Suivez 25stanley sur Facebook!

GolfAvenue.ca offre des bâtons gratuits aux joueurs des Senators

CDj0EU6UkAARkBT

Troll lol lol lol. Quelle belle façon de se moquer (gentiment) des Senators d’Ottawa! La boutique en ligne GolfAvenue.ca a décidé d’aider les joueurs des Sens à digérer la défaite en leur offrant des bâtons de golf gratuits. Je ne sais pas si tout les joueurs d’Ottawa vont venir réclamer leur prix, mais j’ai comme l’impression que les bros de Jean-Gabriel Pageau (@pagertain) vont s’essayer. Voir ce commentaire sur Instagram.

*Source: GolfAvenue.ca


Bubba Watson crée le pire menu de l’histoire des soupers de champions du Masters

bubba watson menu

Bubba Watson a monté le pire menu hier, dans le cadre du souper annuel des champions du Masters. Ou bien Bubba a des allergies à n’en plus finir, ou bien il a les goûts culinaires d’un enfant de 6 ans.

Alors que la grande majorité des champions optent pour un plat gastronomique ou du moins un plat qui représente bien leur culture, Watson, natif de la Floride a plutôt opté pour un repas qui peut être servi dans les pires restaurants du monde.

C’est la responsabilité du champion de l’année dernière de créer un repas pour tous les champions du Masters. Disons que Bubba a carrément failli à sa tâche.

Une salade césar en entrée? Come on, il n’y a pas d’entrée plus plate qu’une salade césar.

Comme repas principal, Bubba a décidé de servir à ses invités une poitrine de poulet grillé accompagné de fèves vertes, purée de pommes de terres, maïs et macaroni au fromage. Pour des légendes comme Arnold Palmer et Jack Nicklaus, ce devait être quasiment insultant de se faire servir un repas aussi drabe à un événement aussi grandiose que le souper des champions.

Un sondage mené par ESPN révélait récemment que la plupart des joueurs du PGA Tour ne défendraient pas Bubba Watson dans une bagarre de rue. On comprend pourquoi, maintenant qu’on sait ce qu’il sert à ses invités!

via barstool


Le golfeur de la PGA Robert Allenby s’est fait kidnapper et battre à Hawaii

robert-allenby-pga

Si on comprend bien cette histoire, le golfeur professionnel Robert Allenby (43 ans et originaire de l’Australie) a joué au Sony Open à Hawaii, il s’est fait éliminer et il est allé décompresser dans un bar à vin. En quittant le bar, il s’est fait kidnapper, voler son téléphone et portefeuille, battu pour ensuite être laissé dans un parc une dizaine de kilomètres plus loin. C’est vraiment weird comme histoire. Au moins, le golfeur n’a pas de blessures sérieuses. Il croit s’être fait droguer au bar.

D’un autre côté, moi aussi ça m’est arrivé de me saouler assez solide pour me réveiller le lendemain tout poqué avec l’impression de m’être fait battre alors que tous mes bobos m’avaient été auto-infligés. Ce n’est toutefois pas le cas de Robert, Allenby. En entrevue, il a raconté que son expérience était digne d’un film d’enlèvement. Il croyait y laisser sa peau.


Un jeune garçon de trois ans frappe fort au golf malgré son handicap

Thomas Morrissey

Qui l’eut cru qu’un jeune garçon de trois ans, qui est né sans bras droit, en raison d’un caillot de sang, pourrait frapper une balle de golf de brillante façon.

Thomas Morrissey, qui souffre d’un handicap – il n’a pas de bras droit – depuis sa naissance, peut avoir un élan assez impressionnant.

Visionnez la vidéo suivante et vous pourrez voir que le petit Thomas joue au golf sans embûche avec un seul bras.


Crédit photo : capture d’écran YouTube


Vidéo // Cheyenne Woods plus solide au golf que son oncle Tiger

Originaire de l’Arizona, Cheyenne Woods est la nièce de Tiger Woods. Âgé de 24 ans, c’est le père de Tiger, Earl Woods, qui l’a initiée au golf en étant son premier coach. Elle est une assez bonne joueuse de golf qui a remporté plus de 30 tournois amateurs. Cette année, elle n’est pas sur la LPGA mais plutôt sur la Ladies European Tour.

Il y a déjà 10 ans, Tiger Woods à son apogée avait fait une publicité pour Nike qui mettait en vedette ses talents de coordination avec son bâton et ses ballz. Cette semaine, Cheyenne Woods a décidé de refaire cette publicité de façon magistrale.

Vous en voulez plus de Cheyenne Woods? Je crois qu’il est juste de dire qu’elle est aussi bonne au golf qu’avec Instagram.

Screen shot 2014-08-28 at 6.53.32 PM

Vidéo // Phil Mickelson fait plaisir à ses fans en faisant un coup en direct d’une loge

Du jamais vu au golf. Lors de la 2e ronde du tournoi Barclays 2014, Phil Mickelson a envoyé son coup de départ dans la zone VIP du 4e trou. Pas le choix, il s’est rendu dans cette section, résisté aux offres de bières de ses fans et à la tentation de prendre des selfies, pour ensuite frappé sa balle sur le faux gazon.


C’est aujourd’hui le tournoi de golf annuel de Michel Therrien

Bu1x7uECEAEC0Co

L’entraîneur-chef du CH Michel Therrien tient son tournoi de golf aujourd’hui au club Le Mirage. Les profits amassés lors de cet événement seront remis à la Fondation des Canadiens pour l’enfance.

Entre autres, l’attaquant danois Lars Eller ainsi que le défenseur P.K. Subban, Gerard Gallant, maintenant pilote des Panthers de la Floride, et Patrick Roy sont présents à l’événement annuel de Therrien.

Lars Eller

***

P.K. Subban

Notamment, durant l’arrivée de P.K. Subban, les représentants des médias se sont empressés de poser des questions au joueur qui a signé un lucratif contrat au début du mois d’août.

L’athlète de 25 ans a d’ailleurs dit qu’il n’avait pas changé sa routine malgré la signature de son pacte avec le club montréalais.

« Je n’ai pas vraiment eu le temps de dépenser. Le lendemain matin, j’étais de retour au gym », a mentionné Subban.

Quant à savoir quel joueur est le meilleur golfeur de la Sainte-Flanelle, le récipiendaire du trophée Norris en 2013 a répondu à cette question, mails il a mis un bémol puisque l’un d’eux dirait qu’il est le premier de classe, même si ce n’est pas le cas.

« Le meilleur joueur de golf de l’équipe est probablement David. Prust vous dira que c’est lui, mais je ne pense pas. »

Crédit photo : @CanadiensMTL – Twitter


Grâce à Twitter, Julien Trudeau est devenu le caddy de Graham DeLaet sur la PGA

Screen shot 2014-07-27 at 6.33.55 PM

Cette semaine, dans le cadre de l’Omnium Canadien RBC au Royal Montréal de l’Ile-Bizard, le 25stanley.com a eu la chance de s’entretenir avec Julien Trudeau, le Québécois qui porte les bâtons du golfeur Canadien Graham DeLaet à chaque semaine sur le circuit professionnel de la PGA.

Notez que c’est le Sud-Africain Tim Clark qui a remporté le Canadian Open en jouant une ronde de 65 pour un score cumulatif de 263 (moins-17) sur le parcours Royal Montréal. Le Canadien Graham DeLaet a terminé à égalité au 7e rang à -10. Résultats du Canadian Open ici.

Rencontre de sa fiancée sur une téléréalité

Julien s’est d’abord fait connaître du public Nord-Américain en participant à l’émission de téléréalité du Golf Channel The Big Break Ireland, en 2011. Il a excellé lors de cette compétition où le champion se voit remettre un laissez-passer pour un tournoi de la PGA, ainsi que plusieurs prix monétaires. Il a finalement terminé deuxième, mais encore plus important que la compétition, le Québécois y a rencontré sa fiancée, la golfeuse Mallory Blackwelder, qui était aussi participante à l’émission. Assez ironique que toutes ces téléréalités destinées à rencontrer l’âme sœur ne semble pas fonctionner, mais qu’une téléréalité sur le golf permette à Julien de rencontrer l’amour de sa vie.

Merci Twitter

Par la suite, Julien décide de se consacrer sur sa carrière de cadet et lorsqu’il apprend que le Canadien et très talentueux Graham DeLaet est à la recherche d’un assistant, il ne perd pas une seconde et lui envoie un message privé sur Twitter .

`Le début de notre relation professionnelle est en fait assez drôle. Le tout a débuté sur Twitter. Nous nous connaissions un peu pour avoir évolué sur le circuit canadien ensemble et certains circuits satellites. À ce moment, j’étais le cadet de Chris Barela, et lorsque j’ai su d’un ami que Graham se cherchait un cadet, je lui ai immédiatement envoyé un message privé sur Twitter pour offrir mes services. Je ne voulais pas trop m’imposer, mais je sais que Chris Barela a placé un bon mot pour moi, ce qui a définitivement jouer en ma faveur afin qu’il m’embauche. Un mois plus tard Graham m’a appelé et nous voici deux ans plus tard`, explique le cadet du golfeur qui a égalé le record de parcours du Royal Montréal vendredi, avec une ronde de 63 (-7).

Les deux hommes sont devenus de bons amis par la force des choses, mais le lien professionnel est toujours le lien dominant de cette relation : `Nous sommes de bons amis mais nous gardons notre relation professionnelle. Lorsqu’il a quelque chose à me dire, il me le dit et lorsque j’ai quelque chose à lui dire, et bien je ne lui dis pas souvent`, ajoute Trudeau à la blague. L’épouse de Graham et la future femme de Julien s’entendent d’ailleurs très bien et DeLaet assistera au mariage de son cadet dans quelques mois.

Pour ce qui est de son emploi en tant que tel, Trudeau avoue que son patron lui rend la vie assez facile. `Je dirais que ma fonction principale est de porter ses bâtons, lance-t-il à la blague. En moyenne, il me demande environ à trois ou quatre reprises une lecture du vert, mais je préfère lorsqu’il ne me le demande pas, évidemment, puisqu’à ce moment, il est confiant de sa lecture. Je l’aide surtout lors de la sélection du bâton sur les deuxièmes coups ou encore sur les départs des normales 3. Nous parlons du vent, de la position de la balle, mais Graham travaille tellement fort qu’il me rend la vie assez facile`.

Julien a évidemment la chance de découvrir les plus beaux terrains au monde, et bien qu’il avoue que le Augusta National, où y est disputé le tournoi des Maitres à chaque année, est l’endroit qui donne le plus de frissons, son terrain préféré est probablement le Riviera Country Club en Californie, puisqu’on peut y voir presque tout le terrain du clubhouse qui est situé au sommet de la vallée.

En terminant, comme anecdote, Julien nous a raconté que lui et Graham aiment bien jouer au crib lorsqu’ils sont sur la route, surtout en Asie, où ils n’osaient pas trop sortir le soir : `Graham te dirait probablement qu’il est tanné que je lui arrache son argent au crib, dit-il en blaguant. Pour vrai, nous sommes pas mal égales, mais nous jouons assez souvent sur la route`.

La réputation des golfeurs professionnels n’est pas à refaire, ils sont vus comme des hommes très sympathiques qui prennent généralement le temps pour signer des autographes, prendre des photos et participer à des activités charitables. Vous pouvez ajouter Julien Trudeau à cette longue liste de personne ultra sympathique et très agréable à discuter avec dans le monde du golf. Ce fût vraiment un plaisir pour le 25stanley.com de faire sa rencontre et on ne peut que lui souhaiter, à lui et Graham DeLaet, tout le succès possible sur le PGA Tour et dans leur vie personnelle.


Le golfeur Canadien Stephen Ames n’apprécie pas la nouvelle génération de golfeurs

shutterstock_34289782

Lorsque rencontré par le 25stanley.com plus tôt cette semaine sur le parcours Royal Montréal, le vétéran golfeur canadien de 50 ans Stephen Ames n’a pas caché son mécontentement envers la nouvelle génération de golfeurs.

L’Albertain qui peut désormais jouer des tournois sur le circuit des champions (50 ans et plus) avoue qu’il préfère disputer des tournois sur le PGA Tour, mais qu’il apprécie beaucoup plus la compagnie des golfeurs plus âgés : `

« Les jeunes n’apprécient pas la chance qu’ils ont de jouer pour des millions à chaque semaine.»

Il y a environ 20 ans, le gagnant de l’Omnium Canadien recevait environ 100 000$ alors que cette année, le champion recevra plus d’un million de dollars. Ames croit que les jeunes devraient être plus sympathiques avec le public et apprécier les gros de dollars qui sont disponibles à eux semaine après semaine.

Pour faire un parallèle avec le RBC Canadian Open, il ne suffit pas de regarder trop loin pour s’apercevoir qu’Ames semble avoir raison. L’un des meilleurs golfeurs de la planète, l’Américain Dustin Johnson, classé 15e au monde, prend sa semaine à la légère, jusqu’à maintenant. Alors que le terrain du Royal Montréal est ouvert aux joueurs depuis lundi afin de se familiariser avec le parcours, Johnson, le copain de Paulina Gretzky, n’a effectué aucune ronde de pratique et ne s’est même pas pointé le bout du nez avant jeudi matin, alors que le tournoi débutait.

En première ronde, il en a payé le prix en complétant ses 18 trous avec un cumulatif de +4 (74). Tout n’est pas perdu pour le golfeur de 30 ans qui aura la chance de se reprendre demain sur un terrain qu’il connaîtra un peu mieux, mais disons qu’il n’a pas mis les chances de son côté pour ce weekend.

Ames a complété en ajoutant que ce ne sont pas tous les jeunes qui agissent ainsi, mais beaucoup trop d’entre eux ont une mauvaise attitude.

*Photo Stephen Ames via Shuttershock


RBC Canadian Open // 11 choses à savoir pour mieux apprécier ce tournoi de la PGA

Toute la semaine, notre collaborateur spécial Duffman couvrira le tournoi de golf RBC Canadian Open. Voici les choses à savoir alors que la compétition est sur le point de débuter.

john-daily

1. Horaire de la semaine

Mercredi : Pro-Am du Championnat RBC qui regroupera certains des meilleurs golfeurs présents qui seront jumelés à des artistes québécois et internationaux. Les activités de la journée se dérouleront de 7 :00 à 18 :30, toujours au Royal Montréal. Rumeur: Justin Timberlak pourrait se pointer le bout du nez.

Jeudi : Ce sera le début du tournoi officiel de l’Omniun Canadien, alors que tous les joueurs disputeront une première ronde compétitive. Les premiers départs se tiendront à 7 :10 et les activités devraient se compléter vers 18 :30.

Vendredi : Pour une deuxième journée consécutive, tous les golfeurs seront en action pour y disputer la 2e ronde de ce tournoi Canadien.

Samedi : Les 70 meilleurs golfeurs de ces deux premières rondes se disputeront la 3e ronde du tournoi RBC Canadian Open. Ce sera également la journée de la famille. Plusieurs activités pour les jeunes seront organisés et tous les enfants de 17 ans et moins auront accès au parcours gratuitement, lorsqu’accompagné par un adulte détenteur de billets. Les activités prendront part entre 8 :00 et 18 :00.

Dimanche : Ronde finale. Le champion de l’Omnium Canadien sera couronné à la conclusion de la quatrième ronde. Les activités auront lieu de 8 :00 à 18 :00.

2. Prix des billets

Pour la journée de mercredi, des billets d’admission générale sont disponibles à 23,09$, tandis que pour les 4 rondes officielles du tournoi, les billets sont à 75,28$. Si vous voulez avoir accès à quelques salons privés et loges, les billets sont disponibles à partir de 130$. Pour tous les détails, visitez le http://www.rbccanadianopen.com

3. Le gagnant de 2013

Brendt Snedeker gagne grâce à la femme de Hunter Mahan. En 2013, le gagnant du RBC Canadian Open, Brendt Snedeker, présentement classé 35e au monde, peut remercier son compatriote américain Hunter Mahan pour cette belle victoire. Mahan, qui comptait déjà 5 victoires sur le PGA Tour, a préféré quitter le tournoi de l’an passé alors qu’il menait par deux coups avec une seule ronde à faire, pour assister à la naissance de sa petite fille, à Dallas. Une décision qui lui a peut-être coûté 1 million de dollars, s’il avait gagné le tournoi. Ne pleurez toutefois pas trop vite pour Mahan, lui qui a déjà empoché plus de 25 millions de dollars en carrière.

4. Les favoris aux livres

Les favoris pour remporter l’Omnium Canadien selon les preneurs aux livres de Vegas cette année sont Dustin Johnson, Matt Kuchar et Jim Furyk. Les Américains, classé respectivement 15e, 7e et 10e au monde, ont tous la même cote de 12/1. Ce qui veut donc dire qu’un pari de 100$ peut vous rapporter 1200$, advenant une victoire de l’un de ces participants.

Le champion de l’an passé, Brendt Snedeker, est à 22/1 alors que le Canadien avec les meilleures odds est sans surprise Graham DeLaet, qui se hisse au 38e rang mondial, avec des chances à 25/1.

5. Le Royal Montréal plus vieux terrain en Amérique du nord

Saviez-vous que le Royal Montréal est le plus vieux club de golf en Amérique du Nord ? Fondé en 1873, le club mythique était alors situé sur le Mont-Royal. La reine Victoria a décerné le titre royal en 1884, et il est l’un des 66 terrains royaux au monde.

 6. 19 Canadiens en compétition

Il y aura un total de 19 Canadiens qui fouleront les allées du Royal Montréal ce weekend. Les plus connus sont évidemment Mike Weir, champion du Masters en 2003, Stephen Ames, champion du Players en 2006 et Graham De Laet, qui ne cesse d’accumuler les top 10, bien qu’il soit toujours en quête de sa première victoire en carrière sur le PGA Tour. Toutefois, Adam Hadwin, natif d’Abbotsford en Colombie-Britannique, et David Hearn, qui a terminé 2e à la classique John  Deere en 2013, sont à surveiller.

Parmi les Canadiens présents, deux Québécois ont également réussi à se qualifier pour ce tournoi local. Le Montréalais Dave Lévesque et Bill Walsh, natif de Val-Morin, tenteront de devenir les premiers Canadiens en 60 ans à soulever la coupe de cet omnium.

7. Un mariage brisé vient bien prêt de coûter le trophée au champion de 1950

En 1950, le trophée de l’omnium Canadien vient tout prêt de ne pas être remis. La Seagram Gold Cup avait en effet été pris en otage dans la cause de divorce du champion de 1949 Dutch Harrison. Heureusement, le trophée a été expédié au club de golf Royal Montréal juste à temps pour le tournoi

8. Tiger Woods rate la coupure pour la première fois en carrière à Montréal

Parlant de problèmes matrimoniaux, Tiger Woods a raté le couperet pour la première fois en carrière en 1997, lors du Canadian Open, qui était disputé au Royal Montréal. Il a ramené des cartes de 70 et 76, ce qui fût insuffisant pour se qualifier lors des rondes du weekend. Woods s’est toutefois bien repris en 2000, remportant ce championnat sur les allées de Glen Abey, à Toronto.

9. Record de 106 ans

Albert H. Murray devient le plus jeune golfeur à remporter l’Omnium Canadien à l’âge de 20 ans, dix mois et deux jours, un record de 1908 qui perdure toujours.

10. The one that got away – Jack Nicklaus

Jack Nicklaus, qui possède le record de tout les temps avec 18 victoires en tournois majeurs, avoue toujours aujourd’hui, que son plus grand regret professionnel est de ne pas avoir remporté l’Omnium canadien. Du temps de Nicklaus, les Omnium nationaux étaient très important, même celui du Canada. Bien qu’il ait terminé à 7 reprises en 2e position, le Golden Bear, n’a jamais pu soulever cette magnifique coupe.

11. John Daly

Le golfeur flamboyant est de loin le plus facile à repérer sur le terrain. Si vous voyez passer une grosse orange, c’est lui.