place samedi soir et certains proches de Bailey ont dû le féliciter de façon plus conventionnel. C’est notamment le cas de sa grand-mère qui lui a envoyé ses félicitations en-dessous de sa photo qui a été publiée par le compte officiel des Maple Leafs.

Son commentaire, qui est rapidement devenu le plus aimé, était simplement pour le féliciter et lui dire qu’elle aurait aimé être là. Ce n’est pas grand chose, mais c’est un beau rappel que même les joueurs des Leafs sont humains.

Via Bryan Armen Graham


Bye Bye Nonis et Horachek!

Dave Nonis

C’est le grand ménage du printemps du côté des Maple Leafs de Toronto. La formation ontarienne a congédié son directeur général Dave Nonis et son entraîneur-chef Peter Horachek.

Également, deux adjoints, Steve Spott et Chris Dennis, ainsi que l’entraîneur des gardiens Rick St. Croix ont été limogés. L’organisation a également fait le ménage au niveau des recruteurs où 18 des 22 éclaireurs de l’équipe ont perdu leur emploi.

On recommence encore à Toronto!


Le maire d’Ottawa se fout de la gueule de celui de Toronto

Screen shot 2015-04-11 at 11.59.27 PM

J’adore le maire d’Ottawa! C’est l’homme à gauche sur la photo. Celui qui n’a pas une face de bulls*ter. Incroyable commentaire. Tellement dans la face des gens de Torontahoh. Jim Watson, maire d’Ottawa, a dit à John Tory, maire de Toronto, que c’était fantastique de voir toutes les équipes du Canada dans les séries, avant de réaliser que ce n’était pas exactement le cas.

HaHaHa. En passant, on raconte que le DG et le coach des Maple Leafs pourraient perdre leur boulot. Grosse annonce lundi chez les Leafs y parait….

Voici le tableau des séries. Pour ceux qui n’étaient pas courant, les Canadiens vont affronter les Senators en 1re ronde.

Screen shot 2015-04-11 at 11.55.03 PM

J’espère tellement que notre maire Denis Coderre sera aussi capable de décocher des moqueries envers Jim Watson. Et si jamais les deux maires font un pari, je veux voir de quoi de plus original que le « je porte un jersey de l’autre équipe une journée ou je place un drapeau à l’Hôtel de Ville. »


Une 50e victoire et 110 points au classement pour le CH // MTL 4 @ TOR 3

CCW1keiW0AArHWT

Les Canadiens terminent au 2e rang du classement général (derrière les Rangers de New York). Si Montréal atteint la finale de la coupe Stanley, le CH aura l’avantage de la glace.

Pointeurs des Canadiens

David Desharnais (sans aide)

Tomas Plekanec (A. Markov, D. Smith-Pelly)

Jacob de la Rose (sans aide)

Pointeurs des Maple Leafs

Phil Kessel (T. Bozak, A. MacWilliam)

Casey Bailey (D. Phaneuf, P. Holland)

Tyler Bozak (J. van Riemsdyk, P. Kessel)

Les 3 étoiles du match

1. Casey Bailey (TOR)

2. Tyler Bozak (TOR)

3. Alex Galchenyuk (MTL)

Crédit photo : Icon Sportswire


L’alignement des Canadiens contre les Maple Leafs

MTL @ TOR

Les hommes de Michel Therrien disputeront leur dernier match en saison régulière. Ils feront face aux Maple Leafs de Toronto au Centre Air Canada.

Pendant cette rencontre, Carey Price sera en quête de sa 44e victoire de la campagne 2014-2015, lui qui a signé son 43e gain cette saison fracassant ainsi une nouvelle marque pour un gardien des Canadiens de Montréal.

Formation – Canadiens

Galchenyuk – Plekanec – Gallagher
Smith-Pelly – Desharnais – Parenteau
De La Rose – Eller – Weise
Prust – Mitchell – Flynn

Markov – Subban 
Pateryn – Petry 
Beaulieu – Emelin

Carey Price

Crédit photo : Canadiens Montréal


Le coach des Maple Leafs fait un étrange commentaire pour le match contre les Canadiens

B_Xb4maXEAIiQhU

Samedi soir, je connais une couple de joueurs de hockey qui vont avoir le sourire fendu jusque derrière la tête. La saison de hockey à Toronto va enfin être terminée. Pour Colton Orr, ça sera la fin de sa carrière; d’où la raison qu’il a été rappelé. Malgré la misère qui s’est garrochée sur les joueurs des Leafs toute l’année, l’entraineur-chef Peter Horachek aimerait voir ses joueurs gagner. Il a déclaré ceci à Jame Mirtle.

Quand ton dernier match de la saison, qui ne veut plus rien dire, est synonyme de séries éliminatoires, ça démontre à quel point le concept des « playoffs » ne fait vraiment pas partie de la culture de ton organisation. Les pauvres. À mon avis, le match de samedi va être à l’image de la saison des Leafs. Un désastre pour le club local. Carey va obtenir un jeu blanc et la glace va être recouverte de gilets bleu et blanc.