Suivez 25stanley sur Facebook!

Qu’est-ce que les nouveaux contrats de Kane et Toews veulent dire pour P.K. Subban

P.K. Subban

C’est la première question que les partisans des Canadiens se sont posés quand ils ont vu les contrats de Patrick Kane et Jonathan Toews; qu’est-ce que ça veut dire pour P.K. Subban? Le défenseur du Canadien est le seul joueur étoile présentement en négociations et même s’il est agent libre avec restriction, c’est clair que son prochain contrat sera lucratif.

Toutefois, ces contrats ne veulent absolument rien dire pour les négociations entre Subban et le Canadien. Les deux parties impliquées connaissaient déjà les circonstances dans lesquelles ils évoluaient et ces circonstances n’ont pas changé.

J’en ai parlé plus tôt, mais les deux parties savaient qu’ils ne pouvaient pas se baser sur les contrats de Doughty et Pietrangelo alors qu’on n’est pas dans la même situation que lorsque ces contrats ont été signés. Ces signatures de Kane et Toews ne font que rappeler cette nouvelle situation.

Toutefois, ça change quelque chose pour les partisans qui se rendent compte qu’ils ne peuvent plus comparer le contrat de Subban avec ceux-là. Ça peut donc changer les attentes des fans qui ne pensent plus au contrat ridicule de 6 millions par année qui circulait dans les rumeurs il y a quelques semaines.

En fait, c’est une bonne nouvelle pour le Canadien. Ça permettra à l’équipe de créer une moins grosse onde de choc lorsqu’ils annonceront que Subban fera plus de 9 millions par année. Avant les contrats de Kane et Toews, ça aurait été la panique puisque Subban aurait eu le plus gros ou le 2e plus gros impact sur la masse salariale dans la LNH, mais maintenant, on aura quelques exemples pour montrer la nouvelle situation de la ligue.

Je m’attendais à un contrat de 8 ans d’une valeur de 76 millions et ces contrats ne changent rien à mes attentes. C’est dommage pour le Canadien, mais il faut payer les joueurs étoiles dans la nouvelle LNH et Subban en est un.


Les nouveaux contrats de Kane et Toews ne sont pas trop chers

kane toews

Mercredi après-midi, les Blackhawks ont annoncé la signature de Patrick Kane et Jonathan Toews à des contrats identiques de 8 ans d’une valeur de 84 millions. Bien évidemment, ce sont de bons contrats pour les Hawks qui gardent leurs 2 joueurs étoiles pour la durée maximale, mais plusieurs ont fait le saut en se rendant compte que Kane et Toews allaient devenir les 2 joueurs avec le plus d’impact sur la masse salariale dans la LNH par près de 1 million. Alex Ovechkin mène présentement avec 9,538 millions.

C’est clair que c’est pas mal, mais c’est une nouvelle réalité dans la ligue. Avec la limite sur la durée des contrats, les équipes ne peuvent plus ajouter des années bidons pour diminuer l’impact de leurs joueurs étoiles sur la masse salariale.

Par exemple, Shea Weber n’a qu’un impact de 7,857 millions sur la masse salariale, mais il gagnera 92 millions pendant les 8 premières années de son contrat. C’est la même chose pour Crosby qui gagnera 86,4 millions dans ses 8 premières années, mais qui ne compte que 8,7 millions sur la masse. Ces contrats sont aidés par les années bidons qui étaient possible dans l’ancienne convention collective.

En enlevant ces années bidons, les équipes devront sacrifier plus de masse pour leurs joueurs étoiles. On l’avait vu pour la première fois lors des contrats de Perry et Getzlaf, mais c’est quelque chose qui va arriver de plus en plus dans la ligue.

En plus, ce n’est pas comme si ces impacts n’ont jamais été vu dans la ligue. En 2007-08, Brad Richards avait un contrat de 7 millions dans une ligue avec un plafond de 50 millions, ce qui veut dire qu’il avait un impact d’environ 16% sur la masse. Avec leurs nouveaux contrats, Kane et Toews auront chacun un impact d’environ 14%.

Bref, c’est clair que c’est pas mal, mais c’est ce que la nouvelle convention collective va apporter dans la ligue. Les stars vont faire plus d’argent et Kane et Toews sont seulement les premiers à passer à la caisse.

James Mirtle et Eric Tulsky ont les passes sur la palette.


Prolongation de contrat de 8 ans pour Kane et Toews avec les Blackhawks

Kane & Toews

Patrick Kane et Jonathan Toews ont paraphé une prolongation de contrat de huit saisons avec les Blackhawks de Chicago. Les deux attaquants toucheront environ 10,5 M$ annuellement lors de la durée de ce pacte.

Les deux piliers offensifs des Blackhawks coûteront donc 168 M$ (salaire combiné) à l’organisation au cours de ces huit campagnes.

Kane a récolté 69 points en 69 rencontres lors de la saison 2013-2014 tandis que son coéquipier et capitaine de l’équipe a engrangé 68 points en 76 matchs.

Ils sont deux valeurs sûres pour le club de la ville des vents. L’organisation n’a pas hésité à leur donner ce qu’ils voulaient pour s’assurer qu’ils restent à Chicago.


Patrick Kane et Jonathan Toews veulent 12 millions par année dans leur prochain contrat

kane toews

Les contrats de Patrick Kane et Jonathan Toews viendront à échéance en 2015. Toutefois, le DG des Hawks ne veut pas avoir à se soucier de ce scénario et il veut signer les gars dès qu’il peut; le 1er juillet prochain. Les négociations pour des nouveaux contrats sont même déjà commencées.

Bob McKenzie nous a informé des demandes salariales des deux gars. Selon lui, les gars demandent présentement autour de 12 millions par année. Il a toutefois ajouté qu’il croit que les contrats seront signés avec un impact d’un peu plus de 10 millions sur la masse. Ils deviendraient les premiers joueurs à franchir le cap des 10 millions.

C’est un signe de ce qui s’en vient dans la LNH. Avec les limites de 8 ans sur les contrats, les stars ne peuvent plus ajouter des années bidons à la fin de leur entente et ils veulent être payés à leur niveau. Les contrats ont donc plus d’impact sur la masse qu’auparavant. C’est également aidé par le plafond qui ne cesse de monter.

On a eu nos premiers exemples avec les contrats de Getzlaf et Perry et les fans du Canadien vont le vivre sous peu avec le contrat de P.K. en le comparant, à tord, à des gars comme Doughty et Pietrangelo même si ces contrats ont été signés dans d’autres circonstances. Les joueurs étoiles vont faire de plus en plus et ce n’est pas une mauvaise chose. Par contre, c’est clair qu’il y des fans qui vont rester surpris pendant qu’on subit la transition et ceux des Hawks ont sûrement avalé de travers lorsqu’ils ont vu ces chiffres.


MediaFail // ESPN mélange Jonathan Toews et Patrick Kane

MediaFail est notre chronique blooper journalistique. À ne pas prendre au sérieux. Il faut plutôt en rire. Message aux puck-junkies, si vous en trouvez, envoyez cela par ici : jt@25stanley.com, sur Facebook ou @25stanley.

MediaFail

 ESPN a de la misère avec sa couverture du hockey cette semaine. Après avoir mélangé les Kings de Los Angeles et les Kings de Sacramento sur Twitter, ils ont malmené le nom de Jonathan Toews en le nommant Jonathan Kane.

Il faut dire que cette erreur est venue dans un tweet parlant d’une histoire sur les 2 joueurs alors que le DG des Hawks, Stan Bowman, a dit dans sa conférence de presse de fin de saison que ces deux joueurs étaient sa priorité dans la saison morte alors qu’ils ne reste qu’un an à leurs contrats respectifs. C’est donc probablement une erreur d’inattention de l’auteur qui pensait encore à Patrick Kane.

C’est des choses qui arrivent et c’est correct, mais le seul problème, c’est que cette capture d’écran a été prise plus d’une heure après le tweet original. C’est donc dire qu’une heure plus tard, le responsable du compte n’a pas encore corrigé son erreur. C’est très rare quand ce genre d’erreur d’inattention arrive.


Les 2 buts de Jonathan Toews ne sont pas suffisants pour les Hawks

Ce but de Jonathan Toews en désavantage numérique a été le premier du 3e match de la série entre les Blackhawks et les Kings. Toews en a marqué un autre plus tard dans la première période, mais Los Angeles n’a pas été dérangé par l’effort incroyable du capitaine de Chicago alors qu’ils ont gagné le match 4-3.

Chez les Kings, c’est encore le trio de Carter-Pearson-Toffoli qui a fait des siennes. Carter a participé à 3 des 4 buts des siens, ce qui fait en sorte qu’il a maintenant 7 points depuis le début de la série. On revoit le Carter des beaux jours alors que les principales ressources défensives de Chicago sont occupées à surveiller Gaborik et Kopitar, qui ne font rien depuis le début de la série.

Les Kings ont maintenant une avance de 2-1 dans la série. Celle-ci se poursuivra à Los Angeles lundi soir à 21h.

1-1 Voynov (Carter, Doughty)

2-1 Hawks, Toews (Roszival, Hossa)

2-2 Carter (Pearson)

3-2 Kings, Toffoli (Carter, Mitchell)

4-2 Kings, Doughty (Muzzin, Williams)

4-3 Kings, Sharp (Leddy)


Jonathan Toews marque son 4e but gagnant des séries

Ce but de Jonathan Toews n’était pas son plus beau, mais il va le prendre puisque c’est lui qui a donné la victoire de 2-1 aux Blackhawks dans le 5e match de leur série contre le Wild. C’était déjà le 4e but gagnant de Toews dans ces séries. On se rappelle qu’il en a eu 3 contre les Blues en 1re ronde.

Ce but a été possible grâce au bon travail de Marian Hossa qui a amené la rondelle au filet en passant au travers de la défense du Minnesota. Dans cette rencontre, Hossa a poursuivi sur sa lancée, lui qui a 9 points en 5 matchs dans cette série.

C’est la première fois dans la 2e ronde de cette année que l’équipe qui a marqué le premier but n’a pas gagné la partie. Avant ce match, les équipes qui avaient marqué le premier but avaient une fiche de 19-0. On est loin de la première ronde où l’on avait une remontée à chaque match.

La série est maintenant 3-2 pour les Hawks. C’est la seule série de la 2e ronde où toutes les équipes locales ont gagné jusqu’à maintenant. Le 6e match aura lieu mardi à 21 h au Minnesota où le Wild tentera de garder cette séquence en vie.

1-0 Wild, Haula (Spurgeon)

1-1 Bickell (Kane, Sharp)


Toews venge Hossa après un arrêt spectaculaire de Bryzgalov

C’est ce but qui a ouvert la marque dans le 2e match de la série entre le Wild et les Hawks. Bryzgalov pensait que son vol contre Marian Hossa, qui s’était échappé, lui avait permis de conserver l’égalité, mais Jonathan Toews est arrivé peu après pour cueillir le retour en route vers une victoire de 4-1 de Chicago.

Ce but est survenu dans la première période du match qui a complètement été dominée par Chicago. Les Blackhawks ont limité le Wild à un grand total de 2 lancers dans cette période. Cette domination s’est toutefois arrêtée en 2e période alors que le Minnesota s’est levé avant de prendre l’avantage dans la dernière période du match. Malheureusement pour le Wild, Chicago a été plus opportuniste et c’est ce qui a fait la différence.

La série est maintenant 2-0 en faveur des Blackhawks qui ont conservé l’avantage de la glace. Le prochain match aura lieu mardi soir à 21h au Minnesota.

2-0 Hawks, Saad (Bickell, Seabrook)

2-1 Hawks, McCormick (Stoner, Haula)

3-1 Hawks, Bickell (Hossa, Hjalmarsson)


Getzlaf, Brown et Toews sont les finalistes pour le trophée Mark Messier

jonathan-toews-asian

Les 3 finalistes pour le trophée Mark Messier, qui est remis au meilleur capitaine de la LNH, sont Ryan Getzlaf, Dustin Brown et Jonathan Toews. Les 3 joueurs ont été sélectionnés par Mark Messier.

Ce trophée est assez difficile à prédire puisque c’est le choix d’une seule personne et c’est impossible de savoir ce qu’il pense. C’est également assez compliqué de savoir qui est le meilleur capitaine de la ligue puisqu’on n’a pas accès à ce qui se passe dans la chambre des joueurs.

Ça semble quand même être 3 bons choix puisque les 3 gars sont capitaines d’équipes qui ont connu une bonne saison. D’ailleurs si les Kings complètent la remontée contre les Sharks, les 3 nominés pourraient évoluer en 2e ronde des séries.


Bergeron, Toews et Kopitar finalistes au Selke

Bergeron

La LNH a annoncé les finalistes pour le trophée Frank J. Selke, remis au meilleur attaquant défensif, et il n’y a pas vraiment de surprise. Les 3 nommés sont Jonathan Toews, Anze Kopitar et Patrice Bergeron.

Bergeron et Toews sont les deux derniers à avoir gagné le trophée alors que Kopitar est reconnu pour ses habilités dans les deux zones. C’est un trophée qui est assez difficile à prévoir puisque les 3 gars méritent de gagner les honneurs.

En fait, ce sera probablement le trophée le plus serré lorsque les votes seront dévoilés et c’est bien correct comme ça. Disons que ce n’est surement pas la dernière fois qu’on va voir ces 3 gars là en lutte pour le Selke et si les trois finissaient leur carrière avec plusieurs Selke, il n’y aurait rien de surprenant là-dedans.