Suivez 25stanley sur Facebook!

Guy Boucher restera en Suisse cette saison

Guy Boucher

Guy Boucher ne reviendra pas coacher en Amérique du Nord cette saison. Selon Bob McKenzie, la clause de sortie de son contrat en Suisse se terminait hier, ce qui veut dire qu’il est trop tard pour accepter un poste dans la LNH. Il coachera donc le CP Berne, qui est un des plus gros clubs de la ligue suisse, à nouveau cette saison.

Boucher était l’un des finalistes au New Jersey. Des rumeurs l’envoyaient également derrière le banc de Toronto comme assistant à Mike Babcock alors qu’il n’était qu’à quelques heures de devenir l’entraîneur-chef des Leafs, mais Boucher ne semble pas vouloir accepter un poste d’adjoint.

À moins d’une mauvaise saison en Suisse, Boucher semble avoir de bonnes chances de redevenir un entraîneur-chef dans la LNH. Malgré un grand nombre de gros noms sur le marché, il a attiré beaucoup d’attention de la part d’équipes en besoin et ça ne devrait pas changer l’été prochain lorsqu’il n’y aura pas des gars comme Babcock, McLellan ou DeBoer dans son chemin.


Peter DeBoer sera le prochain coach des Sharks

Selon Pierre Lebrun, les Sharks de San Jose ont fait leur choix et leur nouvel entraîneur sera Peter DeBoer. C’est donc dire que le coach n’aura attendu que quelques mois avant de se retrouver un nouvel emploi après avoir été renvoyé par les Devils du New Jersey cet hiver. Il s’était passé la même chose après son renvoi par les Panthers en 2011, donc c’est un coach très en demande.

En carrière, DeBoer a gagné une Coupe Memorial en 2003 et il a amené les Devils à une finale de la Coupe Stanley en 2012. En 7 saisons dans la LNH, son équipe ne s’est toutefois qualifiée pour les séries qu’à une reprise.

Cette tendance devra changer à San Jose où les Sharks viennent de manquer le tournoi printanier pour la première fois depuis 2003. DeBoer aura un défi intéressant devant lui puisqu’il devra coacher une équipe en transition, mais dont les vétérans (Thornton, Marleau, Pavelski et Burns) sont encore les meilleurs joueurs.

Comme il avait tendance à se fier énormément sur ses joueurs d’expérience en fin de parcours au New Jersey, l’alignement des Sharks est parfait pour lui puisque même les gars plus jeunes n’en sont pas à leur premier rodéo.


Ray Shero est le nouveau DG des Devils

getty

Lundi après-midi, les Devils du New Jersey ont annoncé l’embauche de Ray Shero comme DG de l’équipe. Il devient le 4e DG dans l’histoire des Devils. Il succède à Lou Lamoriello, qui reste dans l’organisation, mais qui ne conserve que son poste de Président. L’ancien DG des Penguins n’ira donc pas à Boston comme les rumeurs l’indiquaient pas plus tard qu’hier soir.

Lamoriello était le DG de l’équipe depuis 1987, mais il a dit que c’était sa décision de quitter ses fonctions et non celle du propriétaire. Il faut dire qu’à 72 ans, Lamoriello commençait à être un petit peu vieux pour le rôle de DG et Président.

Pour sa part, Ray Shero a été le DG des Penguins de 2006 à 2014, donc il connait bien la division Métropolitaine. Il aura beaucoup de travail devant lui alors que la banque d’espoirs des Devils est plutôt mince et que l’équipe n’est pas très bonne. Shero devra aussi trouver un nouvel entraîneur puisque Scott Stevens et Adam Oates partageaient ce travail cette année. Le nom de Dan Bylsma commence déjà à circuler.

Pour ce qui est des Bruins, cette embauche vient probablement d’assurer le job à Don Sweeney. Shero était son principal rival et le 2e était Jeff Gorton, qui n’a pas reçu la permission des Rangers pour discuter avec les Bruins.


Soirée de repos pour Price

dustin tokarski - canadiens - credit: 25stanley

Ce sera un duel entre Keith Kinkaid (NJD) et Dustin Tokarski (MTL), à Newark, ce soir. Cela veut donc dire que Carey Price aura une soirée de congé alors que ses coéquipiers affronteront les Devils du New Jersey à compter de 19 h.

Les troupiers de Michel Therrien tenteront de signer une victoire au Prudential Center, eux qui ont perdu leurs deux derniers matchs du calendrier régulier.


Le CH aurait un intérêt envers Éric Gélinas

Éric Gélinas

Les Canadiens de Montréal aimeraient le défenseur des Devils de New Jersey Éric Gélinas, selon ce que Martin McGuire (98,5 Sports) a rapporté. D’ailleurs, le Tricolore aurait un intérêt depuis un certain temps à l’endroit du joueur de 23 ans.

Cette saison, Gélinas a récolté 13 points (4 buts, 9 passes) en 43 matchs dans la Ligue nationale de hockey.

L’Ontarien a été repêché par les Devils en deuxième ronde (54e choix au total) lors de l’encan de 2009 du circuit Bettman.

Le CH devrait-il acquérir les services d'Éric Gélinas?

View Results

Loading ... Loading ...

Crédit photo : Icon Sportswire


Échange Devils x Panthers // Jaromir Jagr contre un 2e choix, 3e choix conditionnel

jaromir-jagr

Surprise! Jeudi après midi, les Devils du New Jersey ont échangé Jaromir Jagr aux Panthers de la Floride. En retour, les Devils obtiennent un choix de 2e ronde en 2015 et un choix conditionnel de 3e ronde pour 2016. Le choix de 3e ronde sera déterminé en fonction du choix de 3e ronde (les Panthers en ont deux pour 2016) que les Devils choisiront.

Au risque de sonner comme un vrai gérant d’estrade biaisé bleu-blanc-rouge, je rêve tellement de voir Jaromir Jagr avec les Canadiens que j’aurais payé ce prix pour cette légende du hockey. Blague à part, ça fait plus longtemps que Jagr est dans la NHL que le club des Panthers. Le Tchèque a fait ses débuts en 1990 avec les Penguins; la concession de la Floride a vu le jour en 1993.

L’attaquant touche 3.5 M$ en salaire, mais il avait une clause bonus. C’est le DG des Devils qui payera ce boni de 2 M$ puisque Jagr a joué 45 matchs.

Stats Jaromir Jagr


Jaromir Jagr a peur de ne plus jouer s’il n’est pas échangé à la date limite

jaromir-jagr-bruins-boston

Jaromir Jagr aimerait être échangé à une équipe aspirant à la Coupe Stanley, de préférence dans l’Est, mais les Devils ne sont pas certains de vouloir le transiger puisqu’ils pensent encore à la course aux séries (même s’ils sont 8 points derrière les Bruins).

C’est une situation frustrante pour l’attaquant de 43 ans, qui n’a pas de clause de non-échange, et il l’a montré lors d’une rencontre avec les journalistes mercredi matin. Jagr a reconnu que son temps de glace a diminué depuis l’arrivée des nouveaux coachs derrière le banc des Devils et il a peur qu’ils ne le fassent plus jouer s’il n’est pas échangé à la date limite.

Il a expliqué que ce serait logique puisque lorsque les Devils seront officiellement hors de la course aux séries, ils voudront faire jouer leurs jeunes joueurs ainsi que les gars qui ont un contrat pour la saison prochaine, ce qui n’est pas le cas de Jagr.

En plus, selon Tom Gulitti, un journaliste sur le beat des Devils, Jagr et Adam Oates, qui s’occupe des attaquants et de l’avantage numérique en remplacement de DeBoer, ne s’entendent pas vraiment et c’est une autre raison qui expliquerait cette baisse de temps de glace.

Bref, Jagr ne semble plus heureux au New Jersey et il fait tout ce qu’il peut pour forcer la main de Lou Lamoriello. Le DG des Devils est toutefois difficile à suivre, donc on ne sait pas si la légende sera échangé avant le 2 mars.


Ryan Hartman commence sa carrière dans la LNH avec un plaquage fracassant

Hartman

8 secondes; c’est le temps que ça a pris avant que Ryan Hartman fasse sa marque dans la LNH. Le choix de première ronde des Hawks en 2013 jouait son match inaugural dans le circuit Bettman vendredi soir et il n’avait pas le temps de niaiser.

Lors de sa première présence, Hartman s’est rué sur Dainius Zubrus, qui ne s’attendait pas à se faire plaquer, et il l’a ramassé avec une mise en échec légale. C’est le type de jeu que l’on adore voir. C’était violent, mais quand même dans les règles de l’art. Hartman connait bien son rôle dans l’alignement des Hawks, qui viennent de devenir frustrants à jouer pour une autre raison.

Souvent, lorsqu’on souhaite la bienvenue à un jeune dans la LNH, c’est parce que c’est lui qui a été victime d’une feinte incroyable ou d’une mise en échec fracassante. Hartman a renversé les rôles avec ce superbe contact contre le vétéran qui est dans la ligue depuis le 2e anniversaire de l’ailier des Hawks.



Les Oilers n’ont pas attiré beaucoup de fans au New Jersey

Devils

New Jersey

La course aux séries est pas mal terminée dans l’Est et ça fait en sorte que les 8 équipes présentement en dehors des séries ne jouent plus pour grand chose. Avec ces matchs sans enjeu, on peut comprendre certains partisans qui décident de rester à la maison, particulièrement lorsqu’une autre équipe dans la course McEichel est en visite.

C’est ce qui est arrivé lundi soir lorsque les Oilers d’Edmonton visitaient le New Jersey. Le Prudential Center était pratiquement vide et ce n’est pas la première fois de l’année que ça arrive alors que les Devils se classent au 25e rang de la LNH au niveau du nombre moyen de spectateurs à leurs matchs locaux.

Ces chiffres ne sont pas nouveaux au New Jersey puisque les Devils étaient au 24e rang l’an passé, mais ça ne devrait pas s’améliorer d’ici la fin de la saison. Les nouveaux propriétaires ont annoncé des hausses de prix pour les billets de saison l’an prochain et les fans ne sont pas contents. Ils n’ont pas hésité à les huer lors de la cérémonie honorant le 400e but en carrière de Patrik Elias qui s’est déroulée avant ce match contre les Oilers.

D’ailleurs, les Oilers ont leur rôle à jouer dans cette situation. Ils sont au 22e rang en ce qui concerne la moyenne de spectateurs qui assistent à leurs matchs sur la route. Après 8 ans de médiocrité, les fans des équipes adverses commencent à s’en rendre compte et c’est ainsi que l’on se retrouve avec des photos de la sorte.

Ce sont des photos du genre qui expliquent pourquoi la ligue veut s’assurer que ses équipes n’imitent pas les Sabres de Buffalo en perdant volontairement. C’est aussi pour ça que les Sabres n’ont que 20% de chances de gagner la loterie McDavid et que les chances que la 30e équipe au classement gagne la loterie vont diminuer au cours des prochaines saisons. Les formations médiocres ne sont pas bonnes pour la business et ces photos nous le rappellent.

Photos via Empty seats galore & Rob Tychkowski


Les Canadiens explosent offensivement contre les Devils // NJD 2 @ MTL 6

Devils - Canadiens

Les Canadiens se sont éclatés contre les Devils du New Jersey. Les locaux ont marqué six buts pour freiner leur séquence de deux revers en signant une victoire de 6-2.

« Les seuls points qui comptent pour moi sont les deux points que nous avons obtenus ce soir », a précisé P.K. Subban, auteur de 3 points, après la rencontre.

Outre Subban, l’attaquant David Desharnais a lui aussi amassé trois mentions d’aide face aux Devils.

De son côté, Tomas Plekanec, lui qui a inscrit deux buts, a rejoint Saku Koivu au niveau des filets marqués dans l’uniforme du CH avec 191 (25e rang).

Les joueurs de Michel Therrien seront à Boston dimanche soir. Ils lutteront pour la victoire contre les troupiers de Claude Julien.

Pointeurs des Canadiens

Andrei Markov (P.K. Subban, D. Desharnais)

Lars Eller (P.K. Subban)

Tomas Plekanec (P.K. Subban, S. Gonchar)

Tomas Plekanec (B. Gallagher, A. Markov)

Dale Weise (M. Pacioretty, D. Desharnais)

Dale Weise (M. Pacioretty, D. Desharnais)

Pointeurs des Devils

Mike Cammalleri (P. Harrold, J. Jagr)

Jacob Josefson (T. Ruutu, M. Zidlicky)

Les 3 étoiles du match

1. P.K. Subban (MTL)

2. Tomas Plekanec (MTL)

3. Dale Weise (MTL)

Crédit photo : Icon Sportswire