Suivez 25stanley sur Facebook!

Le match Sénateurs-Maple Leafs est reporté

Ottawa

C’était à prévoir après les tristes événements de la journée à Ottawa. La LNH a décidé de reporter le match entre les Maple Leafs de Toronto et les Sénateurs d’Ottawa qui devait se jouer mercredi soir au Centre Canadian Tire. Pour l’instant, la LNH ne sait pas quand se jouera cette rencontre.

C’est la même décision que la ligue avait prise dans le cas des attentats terroristes qui étaient survenus dans le cadre du marathon de Boston en 2013. Encore une fois dans ce cas-là, les Sénateurs étaient une des deux équipes impliquées dans cette décision.

Ce changement d’horaire était un no-brainer puisque les spectateurs, et les joueurs, n’ont pas la tête au hockey présentement. C’est notamment le cas des joueurs des Maple Leafs qui restent à un hôtel situé en face de l’endroit où les premiers coups de feu ont été entendus. Quelques joueurs de Toronto ont même rapporté avoir entendu ces coups de feu.


C’est au tour de Thomas Hickey d’être frappé par un patin

Hicket

C’est quasiment rendu une épidémie dans la LNH! Après Jason Zucker et Patrik Nemeth, c’était au tour de Thomas Hickey d’être frappé par un patin. On souhaite maintenant que sa blessure ne soit pas aussi importante que celle du défenseur des Stars qui manquera le reste de la saison régulière.

L’incident est survenu mardi soir en 3e période du match entre les Maple Leafs de Toronto et les Islanders de New York. Hickey, qui n’avait plus d’hockey, s’est fait déborder par Mike Santorelli, ce qui lui a fait perdre l’équilibre. Alors qu’il se retrouvait sur la glace, le patin de l’attaquant des Leafs l’a touché au visage.

Hickey est immédiatement rentré au banc où il a reçu l’attention des soigneurs. Pendant l’arrêt de jeu qui a suivi, Hickey est rentré au vestiaire. Il n’est pas revenu dans la rencontre par la suite. Tout ce qu’on sait sur son état de santé présentement, c’est qu’il a été coupé sous la bouche et qu’il a eu besoin d’un nombre incroyable de points de suture pour fermer la coupure.

Via SB Nation


Toronto Sun : No Leafs, No!

La « une » du Toronto Sun au lendemain la défaite des Maple Leafs contre les Canadiens, mercredi soir dernier, au Air Canada Center, lors du match inaugural de la saison 2014-2015.

Les troupiers de Michel Therrien ont battu les hommes de Randy Carlyle par la marque de 4-3 en inscrivant le but gagnant dans la dernière minute de la rencontre. Avec seulement 43 secondes au cadran, Tomas Plekanec a fait scintiller la lumière rouge en arrière de Jonathan Bernier.

No Leafs, No!

Enfin un gain pour le CH en levée de rideau à Toronto // MTL 4 @ TOR 3

MTL @ TOR

Les Canadiens ont vaincu les Maple Leafs au Air Canada Centre lors de leur premier match de la saison. Les hommes de Michel Therrien ont marqué dans la dernière minute de jeu pour signer une victoire de 4-3.

Il s’agit seulement du deuxième gain du Tricolore au moment d’un match inaugural disputé à Toronto. Le premier triomphe était en 2009 alors que Josh Gorges avait marqué le but vainqueur en prolongation. Le club montréalais était sur une séquence de quatre revers.

Parmi les quatre joueurs qui portent le « A » sur leur chandail, seul Andrei Markov n’a pas fait bouger les cordages. Max Pacioretty et P.K. Subban ont déjoué une fois chacun Jonathan Bernier tandis que Tomas Plekanec a enfilé l’aiguille à deux reprises.

Plekanec (deux buts), Pierre-Alexandre Parenteau (deux passes) et Alexei Emelin (deux passes) ont terminé leur soirée de travail respective avec une récolte de deux points.

Les joueurs du CH disputeront leur prochaine partie jeudi soir. Ils seront en visite à Washington pour y affronter les Capitals. Ce sera Dustin Tokarski qui sera le gardien partant face à Alex Ovechkin et sa bande.

But – Max Pacioretty

But – Tomas Plekanec (1er)

But – P.K. Subban

But gagnant – Tomas Plekanec (2e)

Crédit photo : Instagram


La nouvelle zamboni des Maple Leafs

Leafs - zamboni

Les Maple Leafs de Toronto ont une nouvelle zamboni et celle-ci a fait énormément jaser à quelques heures de leur premier match de la saison où ils recevront la visite des Canadiens de Montréal.

La zamboni possède un bâton de déodorant géant Right Guard à l’arrière, ce qui est une excellente publicité pour l’entreprise de déodorants masculins.

Cette surfaceuse est-elle en place pour enlever l’odeur de la défaite qui règne au Air Canada Centre depuis plusieurs saisons? Évidemment, ce n’est pas le cas, mais la photo de cette zamboni a fait le tour des réseaux sociaux aujourd’hui et plusieurs blagues du genre ont été mentionnées.

D’ailleurs, les Maple Leafs ne pourront même pas l’utiliser. Ils devront attendre que la LNH l’approuve…

Crédit photo : Matthew Scianitti


Le CH éprouve des difficultés en levée de rideau à Toronto

Leafs - Canadiens

Les statistiques ne sont pas en faveur des hommes de Michel Therrien pour leur premier match de la saison face aux Maple Leafs de Toronto disputé au Air Canada Centre.

La formation montréalaise a une fiche de 1-7 lors de ses matchs d’ouverture disputés à Toronto. Le Tricolore n’a donc pas connu beaucoup de succès au cours des dernières saisons en sol torontois.

Il s’agira du 725e duel en saison régulière entre Montréal et Toronto. Parmi ces confrontations, le CH a un dossier de 343 victoires, 293 défaites et 88 matchs nuls.

Les deux gardiens qui défendront les filets seront Carey Price (MTL) et Jonathan Bernier (TOR). La rencontre entre les Canadiens et les Maple Leafs commencera à 19 h et elle sera diffusée sur les ondes de TVA Sports.

***

→ C’est un entraîneur-chef (Michel Therrien) plus calme et plus gentil qui sera à la barre du CH cette saison. [Montreal Gazette]

→ Peter Budaj est maintenant dans l’organisation des Jets de Winnipeg (club-école dans la LAH). Ce dernier aurait demandé une transaction après les séries 2014 dans la LNH, mais il se sentait bien avec la formation montréalaise. [La Presse]

→ Michaël Bournival est conscient de sa position actuelle avec le Tricolore, donc qu’il devra prendre son mal en patience, mais le Québécois demeure impliqué et cela le force à travailler encore plus fort. [TVA Sports]

→ P.K. Subban aura plus de responsabilités cette saison. Par exemple, le défenseur numéro 76 du CH passera plus de temps en désavantage numérique. [La Presse]

***

Si vous avez de l’information concernant les Canadiens de Montréal et/ou un commentaire à me soumettre, vous pouvez communiquer avec moi par courriel à l’adresse suivante nicolas.poulin@25stanley.com ou sur Twitter @NicolasPoulin.


Les produits du CH sont vendus en plus grand nombre que ceux des Maple Leafs

Canadiens vs Leafs

Les ventes de produits dérivés des Canadiens de Montréal sont plus populaires que celles des Maple Leafs de Toronto, selon une étude réalisée entre 2010 et 2013 avec eBay Canada. Les recettes s’élèvent à 4,5 M$ pour les objets du CH tandis que celles des articles de la formation torontoise sont évaluées à 3,3 M$.

Un item du Tricolore trouve preneur toutes les sept minutes en moyenne sur eBay contrairement à 10 minutes pour les Maple Leafs, d’après les données obtenues.

À titre d’exemple, les jeux de cartes des Canadiens ont été cinq fois plus achetés que ceux des Maple Leafs en 2013. Également, les chandails sont à 29 % plus populaires du côté de l’équipe montréalaise que son club rival de l’Ontario.

Source : canoe.ca/argent


Le Maple Leaf Square sera désormais nommé le Ford Square

Ford Square

Le Maple Leaf Square est le coin où les partisans des Leafs se rejoignent pour écouter le match quand l’équipe est en séries. Il n’est donc pas souvent utilisé, mais quand il l’est, on le voit sans cesse à CBC et dans le bulletin de nouvelles.

Cette diffusion fait en sorte que la direction des Leafs s’est rendu compte qu’ils pourraient faire de l’argent en vendant les droits pour le nom de la place. C’est ce qu’ils ont fait en vendant les droits à la compagnie de voitures automobiles Ford. L’endroit sera donc désormais connu sous le nom de Ford Square.

Normalement, il n’y aurait pas de problèmes. Toutefois, les Leafs ont oublié de prendre en compte que la majorité des gens qui vont voir ça ne vont pas penser à la compagnie, mais plutôt au maire Rob Ford. Ford fait couler tellement d’encre avec ses niaiseries qu’il est devenu un automatisme lorsqu’on pense à Toronto. Il ne sera plus maire sous peu, mais pendant les années qui suivent, le nombre de personnes qui vont se demander si le nom est en son honneur va être incroyablement élevé.

Via Globe and Mail


Antoine Bibeau vole un espoir des Penguins avec la mitaine

Bibeau

Antoine Bibeau est un gardien québécois de 20 ans qui été le choix de 6e ronde des Maple Leafs en 2013. Mardi, il jouait pour les Leafs dans un match d’espoirs contre les Penguins de Pittsburgh. Le gardien qui a terminé sa saison avec les Foreurs de Val-d’Or dans la LHJMQ l’an passé s’est illustré avec un superbe arrêt de la mitaine.

Alors que les Penguins étaient en avantage numérique en 1ère période, ils ont complété un beau jeu de passe qui a permis à Bryan Rust, un choix de 3e ronde en 2010, de s’élancer devant une cage béante. Malheureusement pour Rust, Bibeau était là.

C’est avec ce genre de séquence que Bibeau rappelle aux dirigeants des Leafs pourquoi il a été nommé meilleur gardien de la dernière Coupe Memorial en plus d’avoir été nommé comme MVP des séries dans la LHJMQ après avoir mené les Foreurs de Val d’Or à la Coupe du Président l’an dernier.


Un espoir des Leafs gèle un espoir des Sens qui avait la tête basse en zone neutre

Loov

Les Maple Leafs de Toronto accueillent présentement un tournoi de recrues à London. En plus des Leafs, on y retrouve les Blackhawks, les Penguins et les Sénateurs. Dimanche, la bataille de l’Ontario se transportait chez les recrues alors que les Sens affrontaient les Leafs.

La séquence qui a retenu l’attention s’est déroulée au tout début de la rencontre. Alors que Darren Kramer, un ailier gauche qui a été le choix de 6e ronde des Sens en 2011 et qui jouait dans la AHL l’an passé, effectuait une sortie de zone, il avait la tête un peu basse et Viktor Loov, un défenseur qui a été le choix de 7e ronde des Leafs en 2012 et qui évoluait en Suède l’an dernier, en a profité.

Le jeu a amené un avantage numérique des Maple Leafs alors que Robinson a été puni pour avoir tenté de rendre la pareille à Loov. Les Leafs ont marqué sur ce jeu de puissance. Donc, en plus de réussir le gros plaquage, le défenseur a aidé son équipe à ouvrir la marque.