Suivez 25stanley sur Facebook!

Golf // Fou trick shot au driving range

Le printemps frappe à nos portes. Les terrains de golf vont bientôt être prêts. Question de vous mettre dans l’ambiance, voici un fou trick shot réalisé dans un champ de pratique. Bravo à deux inconnus, Zachary Christman et Eric Angeles, pour leur solide coordination.


Brandon Prust montre à Maripier Morin comment jouer au golf

Dans le cadre de sa websérie Destination Glam, Maripier Morin est allé achaler son chum Brandon Prust sur un terrain de golf. Le joueur du Canadien est un excellent golfeur, mais on a comme l’impression que sa blonde lui a mis de la pression qui a affecté son swing le temps d’un trou ou deux. Qui a le meilleur swing de golf. Maripier Morin ou Brandon Prust? À voir ici.

Screen shot 2013-10-07 at 5.22.41 PM

Quel joueur du Canadien s’est démarqué au tournoi de golf?

george parros - brandon prust - credit: ultrawig

Plusieurs personnes se demandent probablement quel joueur du Canadien a connu la meilleure ronde au tournoi de golf annuel du club montréalais qui s’est déroulé à Laval-sur-le-Lac.

Celui qui a eu la performance la plus notable est Brandon Prust. Le numéro 8 du Tricolore a terminé la ronde de golf avec 78, ce qui a fait de lui le meilleur golfeur parmi tous les hommes de Michel Therrien. En passant, Raphael Diaz, Alexei Emelin et Andrei Markov n’ont pas joué durant la journée, mais ils étaient quand même présents à l’événement.


Teemu Selanne confirme son retour avec les Ducks

L’attaquant Teemu Selanne a annoncé d’une façon assez originale qu’il sera de retour avec les Ducks d’Anaheim lors de la saison 2013-2014.

Le Finlandais a fait savoir dans une vidéo publiée sur YouTube qu’il jouera une autre campagne de hockey.

L’athlète de 43 ans en sera à sa 15e saison dans l’uniforme des Ducks d’Anaheim (Mighty Ducks) en carrière. Selanne portera les couleurs de cette équipe pour encore un an et, par la suite, il mettra un terme à sa carrière de hockeyeur.

Voici la vidéo de Selanne :


Fondation Vincent Lecavalier : annulation du tournoi de golf

La Fondation Vincent Lecavalier ne mettra pas sur pied son tournoi de golf à Rimouski au cours de l’été.

Celle-ci a fait savoir que le déménagement (Tampa Bay à Philadelphie) de Lecavalier empêche le principal intéressé de participer à l’événement cette année.

Le tournoi a lieu habituellement au Club de golf de Bic à Rimouski. À chaque année, l’organisme amassé environ une somme de 50 000 $.

D’ailleurs, ce n’est pas la fin pour cet événement. Les organisateurs ont fait savoir que l’annulation du tournoi de golf n’entraîne pas la fin des activités de la Fondation Vincent Lecavalier.

Lors de la plus récente édition, près de 240 joueurs s’étaient donnés rendez-vous sur les verts.

Source : TVA Sports


Maxime Talbot, un futur entraîneur québécois dans la LNH?

Lors de l’omnium Gervais-Talbot, le 25stanley.com a eu l’occasion d’avoir un entretien avec l’attaquant des Flyers de Philadelphie, Maxime Talbot. Voici ce que le joueur québécois a mentionné à JT, qui était sur place au moment de l’événement de golf.

En lisant les propos de Talbot, vous en apprendrez davantage sur son point de vue sur la journée des transactions, de l’ouverture du marché des joueurs autonomes et bien plus.

Les rumeurs et le stress

JT : Comment tu anticipes ça autant la journée des échanges que les agents libres? Est-ce que tu suis ça? Est-ce que tu suis les Bob McKenzie?

Talbot : Oui. Tu suis les développements de ton équipe, mais aussi à travers la Ligue s’il y a des affaires, comme au draft (repêchage), je pensais que ça allait bouger plus que ça.  Tu regardes les mouvements dans les équipes. Tu regardes les gars y signent où, les gars qui signent dans ton équipe. Moi les agents libres, je l’ai vu ici il y a deux ans. J’étais au téléphone toute la journée, puis ce sont des journées stressantes.

JT : Stress positif pour tout le monde? Et quand tu as signé, c’était positif ou négatif? Ou c’est juste un stress général?

Talbot : Maintenant d’avoir un contrat, c’est moins stressant. En voulant dire que tu suis ça avec du recul, mais quand c’est ton année, tu vis ça avec du stress, parce que tu ne sais pas où tu vas te retrouver. Ça change une vie, tu te prépares, tu étudies les équipes qui pourraient t’intéresser, tu te prépares avec ton agent, puis vraiment, ça avait été une expérience stressante, mais enrichissante.

Une liste d’épicerie?

JT : Est-ce que tu te faisais une espère de liste avec points positifs, points négatifs?

Talbot : Oui, j’avais fait un tableau Excel avec les équipes que je croyais qui étaient intéressées, donc on avait ça 5-6-7 équipes, puis vraiment tout ; le coach, le leadership, ce qui fait gagner la ville en tant que tel, donc mon rôle dans cette équipe là. Ouais, je m’étais vraiment préparé, parce que veux, veux pas, c’est une décision qui va influencer. Comme moi, 5 ans, donc ce n’est pas des petites décisions.

JT : Donc c’est quand même sérieux…?

Talbot : Tu n’as pas le choix. Tu penses à beaucoup de différents points et puis, je pense que c’est important de se préparer comme je dis. Un échange, tu n’as pas le choix d’y aller. Ça ne se contrôle pas, mais quand tu peux choisir. Moi, j’avais pris moins d’argent pour aller à Philly (Philadelphie) qu’une autre place, parce que je croyais qu’il y avait plus de chances que j’aillais gagner avec Philly. Donc il faut que tu sois prêt.

JT : Tu t’attends à quoi pour le repêchage? As-tu entendu des rumeurs que tu te dis ça va arriver?

Talbot : Non, comme je te dis, je reste intéressé, mais de loin.

L’adaptation avec les partisans

JT : Vu que tu t’es promené un peu à travers la ligue, on peut dire que tu es une superstar à Pittsburgh, à Philly et à Montréal ou on va dire partout au Québec.  Comment tu t’acclimates avec les fans? Est-ce qu’il y a certaines villes où c’est plus difficile?

Talbot : Quand tu es sur la route, c’est plus dure, autour de l’hôtel, avec les chasseurs d’autographes. Quand tu sors de ce quartier là, habituellement c’est tranquille. Les gens ne te dérangent pas trop. Déranger, ça peut être positif aussi, beaucoup de positif vient avec ça. Mais non, Montréal l’été, c’est toujours le fun de revenir et de jaser aux fans. Même chose à Philly, à Pittsburgh.

Les plans à long terme

JT : Tu n’es pas encore rendu là, mais est-ce que ça t’arrive de penser à ton «après carrière»?

Talbot : Oui.

JT : As-tu des plans? Entraîneur? Directeur général?

Talbot : J’espère que c’est encore loin. Je vais jouer le plus longtemps que je peux. Mais oui, à date je prends des notes. Oui, j’aime beaucoup le hockey. Peut-être dans une organisation, que ce soit assistant-entraîneur ou entraîneur en chef éventuellement. Avoir un rôle dans l’organisation pour aider les jeunes, mais je ne suis pas rendu là.

JT : Qu’est-ce que Maxime Talbot boit l’été sur le bord de la piscine?

Talbot : Moi et Bruno (Gervais), on aime bien le scotch. Tu vas souper, tu vas relaxer, un p’tit scotch oui beaucoup. Ça fait plusieurs années que moi et Bruno, on s’offre une bouteille de scotch, mais sinon, tranquille, une petite bière.

L’ère 2.0

JT : Avec l’air des médias sociaux 2.0, est-ce que tu as déjà fait un fail?

Talbot : Non, je regarde mes messages 3-4 fois avant de les envoyer. Mais une fois, ce n’était pas un media fail, c’était parler à des médias, quand j’avais dit qu’Ovechkin était un douche… ça c’était avant la Classique hivernale 2010. Je parlais à mes amis, mais c’était quand même à la radio. Sinon, avec Twitter, je n’ai pas de problème.


Drew Doughty | Apprenez-en plus sur le défenseur des Kings de Los Angeles

drew-doughty los angeles

Drew Doughty, champion en titre de la coupe Stanley, est actuellement en finale de l’Association Ouest. Sa formation, les Kings de Los Angeles, bataille contre les Blackhawks de Chicago, les champions de la coupe Stanley en 2010, pour accéder au dernier tour des séries éliminatoires afin de soulever le trophée tant convoité.

Le défenseur de 23 ans tentera de remporter la coupe Stanley pour une deuxième année consécutive. Doughty n’a donc toujours pas sorti son équipement de golf pour la saison estivale et, évidemment, le temps ne presse pas. Il est – avec ses coéquipiers – dans une guerre de tranchées avec les champions de l’Association Ouest, les Blackhawks. Parlant de golf, voici une entrevue qu’il a accordée à JT lors d’un tournoi de golf l’été dernier.

Un parmi tant d’autres

JT : Contre quel joueur tu n’aimes pas être sur la glace?

Doughty : C’est difficile. Quelqu’un comme Steve Ott, des Stars de Dallas [NDLR : il est maintenant avec les Sabres de Buffalo], juste parce que l’on ne sait pas ce qu’il va faire. Sur la glace, il est terrifiant des fois!

JT : Qui est selon toi le pire co-chambreur dans la LNH?

Doughty : Probablement Alec Martinez, parce qu’il n’est pas vraiment sociable.

JT : Qui est le meilleur et le pire golfeur dans la LNH?

Doughty : Le meilleur golfeur est Brad Richards, il en est un incroyable et le pire golfeur est Matt Greene, il n’est pas capable de frapper la balle… il rate toujours.

Cabo ou Las Vegas?

JT : Quelle est ta destination vacances préférée?

Doughty : Cabo.

JT : Oh oui, avec BizNasty (Paul Bissonnette)?

Doughty : Haha. Je n’irai pas avec BizNasty, mais je vais y aller avec des gars de mon équipe [pour passer du temps] dans la piscine, jouer au golf, des choses comme ça.

JT : Meilleur que [Las] Vegas comme destination?

Doughty : C’est difficile à dire. Tout dépend si tu veux y aller pour avoir du fun et être relaxe, Cuba. Mais si tu veux avoir du fun et ne pas être relaxe, c’est Vegas.

Doughty n’aime pas les réseaux sociaux lorsque…

JT : Qu’est-ce que tu trouves stupide (ennuyeux) dans les médias?

Doughty : Je pense que c’est quand quelqu’un met sur Instagram ou Twitter qu’est-ce qu’il a mangé pour déjeuner.

JT : Donc les messages sur la nourriture…

Doughty : Oui, pourquoi ils font ça? Personne ne veut savoir qu’est-ce que tu as mangé pour déjeuner.


Les 9 plus belles femmes des golfeurs du Masters 2013

Je parle occasionnellement de golf sur le blogue, alors si je suis pour parler du Masters 2013, je ne vais quand même pas être paresseux et faire un simple blog post pour dire que Adam Scott a gagné le veston vert. Étant donné que c’était l’égalité à -9 entre Adam Scott et Angel Cabrera après 18 trous, voici 9 femmes/blondes de joueurs de golf qui étaient au Masters cette année que je trouve particulièrement bien roulé. Le classement de 1 à 9 n’a vraiment d’importance.

1. Amy Mickelson, femme de Phil Mickelson

phil-mickelson-wife-amy-mickelson

***

2. Paulina Gretzky, blonde de Dustin Johnson

dustin-johnson-girlfriend-paulina-gretzky

***

3. Caroline Wozniacki, blonde de Rory McIlroy

rory-mcilroy-girlfriend-caroline-wozniacki

***

4. Kristin Stape, femme de Graeme McDowell

Kristin Stape

***

5. Kandi Harris, femme de Hunter Mahan

***

6. Amanda Dufner, femme de Jason Dufner

De loin le couple avec le plus d’inégalité physique.

***

7. Lindsey Vonn, blonde de Tiger Woods

***

8. Ana Ivanovic, ex-blonde d’Adam Scott

Adam Scott a gagné. Je suis pas mal certain qu’il se trouver une aussi belle fille pour célébrer sa victoire.

***

9. Ellie Day, femme de Jason Day

***

Je viens de vous présenter 9 belles photos de couple toutes cutes et gentilles. Dans l’album ci-dessous, c’est surtout des photos des blondes des golfeurs lors de journée très chaude. Et je n’ai pas eu le choix d’inclure l’ex de Tiger Woods.

 


Sergio Garcia grimpe dans un arbre pour frapper son 2e coup à une main

Ce vidéo n’est pas relié au hockey, les amateurs de golf vont me trouver en retard dans ma nouvelle, mais je dois tout de même vous partager cette séquence. J’aurais de la misère à croire que tous les puck-junkies du 25stanley ont vue Sergio Garcia frappé un coup unique.

Au 10e trou du Arnold Palmer Invitational, Sergio Garcia a envoyé sa balle dans un arbre. Elle est restée dans l’arbre. Le golfeur n’a pas eu le choix de grimper dans l’arbre et de faire son coup à une main. Probablement un des double-bogeys les plus spectaculaires qu’on aura la chance de voir!

*Merci à David PrettyFlower


Made in QC // Une partie de golf en plein hiver au Québec

La compagnie de vêtements Nonfairway Golf a décidé de faire un hommage hivernal à la passion pour le golf. Malgré des conditions climatiques difficiles, quatre golfeurs ont décidé de disputer la plus mémorable partie de leur vie sur le terrain du club de Golf la Tempête. Quand même nice de voir des pros jouer dans la neige!

*Merci à Guillaume pour le foot-wedge.