Suivez 25stanley sur Facebook!

Bergeron, Toews et Kopitar finalistes au Selke

Bergeron

La LNH a annoncé les finalistes pour le trophée Frank J. Selke, remis au meilleur attaquant défensif, et il n’y a pas vraiment de surprise. Les 3 nommés sont Jonathan Toews, Anze Kopitar et Patrice Bergeron.

Bergeron et Toews sont les deux derniers à avoir gagné le trophée alors que Kopitar est reconnu pour ses habilités dans les deux zones. C’est un trophée qui est assez difficile à prévoir puisque les 3 gars méritent de gagner les honneurs.

En fait, ce sera probablement le trophée le plus serré lorsque les votes seront dévoilés et c’est bien correct comme ça. Disons que ce n’est surement pas la dernière fois qu’on va voir ces 3 gars là en lutte pour le Selke et si les trois finissaient leur carrière avec plusieurs Selke, il n’y aurait rien de surprenant là-dedans.


Jonathan Toews marque le but le plus laid des séries pour aider les Hawks à battre les Blues

1-0 Chi

Ce but de Jonathan Toews n’est pas son plus beau en carrière, mais il va le prendre. C’est probablement le but le plus laid des séries, mais c’est aussi celui qui a permis aux Hawks de gagner leur premier match de la série alors que ce fut le seul de la rencontre avec un gardien. Chicago a rajouté un but dans un filet désert en fin de rencontre pour confirmer leur victoire de 2-0.

Ce but de Ryan Miller est inacceptable, rien de moins, mais après cette séquence horrible, on a eu droit à un duel de gardiens. Corey Crawford et Miller se sont illustrés à plusieurs reprises devant des bonnes chances des attaquants des deux équipes.

Il n’y a pas de doute que Backes, qui manquait le match avec une commotion cérébrale, manquait aux Blues de St-Louis qui n’ont pas été capables de déjouer le gardien québécois qui était dans une forme qui rappelait l’an dernier alors qu’il avait soulevé la Coupe Stanley.

Chicago réduit donc l’écart à 2-1 en faveur des Blues dans la série. Les hostilités se poursuivront mercredi à 21h30.

Max Lapierre applique une mise en échec dangereuse

Lapp

Steve Ott ramasse Duncan Keith

Ott


Jonathan Toews manquera le reste de la saison régulière, mais sera prêt pour les séries


Joel Quenneville a annoncé à la pratique des siens que Jonathan Toews allait manquer le reste de la saison régulière avec ce qui semblait être une blessure à l’épaule gauche. Toutefois, selon Quenneville, Toews sera remis à 100 % pour le début des séries.

C’est un dur coup pour les Hawks qui manquaient déjà Patrick Kane, mais comme Kane, si Toews revient à 100 % en séries, ce sera parfait pour Chicago qui affrontera le Colorado sans Matt Duchene en 1re ronde.

Cette blessure coûtera fort probablement l’avantage de la glace à Chicago dans cette série, mais je suis certain que s’ils avaient à choisir entre Kane et Toews ou l’avantage de la glace, ils prendraient le choix qu’ils ont présentement.

Bien évidemment, on peut douter du statut de Toews lors du premier match des séries. Sera-t-il vraiment à 100 % à ce moment-là? J’en doute. On sait que le capitaine des Hawks a du cœur en masse et qu’il est capable d’en prendre. Il faut simplement espérer que cette blessure ne l’empêche pas de bien performer dans une série qui devrait être enlevante dans l’Ouest.


La fois où Patrick Sharp a fait croire à Jonathan Toews qu’il allait être père


En ce jour du poisson d’avril, le podcast Marek VS Wyshynski m’a fait découvrir un des meilleurs coups que j’ai entendu pour des joueurs qui sont encore dans la LNH. Il a lieu à Buffalo en décembre 2007. La victime était Jonathan Toews et celui qui a pensé à tout ça était Patrick Sharp.

Alors que les Hawks étaient dans un souper d’équipe, Toews, Sharp et Brent Seabrook étaient à la même table. À un moment dans le souper, Toews est allé à la salle de bain. Sharp en a profité pour changer le contact de Seabrook dans le téléphone de Toews en mettant le nom de la fille que fréquentait Jonathan à cette époque là à la place de celui du défenseur des Hawks.

Quand il est revenu à la table, Sharp a demandé à Seabrook de texter Toews un message qui disait « Hey, ce n’est pas la meilleure façon de te le dire, mais il faut qu’on parle, je pense que je suis enceinte ». Il faut se rappeler qu’à l’époque, Toews avait 18 ou 19 ans. Selon Sharp, Toews est devenu blanc comme un drap et sa mâchoire est tombée au sol en lisant le texte qui était probablement son pire cauchemar à cet âge-là. Il a tenté de cacher sa réaction et selon Sharp, il a bien fait ça, mais les joueurs des Hawks avaient de la misère à se retenir pour ne pas rire.

Ce n’est pas le tour le plus compliqué à arranger ou le plus songé, mais la réaction de Toews devait certainement valoir la peine. C’est certainement meilleur que la majorité des poissons d’avril qu’on a vu sur le web aujourd’hui, quoi que les Screaming Eagles du Cape Breton aient quand même bien fait en « retirant » le chandail d’Ilya Kovalchuk qu’ils ont repêché, mais qui n’a jamais joué pour eux.


Matt Duchene manquera 4 semaines avec sa blessure au genou

Duchene

Cette collision entre Matt Duchene et Jamie McGinn pendant le match de samedi entre les Sharks de San Jose et l’Avalanche du Colorado coûtera cher à l’Avalanche. En effet, ces derniers ont perdu les services de leur meilleur pointeur pour environ 4 semaines selon ce que l’équipe a annoncé lundi.

Pour une équipe qui a une faiblesse évidente à la ligne bleue et qui utilise beaucoup ses attaquants en repli défensif pour masquer ça, la perte de leur meilleur attaquant à l’aube des séries et pour la 1re ronde fait très mal. Duchene conservait une moyenne d’un point par match cette saison et il n’y a pas doute que c’est lui tirait l’attaque au Colorado.

Cette blessure en est une autre qui affectera la série Avalanche-Blackhawks que l’on verra assurément en 1re ronde. On se rappelle que les Blackhawks évoluent présentement sans les services de Patrick Kane, qui devrait revenir à temps pour les séries, et que Jonathan Toews n’a pas terminé le dernier match des siens avec une blessure à l’épaule gauche.


Jonathan Toews se blesse contre les Penguins

Alors que les Blackhawks jouaient déjà sans Patrick Kane, ils pourraient avoir perdu un autre de leurs joueurs étoiles pendant leur match contre les Penguins de Pittsburgh. En effet, Jonathan Toews a quitté le match avec ce qui semble être une blessure au bras gauche.

La blessure est survenue en 2e période alors que Toews patinait le long de la bande en zone offensive. Le défenseur des Penguins Brooks Orpik en a profité pour appliquer une solide mise en échec qui a visiblement fait mal au capitaine des Hawks.

GIF

BrooksOrpikHitJonathanToewsCornerShoulder

Vidéo

Une absence prolongée de Toews serait une nouvelle effroyable pour l’équipe qui a un manque évident de profondeur au poste de centre. Avec les séries qui approchent, ce n’est pas une séquence que les fans des Hawks aiment voir.


Patrick Kane impliqué dans une histoire de commérage journalistique à propos de Phil Kessel

kanerspeedskating2

Patrick Kane. Mon joueur de la NHL favori. Qu’est-ce qu’on peut demander de plus à ce hockeyeur? Feintes de fous, clutch lors de moments cruciaux, boit de la Bud Light avec une paille dans la Coupe Stanley, couche avec des tops ladys et il n’a jamais peur du ridicule.

En milieu de semaine, Patrick Kane a toutefois été victime de sa réputation et de son enthousiasme pour le hockey olympique. Patrick Kane évolue pour la même formation que Phil Kessel. Le joueur des Maple Leafs est dominant depuis le début du tournoi olympique. Son coéquipier a été élogieux à son endroit.

Patrick Kane vs Phil Kessel

« Phil Kessel est probablement le meilleur joueur avec qui j’ai joué. Il est incroyable. »

Screen shot 2014-02-20 at 4.15.25 PM

C’est étonnant comme commentaire si on considère que Patrick Kane a habituellement la chance de jouer avec des gars comme Jonathan Toews, Patrick Sharp, Marian Hossa et Duncan Ketih. Pas des deux de piques.  Évidemment, des journalistes ont joué au porte-panier en allant demander à Patrick Sharp et Jonathan Toews ce qu’ils pensaient des propos du #88.

Patrick Kane vs Patrick Sharp

Patrick Sharp a dit que Kane avait oublié avec qui il jouait à Chicago.

Screen shot 2014-02-20 at 4.57.02 PM

Patrick Kane vs Jonathan Toews

Tandis que Toews a répliqué en demandant si c’est Kane qui a envoyé les journalistes lui raconter cela.

Screen shot 2014-02-20 at 4.57.07 PM

Patrick Kane vs Journaliste

Après la victoire des Américains sur les Tchèques, Patrick Kane a remis le journaliste du Chicago Sun-Times  Mark Lazerus à sa place. Le journaliste a dit qu’il a simplement retweeté les propos de USA HOCKEY…

L’Américain a nuancé son propos. Kane voulait dire que Phil Kessel est le joueur le plus naturellement doué avec qui il a joué.

Est-ce que Patrick Kane est sérieux dans sa justification ou voulait-il piquer ses adversaires du Canada en allant jouer dans leur tête? Voici ce que Patrick Kane a ensuite déclaré par rapport à la rivalité Canada vs USA.

« Il faut les respecter, mais en même temps, je crois que nous avons une chance de prouver que nous sommes au même niveau que le Canada. »

Bref, je doute que cette saga s’éternise jusque dans le vestiaire des Hawks après les Jeux. Donc pas la peine de partir en peur avec des rumeurs de transaction, parce que toute façon, ce dossier va se régler, vendredi midi, sur la glace de Sotchi.


Crosby voulait avoir l’accord de Toews avant d’accepter le titre de capitaine

Crosby

Plus tôt cette semaine, Sidney Crosby a été nommé capitaine de l’équipe canadienne qui sera aux Jeux de Stochi. Ses assistants vont être Jonathan Toews et Shea Weber. Toutefois, Crosby voulait s’assurer d’une chose avant d’accepter l’honneur.

Selon Mike Babcock, Crosby voulait s’assurer que Toews n’était pas dérangé par le fait qu’il soit nommé capitaine. Après tout, Toews a gagné 2 Coupes Stanley alors que Sidney n’en a qu’une. Toujours selon l’entraîneur, Crosby tient Toews en haute estime et il croit que l’attaquant est une des raisons principales pourquoi les Hawks gagnent autant. Il voulait donc s’assurer que le tout soit correct avec le capitaine de Chicago.

Le capitaine des Hawks a bien évidemment accepté son rôle d’assistant et a dit être honoré par le rôle que les dirigeants lui ont donné. Il a également mentionné que Crosby n’avait pas à le contacter avant d’accepter le rôle de capitaine, mais que le geste montrait à quel point il était un bon capitaine, mais surtout, un bon gars.


Toews, Tavares, Benn, Perry et Hamhuis changent de numéro pour Équipe Canada

toews

Équipe Canada a publié son alignement pour les Jeux olympiques de Sotchi sur son site web et cela veut dire que l’on a eu droit aux numéros de chandail pour l’équipe.

Parmi les 25 joueurs qui font partie de la formation, seulement 5 ont dû changer leur numéro par rapport à la LNH. Ces joueurs sont Jonathan Toews (#16) qui a perdu son #19 à Jay Bouwmeester, John Tavares (#20) dont le #91 sera porté par Steven Stamkos, Jamie Benn (#22) qui perd son #14 à Chris Kunitz, Corey Perry (#24) alors que Patrick Sharp portera le #10 et Dan Hamhuis (#5) qui s’est fait volé le #2 par Duncan Keith. Ce n’est pas une nouveauté pour Toews et Perry qui ont porté ces numéro lors des Jeux de Vancouver en 2010.

Selon Elliotte Friedman, la priorité pour le choix des numéros commencent par l’expérience olympique. Donc ceux qui étaient à Vancouver, Turin ou Salt Lake City avaient une priorité pour leurs numéros. Ensuite, c’est l’expérience aux championnats mondiaux de fin de saison. Finalement, c’est le nombre d’années dans la LNH.

Par exemple, Keith est déjà allé aux Olympiques alors que Dan Hamhuis en sera à sa première fois. Bouwmeester, quant à lui, avait la priorité par rapport à Toews à cause du nombre de championnats mondiaux auxquels il a participé. Dans le cas de Tavares, Stamkos a obtenu le 91 parce qu’il a été repêché 1 an avant le joueur des Islanders et c’est la même chose pour Kunitz qui a pas mal plus d’expérience que Benn dans la LNH.


Joe Thornton réussit une autre passe incroyable

Pendant le match de dimanche soir entre les Sharks de San Jose et les Blackhawks, Joe Thornton nous a rappelé pourquoi il mène la ligue au niveau des assistances. En 2e moitié de 3e période, il a permis à son équipe d’égaler la marque en réussissant une superbe passe pour rejoindre Brent Burns, laissé seul dans l’enclave.

Sur le jeu, Jumbo Joe s’est notamment moqué de Johnny Oduya, Niklas Hjalmarsson et Jonathan Toews. Disons qu’on ne parle pas de là de pieds de céleri qui ont laissé le centre des Sharks sans opposition.

Brent Burns n’aura probablement pas de but aussi facile dans sa carrière. Pendant ce temps, Thornton continue sa bonne saison alors qu’il est présentement le 3e meilleur pointeur de la ligue. Toutefois, il semble que ce ne soit pas assez bon pour Équipe Canada qui ne le considère pas moins de 48 heures avant le dévoilement officiel.