Dustin Byfuglien signe un contrat de 5 ans – 38 M$ avec les Jets

Tout au long de la fin de semaine, on a entendu parlé des rapprochements entre les Jets et Dustin Byfuglien à propos d'une prolongation de contrat et ça a porté fruit. Les Jets ont annoncé la signature du défenseur à un contrat de 5 ans. Son salaire annuel sera de 7,6 M$, ce qui veut dire que le contrat est d'une valeur de 38 M$.

Ça peut sembler élevé, mais Byfuglien cherchait un contrat à encore plus long terme et c'était le gros problème des Jets. En lui donnant plus d'argent pendant moins longtemps, ils évitent le long contrat qu'ils ne voulaient pas donner tout en s'assurant de ne pas perdre un joueur crucial pour leur formation.

Il gagnera 8 M$ lors des 4 premières saisons avant de descendre à 6 M$ pour la dernière année du contrat. Ça lui donne le 3e plus gros impact salarial chez les défenseurs de la LNH derrière Shea Weber et P.K. Subban. L'entente comprend une clause de non-mouvement pour les deux premières saisons et lors des 3 autres années, Byfuglien aura le droit de soumettre une liste d'équipes.

Bien évidemment, un contrat du genre le sort des rumeurs de transaction, qui se concentreront dorénavant sur l'autre agent libre sans restriction important à Winnipeg; Andrew Ladd. Même si ça semble peu probable, les Jets semblent encore ouverts à la possibilité de signer les 2 joueurs, donc ils vont sûrement tenter de conclure quelque chose de ce côté avant de le rendre disponible sur le marché des échanges.

L'offre sur la table serait de 6 ans - 36 M$ et il y aurait un écart à combler de 750 000$ au niveau du salaire annuel, ce qui nous laisse croire que ce n'est pas impossible. Par contre, il y a certainement un budget à respecter à Winnipeg à cause de la grandeur du marché, de l'absence de séries et de la chute du $ canadien.

Si Ladd reste, ce n'est pas un bon signe pour Jacob Trouba, qui pourrait être impliqué dans un échange ramenant Hamonic à Winnipeg parce que le défenseur coûterait moins cher et que son souhait serait exaucé en revenant à la maison. Si les Jets décident d'échanger leur capitaine, ils pourraient alors bâtir à partir de la ligne bleue en donnant des gros contrats à Byfuglien et Trouba.

Stats de Byfuglien

Byfuglien HERO


Les Jets seraient prêts à offrir le contrat à long terme que Dustin Byfuglien demandait

Le nom de Dustin Byfguglien alimente les rumeurs depuis un bon moment cette saison. C'est normal parce que plus tôt cette semaine, Pierre Lebrun a estimé qu'il serait le joueur de location le plus en demande s'il devenait disponible. Pour empêcher ça, les Jets doivent le signer à un contrat, mais comme il pourrait recevoir une offre de 7 ans d'une valeur de 45-50 M$ sur le marché, ils ne peuvent pas lui faire une petite offre même s'ils préféreraient lui donner une entente de 3 saisons.

À cause de cette situation, les Kings ont déjà démontré leur intérêt et il a été lié aux Capitals de Washington dans les rumeurs de transaction.

Byfuglien demanderait un contrat de 8 ans - 55 M$ (comme c'est une négociation, c'est bon de noter qu'il accepterait probablement une plus petite offre). Samedi soir, Elliotte Friedman a mentionné qu'il y avait pas mal de dialogue entre les deux côtés dans le but de conclure une entente.

La relance soudaine de ces discussions peut être attribuée au désir des Jets de signer le défenseur à long terme. Selon Nick Kypreos, l'équipe est maintenant prête à lui offrir le contrat de plusieurs saisons qu'ils ne voulaient pas lui soumettre cet été. L'informateur de Rogers a ajouté qu'il n'y aucune raison pour laquelle ce contrat ne devrait pas se réglé dorénavant (ce qui est intéressant puisqu'au moment d'écrire ces lignes, tu peux doubler ta mise sur Mise-O-Jeu si tu dis que Byfuglien ne sera pas échangé avant la date limite).

Normalement, ce progrès ne serait pas une bonne nouvelle pour Andrew Ladd, qui est l'autre agent libre de renom à Winnipeg, mais selon Elliotte Friedman, ce n'est pas nécessairement le cas même si les négociations sont pas mal plus tranquilles de ce côté présentement.

Friedman a expliqué que si les deux côtés étaient prêts à revenir à la table pour négocier un peu, il pourrait y avoir une entente conclue de ce côté également. Ça suit ce que Dreger mentionnait plus tôt cette semaine alors que les Jets n'auraient pas abandonné l'idée de signer les deux joueurs. Dreger avait aussi mentionné que l'offre sur la table était de 6 ans - 36 M$ et que le problème serait la valeur monétaire, donc on parle probablement d'une différence de quelques millions.

Si le dossier de Byfuglien se règle rapidement, la direction de Winnipeg pourrait avoir assez de temps pour signer leur capitaine également. Si c'était le cas, ça voudrait probablement dire la fin de Jacob Trouba à Winnipeg parce qu'il veut aussi un contrat massif et que l'organisation doit suivre un budget strict (particulièrement avec la chute du $ canadien et leur absence du tournoi printanier). Dans ce cas-là, un échange à Brooklyn en retour de Travis Hamonic serait très logique. Ceci étant dit, plusieurs dominos doivent tomber avant qu'on en arrive là.


Les Kings ont déjà indiqué aux Jets que Dustin Byfuglien les intéressait

On est à moins de 4 semaines de la date limite des échanges, ce qui veut dire que les machines à rumeurs sont prêtes à rouler à pleine vitesse. Par contre, c'est plutôt tranquille pour le moment et on peut trouver la raison qui explique ce marché silencieux au Manitoba.

Présentement, les Jets de Winnipeg retiennent le marché des échanges puisqu'ils doivent prendre des décisions par rapport à leurs deux gros agents libres sans restriction; Andrew Ladd et Dustin Byfuglien. Ils ne peuvent pas se permettre de les perdre pour rien, donc ils doivent voir s'ils peuvent les signer à un nouveau contrat et combien ça leur coûterait avant la fin du mois.

Lorsqu'ils auront choisi, le marché des transactions s'éclairera puisque ces gars-là pourraient être des joueurs majeurs sur le marché de location. Lors d'une intervention dans une station de radio d'Edmonton, Lebrun a même dit que Dustin Byfuglien pourrait être le joueur le plus en demande de ce côté si les Jets ne parvenaient pas à le signer.

Lors de cet entretien, Lebrun a ajouté que les Kings ont déjà contacté les Jets à ce propos. Plus tôt dans la journée, il avait écrit que Los Angeles pourrait être le fit parfait pour Byfuglien puisqu'ils n'ont toujours pas remplacé Voynov et qu'ils ont besoin d'un défenseur de top 4. En plus, les Kings ont commencé l'année en tant qu'équipe la plus pesante de la ligue, donc l'ajout d'un poids lourd ne ferait qu'améliorer cet aspect de leur alignement.

Les Kings auraient besoin de libérer un peu d'espace sous le plafond salarial pour compléter cette transaction (selon General Fanager, Los Angeles aura 2,815 M$ de libre à la date limite tandis que Byfuglien a un impact de 5,2 M$).

L'autre problème des Kings est leur manque de choix au repêchage en 2016. Ils n'ont que 3 choix de disponible et leur meilleur viendra en 2e ronde. Lebrun croit tout de même que la direction de Los Angeles serait en mesure de bâtir un retour intéressant avec quelques jeunes joueurs pour compenser cette faiblesse au niveau du repêchage.

Ceci étant dit, Los Angeles risque d'avoir beaucoup de compétition si Big Buff devient disponible. Lebrun a notamment nommé Dallas avant de dire que la moitié des équipes dans la course aux séries appelleraient sûrement les Jets s'il devenait disponible.

C'est probablement pour ça que les Kings ont pris de l'avance sur tout le monde en démontrant de l'intérêt avant que les Jets l'aient placé sur le marché. Ils veulent se démarquer et ils seront certainement l'une des équipes que Kevin Cheveldayoff utilisera pour faire monter les enchères. Le joueur pourrait leur coûter plus cher à cause de cette stratégie, mais s'ils le veulent vraiment, ça pourrait valoir la peine.

Stats de Byfuglien

big buff


Via Today's Slapshot


Dustin Byfuglien pourrait être une cible des Capitals

Les Capitals sont définitivement les favoris dans l'Est cette saison et selon Elliotte Friedman, qui a abordé le sujet lors de son intervention dans la station de radio de Sportsnet à Calgary lundi matin, ils veulent encore ajouter des pièces à leur formation.

Friedman a noté que les Caps étaient à la recherche d'un centre plus tôt cette saison, mais après l'ajout de Mike Richards, il ne sait pas si ce besoin se fait encore sentir auprès de la direction de Washington. L'informateur est aussi revenu sur son information d'il y a quelques semaines qui indiquait que les Caps pourraient tenter leur chance avec Dustin Byfuglien.

Il croit que c'est encore possible, mais que pour des raisons financières, ça dépendra du statut de Brooks Orpik, qui n'a pas joué depuis le 10 novembre à cause d'une blessure au bas du corps. Friedman a également mentionné que le statut de Byfuglien avec les Jets influencera cette situation, ce qui est assez évident.

Les Jets espèrent encore le signer, mais plusieurs dirigeants de la LNH estiment que l'organisation de Winnipeg aurait plus de chances de signer Andrew Ladd que celui qui est revenu au jeu après sa blessure la semaine dernière. Byfuglien devrait donc devenir disponible dans le coin de la date limite et si l'on se fie à Friedman, les Caps seront dans la course pour ses services s'ils trouvent une façon de faire fonctionner le tout sous le plafond salarial.

Stats de Byfuglien

Byfuglien HERO


Dustin Byfuglien a quitté le match des Jets en 3e période

Byfuglien

Au cours des prochaines semaines, Dustin Byfuglien sera l'un des joueurs qui fera le plus jaser sur le marché des échanges. Tout comme Andrew Ladd, il sera agent libre sans restriction à la fin de la saison et les Jets ne peuvent pas vraiment se permettre de perdre les deux pour rien.

La direction des Jets devra donc prendre des décisions assez difficiles et la spéculation dans la LNH indique que Winnipeg a plus de chances de signer Ladd que Byfuglien même si les deux dossiers avancent lentement. Les Jets n'ont pas perdu espoir de signer le défenseur, mais très peu de dirigeants croient qu'ils ont des chances de réussir. Ça prendrait au moins un contrat de 5 ans avec un salaire annuel autour de 7 M$ pour le garder à Winnipeg.

Bref, il sera sûrement échangé avant la date limite même si les Jets ne lui ont pas encore demandé la liste d'équipes qui vient avec sa clause de non-échange. Le problème avec tout ça, c'est que s'il est blessé, il ne pourra pas être échangé.

Jeudi soir contre les Preds, Byfuglien n'a pas été en mesure de terminer la rencontre. Il a quitté peu après le 4e but des siens à cause d'une vilaine chute sur son épaule. Byfuglien n'est pas revenu dans la rencontre par la suite et son statut est inconnu même s'il fera le voyage avec l'équipe au Minnesota pour le match des Jets vendredi soir.

Ce sera un dossier à suivre au cours des prochains jours à cause de l'impact sur le marché des transactions, mais aussi sur les Jets de Winnipeg. Il a marqué 2 buts jeudi soir et après son départ, les Prédateurs ont comblé un écart de 4-1 pour forcer la prolongation. Heureusement pour Winnipeg, Blake Wheeler a marqué le but gagnant en temps supplémentaire.


3 échanges sur lesquels je suis prêt à parier

Eric Staal

Le gambling et les rumeurs de transaction sont 2 de mes sujets préférés sur le blogue, donc quand Mise-O-Jeu sort des cotes par rapport aux joueurs qui pourraient être échangés avant la date limite des transactions, je n'ai pas le choix de parler de mes options préférées dans le groupe. J'en ai sorti 3 parce que ça prend juste 1 gagnant pour rentrer dans mon argent (même si je compte bien faire du profit).

Avant de commencer, c'est bon de préciser que je vais utiliser les cotes de Mise-O-Jeu+ parce qu'elles sont plus payantes et qu'elles sont disponibles sur le site web et l'application mobile.

Byfuglien

Avec les demandes salariales incroyables de Ladd, Byfuglien et Trouba, les Jets vont devoir prendre une décision entre l'attaquant et le défenseur au niveau de leurs agents libres sans restriction. Comme ils ne veulent pas donner plus de 3 ans au gars qui en demande 8 et que ça avance bien du côté de Ladd, j'ai l'impression qu'ils vont choisir le capitaine. Jusqu'à maintenant, c'est ce que les infos dans ce dossier indiquent.

Pourquoi est-ce que je pense que Kevin Cheveldayoff, qui est habituellement assez tranquille au niveau des échanges, va échanger Byfuglien à la date limite? Les Jets sont clairement la 6e meilleure équipe dans la division Centrale et ils sont déjà à 6 points des séries. Ils vont définitivement être à l'extérieur des séries à la fin du mois de février et dans cette situation, ils ne peuvent pas se permettre de prendre la chance de perdre Byfuglien pour rien. En plus, s'il est disponible, les Jets vont recevoir des offres ridicules qui vont convaincre Cheveldayoff.

Staal

Si Elliotte Friedman prédit qu'un gars va être échangé, je suis prêt à mettre mon argent là-dessus. Son salaire est ridicule (9,5 M$) et les Canes ont la pire foule moyenne de la LNH, donc s'il peuvent sauver un peu d'argent en le vendant à la date limite des échanges, ce serait logique de le faire.

C'est vrai que Staal a une clause de non-échange et qu'il est probablement bien en Caroline, où il a passé la totalité de sa carrière et où il a de la famille, mais avec l'équipe en reconstruction, c'est probablement sa meilleure chance de gagner une autre Coupe Stanley. En plus, il sera un joueur de location, donc rien ne l'empêche de retourner en Caroline cet été...

Échanger Staal permettrait certainement aux Canes d'accélérer leur reconstruction. Même s'il a vraiment ralenti, Staal est encore un gros centre qui a des capacités offensives et il y aura certainement une bonne enchère pour ses services s'il donne une bonne liste aux Canes.

Tinordi

On le sait, Marc Bergevin adore transiger dans le coin de la date limite. Tinordi ne sera pas son gros échange, mais il aura besoin de choix au repêchage pour compléter ses autres transactions et il pourrait en obtenir un en se défaisant de Tinordi.

Le DG aime avoir de la profondeur à la défense, mais Tinordi ne joue pas et honnêtement, Mark Barberio pourrait prendre sa place dans l'organigramme sans problème. En plus, toutes les équipes de la LNH se cherchent un défenseur, donc c'est certain qu'un DG qui aura besoin d'un plan F prendra une chance sur l'ancien choix de 1er tour.

Les joueurs que j'évite

Il y a 10 autres joueurs qui ont des cotes sur Mise-O-Jeu, mais je ne suis pas encore assez certain de leur transaction pour investir de l'argent sur eux. Le joueur le plus ridicule est Sidney Crosby (6,5) et on pourrait dire la même chose de Zach Fucale (6,5). Je sais que JT mettrait un peu d'argent sur Galchenyuk (6,5) et Beaulieu (5), mais je pense que le message a été envoyé avec Thomas. Bergevin serait le meilleur DG de la ligue s'il réussissait à échanger le contrat d'Emelin (4,8), donc je ne suis pas prêt à mettre mon argent là-dessus non plus.

Les 5 autres joueurs disponibles sont un peu plus intrigants (Jagr (4,8), Eberle (4,25), Duchene (5,25), Johansen (5,25) et Stamkos (5,25)), mais je vais attendre d'avoir un peu plus d'infos de la part des informateurs. Johansen est vraiment tentant, mais je pense qu'un gars de son talent est plus probablement échangé au repêchage qu'à la date limite des transactions. Je pourrais toutefois changer d'avis assez rapidement et si c'est le cas, je te ferai signe sur Twitter.

Si une de ces cotes est intéressante à tes yeux, tu peux aller en profiter sur le site de Mise-O-Jeu.


Les Jets feraient face à des demandes de plus de 150 M$ de la part de leurs 3 gros agents libres

Les Jets de Winnipeg mènent présentement la LNH avec plus de 12 M$ d'espace sous le plafond salarial. Par contre, ça devrait changer l'an prochain puisque leur capitaine, Andrew Ladd, et Dustin Byfuglien seront agents libres sans restriction le 1er juillet.

C'est probablement pour cette raison que Jacob Trouba et les Jets ont décidé de repousser les négociations par rapport à son prochain contrat à la fin de la saison alors qu'on n'a pas entendu de rumeurs sur les prochaines ententes de Scheifele, Lowry et Hutchinson même si, comme Trouba, ils seront joueurs autonomes avec compensation à la fin de la saison.

Comme les dossiers de Ladd et de Byfuglien semblent tout retenir à Winnipeg, on aurait pensé qu'ils se seraient réglés rapidement et avant la décision du camp de Trouba, on aurait cru la même chose dans son cas. Ça ne s'est pas passé comme ça et si l'on se fie aux infos de Tim Campbell, du Winnipeg Free Press, les demandes salariales des trois joueurs expliqueraient cette lente évolution.

Les demandes contractuelles des 3 gars seraient de plus de 150 M$ au total. Trouba demanderait le plus gros contrat (56 M$ pour 8 saisons) tout juste devant Dustin Byfuglien (55 M$ sur 8 ans) et Andrew Ladd (41 M$ pour 6 ans).

Le cas de Byfuglien est probablement le plus intéressant puisque selon Campbell, il y a eu peu de dialogue de ce côté jusqu'à récemment malgré le fait que la demande du défenseur suit pas mal ce qui est avancé dans les rumeurs depuis quelques semaines. Toutefois, Elliotte Friedman a dit que l'organisation préférerait lui donner 3 ans.

Même si ça peut se négocier, c'est un gros écart entre les deux côtés... En plus, si les Jets veulent combler l'écart de 5 ans qui les sépare de Dustin Byfuglien, ils doivent parler à son camp plus souvent que rarement. Campbell a aussi noté que les négociations avec Ladd ont ralenti. (C'est bon de noter qu'Elliotte Friedman a indiqué le contraire en ce qui concerne Ladd, ajoutant toutefois qu'il n'y a rien d'imminent.)

Ce serait sûrement difficile de garder 3 gars avec un impact de plus de 6,8 M$ sur le plafond salarial (ce qu'ils demanderaient tous présentement), donc la direction des Jets devra prendre des décisions assez difficiles. Avant de décider, ils vont sûrement continuer de voir jusqu'à quel point ils peuvent négocier avec Ladd et Byfuglien.

S'ils décident d'abandonner et d'en libérer un ou deux à la date limite des transactions, ils pourraient se retrouver avec deux joueurs très populaires qui pourraient leur permettre d'améliorer leur banque d'espoirs, déjà considérée comme l'une des meilleures de la ligue, tout en stimulant un marché qui est mort depuis le début de la saison.

Le cas Trouba devrait aussi être intéressant cet été puisque cette demande est assez grosse pour l'instant. Les Jets auront aussi une décision importante à prendre dans ce dossier puisque s'ils y vont avec un contrat de transition pour limiter son impact salarial dans le futur rapproché, Trouba pourrait imiter Subban en se méritant un plus gros contrat avec deux autres saisons solides.


Les Jets auraient offert Dustin Byfuglien aux Islanders

Byfuglien

À cause du dossier de Travis Hamonic, les discussions entre les Jets et les Islanders sont épiées de très près. L'informateur de Rogers, Elliotte Friedman, en a parlé lors de son intervention dans la station de radio de Sportsnet à Calgary lundi matin et à l'écouter parler, les Jets seraient la destination la plus probable pour Hamonic.

Par contre, si cette transaction se concluait, elle n'impliquerait pas Dustin Byfuglien. Friedman pense qu'il a été offert aux Islanders, mais que ces derniers ont dit non. Cette réponse (et cette offre) est dû au fait que le contrat de Byfuglien vient à échéance à la fin de la saison.

Selon Friedman, les Jets aimeraient garder Byfuglien, mais ils préféreraient une entente de 3 ans. Comme c'est le dernier gros contrat du défenseur, il ne voudra pas signer une entente aussi courte alors qu'il pourrait obtenir bien mieux sur le marché.

Ça place les Jets dans une situation particulière puisqu'ils sont dans la course aux séries alors qu'ils semblent être sur le point de perdre Byfuglien pour rien à la fin de la saison. C'est donc logique de leur part de l'offrir à une équipe qui pourrait leur donner un bon défenseur signé avantageusement à long terme et qui veut évoluer à Winnipeg.

Malgré ce refus des Islanders (qui ne veulent pas gaspiller Hamonic sur un joueur de location), Friedman croit que Winnipeg est l'équipe où le match est le meilleur pour cette transaction. Il a ajouté que ça dépendra des demandes salariales de Jacob Trouba. Le défenseur de 21 ans est un futur numéro 1 dans la ligue, mais les Jets ont un budget limité et s'il veut sauter le contrat de transition, il pourrait coûter cher.

C'est aussi cette situation financière qui fait en sorte que Friedman ne croit pas que Tyler Myers sera impliqué dans cette transaction si elle a lieu. Son contrat le payait énormément dans les premières années, mais il a un salaire annuel moyen de moins de 4 M$ lors des 4 dernières saisons de l'entente, ce qui est attirant pour les Jets.

Via Today's Slapshot


Blake Wheeler a quitté la pratique des Jets après avoir reçu un lancer de Byfuglien au visage

CURcLn4UEAIKWCB

Blake Wheeler connait un début de saison extraordinaire pour les Jets de Winnipeg. Il a plus d'un point par match (21 points en 20 rencontres) et il est le 6e meilleur pointeur de la LNH avec 8 buts et 13 passes. C'est cette performance qui a amplifié la peur des fans des Jets après l'accident survenu à la pratique vendredi.

Selon les journalistes sur place, l'attaquant a quitté la pratique en douleur après avoir reçu un lancer de Dustin Byfuglien sur le côté de la tête. Paul Maurice a dit que l'équipe le surveillera de près pour des symptômes de commotion cérébrale, mais qu'il était cohérent après l'incident.

Les Jets viennent de mettre fin à une séquence de 6 défaites consécutives qui les a placé à l'extérieur d'une place en séries. Ils sont à 3 points des Hawks, qui occupent la dernière place donnant accès au tournoi printanier. Winnipeg ne peut donc pas se permettre de perdre Wheeler pour une bonne période de temps et ils espèrent certainement que leur attaquant vedette s'en tirera avec plus de peur que de mal.

Photo via Shawn Churchill


Dustin Byfuglien recevrait une offre de 7 ans d’une valeur de 45-50 M$ s’il devenait agent libre

Byfuglien

Anze Kopitar et Steven Stamkos sont les deux têtes d'affiche de la prochaine cuvée d'agents libres. Par contre, ils ne sont pas les seuls joueurs d'impact qui pourraient devenir libres comme l'air en juillet prochain alors que les Jets risquent de perdre 2 joueurs du genre cet été.

Présentement, les Jets sont ceux avec le plus d'espace sous le plafond salarial dans la LNH (12,3 M$), ce qui est normal pour une équipe de petit marché, mais ça va changer au cours des prochaines années puisque Dustin Byfuglien et Andrew Ladd seront agents libres sans restriction à la fin de la saison tandis que Jacob Trouba, Mark Scheifele, Adam Lowry et Michael Hutchinson seront joueurs autonomes avec compensation au même moment. C'est une partie importante du noyau de l'équipe et ça risque de donner quelques maux de tête à Kevin Cheveldayoff.

Bob McKenzie a parlé de cette situation lors de son intervention dans la station de radio de TSN à Toronto mardi soir. Selon lui, il y a eu plus de progrès dans les négociations avec Ladd que dans celles avec Byfuglien. L'informateur a toutefois précisé qu'une signature de Byfuglien à Winnipeg n'était pas impossible puisqu'il aime son équipe.

Par contre, McKenzie ne croit pas qu'il serait prêt à accepter un gros rabais pour rester à Winnipeg et en appelant une couple de dirigeants autour de la ligue, il s'est rendu compte que Big Buff pourrait obtenir un gros contrat s'il devenait agent libre.

Le défenseur de 30 ans a un impact de 5,2 M$ sur le plafond salarial cette saison, mais il gagne un salaire de 6 M$. McKenzie a dit qu'il pourrait s'attendre à une bonne hausse puisqu'en faisant le tour de la ligue, il s'est rendu compte que Byfuglien pourrait recevoir une offre de 7 ans malgré son âge et que son salaire annuel pourrait facilement tourner autour de 6,5 ou 7 M$, si ce n'est pas plus.

L'informateur de TSN a aussi ouvert la porte à une possible transaction de Byfuglien pendant la saison puisqu'il a commencé son point en disant que ce dossier allait être influencé par la position des Jets au classement parce que les équipes de petit marché laissent rarement des joueurs vedettes partir pour rien. Il a toutefois tempéré son point en disant que le gain financier potentiel d'un 2e parcours consécutif en séries pourrait suffisamment attirer la direction de Winnipeg pour le garder jusqu'à la fin de la saison.

Stats de Byfuglien

Byfuglien