Suivez 25stanley sur Facebook!

Cory Schneider sur le point de signer un contrat de 42 millions?

Schneider

Les Devils sont déjà prêts pour la prochaine saison. Il ne leur manque qu’un 7e défenseur, un gardien remplaçant et un nouveau contrat pour Jacob Josefson, qui est agent libre avec restriction, et leur équipe sera complète.

Ça leur permet de se tourner vers la saison 2015-2016 où ils n’ont que 9 joueurs sous contrat. Parmi ces 9 joueurs, il n’y a aucun gardien alors que le contrat de Cory Schneider, qui le paie 4 millions par année, vient à échéance après la saison prochaine. Les Devils veulent donc immédiatement s’occuper de celui qui deviendra agent libre sans restriction.

Les dernières informations nous disaient que les deux parties étaient près d’une entente. Greg Wyshynski, de Puck Daddy, a obtenu les détails du contrat qui est présentement discuté. Selon Wysh, qui suit les Devils de près, le contrat paierait Cory Schneider 6 millions par année pendant 7 ans.

Ce serait une bonne augmentation de salaire pour lui, mais il gagnerait le même montant que Corey Crawford et Ryan Miller. Les seuls gardiens qui seraient mieux payés seraient Lundqvist, Rinne, Rask, Price et Ward. À 28 ans, il jouerait donc ses meilleures années au New Jersey et il serait le remplaçant à long terme de Martin Brodeur. Après une année où Miller a signé pour 6 millions, je pense que c’est le bon prix pour Schneider et c’est un bon match pour les deux parties. Les Devils vont continuer leur tradition de bons gardiens alors que Schneider deviendra finalement un gardien numéro 1 sans compétition.


Ilya Kovalchuk ne reviendra pas au New Jersey

ilya-kovalchuk

Lundi après-midi, une rumeur concernant Ilya Kovalchuk a fait surface sur le web. Elle risque de circuler pendant quelques moments, mais elle n’a aucun fondement. Cette rumeur dit qu’Ilya Kovalchuk et les Devils travaillent présentement sur un retour de l’attaquant russe dans la LNH après avoir pris sa « retraite » l’an passé.

Cette rumeur ne fait aucun sens, mais ce n’est pas ça qui a empêché sa propagation. Ce serait stupide de la part de l’attaquant de revenir un an après avoir quitté la LNH. En plus, c’est presque impossible. Pour qu’il revienne dans la ligue, il faudrait que toutes les équipes de la ligue acceptent le transfert.

Si une seule équipe s’opposait à cette transaction, Kovalchuk devrait rester dans la KHL. Ça me semble impossible de voir les 29 autres équipes aider les Devils après que ceux-ci aient eu droit à un passe-droit en recevant leur choix de 1re ronde de cette année. On se rappelle qu’ils auraient dû abandonner ce choix à cause du contrat de Kovalchuk, mais la ligue a diminué la punition lorsque l’équipe a changé de propriétaire.

Alors comment cette rumeur est-elle partie? C’est un « journaliste » nommé Dino Costa qui a parti le tout. Costa est un animateur de radio qui a aussi un site web qui est reconnu pour son plagiat à peine déguisé. C’est difficile de trouver un gars moins crédible que celui-là, mais, c’est lui qui est à l’origine de cette rumeur qui a circulé. Comme quoi il faut faire attention pendant la saison des rumeurs. Après tout, celles-ci peuvent partir d’un peu n’importe où.


Cory Schneider veut 60 départs au New Jersey avant de signer un nouveau contrat


Les Devils ont une situation intéressante devant le filet. Leur légende, Martin Brodeur, voit son contrat venir à échéance cette saison et c’est difficile de le voir revenir au New Jersey où Cory Schneider semble être le gars du futur. Le seul problème du côté de Schneider, c’est qu’il sera agent libre sans restriction à la fin de la prochaine saison.

Ça veut donc dire que les Devils pourraient se retrouver sans gardien dans 2 ans si Schneider ne voulait pas rester avec l’équipe. Heureusement pour eux, Schneider a l’air d’un gars qui veut rester au New Jersey, mais il a ses conditions.

Sa condition principale vient au niveau des départs. Il veut 60 départs l’an prochain et il veut devenir le gardien partant de l’équipe. Cette année, il a partagé les départs avec Martin Brodeur (43 pour Schneider et 39 pour Brodeur) malgré le fait qu’il était vraiment meilleur que le gardien québécois (% d’arrêts de 92,1% vs 90,1% et moyenne de buts alloués de 1,97 vs 2,51 pour Brodeur).

Bien évidemment, il n’a pas le goût de revivre ça, surtout que c’est l’histoire de sa carrière alors qu’il a fait la même chose avec Roberto Luongo à Vancouver. Il a donc été clair avec les journalistes et les dirigeants. Je pense que c’est pleinement son droit et qu’il fait bien d’en profiter pendant qu’il a le gros bout du bâton dans la négociation.


Un espoir des Devils accusé d’agression sexuelle


Un espoir des Devils est dans le trouble, et pas juste un peu. L’attaquant de 19 ans, Ben Johnson, a appris mercredi qu’il allait subir un procès pour des accusations d’agression sexuelle après un incident impliquant une jeune fille de 16 ans qui serait survenu dans un bar de Windsor, où il jouait son hockey junior pour les Spitfires cette année.

Le procès aura lieu le 15 août prochain et ce ne sera pas la fin de ses troubles. En effet, une autre femme de 20 ans a porté plainte envers le choix de 3e ronde des Devils lors du repêchage de 2012. Toutefois, cette plainte ne s’est pas encore rendu en cour, donc on ne sait pas encore ce qui se passe de ce côté.

Pour l’instant, on en sait pas plus sur ces 2 situations, mais ça ne regarde pas bien pour le jeune joueur. Ceci étant dit, on disait la même chose à propos de Semyon Varlamov en novembre dernier et il est présentement candidat pour le trophée Vezina, donc on ne sait jamais avant que le processus judiciaire soit complété.

Via Sports Illustrated


Jaromir Jagr devrait être de retour avec les Devils l’an prochain

Jagr

Jaromir Jagr est incroyable! Après une saison de 82 matchs et les Jeux Olympiques, l’attaquant de 42 ans est présentement au championnat du monde où il représente la République tchèque.

Encore mieux, Jagr veut revenir dans la LNH l’an prochain et selon ce qu’il a dit aux journalistes présents après sa pratique mardi, il a déjà une entente avec les Devils pour la saison prochaine. Selon Renaud Lavoie, on parle d’un contrat d’un an qui aurait une valeur de 5 ou 6 millions selon les bonus atteints par Jagr.

C’est une bonne nouvelle pour la ligue puisque, malgré 3 saisons en KHL, Jagr est présentement à la poursuite de l’histoire dans la LNH. Il n’est qu’à 44 points de la 4e place au niveau des points en carrière alors qu’il en a présentement 1755. Une autre saison lui permettrait certainement de se rendre à ce niveau.

Jagr est également à 29 passes du 6e rang présentement occupé par Adam Oates. Jagr est présentement au 7e rang au niveau des buts et il pourrait terminer aussi haut qu’au 3e rang où Brett Hull est présentement avec 741 buts, 36 devant le joueur des Devils. Ça prendrait toute une saison, mais ce n’est pas impossible.

C’est également une bonne nouvelle pour les Devils puisque Jagr a été leur meilleur pointeur cette saison avec 67 points en 82 matchs. C’est 14 points de plus qu’Elias qui était le 2e dans cette équipe qui aurait certainement pu faire les séries s’ils n’étaient pas aussi mauvais en fusillade.


Peter DeBoer coachera les Devils l’an prochain


Avec les rumeurs qui l’envoyaient à Toronto plus tôt cette semaine, l’entraîneur des Devils du New Jersey, Peter DeBoer, a décidé de rester à la maison. En effet, Lou Lamoriello a annoncé dimanche après-midi qu’il avait encore une année à son contrat et qu’il sera de retour derrière le banc des Devils l’an prochain.

C’est une excellente nouvelle pour le New Jerseu et les fans du Canadien qui veulent voir les Leafs se planter. DeBoer est un excellent entraîneur et si ce n’était pas de la fusillade, il amènerait une équipe très dangereuse en séries éliminatoires malgré une formation assez faible au niveau du talent.

Avec Corey Schneider de retour l’an prochain comme partant et avec un peu d’aide de Lou, DeBoer pourrait certainement amener cette équipe en séries et même faire du bruit rendu là. Pendant ce temps, les Leafs ne savent pas trop quoi faire avec leur situation derrière le banc alors que Randy Carlyle est toujours sous contrat.


Patrik Elias se blesse dans un incident semblable à Chara/Pacioretty

On se rappelle encore tous de l’incident Chara/Pacioretty. Ça a forcé la ligue à changer les baies vitrées le long des bancs, mais ça ne prévient pas toutes les mises en échec du genre. On en a eu un rappel vendredi soir.

Dans le match entre les Devils du New Jersey et les Capitals de Washington, Patrik Elias s’est blessé au haut du corps après une mise en échec de Tom Wilson qui l’a envoyé tête première dans le coussin protecteur.

Elias

On ne sait pas ce qu’Elias a pour le moment, mais une commotion cérébrale ne serait vraiment pas surprenante dans son cas. On espère qu’il s’en tire, mais ça ne regarde pas bien avec une mise en échec de ce genre là.

Pour ce qui est de Wilson, malgré le résultat de son geste, une suspension me surprendrait énormément. Cette mise en échec n’aura pas de conséquences brutale n’importe où ailleurs sur la glace et ce n’est pas comme s’il avait été porté la tête du joueur des Devils sur la paroi.


Les Devils ne savent plus quoi faire pour gagner une fusillade

Mardi soir, les Devils ont perdu leur 15e fusillade consécutive pour tomber à une fiche de 0-11 dans le bris d’égalité cette saison alors qu’ils se sont inclinés contre les Sabres de Buffalo. Alors que 3 points les séparent présentement des séries, ces performances minables font certainement la différence.

Avant ce soir, les gars du New Jersey avaient marqué 1 fois en 30 occasions. Ils ont fait un peu mieux en marquant à 2 reprises sur 9 chances. Malheureusement, ce ne fut pas suffisant alors que Ville Leino a marqué le but gagnant pour les Sabres.

C’est tellement rendu triste que les Devils essaient tout pour aider leurs chances. Ce soir, Jaromir Jagr, qui a marqué un des 2 buts des Devils, a demandé aux joueurs de se mettre dos au jeu pendant que leur joueur s’élançait. Ça n’a pas fonctionné et on peut voir que Jagr commence à être à court de solutions.

Jagr

C’est dommage pour les Devils qui vont fort probablement manquer les séries à cause d’une situation qu’on ne retrouve pas en éliminatoires, mais ça fait partie du jeu. Imaginez comment on virerait fou si la même chose arrivait à Montréal ou à Toronto…


Est-ce que les Devils peuvent remonter la pente pour faire les séries?


Avant les matchs de ce soir, les Devils du New Jersey ont 18,6% de chances de faire les séries selon sportsclubstats. Ils sont présentement en 5e position dans la course du 4e as à 3 points de la dernière place occupée par les Blue Jackets qui ont un match en main. Avec les Capitals, les Leafs et une autre équipe à dépasser, les Devils ont toute une pente à remonter pour faire les séries. Par contre, c’est très possible.

En effet, l’horaire des Devils pour la fin de la saison est TRÈS facile. Voici leur horaire pour la fin de la saison : Buffalo, Washington, Caroline, Calgary, Ottawa, Islanders et Boston. Il n’y a donc qu’une seule équipe de séries sur l’horaire et les Bruins risquent de reposer plusieurs joueurs alors que ce sera leur dernier match de l’année.

En alignant quelques victoires, les Devils pourraient certainement se replacer dans la course aux séries et ces quelques victoires sont très possibles. Tout au long de la saison, ils ont bien joué, mais par respect pour Martin Brodeur, ils l’ont gardé dans le filet malgré le fait qu’il soit moins bon que Corey Schneider.

Les deux gardiens ont presque autant de départs (38 vs 37 pour Schneider) malgré le fait que l’ancien des Nucks ait une meilleur moyenne d’arrêts (916 vs 900) et une meilleure moyenne de buts alloués (2,07 vs 2,54). Toutefois, hier soir, les Devils ont chassé Brodeur alors qu’ils menaient 4-3 et il ne serait pas surprenant que ça ait été sa dernière présence de la saison.

En plus, les Devils ont été vraiment malchanceux en fusillade cette saison. Ils n’ont qu’un but en 30 tentatives et une fiche de 0-10 dans cette compétition. Une fiche de 500 les placerait en séries, mais malheureusement pour eux, ce n’est pas le cas. Si jamais ils sont en mesure d’éviter ce bris d’égalité pour le reste de la saison, ils pourraient être très dangereux pour les équipes dans la lutte aux séries.


Martin Brodeur pourrait jouer avec une autre équipe que les Devils l’an prochain


Martin Brodeur en avait beaucoup à dire dans son entrevue avec le NJ.com. Après avoir ri de Sean Avery, ce qui a mené à une réponse de ce dernier, le gardien de 41 ans a parlé de son avenir.

Son contrat avec les Devils vient à échéance à la fin de cette saison, mais ça ne veut pas dire qu’il prendra sa retraite à la fin de cette campagne. Brodeur a mentionné qu’il voudrait prendre son temps cet été et qu’il allait prendre sa décision après ce moment de réflexion. Il a ajouté que ses enfants voulaient qu’ils continuent sa carrière.

Si jamais il choisissait de revenir au jeu l’an prochain, ça ne voudrait pas dire qu’il voudrait revenir au New Jersey. Il a dit qu’il parlait à plusieurs joueurs à travers la ligue pour savoir comment c’était ailleurs parce qu’il ne connait que sa situation au New Jersey.

Le gardien québécois a même parlé de possibles équipes avec qui ils pourraient jouer. Il a parlé du Wild du Minnesota où ses deux jumeaux jouent au hockey. L’autre équipe qu’il a mentionné est les Sénateurs d’Ottawa. Cette équipe est sur la liste puisque son fils Anthony joue pour les Olympiques de Gatineau et il aimerait rester avec son père si celui-ci déménageait près de lui.

En lisant cette entrevue, on a l’impression que Brodeur n’a pas vraiment le goût de prendre sa retraite et qu’un retour au New Jersey est possible, mais pas assuré. On pourrait voir Brodeur n’importe où dans la LNH l’an prochain, mais si on devait établir des favoris présentement, je mettrais mon argent sur le Wild.

Via NHL.com