Desharnais et Andrighetto jouent un rôle clé pour l’avantage numérique du Canadien

La soumission d'Alexander Semin au ballottage lundi midi a confirmé à Sven Andrighetto que la direction appréciait son effort depuis son rappel. C'est difficile d'être déçu des performances de l'attaquant suisse qui a fait sa place sur la 2e ligne de l'équipe grâce à ses 3 buts en 7 matchs.

Andrighetto aide aussi l'équipe d'une façon qui est un peu plus difficile à apprécier ; il permet au Canadien d'évoluer en avantage numérique. C'est un atout très intéressant pour le Tricolore, qui a la 5e meilleure attaque massive de la LNH jusqu'à maintenant cette saison (22,2%). Pour l'instant, aucune des 4 punitions attirées par Andrighetto a permis au Canadien de marquer, mais s'il garde la cadence, cette statistique changera.

Son différentiel de punitions par 60 minutes jouées est de 2,31. Ça veut dire que depuis son arrivée, à chaque 60 minutes de jeu de Sven Andrighetto, le Tricolore obtient 2,31 avantages numériques de plus que de désavantage numérique. Cette marque est la 3e meilleure de la LNH cette saison derrière Sam Bennett (2,44) et Anton Lander (2,37).

Il faut préciser que c'est un petit échantillon et que ce n'est pas certain qu'il soit en mesure de garder cette cadence. Par contre, lorsqu'on regarde ses punitions attirées cette saison, on se rend compte (avec l'aide de Marc Denis) qu'il a le don de bien placer la rondelle en zone offensive pour forcer les défenseurs adverses à commettre de l'obstruction.

Éric Gélinas et Brian Strait se sont faits prendre jusqu'à maintenant et en attendant que les coachs de la LNH trouvent une solution pour contrer ce geste, Andrighetto devrait être en mesure d'envoyer quelques défenseurs adverses au cachot.

De leur côté, Lee Stempniak et Kyle Okposo se sont faits avoir par la vitesse d'Andrighetto. Encore une fois, c'est quelque chose que les entraîneurs adverses vont pouvoir corriger maintenant qu'ils le connaissent mieux, mais sa vitesse ne devrait tout de même pas disparaître et ça continuera à déranger certains adversaires.

Desharnais est aussi solide

Andrighetto n'est pas le seul joueur du Canadien qui a le don de donner des opportunités à l'avantage numérique tout en limitant le travail de l'unité de désavantage numérique. Cet été, David Desharnais semble s'être découvert un don pour attirer les punitions puisque son différentiel de pénalités (+9) est présentement le 2e meilleur de la LNH derrière Anton Lander. Avant cette saison, son record personnel était de +4.

Contrairement à Andrighetto, le Canadien a concrétisé certaines opportunités offertes par Desharnais. Montréal a marqué lors de 3 des 10 avantages numériques créés par une punition contre le petit centre cette saison. Le but gagnant contre les Red Wings le 17 octobre dernier a notamment été marqué dans ces circonstances. D'ailleurs, le centre québécois a obtenu une passe sur ce but.

Contrairement à Andrighetto, Desharnais n'a pas vraiment de jeu pré-fabriqué qui lui permet d'attirer des punitions. Il jumelle plutôt sa ténacité lors des batailles à 1 contre 1 et sa bonne protection de rondelle à quelques petits trucs de vétérans (comme tomber facilement sur le bâton errant de Dan Boyle ou retenir le bâton de Michalek qui l'accrochait par exemple) pour punir ses adversaires.

Certains diront que sa petite taille l'aide aussi à attirer des bâtons élevés ou à tomber facilement et c'est un argument qui peut être fait, mais tant que les arbitres ne s'adaptent pas trop en laissant les adversaires se gâter à son endroit, c'est un atout de taille pour le Canadien.

Les punitions attirées par Sven Andrighetto

Celles de Desharnais


top 5: Joueurs surprises du CH au 1/4 de la saison

Mike Condon

Le Canadien a déjà complété plus du quart de son calendrier pour cette saison et on peut sire qu'il a été excellent et même surprenants. Avec un impressionnant dossier de 16-4-2, bon pour le 3e meilleur ratio de points par match dans la LNH jusqu'à maintenant, plusieurs joueurs en ont donné plus à ce à quoi on s'attendait.

Voici donc le top 5 des joueurs surprises chez le CH.

David Desharnais - RDS

5- David Desharnais

Le petit centre du CH David Desharnais connait son meilleur début de saison en carrière. Il compte 7 buts et 10 passes en 22 rencontres. Plusieurs sceptiques croyaient que sa dé-motion au sein d'un trio moins offensif lui coûterait cher, mais comme je l'ai écrit précédemment, le fait que Desharnais n'évolue plus face aux meilleurs défenseurs adverses l'aide beaucoup. Il n'est pas mieux classé dans le top 5 simplement parce que c'est quelque peu attendu qu'il produise sur une base régulière.

Nathan Beaulieu

4- Nathan Beaulieu

Nathan Beaulieu est vraiment en train de s'affirmer comme un défenseur top-4 de la LNH. Il joue de plus en plus de minutes de qualité. Il a même été utilisé pour 23:13 le 14 novembre dernier, puis 20:24 à Brooklyn vendredi dernier. Il montre un différentiel de +5 et est de plus en plus à l'aise à supporter l'attaque du tricolore. Son début de carrière n'était pas très prometteur en raison de son attitude, mais je suis obligé d'admettre qu'il me surprend et mérite entièrement sa place dans le top 5.

Dale Weise

3- Dale Weise

Lors des séries éliminatoires de 2014, Dale Weise avait énormément surpris en inscrivant 3 buts et 4 passes, puis l'an passé personne ne s'attendait à ce qu'il récidive mais il a étonné en évoluant avec Max Pacioretty et David Desharnais pour une bonne partie de la saison. Je ne suis pas certain à quel moment il cessera d'être une surprise, mais pour l'instant il surprend tout le monde. Peut-être que l'effet surprise sera moins grand lorsqu'il gagnera plus de 1,025 M$ à compter de l'an prochain.

Sept. 26 2015: Montreal Canadiens Tomas Fleischmann (15) skates without the puck during a NHL pre-season game between Montreal Canadiens and Toronto Maple Leafs at Air Canada Centre in Toronto, Ontario. (Photo by Kevin Sousa/Icon Sportswire)

2- Thomas Fleischmann

Fleischmann n'a même pas réussi à convaincre une équipe de la LNH à le mettre sous contrat pour la saison 2015-16. Marc Bergevin ne regrette sûrement pas l'invitation au camp d'entrainement du CH qu'il lui a envoyé. La vitesse de Fleischmann, notamment en échec-avant est forte utile pour Montréal et ses 15 points en 22 matchs font vraiment de lui une addition importante au succès du Canadien.

Mike Condon

1- Mike Condon

N'eut été du brio de Mike Condon pendant l'absence prolongée de Carey Price, le club de Michel Therrien ne serait pas parmi les 3 meilleures équyipes de la LNH. Il avait déjà surpris  au camp d'entrainement en délogeant Dustin Tokarski du poste d'auxiliaire à Price et il s'est fait connaître de la planète hockey en montrant une impressionnant fiche de 7-2-2 avec une moyenne de buts alloués par match de 2,23 depuis le début de la saison. Habituellement, on demande à un gardien réserviste de remporter 10 rencontres dans une saison. Si Condon continue sur sa lancer, il atteindra ce plateau sans trop de problèmes.


6 raisons pour lesquelles David Desharnais doit rester sur le 3e trio

David Desharnais - RDS

Tous ceux qui suivent les live show du 25stanley savent que je ne suis pas le président du fan club de David Desharnais. Je persiste à croire que le CH ne remportera jamais de Coupe Stanley si le petit Québécois pivote l'un des deux premiers trios, mais j'aime bien ce qu'il apporte sur un troisième trio.

Avec les performances plutôt ordinaire de Max Pacioretty depuis 7 rencontres, plusieurs personnes désirent voir le duo Pacioretty-Desharnais réunis. Ce serait toutefois une grave erreur. Voici pourquoi en 6 temps.

1- Si ce n'est pas brisé, ne pas réparer

Desharnais connait de loin son meilleur début de saison en carrière avec une récolte de 5 buts et 9 passes et 16 rencontres. À ce rythme, il pulvérisera son record personnel de 16 buts en une saison obtenu en 2011-12 et 2013-14. L'an dernier, il avait 1 but et 6 passes après 16 duels.

Habituellement, le centre ne lance à peu près jamais mais cette saison il a une confiance en lui-même grâce à un psychologue sportif qu'il a consulté cet été. Il n'est clairement pas le temps de jouer avec cette confiance si fragile pour certains athlètes professionnels. Il faut que Michel Therrien cesse de briser des combinaisons qui fonctionnent bien pour essayer de relancer quelqu'un d'autre. Il l'a fait par le passé et cela cause souvent une disette des joueurs impliqués comme Lars Eller il y a quelques saisons alors qu'il a été séparé de Gallagher et Galchenyuk.

2- Il n'affronte plus les meilleurs défenseurs adverses

Les premiers duos de défenseurs des adversaires du CH se concentrent à contrer Max Pacioretty. Maintenant qu'il n'évolue plus avec lui, Desharnais a plus d'espace sur la patinoire et quelques fractions de secondes de plus pour fabriquer des jeux. Il est à son meilleur lorsqu'il peut contrôler la rondelle et la distribuer à ses ailiers et si on lui permet d'avoir un peu plus de temps, il est l'un des meilleurs passeurs de la LNH.

3- Ses ailiers sont sous-estimés

Plusieurs affirment que Dale Weise a 8 buts simplement parce qu'il joue avec Desharnais. Je suis d'accord pour dire que le Deutsch Gretzky n'aurait pas autant de buts aux côtés de Torrey Mitchell, sauf que Weise a prouvé par le passé avec les Habs qu'il a un certain talent offensif et lorsqu'on lui donne des partenaires offensifs, il répond bien. De plus, Thomas Fleischmann n'était peut être pas assez électrisant pour se tailler un poste régulier avec les puissants Ducks (qui ont des attaquants beaucoup plus solide que le CH en ensemble) mais lui qui a déjà marqué 27 buts dans la LNH a beaucoup de vitesse et il permet souvent à son trio de maintenait un bonne échec avant, ce qui achète encore plus de temps pour Desharnais.

4- Avec le dernier changement, Therrien peut vraiment l'aider

David a récolté 9 de ses 16 points à la maison. Ce n'est pas si flagrant jusqu'à maintenant, mais avec l'aide de son entraîneur, Desharnais sera très efficace au Centre Bell. En ayant la chance de l'utiliser assez fréquemment contre un trio moins talentueux, Therrien ouvre vraiment la porte à son 3e trio, qu'il préfère appeler trio de Desharnais pour ne pas numériser ses unités offensives.

5- Son temps de jeu est justifié

Par le passé, il jouait au-dessus de 17 minutes par match en moyenne lorsqu'il évoluait sur le premier trio en plus de la première vague en avantage numérique. Cette saison, il a joué 16 minutes ou plus à 3 reprises seulement. Pour un joueur de sa stature, il est important de conserver la vitesse d'exécution pour les 60 minutes d'un match afin d'être efficace. Maintenant qu'il est utilisé à sa juste valeur, il est beaucoup plus frais lorsqu'il saute sur la patinoire pour ses différentes présences et surtout lorsqu'il doit retourner rapidement sur la glace après un court repos alors que Montréal se retrouve en avantage numérique.

6- L'offensive doit venir de partout

Le lightning de Tampa Bay l'a prouvé au printemps dernier: c'est payant d'avoir 3 trios qui peuvent marquer régulièrement. En séries éliminatoires, les équipes s'efforcent à contrer les meilleurs attaquants des équipes adverses. Lorsque les meilleurs joueurs du CH n'ont pu être supérieur aux défenseurs adverses, le Lightning a été de loin supérieur en raison de sa diversité en attaque. Marc Bergevin tente évidemment de calquer ce procédé et avec une défensive très solide et Carey Price devant le filet, tout les espoirs sont permis. Il est donc nécessaire de garder David Desharnais sur un troisième trio afin que plusieurs lignes puissent produire.


Une collection de figurines pour rajeunir la clientèle de la LNH

P.K. Subban - figurine

Des figurines de joueurs de la Ligue nationale de hockey, dont celles de Carey Price, P.K. Subban et Brendan Gallagher, sont déjà disponibles dans de nombreux magasins de jouets.

Les enfants pourront donc recevoir de beaux cadeaux pour Noël avec leurs joueurs favoris.

Les versions miniatures de Max Pacioretty et David Desharnais seront quant à elles en vente après le temps des Fêtes.

La LNH a donné la tâche à la compagnie québécoise Imports Dragon de créer des minis répliques de plusieurs joueurs du circuit Bettman pour tenter de rajeunir sa clientèle.

Imports Dragon a répondu à la demande de la LNH avec brio en faisant des figurines réalistes et à un coût raisonnable (7 $).


Une soirée de congé pour Desharnais, Fleischmann et Weise

MTL vs OTT

Les Sénateurs d'Ottawa seront les visiteurs au Centre Bell à compter de 19 h 30. Les Canadiens de Montréal n'enverront pas sur la patinoire un trio qui a connu de bons moments lors des derniers matchs préparatoires. Tomas Fleischmann, David Desharnais et Dale Weise regarderont la rencontre des gradins puisqu'ils bénéficieront d'un congé.

Carey Price sera le gardien qui défendra la cage du Tricolore durant toute la partie. Dustin Tokarski sera le substitut, donc il sera au banc des siens.

Charles Hudon, Sven Andrighetto et Noah Juulsen seront les seuls « jeunes » en action. Ce sera vraisemblablement la dernière chance pour Hudon et Andrighetto d'épater la direction du CH. Pour ce qui est de Juulsen, c'est certain qu'il sera retranché avant la fin du camp des Canadiens. Celui-ci jouera avec les Silvertips d'Everett.

L'alignement des Canadiens face aux Sénateurs :

Alignement MTL vs OTT

Lars Eller du même côté que Michel Therrien concernant le retour des Nordiques

24CH - Lars Eller

→ Lars Eller a disputé une bonne rencontre au Centre Vidéotron, lundi dernier. Outre sa performance, celui-ci a donné son point de vue sur le retour d'une équipe de la LNH dans la Vieille Capitale. Il ne voit pas comment ils ne pourraient pas être de retour à Québec. [JdeM]

→ David Desharnais et Lars Eller s'acclimatent bien dans leur nouveau rôle respectif. Le Québécois forme un bon troisième trio avec Tomas Fleischmann et Dale Weise. Le Danois semble renaître alors qu'il a été permuté à l'aile gauche en compagnie d'Alex Galchenyuk et Alex Semin. [JdeQ]

→ Jacob de la Rose n'a pas gagné des points jusqu'à maintenant au camp du Tricolore. Le Suédois ne parvient pas à se démarquer. [RDS]

→ Michel Therrien ne démord pas; le retour des Nordiques est inévitable. [La Presse]

→ Une rafale de nouvelles sportives gracieuseté de danslescoulisses.com. [DLC]

→ Québecor a présenté la candidature de Québec au comité exécutif de la Ligue nationale de hockey. [TVA Sports]

→ C'est un nouveau départ pour le club-école des Canadiens. La filiale du CH jouera à St. John's et ils ne s'appellent plus les Bulldogs, mais plutôt les IceCaps. L'encadrement devrait être plus stimulant, selon l'entraîneur-chef Sylvain Lefebvre. [98,5 Sports]

→ Didier Drogba, de l'Impact de Montréal, est le joueur de la semaine dans la MLS. Il a inscrit trois buts en deux rencontres. [Radio-Canada]


Un bon test pour les joueurs des Canadiens

Canadiens Montréal

→ Les jeunes joueurs du Tricolore auront une autre occasion de gagner des points aux yeux des dirigeants des Canadiens alors que certains d'entre eux affronteront les Capitals de Washington au Centre Bell. [TVA Sports]

→ Jarred Tinordi est actuellement placé comme le neuvième défenseur du CH lors des entraînements à Brossard. Par contre, celui-ci ne s'en fait pas trop et il mentionne qu'il doit jouer à sa manière. [La Presse]

→ David Desharnais accepte son rôle de troisième joueur de centre avec les Canadiens. D'ailleurs, il a dit qu'avec ce rôle, ce sera moins pire s'il vit une disette de dix matchs sans marquer. [RDS]

→ Michael McCarron est heureux de son travail depuis le début du camp des Canadiens, mais il garde « les pieds sur terre ». Il savoure l'instant présent et il verra ensuite. [JdM]

→ Le site danslescoulisses.com permet de connaître une tonne de nouvelles sportives en quelques clics. [DLC]

→ Le CH a annoncé un remaniement au sein du personnel d'entraîneurs. Martin McGuire donne des détails à ce sujet. [98,5 Sports]

→ Le Red Bull Crashed Ice sera présenté à Québec le 28 novembre prochain, soit quatre mois plus tôt. [JdQ]

→ Didier Drogba a encore une fois donné un bon spectacle aux partisans de l'Impact de Montréal. [Radio-Canada]


Eller, Galchenyuk et Semin, un trio intéressant à voir en action // Desharnais blessé au bas du corps

Galchenyuk, Eller, Semin

→ Alex Galchenyuk, Alexander Semin et Lars Eller semblent avoir une chimie instantanée. Ces joueurs forment un trio qui a en a étonné plus d'un lors des matchs intraéquipes au camp des Canadiens. [RDS]

→ La liste des joueurs blessés s'est allongée lundi matin. Les noms de David Desharnais et Alexander Semin ont été ajoutés en raison de blessures au bas du corps. [JdQ]

→ Charles Hudon, Sven Andrighetto, Daniel Carr et Michael McCarron se sont entraînés au sein du groupe A, soit celui qui comprend les joueurs de niveau LNH. [98,5 Sports]

→ Devante Smith-Pelly a-t-il encore sa place à Montréal? [La Presse]

→ L'entraîneur-chef des Canadiens Michel Therrien sera de passage à l'émission Dave Morissette en direct ce soir. [TVA Sports]

→ Montréal vibre déjà pour son club de hockey. 20 000 personnes étaient présentes au Centre Bell pour le match intraéquipe dimanche dernier. [JdM]

→ Un cocktail de nouvelles sportives gracieuseté de danslescoulisses.com. [DLC]

→ Eugenie Bouchard et Milos Raonic n'ont pas bougé au classement de leur circuit respectif. [Radio-Canada]


L’inefficace camouflage de Brendan Gallagher et David Desharnais // Habspotted

brendan-gallagher-2015
brendan-gallagher-canadiens
IMG_0173
IMG_0224

Malgré ses pantalons de camouflage, on a été capable de reconnaître Brendan Gallagher des Canadiens à son arrivée à l'aéroport de Montréal mercredi soir. Quelques joueurs des Bulldogs (non identifiés) accompagnaient aussi le #11 du CH. Les joueurs sont débarqués à Montréal afin de participer au tournoi de golf de la Fondation pour l'enfance des Canadiens qui a lieu aujourd'hui (jeudi).

***

David Desharnais x Iza Desjardins

Screen shot 2015-09-10 at 11.38.42 AM

Habspotted via puck-junkie Matt King:

« Le couple Desharnais-Desjardins a été aperçu au Capitales de Québec ce weekend. Ils étaient assis directement en arrière du marbre. Par contre, ils ont été remarqués rapidement et un attroupement de jeunes se sont amassés près d’eux. Dès la 4e manche, le couple a dû quitter le stade. »

***

Bergevin en amour

En plus d'avoir gonflé ses pipes pendant l'été, Marc Bergevin a aussi ouvert son coeur. On l'a croisé sur la rue Notre-Dame samedi dernier devant le restaurant Joe Beef. Le DG du Habs était très in love avec une belle madame.

  • Par JTUTAH
  • 10 septembre 2015

Nos 5 paris préférés parmi les over/under des joueurs du Canadien

[oboxads]

Comme c'est vraiment tranquille sur la planète hockey présentement et que le mois de septembre approche à grands pas, on peut commencer à regarder vers la saison qui s'en vient. Qui dit début de saison, dit préparation de pool et si tu veux commencer immédiatement, tu peux toujours te rendre sur Mise-o-jeu pour mettre de l'argent sur ou contre certains joueurs.

Heureusement, des paris sur les joueurs du Canadien ont été rendus disponibles la semaine dernière. J'ai donc pu regarder les options disponibles parmi les joueurs du Tricolore (à l'exception d'Alex Semin dont on a parlé plus tôt cet été) pour trouver les 5 meilleurs paris. Voici ceux qui m'ont sauté aux yeux :

Desharnais

Duffman a failli s'étouffer quand je lui ai dit que je prenais ce pari-là! C'est vrai que c'est bizarre de parier sur les talents de marqueur de Desharnais, mais le petit centre trouve toujours le moyen d'obtenir sa part de buts même s'il ne lance jamais.

Le natif de Laurier-Station a amassé au moins 14 buts dans toutes ses saisons de 50 matchs ou plus. À 28 ans, il devrait connaître une de ses meilleures saisons en carrière, donc on peut s'attendre à ce qu'il atteigne ce plateau à nouveau cette année.

Galchenyuk

Contrairement à Desharnais, Galchenyuk n'a jamais atteint ce plateau en carrière. Par contre, Galchenyuk est encore en progression et on le voit lorsqu'on regarde ses chiffres en carrière. Chaque saison, l'attaquant américain améliore son nombre de points et il en a amassé 46 l'an passé, donc il n'a pas à prendre un trop gros pas en avant pour que cette option devienne payante. En plus, c'est la première année de son contrat de transition et il voudra prouver au Canadien qu'il méritera une entente à long terme lors de leur prochaine négociation.

Gallagher

Comme Galchenyuk, Gallagher est en pleine progression. Il a déjà marqué 24 buts la saison dernière et il en avait seulement 3 en avantage numérique. Lorsqu'on considère son style de jeu, cette statistique est assez surprenante et ça devrait changer cette saison. Après tout, Gallagher en avait amassé 8 en 2013-14. Avec son évolution constante et un peu plus de chance sur le jeu de puissance, Gallagher devrait atteindre le plateau des 25 buts cette saison.

Markov

Même si c'est tentant lorsqu'on parle du Canadien, on ne peut pas seulement être positif lorsqu'on parie. Ça peut sembler bizarre de penser que le défenseur russe obtienne 10 points de moins que l'an passé, mais en regardant les circonstances, ça semble être le choix logique.

Markov a toujours amassé une bonne partie de ses points sur l'avantage numérique (25 de ses 50 l'an passé) et son temps de glace à ce niveau pourrait diminuer cette année. Therrien voudra probablement utiliser Petry et Beaulieu plus fréquemment sur cette unité tout en diminuant la tâche du défenseur de 36 ans et ça devrait avoir un bon impact sur la production du Russe. Finalement, même s'il est en santé depuis plusieurs années, les risques de blessure ne diminuent pas avec l'âge.

MaxPac

Parlant de problèmes de santé, la blessure d'entraînement de Pacioretty est un peu inquiétante en ce qui concerne sa production. Il a le don de revenir au jeu plus rapidement que prévu et il pourrait ne pas manquer de match, mais il s'agit d'une blessure importante qui pourrait le ralentir considérablement au début de la saison.

Ça ne veut pas dire que je pense qu'il va nécessairement être mauvais cette saison, bien au contraire. Par contre, seulement 3 gars ont atteint le plateau des 40 buts la saison dernière (Ovechkin, Stamkos et Nash). C'est donc un objectif extrêmement difficile pour un joueur de la LNH, particulièrement quand on parle d'un gars qui a subi une blessure pendant l'entraînement estival.

Si tu veux parier par sur ou contre ces joueurs (ou d'autres membres du Tricolore), tu peux te rendre sur le site de Mise-O-Jeu. Nous allons parler des autres paris disponibles tout au long du mois de septembre pour se préparer pour la saison 2015-16.