Suivez 25stanley sur Facebook!

Henrik Lundqvist sera réévalué quotidiennement à cause de sa blessure au cou

henrik-lundqvist

Samedi dernier, Henrik Lundqvist a reçu un lancer de Brad Malone, des Hurricanes de la Caroline, à la gorge. Il avait eu besoin de l’attention des soigneurs, mais il était resté dans le match. Le gardien avait également obtenu le départ contre les Panthers lundi soir, mais ce ne sera pas lui devant le filet contre les Bruins mercredi puisque l’équipe a réévalué sa situation.

Mercredi après-midi, les Rangers ont annoncé que son état allait être réévalué quotidiennement. En attendant qu’il revienne, Cam Talbot sera le partant et la recrue Mackenzie Skapski a été rappelé de la ligue américaine pour venir en renfort. 

Skapski était un choix de 6e ronde des Rangers en 2013. En 24 rencontres cette saison, il a maintenu un % d’arrêts de 91,4% dans cette ligue. À moins que la blessure de Lundqvist l’empêche de jouer pendant un bon moment, ce serait surprenant que Skapski obtienne un départ pour New York.

Vidéo de la blessure


Vidéo // Des vedettes de la LNH s’amusent avec des GoPro

Subban

Avant le début de la saison, la LNH a réservé une heure de glace au New Jersey. Ils ont ensuite amené quelques vedettes de la ligue (Toews, Kane, Crosby, Subban, Oshie, Parise, Lundqvist, Rask et Bergeron) qu’ils ont équipés de GoPro et ils les ont fait jouer contre d’autres joueurs portant également des GoPro.

Ça donne un vidéo 3 minutes et 30 secondes où l’on voit ce que ça fait de se faire déjouer par Crosby et Kane ou ce que c’est que de se faire plaquer par Subban. On voit également la vitesse incroyable des mains des gars lorsqu’ils font des feintes ridicules.

Ce sont angles de vue que l’on avait pratiquement jamais vu auparavant et ça donne quelque chose de vraiment cool. On appréciait déjà le talent fou des joueurs, mais après un vidéo du genre, c’est pratiquement impossible de ne pas être émerveillé devant les capacités de ces gars-là.


Carey Price est le 3e meilleur gardien de la ligue selon ESPN

price-12

Le panel d’experts d’ESPN qui a classé Michel Therrien comme 12e meilleur entraîneur de la LNH a également classé les gardiens. Le représentant du Canadien a mieux fait de ce côté alors que Carey Price a terminé au 3e rang avec une note de 9,1 derrière Tuukka Rask (9,43) et Henrik Lundqvist (9,19).

C’est tout un bond pour le gardien qui était classé au 12e rang l’an passé. On peut imaginer que ses prestations en séries et pendant les Olympiques en ont convaincu plusieurs. Le top 5 est complété par Jonathan Quick (9,05) et Sergei Bobrovsky (8,1). Il y a clairement une séparation entre les 4 premiers gardiens et le reste de la ligue.

C’est donc dire, que selon ESPN, Price fait partie d’un groupe sélect de 4 gardiens élites, ce qui est difficile à argumenter. C’est intéressant de noter que sans sa blessure en 3e ronde, Price aurait peut-être eu la chance d’affronter les 3 autres gardiens élites de façon consécutive en séries l’an passé.


Les meilleurs gardiens de la LNH : Price, derrière Lundqvist et Rask

price-12

Arpon Basu, Brian Compton, Corey Masisak et Dan Rosen ont dressé un classement de l’élite des gardiens dans la Ligue nationale de hockey (LNH) pour le site NHL.com. Les quatre experts ont fait un top 14 des meilleurs portiers du circuit Bettman et l’homme masqué des Canadiens de Montréal, Carey Price, est sur le podium.

En fait, le cerbère du CH (49 points) vient au troisième échelon, soit après Henrik Lundqvist (53 points), des Rangers de New York, et Tuukka Rask (51 points), des Bruins de Boston.

Price est à seulement quatre points d’avoir terminé en tête de lice et il est à deux points du gardien de la formation de Claude Julien.

Derrière le numéro 31 du Tricolore, on y retrouve le champion en titre de la coupe Stanley, Jonathan Quick (41 points), des Kings de Los Angeles.

NHL.com

Henrik Lundqvist a dévoilé son masque pour la saison 2014-2015

Lundqvist

Alors qu’on est dans un moment assez tranquille de la saison morte, les gardiens commencent à dévoiler leur look pour la saison qui s’en vient. Lundi, ce fût au tour d’Henrik Lundqvist qui honore son pays natal, la Suède, et sa ville d’adoption, New York, avec son nouveau look.

Le clin d’œil à New York est assez évident alors que le masque affiche les couleurs de l’équipe en plus de mettre la Statue de la Liberté en vedette de chaque côté du masque. Lundqvist y a également ajouté une couleur argent assez intéressante.

La référence à la Suède est plus subtile, mais tout de même présente. Le logo de l’équipe suédoise est le Tre Kronor (3 couronnes) et c’est ce que Lundqvist a sur son masque. La Statue de la Liberté compte pour deux couronnes alors que la 3e est au bas du masque où l’on retrouve le numéro du gardien étoile. C’est le genre de truc que l’on ne remarque pas immédiatement, mais c’est bien pensé.

Via Eye on Hockey


À vendre // Le spectaculaire penthouse de 6.5M$ d’Henrik Lundqvist

Screen Shot 2014-07-19 at 3.48.23 AM
Screen Shot 2014-07-19 at 3.49.58 AM
Screen Shot 2014-07-19 at 3.49.05 AM

Henrik Lundqvist est considéré comme un des athlètes avec le plus de style. C’est donc sans grande surprise que son domicile est à son image. Le penthouse de l’homme masqué des Rangers est situé proche de la 8e et la 9e avenue à Manhattan. Il est à vendre pour la raisonnable somme de 6.495M$.

Vue à couper le souffle en direct du 42e étage, terrasse de 1 000 pieds carrés avec spa, 2 chambres à coucher, 3 salles de bain, etc.

Lundqvist et sa conjointe sont les parents d’une petite fille. C’est normal qu’ils cherchent un endroit un peu plus grand. 2 035 pieds carrés à New York c’est coincé pour 3 personnes. Les fans des Rangers n’ont pas à s’inquièter. Leur gardien ne devrait pas bouger très loin. Il est sous contrat avec le club new yorkais jusqu’en 2021.

En 2008, le gardien suèdois avait acheté l’unité au coût de 3.9M$.


David LeNeveu pourrait jouer son 1er match dans la LNH depuis 2011 ce soir


Mercredi matin, David LeNeveu n’était pas avec les joueurs extra à la pratique des Rangers. Le 3e gardien était encore avec l’équipe principale alors que Cam Talbot est blessé aux côtes et ne semble pas en mesure de participer au 1er match de la finale de la Coupe Stanley.

On ne sait pas trop quand Talbot s’est blessé puisqu’il a joué dans le 5e match de la série contre le Canadien. Par contre, on dirait bien que ce sera David LeNeveu qui sera le gardien substitut d’Henrik Lundqvist pendant le premier match de la finale de la Coupe Stanley. Si vous ne connaissez pas LeNeveu, c’est normal.

La dernière fois qu’il a joué dans la LNH, c’était le 3 avril 2011 pour les Blue Jackets de Columbus contre les Blues de St-Louis. Il avait accordé 2 buts sur 10 lancers en 1 période et c’était sa seule apparition dans le circuit Bettman cette année-là. Avant ça, il fallait remonter à 2007 pour voir LeNeveu dans la LNH. Au total, il a apparu dans 22 matchs pour les Coyotes de Phoenix et les Blue Jackets de Columbus.

Depuis 2011, LeNeveu a joué pour 4 équipes de la ligue américaine, mais aussi dans la ECHL et en Autriche. C’est en Autriche, en 2013, qu’il a joué ses derniers matchs de séries. Disons que le gardien de 31 ans n’est pas nécessairement du calibre de la LNH.

On a toujours su qu’une blessure à Henrik Lundqvist allait couler les chances des Rangers, mais si jamais c’était David LeNeveu au lieu de Cam Talbot au bout du banc, New York serait vraiment dans le trouble. Au moins, Talbot a prouvé qu’il peut jouer dans la LNH. On ne peut pas dire la même chose de LeNeveu.


Les 7 joueurs à surveiller pendant la finale de la Coupe Stanley


On y est finalement! Ça a pris quelques jours, mais c’est finalement aujourd’hui que commencera la série finale de la Coupe Stanley entre les Kings de Los Angeles et les Rangers de New York.

Même si la croyance populaire, et l’espoir des fans du Canadien qui viennent de voir leur équipe se faire éliminer par les Rangers, nous laissent croire que les Kings vont passer facilement l’équipe de New York en route vers une 2e Coupe Stanley en 3 ans, on devrait avoir une bonne finale. Ce sont deux équipes complètes, mais comme dans toute équipe de hockey, il y a des joueurs qui vont avoir un rôle plus important dans le résultat de cette finale.

Voici les 7 gars qui risquent d’avoir le plus gros impact sur l’identité des futurs gagnant de la Coupe Stanley :

1. Jonathan Quick

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les Kings ne se sont pas rendus en finale grâce à Jonathan Quick, mais bien malgré le jeu de leur gardien étoile. Ce texte l’explique en long et en large, mais en gros, Quick a le pire % d’arrêts à forces égales parmi les gardiens qui ont gagné une ronde en séries cette année.

Il n’a pas été excellent, mais la nouvelle efficacité offensive des Kings lui a permis d’éviter une partie du blâme. Par contre, c’est difficile de voir comment Los Angeles pourra gagner la Coupe avec un gardien qui n’arrête que 91,2 % des lancers à forces égales alors que son adversaire en arrête 93,7 %.

2. Henrik Lundqvist


D’ailleurs, parlant du gardien adverse, aussi bien parler de l’impact d’Henrik Lundqvist sur cette série. À peu près tous ceux qui choisissent les Rangers dans cette série le font en mentionnant le gardien suédois qui a probablement été le meilleur cerbère depuis le début des séries.

S’il veut finalement gagner une Coupe Stanley, il aura besoin de voler un match ou deux tout en donnant une chance à son équipe de gagner chaque soir. Il n’a pas vraiment de marge de manœuvre alors que les Rangers ne gagneront pas un match où le Roi n’est pas en forme.

3. Drew Doughty


Doughty va être le meilleur défenseur dans cette série. C’est probablement le meilleur patineur présent et malheureusement pour les Rangers, il aura encore quelque chose à prouver aux fans, mais aussi à lui-même.

En effet, il a connu un 7e match très difficile contre les Hawks et je ne parle pas de sa célébration. Il a été candide après le match et a avoué qu’il avait mal joué. Il n’est pas habitué à voir l’équipe adverse marquer 2 fois à 5 contre 5 contre lui et quand ça arrive, ça parait. C’est ce qui est arrivé dimanche et on ne devrait pas revivre ce scénario en finale de la Coupe.

4. Ryan McDonagh


McDonagh a tourné le fer dans la plaie en 3e ronde lorsqu’il a marqué 10 points en 6 matchs contre le Canadien. Il ne fera pas la même chose contre les Kings, mais il devra être aussi bon qu’il a été contre le tricolore s’il veut que son équipe ait une chance de gagner.

Malheureusement pour lui, la tache sera plus difficile. Je ne pense pas insulter un joueur du Canadien en disant qu’il n’a pas fait face à un duo du genre Kopitar-Gaborik en 3e ronde et il risque d’avoir une bonne dose du premier trio des Kings au cours des 2 prochaines semaines. Il va avoir des flashbacks de la 2e ronde où il a vu Sidney Crosby en masse.

5. Anze Kopitar


Qu’ont en commun Logan Couture, Ryan Getzlaf et Jonathan Toews? Ce sont des centres canadiens de grande qualité, mais ce sont aussi les gars contre qui Anze Kopitar a le plus joué dans les 3 premières rondes cette année. Malgré cela, le centre des Kings mène présentement la ligue au niveau des points en séries.

Sans manquer de respect à Derek Stepan, il n’est pas au niveau de ces 3 gars-là, particulièrement pour les 2 derniers. Sans l’affrontement contre Getzlaf ou Toews, je m’attends à voir Kopitar continuer sur sa lancée offensive tout en faisant son bon travail défensif comme d’habitude. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Rangers puisque le compagnon de trio de Kopitar, Marian Gaborik, connaissait déjà des grosses séries contre cette compétition. Si celle-ci baisse, Gaborik et Kopitar risquent de s’amuser contre New York.

6. Chris Kreider


Ce serait tentant de se demander quand Kreider forcera les Kings à faire jouer Martin Jones, mais ce n’est pas pour ça qu’il se retrouve dans cette liste. Kreider représente la vitesse impressionnante des attaquants des Rangers.

Lui et Hagelin pourraient profiter de leur vitesse pour montrer les lacunes des gars comme Willie Mitchell, Robyn Regehr et Matt Greene qui ne sont pas les meilleurs patineurs à la ligne bleue de Los Angeles. Ça pourrait poser quelques problèmes aux Kings si jamais ça se concrétise.

7. Jeff Carter


La différence entre les Kings et les Blackhawks en 3e ronde était la profondeur des attaquants. Kopitar et Toews se sont maintenus, mais les Hawks n’ont jamais eu de solution pour arrêter Jeff Carter et ses deux jeunes acolytes, Tanner Pearson et Tyler Toffoli. C’est pour ça qu’il a pu inscrire 11 points en 7 matchs contre une grosse équipe comme Chicago.

Ce ne sera pas la même chose contre les Rangers. Ceux-ci se sont rendus en séries grâce à leur 3e trio qui s’est moqué de plusieurs équipes au passage. La ligne de Brassard-Zuccarello-Pouliot est très efficace et ce sont sûrement ces gars-là qui vont affronter Carter. De la façon dont ils jouent depuis le début des éliminatoires, ce serait très surprenant que Carter réussisse encore à marquer 11 points.


Les champions de l’Association de l’Est : les Rangers de New York

Bo2eJ2cCYAEo38X

Les Rangers de New York ont éliminé les Canadiens de Montréal en six matchs avec une victoire de 1-0 au Madison Square Garden. Les hommes d’Alain Vigneault sont donc les champions de l’Association de l’Est pour les séries 2014.

Les Blueshirts croiseront le fer avec les Kings de Los Angeles ou les Blackhawks de Chicago en finale de la coupe Stanley.


Les Rangers envoient les Canadiens en vacances

Bo2OUDNIUAEHfWD

Un ancien joueur des Canadiens est venu hanter le club montréalais au Madison Square Garden. Dominic Moore a marqué le but vainqueur pour donner la victoire aux Rangers et ainsi éliminer les hommes de Michel Therrien.

Les Blueshirts ont vaincu les joueurs du Tricolore par la marque de 1-0 lors du match numéro six. Les protégés d’Alain Vigneault accèdent donc à la finale de la coupe Stanley où ils affronteront les Kings de Los Angeles ou les Blackhawks de Chicago.

Dans la défaite, Dustin Tokarski a – une fois de plus – été solide devant le filet des Canadiens. Le gardien de 24 ans a multiplié les arrêts pendant cette rencontre, mais en vain. Les coéquipiers de Tokarski n’ont pas réussi à s’inscrire au tableau indicateur.

La meilleure chance du côté de Montréal est venue en deuxième période alors que Thomas Vanek a été littéralement volé par un brillant arrêt d’Henrik Lundqvist.

Au final, les Rangers de New York ont mis un terme au parcours des Canadiens de Montréal en séries éliminatoires en six rencontres.

1-0 NYR, Dominic Moore

GIF: Boyle to Moore puts the Rangers up 1-0

Arrêts de Dustin Tokarski

Solide arrêt d’Henrik Lundqvist

GIF: Man, what a save by Henrik Lundqvist

Crédit photo :