Suivez 25stanley sur Facebook!

Jaromir Jagr a peur de ne plus jouer s’il n’est pas échangé à la date limite

jaromir-jagr-bruins-boston

Jaromir Jagr aimerait être échangé à une équipe aspirant à la Coupe Stanley, de préférence dans l’Est, mais les Devils ne sont pas certains de vouloir le transiger puisqu’ils pensent encore à la course aux séries (même s’ils sont 8 points derrière les Bruins).

C’est une situation frustrante pour l’attaquant de 43 ans, qui n’a pas de clause de non-échange, et il l’a montré lors d’une rencontre avec les journalistes mercredi matin. Jagr a reconnu que son temps de glace a diminué depuis l’arrivée des nouveaux coachs derrière le banc des Devils et il a peur qu’ils ne le fassent plus jouer s’il n’est pas échangé à la date limite.

Il a expliqué que ce serait logique puisque lorsque les Devils seront officiellement hors de la course aux séries, ils voudront faire jouer leurs jeunes joueurs ainsi que les gars qui ont un contrat pour la saison prochaine, ce qui n’est pas le cas de Jagr.

En plus, selon Tom Gulitti, un journaliste sur le beat des Devils, Jagr et Adam Oates, qui s’occupe des attaquants et de l’avantage numérique en remplacement de DeBoer, ne s’entendent pas vraiment et c’est une autre raison qui expliquerait cette baisse de temps de glace.

Bref, Jagr ne semble plus heureux au New Jersey et il fait tout ce qu’il peut pour forcer la main de Lou Lamoriello. Le DG des Devils est toutefois difficile à suivre, donc on ne sait pas si la légende sera échangé avant le 2 mars.


Ryan Hartman commence sa carrière dans la LNH avec un plaquage fracassant

Hartman

8 secondes; c’est le temps que ça a pris avant que Ryan Hartman fasse sa marque dans la LNH. Le choix de première ronde des Hawks en 2013 jouait son match inaugural dans le circuit Bettman vendredi soir et il n’avait pas le temps de niaiser.

Lors de sa première présence, Hartman s’est rué sur Dainius Zubrus, qui ne s’attendait pas à se faire plaquer, et il l’a ramassé avec une mise en échec légale. C’est le type de jeu que l’on adore voir. C’était violent, mais quand même dans les règles de l’art. Hartman connait bien son rôle dans l’alignement des Hawks, qui viennent de devenir frustrants à jouer pour une autre raison.

Souvent, lorsqu’on souhaite la bienvenue à un jeune dans la LNH, c’est parce que c’est lui qui a été victime d’une feinte incroyable ou d’une mise en échec fracassante. Hartman a renversé les rôles avec ce superbe contact contre le vétéran qui est dans la ligue depuis le 2e anniversaire de l’ailier des Hawks.



Les Oilers n’ont pas attiré beaucoup de fans au New Jersey

Devils

New Jersey

La course aux séries est pas mal terminée dans l’Est et ça fait en sorte que les 8 équipes présentement en dehors des séries ne jouent plus pour grand chose. Avec ces matchs sans enjeu, on peut comprendre certains partisans qui décident de rester à la maison, particulièrement lorsqu’une autre équipe dans la course McEichel est en visite.

C’est ce qui est arrivé lundi soir lorsque les Oilers d’Edmonton visitaient le New Jersey. Le Prudential Center était pratiquement vide et ce n’est pas la première fois de l’année que ça arrive alors que les Devils se classent au 25e rang de la LNH au niveau du nombre moyen de spectateurs à leurs matchs locaux.

Ces chiffres ne sont pas nouveaux au New Jersey puisque les Devils étaient au 24e rang l’an passé, mais ça ne devrait pas s’améliorer d’ici la fin de la saison. Les nouveaux propriétaires ont annoncé des hausses de prix pour les billets de saison l’an prochain et les fans ne sont pas contents. Ils n’ont pas hésité à les huer lors de la cérémonie honorant le 400e but en carrière de Patrik Elias qui s’est déroulée avant ce match contre les Oilers.

D’ailleurs, les Oilers ont leur rôle à jouer dans cette situation. Ils sont au 22e rang en ce qui concerne la moyenne de spectateurs qui assistent à leurs matchs sur la route. Après 8 ans de médiocrité, les fans des équipes adverses commencent à s’en rendre compte et c’est ainsi que l’on se retrouve avec des photos de la sorte.

Ce sont des photos du genre qui expliquent pourquoi la ligue veut s’assurer que ses équipes n’imitent pas les Sabres de Buffalo en perdant volontairement. C’est aussi pour ça que les Sabres n’ont que 20% de chances de gagner la loterie McDavid et que les chances que la 30e équipe au classement gagne la loterie vont diminuer au cours des prochaines saisons. Les formations médiocres ne sont pas bonnes pour la business et ces photos nous le rappellent.

Photos via Empty seats galore & Rob Tychkowski


Les Canadiens explosent offensivement contre les Devils // NJD 2 @ MTL 6

Devils - Canadiens

Les Canadiens se sont éclatés contre les Devils du New Jersey. Les locaux ont marqué six buts pour freiner leur séquence de deux revers en signant une victoire de 6-2.

« Les seuls points qui comptent pour moi sont les deux points que nous avons obtenus ce soir », a précisé P.K. Subban, auteur de 3 points, après la rencontre.

Outre Subban, l’attaquant David Desharnais a lui aussi amassé trois mentions d’aide face aux Devils.

De son côté, Tomas Plekanec, lui qui a inscrit deux buts, a rejoint Saku Koivu au niveau des filets marqués dans l’uniforme du CH avec 191 (25e rang).

Les joueurs de Michel Therrien seront à Boston dimanche soir. Ils lutteront pour la victoire contre les troupiers de Claude Julien.

Pointeurs des Canadiens

Andrei Markov (P.K. Subban, D. Desharnais)

Lars Eller (P.K. Subban)

Tomas Plekanec (P.K. Subban, S. Gonchar)

Tomas Plekanec (B. Gallagher, A. Markov)

Dale Weise (M. Pacioretty, D. Desharnais)

Dale Weise (M. Pacioretty, D. Desharnais)

Pointeurs des Devils

Mike Cammalleri (P. Harrold, J. Jagr)

Jacob Josefson (T. Ruutu, M. Zidlicky)

Les 3 étoiles du match

1. P.K. Subban (MTL)

2. Tomas Plekanec (MTL)

3. Dale Weise (MTL)

Crédit photo : Icon Sportswire


L’alignement des Canadiens face aux Devils

Devils @ Canadiens

Les Canadiens tenteront de freiner leurs séquences de deux revers consécutifs en disposant des Devils du New Jersey au Centre Bell.

Lors du jour du Super Bowl, les hommes de Michel Therrien se sont inclinés au compte de 3-2 contre les Coyotes de l’Arizona et mardi dernier, ils ont plié l’échine 3-2 contre les Sabres de Buffalo.

Manny Malhotra, Michaël Bournival et Mike Weaver devraient être les joueurs laissés de côté pour cette rencontre du côté des Canadiens.

Scott Gomez et Mike Cammalleri seront de retour au Centre Bell. À noter que l’ancien numéro 13 du CH serait le deuxième buteur du Tricolore, derrière Max Pacioretty, s’il portait encore l’uniforme des Canadiens.

Formation – Canadiens

Pacioretty – Plekanec – Weise
Galchenyuk – Desharnais – Gallagher
De La Rose – Eller – Thomas
Prust – Dumont – Sekac

Markov – Subban
Beaulieu – Gonchar
Emelin – Gilbert

Carey Price

Crédit photo : Canadiens Montréal


Les Devils croient que Martin Brodeur reviendra avec l’organisation l’an prochain

cigare martin brodeur

Il semble que le passage de Martin Brodeur dans l’équipe de direction des Blues sera aussi court que son passage dans la formation de St-Louis. Selon Tom Gulitti, Brodeur fera partie de l’équipe de direction des Devils l’an prochain.

Lamoriello a dit au NJ.com qu’il avait fait une offre à Brodeur pour le ramener immédiatement dans l’équipe de direction du New Jersey. Le gardien aurait choisi de rester à St-Louis cette année parce qu’il sent qu’il fait partie de cette équipe. Toutefois, dans sa conversation avec Lamoriello, il s’est assuré qu’un retour au New Jersey serait possible même s’il acceptait cette offre des Blues.

Selon ces deux sources, Brodeur aura un rôle de conseiller avec les Blues. Il les suivra sur la route et participera aux rencontres des coachs et des joueurs. C’est un peu ce qu’il faisait lorsqu’il jouait, mais ce sera maintenant à temps plein. On ne sait pas quel rôle l’attend avec les Devils.


Les rumeurs amenant Jaromir Jagr à Montréal sont de retour

jaromir-jagr-bruins-boston

C’était inévitable! Avec les Devils du New Jersey dans la cave du classement, le Canadien dans la lutte pour le titre de la division et le contrat de Jagr qui vient à échéance à la fin de la saison, les rumeurs amenant l’attaquant de 42 ans à Montréal sont de retour.

Lors de son passage hebdomadaire à TSN 690, on a demandé à l’informateur le mieux plogué de la LNH, Bob McKenzie, s’il pouvait voir le Canadien faire l’acquisition de Jagr à la date limite des transactions. McKenzie a répondu que cette transaction cadrerait bien avec la philosophie de Marc Bergevin, qui n’a pas peur des joueurs de location.

Il a comparé la situation à celle de Vanek l’an passé. Si le prix n’est pas trop gros et que Bergevin peut le faire sans trop affecter le future de l’équipe, il le ferait. Toutefois, c’est là que ça pourrait bloquer selon McKenzie. Il croit que si Lamoriello décide d’échanger Jagr, il demandera un gros retour et Bergevin n’est pas prêt à changer son plan de reconstruction en surpayant pour un joueur de location.

Il faut prendre le tout avec un grain de sel puisque ce n’est pas McKenzie qui a amené le sujet sur la table. Il a seulement répondu à une question avec ce qu’il savait et on dirait qu’aucune des ces infos étaient privilégiées. Donc, ça ne veut pas dire que Jagr viendra assurément à Montréal si le prix est raisonnable, mais c’est une possibilité étant donné l’historique de Bergevin.

Via Chris Nichols


Les Canadiens résistent à la remontée des Devils // MTL 4 @ NJD 2

Carey Price - MTL @ NJD

Les hommes de Michel Therrien goûtent à la victoire plus souvent qu’autrement depuis un certain temps. Les Canadiens ont gagné huit de leurs neuf dernières sorties, dont leurs cinq derniers matchs. Les joueurs ont battu les Devils du New Jersey par la marque de 4 à 2 au Prudential Center.

Le club montréalais connaît de bons moments sur la route. Les Glorieux ont une fiche parfaite actuellement pour leur voyage qui a débuté avant Noël.

Les Devils ont tenté une remontée avec les buts de Michael Ryder et Mike Cammalleri, mais Tomas Plekanec a mis fin à leur espoir en marquant dans un filet désert.

Les Canadiens ne seront pas au repos bien longtemps. Ils croiseront le fer avec les Penguins de Pittsburgh, samedi soir, à 19 h. Ce sera intéressant de savoir si Pierre-Alexandre Parenteau sera en mesure de jouer lors de cette partie. Ce dernier a été frappé par Tim Sestito et il n’est pas revenu dans le match contre les Devils.

Pointeurs des Canadiens

Michaël Bournival (S. Gonchar, N. Beaulieu)

Max Pacioretty (P.K. Subban, A. Galchenyuk)

Michaël Bournival (A. Galchenyuk, P.K. Subban)

Tomas Plekanec (B. Gallagher, P.K. Subban)

Pointeurs des Devils

Michael Ryder (sans aide)

Mike Cammalleri (J. Jagr, S. Gomez)

Les 3 étoiles du match

1. Michaël Bournival (MTL)

2. Dale Weise (MTL)

3. P.K. Subban (MTL)

Crédit photo : Instagram


L’alignement des Canadiens face aux Devils

MTL @ NJD

Carey Price disputera son 400e match en carrière dans l’uniforme du CH. Les Canadiens affronteront les Devils à compter de 19 h et le gardien du Tricolore sera en quête de sa 200e victoire dans la LNH.

L’entraîneur-chef de la formation montréalaise, Michel Therrien, a annoncé qu’il ne procédera à aucun changement en vue de ce duel à Newark.

Formation – Canadiens

Pacioretty – Galchenyuk – Gallagher
Desharnais – Plekanec – Parenteau
Prust – Eller – Sekac
Bournival – Andrighetto – Weise

Markov – Subban
Emelin – Gonchar
Beaulieu – Gilbert

Carey Price

Crédit photo : Canadiens Montréal


Les Devils renvoient Peter DeBoer

taylor-stevens-peter-deboer - coupe stanley - credit: rds

Les Devils du New Jersey ont finalement renvoyé Peter DeBoer. Les rumeurs concernant ce congédiement circulaient depuis un bon moment déjà, donc même si le timing est bizarre, ce n’est pas surprenant. Cette saison, les Devils ont une fiche de 12-17-7, ce qui les place devant les Sabres et les Hurricanes dans la conférence de l’Est.

C’était la 4e saison de DeBoer au New Jersey, donc selon l’historique de l’organisation, son temps achevait. Il a conservé une fiche de 114-93-41 pendant 4 saisons, mais il a fait les séries à une reprise. Pendant ces séries, en 2012, les Devils se sont rendus en finale de la Coupe Stanley.

Maintenant qu’il est libre, DeBoer ne devrait pas tarder à se trouver un nouvel emploi. Il n’est pas au niveau de Mike Babcock, mais c’est un gars respecté qui a réussi à obtenir de bons résultats malgré des équipes relativement faibles au niveau du talent.