Lars Eller joue les héros à Toronto! // MTL 3 @ TOR 2

January 23, 2016: Montreal Canadiens left wing Max Pacioretty (67) battles for a puck with Toronto Maple Leafs defenseman Jake Gardiner (51) during the second period in a game between the Montreal Canadiens and the Toronto Maple Leafs at Air Canada Centre in Toronto, Ontario. (Photo by Nick Turchiaro /Icon Sportswire.)

Photo : Nick Turchiaro / Icon Sportswire

Les Canadiens ont vaincu les Maple Leafs de Toronto. Ils ont gagné le match 3 à 2 en tirs de barrage. Lars Eller et Max Pacioretty ont marqué en fusillade pour permettre à leur équipe de freiner leur série de défaites.

Disons-le, Lars Eller joue bien depuis quelques matchs. Il mérite d'avoir marqué le but gagnant ce soir.

Lars Eller

GIF - Lars Eller

Après avoir pris les devants 2-0, les hommes de Michel Therrien ont vu leurs adversaires les rattraper en marquant deux buts.

Les visiteurs n'ont jamais abandonné et ils ont finalement réussi à gagner en inscrivant deux buts aux dépens du gardien des Leafs.

Les Canadiens ont décroché leur 9e gain consécutif contre Toronto en saison régulière.

***

Si vous avez des informations concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez m’écrire sur Twitter @NicolasPoulin

 


Un tweet d’une station de radio de TSN crée une fausse rumeur qui envoie van Riemsdyk à New York

CZGFGTfUMAE0huc

J'essaie d'éviter de bloguer des MediaFail (parce que j'en fais parfois moi-même sur le blogue), mais quand un tweet de TSN fait peur à tous les fans de Toronto, je n'ai pas le choix d'en parler.

Mardi matin, le compte Twitter de la station de radio de TSN à Toronto a tweeté que James van Riemsdyk avait été échangé aux Rangers de New York et que les détails s'en venaient. Ça a pris plusieurs minutes avant que la station supprime ce tweet (qui a même été repris par d'autres organisations de nouvelles) et c'est Bob McKenzie qui a dû dire que le compte avait été piraté avant de mentionner que s'il y avait une transaction, ce ne serait pas ce compte-là qui annoncerait la nouvelle.

De toute façon, cette transaction n'a jamais vraiment eu de sens. JVR est blessé et il manquera encore de 5 à 7 semaines à cause d'une blessure au pied. Comme les Rangers ont besoin d'aide immédiatement (3 points d'avance sur la 9e place), le timing était un peu bizarre. En plus, le contrat de JVR est très raisonnable à long terme (4,25 M$ jusqu'en 2019), donc ce n'est pas nécessairement un joueur que les Leafs veulent échanger. Selon Elliotte Friedman, ils disent aux équipes intéressées qu'il n'est pas disponible.

Stats de van Riemsdyk

JVR


Les Maple Leafs privés d’un joueur important pour longtemps

James van Riemsdyk

Les Maple Leafs de Toronto ont annoncé qu'ils ont perdu les services de leur meilleur pointeur de la saison pour plusieurs matchs.

Ils devront se débrouiller sans l’attaquant James van Riemsdyk pendant du six à huit semaines puisque celui-ci a une fracture au pied gauche.

Le club torontois a procédé au rappel de Joshua Leivo, joueur des Marlies de Toronto, pour pallier l'absence de van Riemsdyk.

Au sommet des pointeurs de son équipe, l'athlète de 26 ans a engrangé 14 buts et 15 mentions d'aide pour un total de 29 points en 40 rencontres depuis le début de la campagne 2015-2016.

Crédit photo : CBC


Un arbitre s’est fait ramasser par Jake Muzzin

Arbitre

On a assisté à une scène plutôt inquiétante pendant la première période du match entre les Maple Leafs et les Kings jeudi soir. Vers la fin de l'engagement, Anze Kopitar protégeait la rondelle contre Matt Hunwick et en faisant son cycle en fond de territoire, il s'est dirigé vers l'officiel Kelly Sutherland.

Sutherland s'est donc tassé du chemin pour laisser Kopitar faire son travail en protection de rondelle. Le problème, c'est qu'au même moment, Jake Muzzin est descendu de la ligne bleue pour venir en support à Kopitar. En faisant ça, il est entré accidentellement en contact avec la tête de Sutherland. C'était un impact violent et c'est le genre de jeu que la ligue veut éliminer parce qu'il est arrivé dans l'angle mort de l'officiel!

L'arbitre est immédiatement tombé sur la glace et il a eu besoin de l'aide d'un soigneur pour quitter la patinoire. Par contre, après avoir manqué les dernières secondes de l'engagement initial, Sutherland est revenu au jeu en 2e période. Il semble donc s'en être tiré sans blessure grave, ce qui est une excellente nouvelle. C'est aussi un autre rappel que la tolérance incroyable de la douleur qui vient avec le sport s'étend jusqu'aux officiels!


Corey Perry a donné deux double-échecs à Jonathan Bernier

En fin de soirée mercredi, Jonathan Bernier a frustré les Ducks d'Anaheim en faisant 39 arrêts pour mener son équipe à une victoire de 4-0. Après un début de saison catastrophique, le gardien québécois s'est replacé, gagnant notamment ses 3 derniers départs en faisant 117 arrêts sur 120 lancers.

Cette bonne performance de Bernier (et ses quelques coups de hockey en arrière des jambes de Corey Perry) ont frustré l'attaquant des Ducks, qui a décidé de faire quelque chose de très rare en début de 3e période. Après avoir reçu le coup de trop, Perry a donné deux cross-check au gardien, qui est tombé sur la glace pour influencer l'arbitre.

Le jeu a créé une mêlée devant le filet et il a donné un 5 contre 3 aux Maple Leafs. Perry a reçu 4 minutes pour un coup de bâton et un double-échec alors que Bernier a été puni 2 minutes pour ses coups de bâton. Patrick Maroon a aussi reçu une punition mineure pour conduite antisportive. Les Leafs n'ont pas marqué sur l'avantage numérique, mais comme ils menaient déjà 4-0, ce n'était pas trop grave.


Patric Hornqvist a félicité Jonathan Bernier après la prolongation entre les Leafs et les Penguins

Bernier

Le meilleur match de la soirée dans la LNH était entre les Maple Leafs et les Penguins. Ce sont les représentants de Toronto qui ont remporté cette rencontre remplie d'opportunités des deux côtés par la marque de 3-2 en fusillade.

Les deux gardiens ont très bien fait dans ce match. Matt Murray a volé les Leafs à plusieurs reprises tandis que Jonathan Bernier, qui obtenait un départ inattendu à cause d'un problème médical de James Reimer, s'est mérité la première étoile grâce à ses 39 arrêts. La performance du gardien des Leafs a frustré les Penguins tout au long du match et un attaquant de Pittsburgh a tenu à féliciter Bernier pour ses efforts.

Après la prolongation, Patric Hornqvist s'est retrouvé devant le filet de Toronto et il a donné une petite tape sur le casque du cerbère avant de lui faire part de sa frustration. D'ailleurs, Hornqvist a lâché un bon sacre après cette conversation pour démontrer son état d'esprit plus clairement. 4 de ses lancers ont été stoppés par Bernier dans ce match.


L’accalmie dans l’horaire du Canadien s’en vient sous peu

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le mois de décembre extrêmement difficile que le Canadien vient de connaître (les blessures, les gardiens, le manque d'attaque, etc...), mais un facteur rarement mentionné même s'il est bien connu est le calendrier éreintant du Canadien pendant ce mois.

Le Tricolore est présentement au milieu d'un voyage de 8 matchs et ils ne jouent pas contre des pieds de céleri. En comptant le match des Panthers ce soir, 10 des 14 matchs du Canadien en décembre ont été contre des formations occupant présentement une place en séries. Les Jackets, les Hurricanes, les Sharks et le Lightning sont les seules équipes qui ont joué contre le Canadien pendant ce mois et qui manqueraient le tournoi printanier s'il commençait aujourd'hui.

D'ailleurs, selon Hockey-Reference, le Canadien a le 4e horaire le plus difficile de la ligue depuis le début de la saison. Les Leafs, les Wings et les Jets sont les seuls à avoir affronté des meilleurs adversaires que Montréal jusqu'à maintenant cette année.

Heureusement, ça veut dire que le retour du balancier est imminent et le Canadien sera récompensé pour cet horaire compliqué entre le 20 janvier et le 21 février. Montréal jouera 12 matchs pendant cette période et ils n'affronteront qu'une équipe qui occupe présentement une place en séries (Coyotes).

Comme ça coïncide avec le retour prévu de Carey Price, ce sera une occasion exceptionnelle pour le Canadien, qui pourrait très bien bâtir une séquence de victoires s'ils ne s'abaissent pas au niveau de compétition de leurs adversaires. Lorsque Marc Bergevin a dit qu'il ne fallait pas paniquer lundi, il avait sûrement cette séquence en tête puisque c'est certainement une bonne carte à avoir dans son jeu dans une course aux séries ou pour le titre de la division.

L'horaire du Canadien pendant cette séquence

Horaire


Les Sabres et le Lightning auraient parlé d’un échange Stamkos-Eichel cet été

Les Maple Leafs affronteront le Lightning mardi soir, ce qui veut dire qu'il reste encore quelques heures avant que la folie Steven Stamkos qui affecte présentement Toronto se dissipe pour quelques semaines. Elle refera surface à la date limite des transactions, mais avec une semaine de congé, les journalistes sur le beat de l'équipe ont eu en masse de temps pour alimenter le dossier depuis le dernier match des Leafs mardi dernier contre les Devils.

D'ailleurs, les derniers développements dans ce dossier sont venus d'un journaliste sur le beat des Leafs. En fin de soirée dimanche, James Mirtle, du Globe & Mail, a écrit que si l'on se fie aux discussions dans les coulisses de la ligue, l'option la plus probable est celle où Stamkos testera le marché des agents libres cet été.

Mirtle explique cette situation avec la relation entre Stamkos et son coach. Il y a un désaccord évident par rapport à son utilisation à l'aile au lieu de sa position naturelle au centre et certaines sources du journaliste du Globe & Mail lui ont confié que les deux ne se parlaient que très rarement et que ce ne serait pas la seule relation du genre à Tampa.

Le journaliste a noté le court délai entre la prolongation de contrat de Jon Cooper (le 4 décembre), qui aurait été un message envoyé à Stamkos et son like "accidentel" d'un tweet de TSN qui parlait de la possibilité de sa signature à Toronto (le 9 décembre), qui pourrait être vu comme sa réponse...

Bref, on dirait bien que Stamkos deviendra l'un des plus gros agents libres dans l'histoire de la LNH. Par contre, selon Mirtle, ça ne surprendrait pas Tampa Bay, qui aurait même essayé de l'échanger cet été avant que sa clause de non-mouvement entre en jeu.

Selon Mirtle, avant le repêchage, le Lightning aurait discuté d'une transaction avec les Sabres qui aurait inclus le 2e choix du repêchage (qui leur a permis de repêcher Jack Eichel). L'échange aurait échoué parce que les Sabres voulaient s'entendre avec Stamkos sur un nouveau contrat avant de compléter le tout, ce qui a peu de sens pour l'attaquant, qui aura plus d'options sur le marché cet été.

Les Flames auraient également contacté le Lightning à ce propos, mais c'était pendant l'été, donc Stamkos avait sa clause de non-mouvement et ça n'avait pas été trop loin. Elliotte Friedman avait également parlé de ces négociations plus tôt cette saison.

C'est une situation plutôt compliquée pour le Lightning puisqu'on dirait de plus en plus qu'il s'agit de leur dernière saison avec Stamkos. Normalement, ça leur donnerait une dernière chance optimale d'y aller pour la Coupe Stanley, mais ils n'occupent même pas une place en séries présentement (11e position à 3 points des séries).

En plus, ils ne peuvent pas abandonner puisque la clause de non-mouvement de Stamkos complique son statut de joueur de location si c'est le chemin que l'organisation décide d'adopter à un moment donné cette saison.

D'ailleurs, ce n'est pas trop surprenant de voir que Steve Yzerman ait déjà dit qu'une transaction d'importance était improbable cette saison. Il va sûrement tenter sa chance avec ce noyau et espérer que sa profondeur lui permettra de combler la perte de Stamkos, qui est imminente si les rumeurs ont raison.


Le 2e jeu blanc de suite de Jonathan Bernier nous rend aussi joyeux que les photos Summum de sa fiancée

CVbhI2vUkAA4xm5

S'il y a une chose qui m'impressionne chez les athlètes professionnels c'est bien leur capacité de se relever. Il y a des athlètes qui tombent au combat et qui ne se relèvent jamais (parenthèse UFC, je me demande tellement comment Ronda Rousey va rebondir), alors que d'autres virent le vent de bord en 2 secondes. Jonathan Bernier nous a prouvé ce weekend qu'il maîtrise parfaitement la « dureté du mental. »

Après avoir accepté d'aller faire de l'autobus dans la AHL, il a réalisé un jeu blanc à son premier match avec les Marlies vendredi soir. 22 arrêts. Dimanche, le même scénario s'est reproduit. Bernier a été parfait avec 21 arrêts. 2 matchs. 2 victoires. 2 jeux blancs.

Je me mets dans la peau de Jonathan Bernier 2 minutes et je me dis que ça devait tellement être dur pour l'ego de se faire proposer d'aller jouer dans les mineurs. Il a 27 ans. Il évolue dans la NHL depuis des années. Je me demande si ses patrons oseront faire la même chose avec leur ego et avouer qu'ils ont eu tort de le blâmer pour les insuccès de l'équipe. Bernier a 8 défaites en autant de matchs cette saison avec les Leafs, mais son équipe à juste 9 victoires. La réalité de cette situation: les Maple Leafs sont pourris et Jonathan Bernier n'est pas le responsable.

En passant, si vous êtes fan de Bernier, vous pouvez vous procurer des items de sa collection de vêtements afin d'amasser des fonds pour une oeuvre de charité. Détails sur playerstamped.com.

***

Martine Forget x Summum

s132_covergirl_v_06__full_wm_lb
s132_covergirl_v_04__full_wm_rb

Pendant que j'y suis avec Bernier, je suis tombé là-dessus au dépanneur. Sa blonde Martine Forget est à la une du magazine Summum. Solide shape de plage pour cette maman. Les autres photos sont ici.

 


Jonathan Bernier ira jouer quelques matchs dans la AHL

Les Leafs ont une situation assez intéressante devant le filet. Après avoir signé un contrat de 2 ans cet été, Jonathan Bernier n'est plus capable de gagner un match (fiche de 0-8-1 cette saison). Pendant ce temps-là, James Reimer est un des meilleurs gardiens de la LNH alors que Garret Sparks domine dans la AHL en plus de blanchir l'adversaire lors de son seul départ dans la LNH.

Sparks a eu cette chance parce que James Reimer s'est blessé la semaine dernière. Le gardien semble être sur le point de revenir et si son test médical qui suivra la pratique mercredi est correct, il sera le substitut de Sparks mercredi avant d'obtenir le départ jeudi.

Ça ne laisse plus de place à Jonathan Bernier, qui s'en ira dans la AHL pour un séjour de conditionnement. Les Leafs s'attendent à ce qu'il joue 4 matchs en 10 jours pour qu'il puisse retrouver son éclat devant le filet. Ce sera ses premiers matchs dans cette ligue depuis 2010.

L'aspect mental est incroyablement important devant le filet, donc ce séjour est parfait pour lui. Il échappera à la pression stupide qui accompagne toujours les Leafs et il fera face à de la compétition inférieure. En plus, au lieu de jouer pour une équipe de dernière place, il sera le gardien d'une des meilleures formations de la ligue. Ce sont les conditions idéales pour se rebâtir une confiance.

On ne sait pas quel est le plan par la suite, mais comme Reimer est agent libre sans restriction à la fin de la saison, les Leafs vont devoir prendre une décision assez rapidement. Si Bernier peut recommencer à jouer à la hauteur de son talent, il rendra leur décision assez facile tout en leur permettant d'aller chercher un autre choix au repêchage en échangeant Reimer, qui est en train de prouver qu'il peut être un gardien partant dans cette ligue.