Suivez 25stanley sur Facebook!

L’avenir de Jarome Iginla avec les Bruins incertain ?

jarome-iginla-calgary

Bien peu s’attendaient à ce que Jarome Iginla puisse encore, malgré ses 36 ans, performer au niveau auquel il performe présentement. Ses 28 buts et 30 passes pour 58 points en 72 matchs représentent toute une contribution offensive pour le vétéran et ex-capitaine des Flames.

Voilà pourquoi le directeur général des Bruins Peter Chiarelli souhaite absolument mettre « Iggy » sous contrat en vue de la prochaine saison, lui qui se plaît bien dans la capitale du Massachusetts. Le DG de l’équipe n’a pas chômé au courant de la dernière semaine et a contacté Don Meehan de l’agence Newport Sports, l’agent d’Iginla, afin de discuter de l’avenir de son client.

Toutefois, selon ce que rapporte l’informateur du réseau TSN, Darren Dreger, aucune négociation sérieuse n’est ressortie de ces discussions. Bien que les deux partis désirent énormément s’entendre sur un nouveau contrat, la réalité contraignante de la masse salariale élevée de l’équipe les en empêche. La direction des Bruins a donc les mains liées étant donné le peu d’espace disponible sur la masse salariale de l’équipe actuellement, elle qui dépasse même de près de 2,5 M$ le plafond salarial. Boston n’a donc pas les moyens de finaliser cet accord au courant de la saison, avant qu’Iginla ne se fasse courtiser par les 29 autres formations de la LNH le premier juillet.

L’état-major de l’équipe de l’heure dans la LNH devra faire de la place au vétéran s’ils souhaitent le revoir dans l’uniforme jaune et noir la saison prochaine. Dossier à suivre…


Jarome Iginla se pète les doigts dans un combat

Iginla

Cette main est le résultat d’un combat de Jarome Iginla contre Ryan Kesler qui a eu lieu samedi soir dans le match entre les Bruins de Boston et les Canucks de Vancouver.

Disons qu’Iginla risque de manquer quelques matchs après ce redesign que ses doigts ont subi. Toutefois, rien n’est certain alors qu’Iginla est revenu au jeu dans ce match.


Iginla souhaite demeurer plus d’une saison avec les Bruins

jarome iginla - bruins - credit: 25stanley

L’attaquant Jarome Iginla portera l’uniforme des Bruins de Boston lors de la campagne 2013-2014 puisqu’il a signé au cours de la saison morte un contrat d’un an évalué à 1,8 million $. À noter que son salaire pourrait être bonifié de quelques millions tout dépendant de sa performance avec la troupe de Claude Julien.

«Je suis très ravi de faire partie de l’organisation des Bruins, a confié Iginla au site officiel des Bruins. Il y a l’expérience de tenter de remporter la coupe Stanley, mais c’est plus que ça. C’est aussi d’aller à Boston et d’être un membre de l’équipe.»

L’ancien joueur des Flames de Calgary et des Penguins ee Pittsburgh a eu de bons échos de la ville du Massachusetts et il compte essayer de rester plus longtemps au sein de l’organisation des Bruins.

«J’ai entendu de belles choses sur la ville et j’espère que les choses vont très bien aller et que nous connaîtrons une bonne année en tant qu’équipe. J’aimerais jouer là plus longtemps qu’une seule année.»

Il reste à savoir si les Bruins voudront prolonger le séjour de Jarome Iginla d’ici l’été prochain. Évidemment, cela dépendra de la performance de celui-ci au cours de la saison 2013-2014.

Citations – traduction : TVA Sports


Les Bruins et les Wings ont déjà trouvé des failles dans la nouvelle convention collective

Ça ne fait même pas 8 mois que le lock-out de la LNH est terminé et nous avons déjà des équipes qui ont trouvé une façon de contourner le système. Ces deux équipes sont les Red Wings de Detroit et les Bruins de Boston.

Ils ont réussi le coup avec les signatures de Daniel Alfredsson et Jarome Iginla. Les deux contrats sont bâtis de la même façon et cela avantage grandement ces 2 clubs dans une saison où le plafond salarial sera très bas.

En effet, cette saison, le plafond salarial sera de 64,3 millions de dollars après avoir été de 70,2 millions en 2012-2013. Toutefois, la majorité des équipes s’attendent à ce que ce soit une anomalie et que le tout revienne à la normale dès l’an prochain.

Les DGs gèrent donc selon ces circonstances et c’est que Peter Chiarelli et Ken Holland ont fait avec leurs vétérans. Les deux contrats sont d’une valeur de 5,5 millions (6 pour Iginla s’il gagne la Coupe). Par contre, ils n’impacteront la masse de 5,5 millions lors de la prochaine saison. Alfredsson ne comptera que pour 3,5 alors qu’Iginla sera limité à 1,8 million.

La raison pour cela est le fait que ces montants sont leurs salaires de base et n’incluent pas leurs bonus. Par contre, leurs bonus sont payés lorsqu’ils jouent 10 matchs. On peut donc dire que c’est dans la poche ! La raison de ces bonus est simplement qu’un bonus de joueur de plus de 35 ans peut être transféré sur le plafond salarial de la prochaine saison si l’équipe dépasse le plafond salarial de cette année là.

Donc, autrement dit, si les Bruins venaient à dépasser le plafond avec le salaire d’Iginla comptant pour 5,5 millions sur la masse salariale, ils pourraient repousser 3,7 millions sur le plafond de l’an prochain pour pouvoir respecter le plafond cette année. C’est la même chose pour les Wings qui pourraient repousser 2 millions à l’an prochain.

Si le plafond est respecté cette année, l’équipe peut faire compter ces bonus cette année et ne pas nuire à l’an prochain. C’est donc vraiment une question d’assurance dans le cas où les équipes voudraient ajouter du talent au courant de la saison et c’est franchement brillant de la part des 2 décideurs.

Grosse passe sur la palette à Chris Johnston pour la découverte.


Une nouvelle équipe pour Jarome Iginla?

jarome iginla - bruins - credit: 25stanley

Jarome Iginla testera le marché des joueurs autonomes le 5 juillet prochain, d’après ce que le Calgary Herald a appris.

L’attaquant de 36 ans ne devrait pas signer de prolongation de contrat avec les Penguins de Pittsburgh d’ici l’ouverture du marché, dans quatre semaines.

Également, toujours selon le Calgary Herald, Iginla ne devrait pas être de retour avec les Flames de Calgary la saison prochaine.

Avec ces deux clubs qui ne souhaitent pas retenir les services d’Iginla, ce dernier signera fort probablement une entente avec une nouvelle formation cet été.


Sidney Crosby est en feu contre les Sénateurs

Sidney Crosby avait connu un match assez ordinaire dans le premier affrontement de la série entre les Penguins et les Sénateurs. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’est repris dans le match 2 de la série. Il avait complété son tour du chapeau avant qu’il y ait 22 minutes d’écoulées dans le match.

C’est Sidney qui a ouvert la marque dans ce match avec la superbe pièce de jeu que vous pouvez voir ci-dessus. Kyle Turris a égalé la marque pour les Sénateurs une dizaine de minutes plus tard sur un but que Vokoun aurait aimé revoir. Ce sera un thème récurrent dans ce match. Un autre thème récurrent est un but de la part de Crosby. 3 minutes après le but de Turris, le capitaine des Penguins a redonné l’avance aux siens. Puis, en début de 2e période, Crosby a complété son tour du chapeau pour doubler l’avance des Penguins. 40 secondes plus tard, c’est Colin Greening qui a redonné l’espoir aux Sens. Toujours en 2e période, Morrow a redoublé l’avance des siens via une déviation habile. Ensuite, en début de 3e période, Jean-Gabriel Pageau a sauté sur une rondelle abandonnée pour donner du suspense au match. Par contre, Pittsburgh a continué à avoir l’avantage et a conservé sa victoire de 4-3.

Le prochain match de la série aura lieu dimanche à 19h30 alors que les Penguins mènent 2-0 dans la série.

Sidney Crosby complète son tour du chapeau:

Lehner vole Iginla:

Morrow marque le 4e but des siens:


John Tavares continue de faire peur aux Penguins

Tous les experts d’hockey croyaient que les Penguins allaient gagner facilement contre les Islanders. On parlait même d’une victoire de Pittsburgh « en 3″. Et bien, les Islanders nous ont montré notre ignorance, et a pas à peu près. Samedi soir, on avait droit au 6e match de cette série alors que Pittsburgh menait 3-2.

John Tavares a ouvert la marque avec ce superbe lancer que vous voyez ci-dessus. Tomas Vokoun va surement en faire des cauchemars… Les Penguins ne voulaient toutefois pas laisser les Islanders se sauver et Jarome Iginla a sauté sur un retour de lancer pour créer l’égalité à 1-1. Puis, en fin de 1e, les Islanders ont complété un superbe tic-tac-toe pour reprendre les devants. En 2e, les Penguins sont revenus au score à l’aide de Pascal Dupuis et de son 5e (!!!) but de la série. En 3e, les Islanders ont profité d’un revirement de Kris Letang pour reprendre les devants. C’est Grabner qui a eu la chance de marquer ce but si crucial. Par contre, les Penguins ne voulaient pas abandonner. À 5 minutes de la fin, Paul Martin y est allé d’un lancer qui a dévié sur un joueur des Islanders avant d’égaler la marque. Le match a eu besoin d’une prolongation. C’est Brooks Orpik qui a donné la victoire à Pittsburgh. Les Penguins éliminent donc les Islanders en 6. Pittsburgh jouera contre Ottawa en 2e ronde.

Tic Tac Toe des Islanders

Cizikas a failli subir une blessure effrayante

Bylsma n’aime pas l’appel de l’arbitre

Brooks Orpik marque le but gagnant


Fait Saillant Ford // Kyle Okposo aide les Islanders à amener les Penguins en prolongation

OMG! Dimanche après-midi, nous avions droit au 3e match de la série entre les Penguins et les Islanders. Nous avons eu tout un match entre ces deux formations, notamment grâce à Kyle Okposo. Il a connu un match incroyable qu’il a conclu avec ce magnifique but en échappée pour ramener le score à 4-3. Kyle Okposo a marqué son superbe but en désavantage numérique pour réduire l’écart à 1 but. Puis, Tavares a égalé la marque au milieu de la 3e. La rencontre a eu besoin d’une prolongation où Kunitz a permis à son équipe de gagner le match 5-4. Sur le but gagnant, Sidney Crosby a obtenu sa 3e passe du match.

Vidéo - Fait Saillant Ford de la soirée, une présentation du Ford F-150, un dur de dur.

Dans le cadre des séries 2013, le 25stanley est fier de vous offrir le Fait Saillant Ford de la soirée, une présentation du Ford F-150, un dur de dur. Juste comme ça, Carey Price conduit un pick-up Ford, alors si ça vous tente d’en avoir un comme lui, c’est par ici.


À vendre // La maison de 4M$ de Jarome Iginla à Calgary

Les fans des Flames qui rêvaient de voir Jarome Iginla revenir à Calgary pendant la saison morte viennent de voir le dernier clou dans le cercueil du règne Iggy être enfoncé. L’ancien capitaine des Flames a mis sa maison à vendre. Il demande 4 millions de tomates pour sa piaule de 5 chambres à coucher et de 5.5 salles de bain étalée sur 4 800 pieds carrés.

La maison, construite en 2008, a un look moderne, offre une vue magnifique sur le pas si magnifique centre-ville de Calgary et possède 4 places de stationnement sur un terrain de 11 000 pieds carrés.

C’est vraiment pimp à l’intérieur. On adore la cave à vin du joueur des Penguins de Pittsburgh.

Mais il y a définitivement une job de peinture à faire dans les chambres des enfants.

Si vous voulez vous booker une visite du domicile de Jarome Iginla, les détails sont ici.


Jarome Iginla // Pourquoi Dan Bylsma est obligé de gagner la Coupe et que l’échange avec les Bruins es tombé à l’eau

Ce matin, Jarome Iginla était accompagné de son coéquipier Mike Cammalleri et de l’assistant DG Craig Conroy lors de sa conférence de presse d’adieux. C’était émotif. Je crois plusieurs personnes dans la salle ont soudainement eu une crise d’allergie : yeux rouges et reniflement. Jarome Iginla a mentionné que l’opportunité de jouer avec Sidney Crosby et Evgeni Malkin a été le facteur décisionnel d’accepter d’être échangé aux Penguins de Pittsburgh. De mon côté, j’ai discuté avec un informateur du blogue et celui-ci m’a raconté que c’est Jarome Iginla qui a fait avorter la transaction avec les Bruins de Boston. Celui-ci semble avoir raison puisque Peter Chiarelli, DG des Bruins vient de déclarer ceci:

« Hier midi, nous nous sommes faits dire que nous avions Jarome. Puis ver minuit moins quart, Jay Feaster m’a téléphoné pour me dire que Jarome avait le dernier mot et qu’il choisissait Pittsburgh. »

TSN s’excuse

Encore une fois, la saga d’hier soir a encore fait baisser ma cote d’amour pour Twitter. Si Bob McKenzie de TSN est capable de propager de fausses informations, imaginez le nombre de cochonneries qu’on va lire sur Twitter d’ici le 3 avril. Le 1er avril va être une journée dégueulasse sur ce réseau social. Beau geste de Bob McKenzie qui prend le blâme en tant qu’équipe alors qu’on sait tous que c’est Aaron Ward qui s’est planté en voulant scooper son compétiteur Nick Kypreos de Sportsnet et ses collègues Dregger et McKenzie de TSN.

Jarome Iginla avec les Penguins

Les gens de Pittsburgh sont vraiment excités de voir Jarome Iginla. On retrouve déjà son jersey #12 des Penguins en boutique.

Dan Bylsma est obligé de gagner la Coupe Stanley

Les récentes transactions de Ray Shero mettent une énorme pression sur le coach des Penguins. Dan Bylsma a gagné la Coupe Stanley avec les Penguins, mais c’était avec le club, le système et la discipline de Michel Therrien. Depuis, avec Dan Bylsma derrière le banc, les Penguins sont incapables de traverser 2 rondes en séries éliminatoires. En 2010, ils ont perdu en 2e ronde contre Montréal. En 2011, Tampa Bay les ont sorties en 7 matchs en 1re ronde. L’an dernier, les Flyers les ont traversés en 6 matchs, encore une fois en 1re ronde.