Suivez 25stanley sur Facebook!

Brendan Shanahan croit que Lou Lamoriello sera un mentor pour la direction des Leafs

lou-lamoriello

Jeudi après-midi, les Maple Leafs tenaient une conférence de presse pour parler de leur embauche surprenante de la matinée. Ça leur a aussi permis de présenter Lamoriello, qui a signé un contrat de 3 ans avec l’organisation, aux journalistes de Toronto et d’expliquer un peu quel était le plan de l’équipe avec leur nouvel organigramme.

Pendant cette conférence de presse, Lamoriello a dit qu’il était ouvert à la consultation, mais qu’à la fin du processus, son groupe allait prendre les décisions. On ne sait pas si ce groupe inclue seulement Shanahan ou s’il laissera un peu d’influence aux 3 gars qui menaient l’équipe jusqu’à maintenant (Kyle Dubas, Mark Hunter et Brandon Pridham). Il a toutefois spécifié qu’il avait l’autonomie complète dans ce rôle alors que son boss est Shanahan et que les 3 autres travaillent pour lui.

Pour sa part, Shanahan a justifié cette embauche en disant que son personnel en place manquait un peu d’expérience et qu’il voulait embaucher un DG vétéran pour aider. Shanahan a aussi dit qu’il avait toujours eu une bonne relation avec Lamoriello et qu’il croit que l’ancien des Devils pourra jouer un rôle de mentor avec tous les membres de la direction.

D’ailleurs, Shanahan dit qu’il a déjà appris de Lou en ce qui concerne la discrétion avec les médias. C’est pour ça qu’on n’a pas entendu de rumeurs à propos de cette embauche avant l’annonce officielle. Ça veut dire qu’on ne risque pas d’entendre trop de rumeurs de la part des Leafs au cours des prochaines années.

Shanahan a aussi voulu enlever les doutes par rapport à la relation entre Babcock et Lamoriello en disant qu’il y avait beaucoup de respect mutuel entre les deux. C’est Lou qui a parlé de sa relation avec Dubas en déclarant que s’il ne devient pas un DG à Toronto à un moment donné, ce sera de sa faute. Bref, si on lit entre les lignes, Lamoriello sera là à court terme en attendant que Dubas soit prêt pour prendre la job.

Via Mark Masters


Le Canadien est la meilleure marque de sport professionnel du Canada

Pour une 2e année consécutive, le Canadien de Montréal a été choisi comme la meilleure marque sportive canadienne à la suite d’un sondage mené par la firme Insightrix auprès de 2700 fans de sport canadiens. Le Tricolore a terminé loin devant les Maple Leafs, les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Jays.

Les Raptors ferment la marche dans le top 5 alors que les Alouettes de Montréal se sont classés 10es devant les Oilers. Malgré l’arrivée de Connor McDavid, l’organisation d’Edmonton est la seule de la LNH à ne pas avoir fait le top 10.

Le sondage se base sur 5 aspects :

- La première équipe qui vient en tête lorsqu’on parle de sport au Canada
- Quelle équipe est la plus populaire selon les répondants du sondage
- Quelle équipe a les fans les plus loyaux
- Quel aréna/stade a la meilleure atmosphère
- Quelle équipe est la plus respectée

L’an passé, le Tricolore avait terminé en tête pour 4 de ces 5 catégories. Ils avaient terminé au 2e rang derrière les Blue Jays lorsqu’on demandait aux répondants de nommer la première équipe qui leur venait en tête. Cette année, le Canadien a dominé ces 5 catégories alors que les Jays sont tombés au 4e rang lorsqu’on demandait aux fans de sports quelle était la première équipe qui leur venait en tête. C’était donc une domination complète du Tricolore.

C’est bon de noter que le sondage a été tenu pendant les deux premières rondes des séries, ce qui a probablement aidé le Tricolore (et qui explique sûrement l’absence des Oilers dans le top 10). Leur avance ridicule nous indique que le Canadien aurait aussi sûrement gagné si le sondage était tenu en août, mais c’est clair que le timing leur a permis de démolir le reste de la compétition.

Le Canadien était vraiment dominant dans le sondage

Habs dominant

Via TSN


Nazem Kadri signe un contrat d’un an – 4,1 M$ avec les Maple Leafs

kadri1-600x320

Les Maple Leafs ont annoncé la signature de Nazem Kadri à un contrat d’un an dimanche après-midi. L’attaquant de 24 ans était agent libre avec restriction et il le sera encore lorsque ce contrat viendra à échéance. Selon James Mirtle, ce contrat a une valeur de 4,1 M$.

Kadri gagnait 3,1 M$ la saison dernière même s’il avait un impact de 2,9 M$ sur la masse salariale de Toronto. Cette entente permet notamment aux Leafs d’atteindre le plancher salarial sans avoir besoin du contrat de Nathan Horton, qui sera placé sur la liste des blessés à long terme dès le début de la saison.

En 73 matchs pour les putrides Leafs la saison dernière, Kadri a obtenu 18 buts et 21 passes. Ça ne devrait pas être plus facile cette saison puisque l’organisation de Toronto amorce une reconstruction qui sera longue et pénible, mais le centre voudra quand même prouver à son nouveau coach qu’il mérite sa confiance. Il voudra aussi montrer à la direction qu’il mérite un contrat à plus long terme à la fin de la campagne.

Kadri était pas mal le dernier dossier à régler pour les Maple Leafs à l’attaque. Ils doivent maintenant signer Martin Marincin et Jonathan Bernier, qui sont aussi agents libres avec restriction, pour compléter leur ligne bleue et leur tandem devant le filet.

Stats avancées de Kadri

Kadri HERO


Un joueur des Leafs aurait des problèmes judiciaires en Finlande

L’attaquant de 28 ans, Leo Komarov, fera face à la justice en Finlande à cause de sa conduite. Selon un média finlandais traduit par The Fourth Period, Komarov fera face à deux chefs d’accusations de conduite dangereuse et deux autres pour avoir donné de fausses informations aux policiers. Il risque jusqu’à 9 mois de prison, mais il devrait s’en sortir avec une amende salée. Komarov passerait en cour en août.

Selon un partisan finlandais, le scénario le plus probable est celui où Komarov aurait été arrêté pour excès de vitesse et il aurait menti par rapport à son revenu annuel (2,95 M$ américains la saison dernière).

Il aurait fait ça parce que la Finlande décide du montant d’une amende pour excès de vitesse selon le revenu annuel du chauffeur. Par exemple, Teemu Selanne a versé 39 000 euros pour une amende du genre en 2000. Komarov aurait donc tenté de masquer son revenu pour éviter une dépense majeure imprévue. Il aurait tenté cette passe-passe en n’informant pas le policier qu’il gagnait plus que ce que la base de données finlandaise, basée sur son dernier retour d’impôts (alors qu’il était dans la KHL), indiquait.

Ceci étant dit, pour l’instant, on ne parle que d’une estimation bien informée puisqu’on n’a pas vraiment de détails sur la situation. Peu importe, pour le moment, on dirait bien que ça n’affectera que le compte en banque de Komarov et non son jeu. Cette année, à sa 2e saison en carrière dans la LNH, l’attaquant a enregistré 8 buts et 18 passes en 62 matchs pour les Maple Leafs.

Via The Score


Contrat de 2 ans – 4,5 M$ pour Daniel Winnik à Toronto

L’attaquant Daniel Winnik retourne à Toronto. Il a signé un contrat de 2 ans d’une valeur de 4,5 M$ avec les Maple Leafs en début de soirée mercredi. Winnik aura un impact de 2,25M$ sur la masse de Toronto pendant ce contrat, ce qui est une bonne augmentation pour celui qui avait signé une entente de 1,3M$ avec les Leafs vers la fin du mois de juillet l’an passé.

Pendant la saison, il a été échangé aux Penguins de Pittsburgh en retour de Zach Sill, un choix de 2e ronde en 2016 et une autre sélection de 4e tour en 2015. C’est donc un deal parfait pour la direction de Toronto, qui a garni sa banque de choix tout en ayant la chance de ramener le joueur au bercail quelques mois plus tard. Ironiquement, le choix de 2e ronde cette transaction a été renvoyé à Pittsburgh dans l’échange de Kessel.

Ce n’est pas un contrat qui changera le futur des Leafs, mais c’est une bonne entente pour eux puisque Winnik est un bon joueur de 3e trio qui est aussi capable de bien entourer les jeunes, ce qui devrait être assez utile dans leur vestiaire cette année. En plus, comme c’est la 2e année consécutive pendant laquelle il choisit de signer avec les Leafs, on peut dire qu’il aime la situation et qu’il croit que c’est un bon fit.


Phil Kessel échangé aux Penguins de Pittsburgh

Phil Kessel

L’attaquant des Maple Leafs Phil Kessel a été échangé aux Penguins de Pittsburgh.

La formation torontoise reçoit un choix de première ronde, un choix de 3e ronde, Kapanen, Harrington et Spaling. En plus de Kessel, les Maple Leafs envoie un choix de 2e ronde aux Penguins. D’ailleurs, Toronto retiendra un pourcentage (15 %) du salaire de Kessel.

Pour rendre la transaction claire :

  • À Toronto : Kapanen, Harrington, Spaling, des choix de 1re et 3e ronde en 2016.
  • À Pittsburgh : Phil Kessel, Tyler Biggs, Tim Erixon et un choix de 2e ronde en 2016.

Kessel a isncrit 25 buts  en 82 rencontres en 201-2015. En carrière, il a obtenu 247 buts et 273 mentions d’aide en 668 parties avec les Maple Leafs et les Bruins de Boston.

Capture d’écran : CBC


Pierre-Alexandre Parenteau s’en va à Toronto

P-A Parenteau

Pierre-Alexandre Parenteau s’est entendu avec les Maple Leafs de Toronto pour une saison. Il gagnera un salaire de 1,5 M$.


Échange Oilers X Leafs // Martin Marincin vs Brad Ross et un choix de 4e ronde

Les Oilers ont continué leur fin de semaine occupée en échangeant le défenseur Martin Marincin aux Maple Leafs de Toronto. En retour, ils ont obtenu le bagarreur Brad Ross et un choix de 4e ronde (107e choix au total). Cette sélection aurait été la première des Oilers depuis celle qui leur a permis de repêcher McDavid. Toutefois, elle a été échangée à Ottawa tout de suite après cette transaction.

Cette transaction est un peu bizarre pour les Oilers puisque les bagarreurs n’ont plus vraiment de place dans la ligue alors qu’ils ont besoin de tous les défenseurs capables de jouer dans la LNH, ce qui est le cas de Marincin. Toutefois, ils ont fait l’acquisition de Griffin Reinhart vendredi soir et Eric Gryba samedi midi, donc la ligne bleue commençait à être occupée et c’est probablement la justification de cette transaction.

Pour les Leafs, c’est un échange pas mal plus facile à comprendre. Ross a été repêché par le régime précédent et il ne cadrait plus dans les plans de l’équipe. En plus, le choix ne leur est pas vraiment utile puisqu’ils en ont 9 autres dans ce repêchage. L’acquisition de Marincin améliore leur profondeur à la défense.


Un ancien membre des Leafs de retour à Anaheim?

Dave Nonis

Un ancien visage des Ducks d’Anaheim pourrait revenir dans le décor de l’équipe. Dave Nonis, relevé de ses fonctions de DG des Maple Leafs en avril dernier, pourrait de nouveau graviter dans l’entourage des Ducks.

Nonis serait nommé conseiller spécial au directeur général du club de la Californie, Bob Murray, selon le quotidien Vancouver Sun.

Avant d’être partie prenante de l’organisation des Maple Leafs et des Ducks, Nonis a agi en tant que directeur général des Canucks de Vancouver. Il a tenu ses fonctions de 2004 à 2008.


L’arbitrage salarial pour Jonathan Bernier?

jonathan bernier - instagram - credit: 25stanley

Les Maple Leafs de Toronto et Jonathan Bernier sont en pourparlers afin de s’entendre sur un nouveau pacte. Par contre, la formation torontoise a mis le nom de Bernier sur la liste pour la séance d’arbitrage, qui elle aura lieu au cours de la saison morte.

Le réseau ESPN a toutefois mentionné que les discussions entre le clan Bernier et les Maple Leafs se poursuivent et qu’ils souhaitent qu’une entente soit conclue.

Bernier a touché un salaire de 3,4 M$ durant la saison 2014-2015. Il a terminé avec un dossier de 21-28-7 dans l’uniforme bleu et blanc. L’athlète de 26 ans a affiché un taux d’efficacité de ,912 et une moyenne de buts accordés de 2,87.