Suivez 25stanley sur Facebook!

«Torts et moi avions une excellente relation» – Henrik Lundqvist

Plusieurs rumeurs se sont répandues à l’effet que Henrik Lundqvist a eu son mot à dire au sujet du congédiement de l’entraîneur-chef des Rangers de New York, John Tortorella. Le portier des Blueshirts a envoyé par voie de messagerie à Larry Brooks (NY Post) des propos disant qu’il n’était pas à l’origine du geste de Glen Sather, directeur général, soit de relever de ses fonctions John Tortorella.

«Je sais qu’il y a des rumeurs au sujet du congédiement de Torts, mais soyons clair à ce sujet, ce n’est pas moi qui décide qui devrait être l’entraîneur des Rangers», a écrit Lundqvist via courriel.

«Je ne mettrais jamais de pression sur la direction pour prendre de telles décisions. Je suis seulement un joueur. Je me concentre sur mon jeu et je veux seulement donner mon maximum sur la patinoire. Tout ce qui se passe à l’extérieur de la patinoire, je laisse ça à notre équipe qui gère notre franchise.»

Le gardien des Rangers, vainqueur du trophée Vézina lors de la saison 2011-2012, a voulu mettre au clair le fait que la relation entre Tortorella et lui était saine.

«Torts et moi avions une excellente relation. C’était excitant de jouer pour lui. Je n’avais jamais eu d’entraîneur qui m’a mis au défi autant que ça, de façon positive. Quand ton entraîneur est congédié, comme joueur, tu te sens vraiment mal. J’estime que j’aurais pu en faire plus. Au bout du compte, c’est notre responsabilité aux joueurs d’effectuer le boulot, mais l’entraîneur paie souvent pour nos erreurs.»

Source : Larry Brooks, NY Post / 98,5 Sports


Le Vezina: Qui gagnera et qui devrait gagner?

Bobrovsky et Bobrovsky? On peut passer à autre chose.

Bien non, même si le gardien des Blue Jackets peut déjà faire de la place au-dessus de son foyer pour le Vezina, ce n’est pas cela qui nous empêche d’analyser la concurrence à laquelle il fait face pour avoir son trophée. Cette année, les trois nominés sont Antti Niemi (San Jose), Henrik Lundqvist (NY Rangers) et Sergei Bobrovsky (Columbus).

Qui gagnera le trophée? :

Sergei Bobrovsky a conservé  une moyenne d’arrêts de .946 au cours des deux derniers mois de la saison. Pendant la même période, sa moyenne de buts alloués tournait autour de 1,55. Comme les voteurs remplissent leur formulaire à la fin de la saison, ils sont plus sensibles aux chiffres des mois de mars et avril. À titre de comparaison, pendant la même séquence, Henrik Lundqvist arrêtait 93,1% des lancers dirigés vers lui et accordait  environ 1,85 buts par rencontre. De son côté, Niemi avait un pourcentage d’arrêt de 91,8% et une moyenne de buts alloués qui tournait autour de 2,3. Donc, dans les deux derniers mois de l’année, Sergei Bobrovsky a vraiment mieux fait que ses deux adversaires. Il faut dire que le gardien russe avait l’air d’un mur de briques en fin de saison. Cela lui donnera donc un avantage indéniable dans le vote pour le trophée.

Qui devrait gagner le trophée?

Bien qu’elles soient loin de la perfection, les deux meilleures statistiques pour juger les gardiens restent le % d’arrêts et la moyenne de buts alloués. Dans ces deux statistiques, Bobrovsky bat ses deux concurrents de peu, mais il les bat.  (930 vs 926 et 924) (2,00 VS 2,05 et 2,16). Dans les deux cas, Lundqvist est 2e parmi les nominés et Niemi est en queue de peloton. Par contre, c’est Niemi qui a affronté le plus de lancers au cours de la saison et qui a la meilleure fiche de victoires-défaites. Est-ce que c’est suffisant pour surpasser les chiffres et les performances de Bobrovsky? Pas du tout.

Il est très difficile de faire un cas pour les deux autres gardiens pour ce trophée et si ça devait être un autre gardien que celui des Blue Jackets, ce serait la surprise générale. Au moins, les rivaux des Flyers peuvent rire de l’équipe qui a échangé le gardien juste avant qu’il gagne le Vezina et qui devrait racheter celui qui est sous contrat avec l’équipe pour plusieurs années. Un autre beau cauchemar de gardiens à Philly, quoi!


Voici le dernier jeu de la carrière de Roman Hamrlik dans la LNH

On aime bien Roman Hamrlik qui a joué 4 saisons correctes pour le CH il n’y a pas si longtemps, mais il est temps qu’il prenne sa retraite ou quitte vers l’Europe. Cet horrible revirement a donné un but très important aux Bruins de Boston. Après ce but, Hamrlik n’a plus joué du match et avec son contrat qui vient à échéance, ça sent la fin pour l’ancien 1er choix au total au repêchage de la LNH. Il aura joué 3 minutes et 37 secondes dans ce qui devrait être son dernier match.

Le match avait pourtant bien commencé pour les Rangers qui menaient 1-0 après la 1e période grâce à un but en avantage numérique. Par contre, il n’y a pas que les Rangers qui savent profiter de leurs chances en supériorité numérique. En début de 2e période, les Bruins ont égalé la marque grâce au 4e but en séries de Torey Krug. Krug égalait le sommet chez les défenseurs en série avec ce but, mais il l’a fait en seulement 5 matchs. Plus tard en 2e, les Bruins ont pris les devants gracieuseté d’un revirement de pee-wee de Roman Hamrlik. La 3e période nous a offert plusieurs bonnes chances de marquer, mais les deux gardiens ont tout fait pour s’assurer que le score reste indemne. Gregory Campbell a assuré la victoire des Bruins en fin de période avec un but dans un filet désert. Les Bruins gagnent donc le match décisif par la marque de 3-1.

Les Bruins gagnent donc la série 4-1 et affronteront les Penguins en 3e ronde.

Torey Krug fait encore des siennes:

Lundqvist vole Lucic:


Chris Kreider joue les héros!

Les Rangers de New York ont probablement été secoués par le fait que John Tortorella décide de laisser de côté Brad Richards pour le match numéro quatre de la série les opposant aux Bruins de Boston. Les Blueshirts ont été en mesure de batailler contre leurs rivaux et ils ont gagné la rencontre 4-3 en prolongation. Chris Kreider a battu Tuukka Rask via une belle passe de son coéquipier Rick Nash.

Chapeau à Tortorella d’avoir eu le culot de ne pas faire jouer Brad Richards alors que son équipe faisait face au balayage au Madison Square Garden.

Nathan Horton a marqué le premier but lors d’un avantage numérique des Bruins de Boston en deuxième période. À ce moment, les hommes de Claude Julien prenaient les devants 1-0 face aux Rangers.

Le match numéro cinq de la série entre les Rangers et les Bruins aura lieu samedi à compter de 17h30 au TD Garden. Boston aura une fois de plus l’occasion d’envoyer leurs adversaires en vacances.

Chara brise le masque de Lundqvist

Rask, les quatre fers en l’air

Un autre but pour Torey Krug

Crédit photo : Associated Press


Si Lundqvist voit la rondelle, il l’arrête

Mardi soir, les Bruins et les Rangers jouaient le 3e match de leur série. La série était de retour à New York après 2 victoires des Bruins à Boston. Encore une fois, les Bruins ont eu l’avantage du côté de la possession de rondelle. Par contre, Henrik Lundqvist a fait tout ce qu’il pouvait pour empêcher Boston de gagner. Les seuls buts qu’il a accordés ont été des séquences où il ne voyait pas la rondelle.

Ce sont les Rangers qui ont ouvert la marque en début de 2e période alors que Taylor Pyatt a fait dévier un lancer de celui dont on ne doit pas écrire le nom. Les Rangers ont conservé leur avance pendant le reste de la période, surtout grâce à une solide performance de leur gardien. C’est Johnny Boychuk qui a ramené les deux équipes à égalité sur le lancer que vous voyez ci-dessus. Sur la séquence, Lundqvist n’a rien vu et a été trompé par le tir précis du défenseur de Boston. Puis, en fin de 3e, c’est Dan Paille qui a marqué le but crucial en prenant le retour de lancer d’une rondelle qui avait rebondi un peu partout autour du demi-cercle du gardien. Les Bruins se sauvent donc avec une victoire de 2-1.

Le prochain match de cette série aura lieu jeudi à 19h00 sur les ondes de TSN. Les Bruins ont les devants 3-0 dans la série.

Ryan McDonagh nous rappelle la pire transaction de l’ère Gainey:

Deux bâtons élevés sur la même séquence:

Boychuk marque sur un lancer voilé:


Torey Krug vole la vedette aux Rangers

En 2 matchs, le défenseur Torey Krug a déjà 3 points, dont 2 buts. Son plus récent était celui-ci qui a ouvert la marque dans le 2e match de la série entre les Bruins et les Rangers. Non seulement le lancer est précis et puissant, mais sa réception de passe tout simplement sublime.

Ce but de Krug commençait les hostilités d’une rencontre qui fut plus offensive que prévue. D’ailleurs, les Rangers n’ont pas attendu longtemps avant d’égaler la marque. C’est leur capitaine Ryan Callahan qui s’est chargé de la réplique à l’aide d’une feinte impeccable. Puis, en début de 2e période, Gregory Campbell a sauté sur un retour de lancer de Torey Krug pour redonner l’avance aux siens. Encore une fois, les Rangers ont répliqué rapidement et ce fut au tour de Rick Nash de faire bouger les cordages. C’était le 1er des séries pour Nash. Par contre, les Bruins n’avaient pas dit leur dernier mot. C’est Johnny Boychuk qui a redonné les devants aux siens une dizaine de minutes après le but de Nash. Puis, au tout début de la 3e, Bergeron et Marchand nous ont offert une réplique exacte du but gagnant du 1er match entre ces deux équipes pour faire 4-2 Bruins. Plus tard en 3e, Milan Lucic a ajouté au score en sautant sur un retour de lancer. Cela continuait la soirée de malheur de Dan Girardi qui était sur la glace pour tous les buts de Boston… Les Bruins s’en tirent donc avec une victoire facile de 5-2.

Le prochain match de la série aura lieu mardi à 19h30 sur TSN. Les Bruins mènent la série 2-0.

Ryan Callahan se moque de Rask:

Rick Nash marque son premier des séries:

Brad Marchand double l’avance des siens:


Le défenseur Torey Krug marque à son premier match en séries

Jeudi soir, la série entre les Bruins et les Rangers prenait son envol. Alors que les 40 premières minutes étaient parfaites pour endormir le téléspectateur, le reste du match nous a offert du hockey très plaisant à voir. Il faut dire que les Bruins sont éclopés à la défense et que quelques joueurs manquent cruellement d’expérience, dont le défenseur Torey Krug qui jouait son premier match en carrière dans la danse du printemps.

Nous avons du attendre plus de 32 minutes avant le premier but du match et il provenait d’un lancer frappé puissant de Zdeno Chara. Les Rangers ont répliqué, via Ryan McDonagh avec moins de 2 secondes au cadran en 2e période. Puis, au tout début de la 3e période, Derek Stepan a donné les devants aux Rangers. C’est un peu plus de 2 minutes plus tard que la recrue Krug marque son but si important dans ce match. Le match a eu besoin d’une prolongation. C’est Brad Marchand qui a marqué le but gagnant sur une magnifique passe de Patrice Bergeron après que les Bruins aient dominé la période supplémentaire.

La prochaine rencontre sera dimanche à 15h00 sur TSN. La série est 1-0 en faveur des Bruins

Ryan McDonagh égale la marque:

Brad Marchand marque le but gagnant:


Les Rangers éclipsent les Caps

Vous écoutiez surement tous le match entre les Bruins et les Leafs, mais il y avait aussi un match 7 à Washington entre les Caps et les Rangers. Disons que le match fut beaucoup moins intéressant…

Les Rangers ont complètement dominé les Capitals dans cette rencontre. C’est Aaron Asham, oui oui Aaron Asham, qui a ouvert la marque pour les Blue Shirts en 1e période. Après cela, les Rangers n’ont jamais regardé derrière. Taylor Pyatt a doublé l’avance des siens en 2e. Puis, 2 minutes après, Michael Del Zotto a fait 3-0.  Par la suite en 3e, Ryan Callahan a fermé les livres 13 secondes après le début de l’engagement. Zucarello n’a fait qu’ajouter au massacre au milieu de la 3e en faisant 5-0. Pendant ce temps, Lundqvist arrêtait tout ce qu’on dirigeait vers lui. Vraiment, les Caps n’ont jamais été dans le coup.

Selon Elias Sports Bureau, Lundqvist est le 1er gardien à réussir un blanchissage dans les matchs 6 et 7 depuis Dominik Hasek en 2002.

Les Rangers joueront leur premier match de 2e contre les Bruins jeudi.


NYR 1 – WSH 2 | Mike Ribeiro, le héros des Caps!

Les Capitals de Washington ont pris les devants 3-2 dans la série les opposant aux Rangers de New York. Ils ont vaincu les hommes de John Tortorella 2 à 1 en prolongation. L’ancien attaquant du Canadien, Mike Ribeiro, a réussi à déjouer Henrik Lundqvist pour donner la victoire aux siens.

Après Mike Green lors du deuxième match de la série, c’est un autre Mike, cette fois-ci, Mike Ribeiro, qui a fait bouger les cordages en temps supplémentaire pour signer un gain devant leurs partisans.

Les Capitals auront l’occasion d’accéder à la prochaine ronde, dimanche après-midi dès 16h30, au mythique Madison Square Garden. La troupe d’Adam Oates n’aura pas la vie facile dans l’aréna new-yorkais.

Les chances de voir cette série se rendre à la limite, soit en sept matchs, sont assez élevées.  Les Rangers ont gagné leurs deux matchs disputés dans la «grosse pomme» dans cette confrontation de quarts de finale.

But gagnant – Mike Ribeiro

Voici la réaction de l’entraîneur-chef des Blueshirts John Tortorella après le but égalisateur de Joel Ward en deuxième période :

But – Joel Ward

Crédit photo : Associated Press


Fait Saillant Ford // Derick Brassard aide les Rangers à battre les Capitals

WOW! Lundi soir, la série entre les Rangers et les Capitals revenait en action avec les Capitals en avance 2-0. Les Rangers ne pouvaient pas se permettre de perdre le match et de tomber dans un trou de 3-0. L’ancien des Blue Jackets, Derick Brassard a répondu à l’appel en marquant le 2e but des siens en plus d’obtenir deux passes.

Les premiers à s’inscrire au score furent les Capitals alors que Nicklas Backstrom a fait dévier un lancer de la pointe derrière Henrik Lundqvist. Bryan Boyle a répliqué plus tard en 1e période profitant d’un avantage numérique des siens. Puis, en début de 2e, Brassard a marqué son but qui donnait l’avance aux Blue Shirts. Mike Green, encore lui, a répliqué pour égaler la marque en fin de 2e. Au début de la 3e, c’est Aaron Asham qui donne l’avance aux Rangers sur une autre belle passe de Brassard. Par contre, les Caps reviennent encore au score lorsque Jack Hillen envoie la rondelle au filet et qu’elle se faufile au travers du trafic et termine son parcours dans le filet. Les Rangers ont pris les devants en 2e moitié de 3e lorsque Stepan a complété une belle séquence amorcée par Zucarello et Nash. Les Rangers ont gagné le match 4-3.

But - Fait Saillant Ford de la soirée, une présentation du Ford F-150, un dur de dur.

Notez que dans le cadre des séries 2013, le 25stanley est fier de vous offrir le Fait Saillant Ford de la soirée, une présentation du Ford F-150, un dur de dur. Juste comme ça, Carey Price conduit un pick-up Ford, alors si ça vous tente d’en avoir un comme lui, c’est par ici.