Suivez 25stanley sur Facebook!

Gary Bettman fait le Ice Bucket Challenge

Bettman

Les Ice Bucket Challenge commencent à être répétitifs, mais comme ils ont permis d’amasser près de 6 millions pour la cause du SLA, on n’a pas le choix de les adorer. En plus, le challenge nous permet de voir Gary Bettman en cotton ouaté et en shorts, ce qui n’est pas arrivé souvent depuis le début de son mandat.

En effet, le commissaire de la ligue a finalement fait le défi jeudi après avoir été mentionné par Jeremy Jacobs, John Buccigross, Mark Chipman et plusieurs autres. Je dois dire que j’adore le look du commissaire. On oublie quasiment que le gars est hué à chaque année.

Le seul problème que j’ai avec ce vidéo, c’est que Bettman triche. En mettant la glace dans l’eau juste avant de se la verser sur la tête, il reçoit de l’eau qui n’est pas si froide que ça. Au moins, il a fait le défi et c’est ce qui compte vraiment.


Gary Bettman a gagné 8,8 millions pendant la saison 2012-13

gary-bettman-texting

On parle souvent du salaire des joueurs dans la LNH, mais puisque le plafond salarial ne les affecte pas, on en entend pas mal moins à propos des dirigeants de la ligue. Chris Botta, du Sports Business Journal, a changé ça lundi en dévoilant le salaire de Gary Bettman et de quelques autres dirigeants de la ligue.

En 2004-05, pendant le premier lock-out, Bettman avait gagné 3,7 millions. Depuis, son salaire s’est grandement amélioré. En 2009, il avait fait 7,1 millions. Pendant la saison 2011-12, il a gagné 8,3 millions. Pendant la saison 2012-13, qui n’a été longue que de 48 matchs à cause d’un autre lock-out, le commissaire de la ligue a gagné 8,8 millions.

À cause de la courte saison, seulement 6 joueurs ont fait plus que Bettman pendant cette campagne. Ces joueurs sont Shea Weber, Ryan Suter, Tyler Myers, Brad Richards, Zach Parise et Vincent Lecavalier. C’est tous le cas à cause de leurs bonus de signature qui ont été versés même s’il y avait un lock-out.

Bettman n’est pas le seul millionnaire parmi les dirigeants de la ligue. Le numéro 2, Bill Daly, a gagné 2,98 millions en 2012-13 alors que John Collins, le président des opérations, s’est mérité 2,33 millions.

Ce sont des gros salaires, mais il faut se rappeler que la ligue est en évolution constante au niveau financier et que Bettman a permis aux propriétaires présents de s’en mettre plein les poches. Donc, pour eux, c’est un faible prix à payer pour continuer à augmenter les milliards de revenus qu’ils empochent.

Via Puck Daddy


Gary Bettman « On n’est pas en mode expansion »

Bettman

En début de soirée mercredi, Gary Bettman a parlé aux journalistes présents pour couvrir la finale de la Coupe Stanley. Il a discuté de plusieurs sujets, en passant des commotions cérébrales aux matchs extérieurs tout en jetant une douche froide sur les fans de la ville de Québec.

Lorsqu’on lui a parlé des marchés de Seattle et Québec qui aimeraient accueillir une équipe, le commissaire de la ligue a indiqué qu’ils n’étaient pas en mode expansion. Il a ajouté que Seattle était le marché où il y avait le plus d’investisseurs intéressés, mais comme ils n’ont pas d’aréna, c’est difficile de penser à une équipe de la LNH à court terme.

Lorsqu’il a parlé de Québec, Bettman a dit qu’une nouvelle équipe dans la ville de Labeaume ferait en sorte que la ligue aurait une autre équipe dans l’Est et il ne sait pas encore comment la ligue négocierait avec ça. Il n’a jamais dit que c’était impossible, mais en l’écoutant parler, on peut dire sans se tromper qu’il n’a pas l’air de travailler là-dessus à court terme, du moins pas publiquement.

Les fans de Québec peuvent se consoler en disant que la ligue n’aime habituellement pas régler ce genre de dossier en public. On peut donc espérer que Bettman cache ses cartes, mais ça ne regarde pas bien pour l’instant.

Photo via Craig Custance


Le 1er match de la finale de l’Est se jouera samedi à 13 h selon Gary Bettman

gary-bettman-texting

Mercredi matin, Gary Bettman a téléphoné une station de radio de New York pour parler de la 3e ronde. Lorsqu’on lui a demandé quand allait commencer la série de 3e ronde entre les Rangers et le gagnant de la série entre le Canadien et les Bruins, il a répondu que ça allait être samedi à 13 h.

Bettman a ajouté que ce n’est pas coulé dans le béton, mais si le commissaire en parle à la radio, on peut dire que ce n’est pas loin d’être confirmé. Il faut se rappeler que si le Canadien bat les Bruins, ce sera Montréal qui aura l’avantage de la patinoire en 3e ronde. C’est donc dire que le match de samedi aurait lieu au Centre Bell.

Si jamais c’est le cas, ce serait plate pour nous puisqu’un match le samedi n’est vraiment pas le même quand il est en après-midi, mais il faut se rappeler qu’en séries cette année, Bettman veut surtout faire plaisir à NBC et non à CBC. Pour le réseau américain, c’est pas mal plus payant d’avoir le match en après-midi puisqu’il peut le diffuser sur son antenne principale au lieu de le reléguer à NBCSN.


Les Stars ont vendu 1000 billets de saison en avril


Les Stars de Dallas sont une belle histoire dont on n’entend pas suffisamment parler cette saison. Avec un nouveau look et un nouveau régime avec l’arrivée de Jim Nill et Lindy Ruff, l’équipe est devenue une des plus agréables à voir jouer cette saison en plus de se qualifier en séries pour la première fois depuis 2008.

Les admirateurs ont remarqué la transformation. Depuis 2010, les Stars ont été dans les 10 pires équipes en ce qui concerne le nombre de partisans à leurs matchs à domicile chaque saison. Toutefois, on a des signes que ça pourrait changer dès l’an prochain.

Gary Bettman, qui était de passage à Dallas hier soir pour le 3e match de la série entre les Stars et les Ducks, a complimenté l’effort du nouveau propriétaire des Stars, Tom Galiardi, aux journalistes présents. Il a mentionné que Galiardi a complètement changé la franchise qui était en faillite il n’y a pas si longtemps et que la réponse des partisans est encourageante pour la ligue.

Bettman en a profité pour dire que l’équipe a vendu 1000 billets de saison depuis le début du mois d’avril en plus de souligner que le match auquel il assistait était à guichet fermé, ce qui n’arrive pas souvent à Dallas.

Tant mieux pour les Stars, ils ont une équipe incroyable à voir aller et si ça peut relancer un marché énorme pour la ligue, tout le monde est gagnant. Le potentiel est là avec les Stars puisqu’ils évoluent dans un des plus gros marchés en Amérique du Nord et si le monde commence à retourner à l’aréna, c’est la ligue au complet qui va être gagnante.

Via Dallas News


Gary Bettman avait des emails importants à répondre pendant le match Blues vs Blackhawks

gary-bettman-texting
BledfGaCQAEcbQq

Gros match entre les Blues et les Hawks. C’est 3-3. La 3e prolongation va débuter sous peu. Pour un gars comme Gary Bettman qui voit tellement de matchs, on peut le comprendre de préférer checker ses courriels (ou ses matchs Tinder) que l’action sur la glace. Évidemment, si la caméra a montré Gary Bettman dans les estrades ça veut dire qu’il y avait un arrêt de jeu. Reste que tous prétextes sont bons pour se moquer du commissaire. On espère juste qu’il ne textait pas le gars à côté de lui.

*Via @DrHabs & @GoldAndOrSmith


Le format des séries n’est pas exactement comme tu le penses


On est présentement en pleine course des séries dans la LNH. On le sait, le format a changé cette saison alors qu’on a passé d’un format à 2 conférences à un avec 4 divisions. Comme on en est à la première saison de ce système, ce n’est pas tout le monde qui comprend exactement comment ça fonctionne.

Tout d’abord, les 3 premières équipes de chaque division se qualifient pour les séries, ce qui laisse 4 places (2 par conférence) pour des quatrièmes as. Jusque-là, ce sont des concepts que les amateurs de hockey ont compris en général.

Toutefois, c’est au niveau du 4e as que ça se gâte. Comme le système a été implanté pour favoriser les équipes jouant contre des rivaux de division en séries, on a tendance à croire que si on y retrouve une équipe de l’Atlantique et une autre de la Métropolitaine par exemple, les deux joueront contre la première position de leur division.

Ce n’est pas le cas. En 1re ronde, les 2es jouent contre les 3es de leur division et les 1ers affrontent une équipe qualifiée via le 4e as. Toutefois, le 1er de la division n’affronte pas l’équipe de sa division automatiquement. Le meneur de division qui a le plus de points affrontera le 4e as qui en a le moins.

La meilleure façon de comprendre est avec un exemple. Regardons donc le classement de la conférence de l’Est de ce matin.

classement

On croirait que les Bruins affronteraient les Leafs en 1re ronde alors que les Penguins feraient face aux Blue Jackets. Toutefois, ce n’est pas le cas. Comme les Bruins ont plus de points, ils affronteraient les Blue Jackets et les Leafs iraient jouer leurs séries dans la Métropolitaine.

Si jamais les Leafs venaient à battre les Penguins, ils affronteraient le gagnant de la série entre les Flyers et les Rangers. C’est donc dire qu’une équipe de l’Atlantique pourrait « gagner » la division Métropolitaine et vice versa.

C’est difficile de comprendre la LNH qui voulait prioriser les affrontements intradivision en séries, mais qui ne le fait pas complètement en s’assurant que la moitié des séries de 1re ronde soit intradivision, mais en laissant le reste au hasard. J’aimais le fait de permettre à une division d’envoyer 5 équipes en séries, mais quand c’est 4-4, les équipes devraient rester dans leur division pour les 2 premières rondes. Comme c’est là, on aura des équipes jouant hors de leur division beaucoup trop souvent alors que c’est tout le contraire de ce qu’on voulait.


Le plafond salarial montera moins que prévu


Avec la date limite des transactions qui nous a offert de l’action toute la journée hier, une nouvelle est passée en dessous du radar. Le DG des Kings, Dean Lombardi, a déclaré que le plafond salarial sera moins haut que prévu l’an prochain.

Il y a quelques mois, Lombardi s’était fait dire que le plafond salarial serait autour de 71 millions l’an prochain, mais avec la chute du $ canadien, il a appris récemment que le plafond pourrait frôler les 68 millions. Ces 3 millions font une grosse différence puisque c’est à peu près le prix d’un joueur de 2e ou 3e trio.

C’est une nouvelle qui n’est pas si surprenante. Une bonne partie des revenus de la ligue viennent du Canada et sont donc en $ canadiens. Quand celui-ci connait une chute par rapport au $ américain, ça parait dans les livres d’une ligue dont tous les coûts sont en $ américains. En regardant le graphique du $ canadien depuis novembre, moment où on avait évalué le plafond à 71 millions, on se rend compte que l’ajustement était inévitable.

$CAN

Une baisse de 5 cents en 4 mois va définitivement faire mal à la ligue et ce sont les DG et les joueurs qui vont payer le prix l’an prochain alors qu’ils auront moins d’argent dans leur portefeuille.

On pense notamment à Marc Bergevin qui devra signer ou remplacer Markov, Subban, Gionta, Eller, Weise et White avec 3 millions de moins que prévu.


Photo du jour // Brandon Prust devient reporter d’un jour et la blonde de Derek Jeter sera dans la prochaine édition du SI Swimsuit issue.

Ne manquez pas Brandon Prust ce soir à 19h à l’émission District V sur la chaine V télé, alors qu’il devient reporter d’un jour au Salon de l’Auto de Montréal!

Screenshot - 30_01_2014 , 2_43_06 PM
*

Les premières photos des installations olympiques de Sotchi commencent à se faire de plus en plus fréquentes.

BfOD4vqIgAA54Yt
*
BfN-XviIYAA0oQ8
*
BfORuZ9CIAA0l3e
*

Josh Gorges s’est associé à Bell pour la levée de fond  » Cause pour la cause   »

BfHugZQIIAAuZmc
*

Durant la partie de hockey extérieure qui a été disputée au Dodgers Stadium de Los Angeles la semaine dernière, le groupe Kiss a fait un court spectacle d’avant-match. Les membres du groupe en ont profité pour prendre une photo avec Gary Bettman.

465762825
*

Hannah Davis, la chick de Derek Jeter des Yankees de New York, sera dans le prochain Sports Illustrated Swimsuit issue.

Screenshot - 30_01_2014 , 2_55_14 PM

*

hannah-davis-17

Gary Bettman trouve que le débat sur les bagarres obtient trop d’attention

gary-bettman-commissaire-ligue-nationale

Lundi, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, s’est adressé aux médias à propos de quelques sujets qui font parler dans sa ligue. Bien évidemment, un de ces sujets est le débat sur les bagarres qui nous a été amené par les incidents Parros et Emery-Holtby.

Bettman a concédé que ces événements avaient soulevé le débat et que ce sera discuté parmi les dirigeants de la ligue lors des prochaines rencontres. Toutefois, il ne faut pas s’attendre à des changements immédiats alors que le commissaire a comparé les combats à un thermostat qui permet de refroidir les ardeurs des gars lorsque la tension est trop forte.

De plus, Bettman a mentionné que des incidents comme ceux qui ont relancé le débat ont tendance à faire jaser et à disproportionner l’importance du débat en question. Il n’a pas fermé la porte à un changement de règlements de ce côté, mais il ne semblait pas considérer ce dossier comme quelque chose de prioritaire. Bref, c’est possible de voir des changements de ce côté, mais ne retenez pas votre souffle en attendant.

Le commissaire a également parlé d’une possible expansion de la ligue en disant que rien n’était prévu de ce côté, mas que plusieurs villes avaient laissé savoir qu’elles seraient intéressées si jamais il y avait une expansion.

En ce qui concerne l’Europe, Bettman a confirmé que la saison de la LNH n’allait pas commencer en Europe l’an prochain. Du même coup, il a confirmé les démarches pour faire revivre la Coupe du Monde de hockey.

Via TSN