Suivez 25stanley sur Facebook!

Canadiens : au revoir saison 2014-2015!

Price - Dryden

La saison 2014-2015 des Canadiens de Montréal est maintenant chose du passé. Après une saison de 110 points (2e rang au classement général), les hommes de Michel Therrien ont été éliminés par le Lightning de Tampa Bay en deuxième ronde des séries.

Il n’en demeure pas moins que le club montréalais a disputé une bonne campagne 2014-2015, mais il est temps de tourner la page.

Voici une vidéo récapitulative de la saison 2014-2015 des Canadiens :


Carey Price et sa femme Angela au Colisée de Rome

Carey Price et Angela

Le gardien des Canadiens Carey Price est présentement en vacances avec sa femme Angela à Rome. Le voyage d’amoureux en sol italien se poursuit pour le jeune couple. Aujourd’hui, ils sont au Colisée de Rome.

Le joueur d’exception du Tricolore profite de bons moments avec sa femme alors que certains jeunes joueurs du CH fêtent fort…

Crédit photo : Angela Price


Voyage d’amoureux en Italie pour Carey Price

carey-price-italie
carey-price-wedding

Tu sais que tu es rendu un adulte de 27 ans quand tu décides d’aller en Italie avec ta blonde quand ta saison de hockey se termine pendant que tes bros partent sur la dérape dans le Sud.

Carey Price s’est marié il y a deux ans, mais il n’ a jamais eu le temps d’aller en lune de miel avec sa douce à cause du camp d’entrainement de Team Canada pour les Jeux olympiques. Cette fois, Carey et Angela ont levé les voiles sur « les Europes » afin de manger de la pizza à Florence, faire des balades en gondole à Venise et visiter Rome.

Combien on gage que Carey Price devient papa dans 9 mois?

P-.S. Autre chose évidente, c’est certain que les gens qui croisent Carey dans un musée n’ont aucune idée qu’il est une méga-super-star. Il a tellement l’air low key.


Carey Price aurait joué avec une blessure en séries

Carey Price

Carey Price, lui qui a pris le blâme pour l’élimination des Canadiens contre le Lightning en deuxième ronde, aurait joué avec une blessure lors des séries éliminatoires, a appris Mario Langlois (98,5 Sports).

Selon l’animateur de l’émission Les amateurs de sports sur les ondes du 98,5 FM, le gardien du CH aurait négocié avec une blessure mineure, soit un malaise au dos, au moment de la quête de son équipe vers la coupe Stanley.

Un malaise qui semble-t-il aurait été à son apogée lors de la première semaine d’action entre les Canadiens et le Lightning.

Le personnel médiale du Tricolore aurait suivi de près l’état du dos de l’homme masqué des Canadiens. D’ailleurs, l’équipe montréalaise aurait voulu donner plus de repos à Price vers la fin de la saison régulière, mais afin d’obtenir l’avantage de la patinoire, elle a fait jouer plus souvent le numéro 31 que prévu, toujours d’après les informations de Mario Langlois.


Selon Carey Price, le CH a la meilleure chimie d’une équipe depuis qu’il joue avec un club pro

Price

Carey Price a été fidèle à lui-même en se présentant de façon très détendu devant les journalistes. Le gardien du Tricolore a répondu à plusieurs questions, mais l’un de ses propos a été particulièrement intéressante.

« C’est la meilleure chimie dans le vestiaire depuis que je joue dans une équipe professionnelle », a dit Price en parlant de l’édition 2014-2015 des Canadiens.

Des paroles qui sont géniales à attendre autant pour la direction du CH que pour les partisans. Les joueurs ont une bonne complicité et il s’agit d’un élément capital pour une équipe de la LNH.

Le portier des Canadiens est heureux de sa saison, mais il en veut plus.

« À chaque année, on veut être meilleur. Mon objectif pour l’an prochain, c’est d’être meilleur. »

À propos de la saison de son équipe, Price a pris en compte le total de victoires en saison régulière.

« Quand une équipe gagne 50 matchs, cela veut dire qu’elle fait bien les choses. On ne veut pas changer ça. »

Crédit photo : Rachel Lau


L’astronaute de Tampa Bay était un coup publicitaire

Price

Pendant la série de 2e ronde entre le Canadien et le Lightning, plusieurs fans ont découvert l’astronaute qui s’assoit à côté du banc des visiteurs au Amalie Arena. Ce partisan s’était fait remarquer à quelques reprises plus tôt cette saison, mais il s’est vraiment fait connaître en essayant de déranger Carey Price pendant les pauses publicitaires lorsque le Canadien était en visite.

Cette semaine, le Sports Business Journal nous a appris que ce n’était pas le seul aspect publicitaire de ces séquences. L’astronaute fait partie d’un contrat entre Malektronic, une compagnie qui vend des haut-parleurs qui résistent à l’eau, et le Lightning de Tampa Bay. La compagnie paierait entre 100 000$ et 500 000$ par saison pour ce placement publicitaire.

L’astronaute n’affiche pas le logo de la compagnie, mais il a un des haut-parleurs de l’entreprise accroché au cou. Le président de Malektronic a expliqué ce geste en disant que le logo rendrait la publicité trop évidente et ça annulerait la possibilité d’être viral, ce qui est le but premier de l’opération.

Le Lightning était la première équipe avec qui Malektronic avait négocié ce genre de contrat, mais ils ont également développé un partenariat avec les Islanders au cours de la saison régulière. C’est une idée intéressante, mais c’est parce que c’est subtil et nouveau. Si les compagnies qui suivent Malektronic laissent tomber la subtilité, le concept sera dépassé assez rapidement.

Via James Mirtle


5 dossiers à régler cet été pour Marc Bergevin

Marc Bergevin

Marc Bergevin a du pain sur la planche cet été, s’il veut que son équipe continue sa progression. Le Canadien a prouvé qu’il a une bonne équipe (merci à Carey Price), mais il est maintenant le temps de prendre un pas de plus vers l’élite de la LNH.

Oui, ils ont fini au 2e rang de la LNH en saison régulière, mais non, le CH n’est pas si près d’une Coupe Stanley. Dans une série 4 de 7, je prends les Kings de Los Angeles bien avant l’équipe actuelle de Montréal. Pourtant, selon la saison régulière, le tricolore est bien meilleur que LA, qui n’ont même pas participé aux séries. C’est là le problème du Habs. Bonne équipe de saison, pas tant en séries.

Voici donc les 5 problèmes à régler, si l’on veut aspirer aux grands honneurs dans les 2 à 3 prochaines années.

Plekanec

1- Nouvelle ligne de centre complète

David Desharnais a sans aucun doute disputé ses meilleures séries en carrière, mais c’est loin d’être suffisant pour un centre des deux premiers trios. Tomas Plekanec a été égal à lui-même en séries, soit médiocre. Eller a été correct aussi, sans plus. Faites juste regarder la ligne de centre des 5 derniers gagnants de la Coupe Stanley et vous comprendrez qu’on a aucune chance avec eux.

Kings 2012 et 2014: Anze Kopitar, Jeff Carter, Mike Richards, Jarret Stoll, Tyler Toffoli

Blackhawks 2010 et 2013: Jonathan Toews, Michal Handzus, Andrew Shaw, Dave Bolland

Bruins 2011: Patrice Bergeron, David Krejci, Tyler Seguin, Chris Kelly

Nous ne sommes même pas dans la même ligue au centre!

Oui, Galchenyuk est encore jeune et a connu une saison et des séries en-dessous des attentes, mais si l’on veut qu’il progresse et qu’il soit le joueur de centre no.1 de l’équipe dans le futur, il va falloir l’insérer à cette position et vivre avec ses erreurs. Bob Hartley le fait avec ses jeunes à Calgary et ça paie.

2- Un autre marqueur

Je crois fortement que l’attaque se construit autour des centres. Mais il faut absolument dénicher un autre grand marqueur pour supporter Max Pacioretty qui a récolté environ 21% des buts de son équipe cette saison. Il a aussi récolté 28% des buts des attaquants. Ce % est beaucoup trop haut.

petry

3- Meilleure défensive?

Non, nous n’avons pas la meilleure défensive de la LNH. Oui, nous avons accordé le moins de buts, mais c’est vraiment grâce à Price. À 5 millions par saison, Petry ne sera pas de retour. On ne peut pas sacrifier 20 millions de la masse salariale sur 3 défenseurs (Subban 9M$, Markov 5,75M$). Il faut donc que nos jeunes prennent plus de place parce que Markov a vraiment ralenti et est rendu un défenseur moyen en séries.

Subban_Markovbehind

4- Avantage numérique

On ne peut pas dire que l’arrivée de Dan Lacroix derrière le banc, spécialiste des unités spéciales, a été fructueuse. Le CH a terminé au 23e rang de la LNH en avantage numérique avec 16,5% d’efficacité et le désavantage numérique a été sous la barre des 85%, contrairement à l’année d’avant.

Tout le monde dans la LNH sait que P.K. aime lancer. Il isole un joueur à lui seul. S’il peut apprendre à feindre le tir et remettre la rondelle à des coéquipiers laissés ouvert en raison de la couverture étanche sur lui, nous aurons bien plus de succès.

Galchenyuk - 1re étoile

5- Les contrats à négocier

Seuls Alex Galchenyuk et Nathan Beaulieu deviennent agents libres avec restriction cet été. Galchenyuk n’a pas connu une grande saison et ne pourra donc pas commander un salaire exorbitant. Beaulieu mérite une augmentation, mais ses chiffres offensifs (1 but, 8 passes) ne lui permettront pas d’espérer toucher plus de 2 millions par saison.

Flynn, Mitchell, Malhotra, Gonchar, Petry et Weaver sont aussi libres comme l’air, mais seul Mitchell est susceptible de revenir. Il serait surprenant de voir Petry signer à rabais pour rester ici.

Celà laisse donc en masse de temps à Marc Bergevin de travailler sur des signatures au 1er juillet et possiblement concocter une transaction pour nous faire rêver à la Coupe Stanley dès l’an prochain.

 

 


P.K. Subban passe son 26e anniversaire avec le meilleur équipage

P.K. Subban

P.K. Subban célèbre ses 26 ans aujourd’hui. Le défenseur des Canadiens est avec le meilleur équipage, d’après ce qu’il a écrit sur son compte Instagram.

Sur la photo ci-dessus, on retrouve Carey Price, Dale Weise, Tom Gilbert, Pierre-Alexandre Parenteau, Brandon Prust, Nathan Beaulieu, Alex Galchenyuk, Devante Smith-Pelly et, bien sûr, P.K. Subban.


Carey Price se blâme pour l’élimination du CH contre le Lightning

Carey Price

Carey Price, qui a été le sauveur des Canadiens à de nombreuses occasions durant la saison, a pris une partie du blâme pour la défaite de son équipe dans la série face au Lightning de Tampa Bay.

« Je n’ai pas assez bien joué dans cette série pour permettre à l’équipe de passer à l’étape suivante », a dit Price, après la défaite de 4-1 des siens.

Pourtant, le gardien du CH a été solide devant le filet de son club. Il n’est pas à blâmer; ce n’est pas le portier qui peut marquer des buts. La troupe de Michel Therrien a eu de la misère à générer de l’attaque match après match.

D’autant plus que Price mettre sûrement la main sur les trophées Hart et Vézina en juin prochain.


Le Lightning envoie les Canadiens en vacances // MTL 1 @ TBL 4

Canadiens vs Lightning

Le Lightning de Tampa Bay a mis fin à la saison 2014-2015 des Canadiens de Montréal en remportant le sixième match de la série de deuxième ronde par la marque de 4-1 au Amalie Arena.

L’attaque des hommes de Jon Cooper a été supérieure à celle des troupiers de Michel Therrien. Nikita Kucherov et Ondrej Palat ont été entre autres des joueurs importants pour Tampa Bay.

Après s’être fait balayé par le CH en 2014, le Lightning a eu le dessus contre le club montréalais.

Crédit photo : Icon Sportswire