Suivez 25stanley sur Facebook!

Barry Trotz a demandé à un fan ce qu’il pensait des Capitals avant de venir à Washington


Avant d’accepter l’emploi à Washington, Barry Trotz a fait comme tous les entraîneurs de la LNH en appelant ses contacts pour en apprendre un peu plus sur la situation de l’équipe. Par contre, Trotz étant perfectionniste, il a poussé le concept un peu plus loin.

Alors qu’il était à l’aéroport en route vers Washington, un fan des Capitals qui célébrait sa fête à Nashville l’a approché pour lui dire qu’il espérait que Trotz devienne le coach de l’équipe. Trotz lui a parlé un peu de Nashville avant que leurs chemins se séparent.

Toutefois, quand il a vu qu’ils étaient dans le même avion, Trotz l’a approché pour demander au fan ce qu’il pensait de l’équipe. Le partisan lui a parlé du jeu défficient à 5 contre 5, de la couverture médiatique d’Alex Ovechkin, des problèmes de l’équipe en séries et de la tendance des dirigeants d’engager des entraîneurs inexpérimentés.

Trotz a récompensé ce savoir en lui parlant de sa philosophie par rapport à l’emploi qu’il s’apprêtait à prendre. C’est bien de voir que Trotz s’est attardé à tous les détails avant de prendre ce poste, mais c’est encore plus cool pour le partisan qui va avoir une histoire incroyable à conter pendant le règne de Trotz. Il pourra également se vanter du fait qu’il a pu avoir un tête-à-tête honnête avec l’entraîneur-chef de son équipe préférée. Il n’y a pas beaucoup de fans d’hockey qui peuvent dire la même chose.

Via Washington Post


Les Capitals ont trouvé leur DG et leur coach

Trotz MacLellan

Les Capitals ont comblé 2 postes importants aujourd’hui. Ils ont promu Brian MacLellan au poste de directeur-général et ils ont engagé Barry Trotz au poste d’entraîneur-chef. L’embauche de Barry Trotz avait coulé en fin de semaine, mais ça reste un excellent choix pour les Capitals.

Pour ce qui est de MacLellan, c’est un choix quelque peu surprenant puisqu’on avait promis des changements à Washington. MacLellan est tout le contraire du changement, lui qui a passé la totalité de sa carrière d’exécutif avec les Capitals. Il est à l’emploi de l’équipe depuis 2000.

Il avait commencé comme recruteur, mais est rapidement monté au poste de directeur du personnel des joueurs en 2004. Il a gardé ce poste depuis et est devenu assistant au directeur-général en 2009. Il cumule ces 2 postes depuis cette année-là. MacLellan était donc le candidat interne logique, mais il faudra voir comment la base de partisans réagira.

L’embauche de Trotz va certainement faire plaisir parce qu’il était le meilleur candidat disponible, mais quand tu promets du changement et que tu donnes une promotion à un gars qui est là depuis 2000, tu vas en décevoir certains.


Barry Trotz sera le prochain entraîneur des Capitals


Après quelques semaines de rumeurs, on connait maintenant la prochaine destination de Barry Trotz. Après 15 saisons à Nashville, l’entraîneur ira maintenant à Washington où il s’occupera d’Alex Ovechkin et des Capitals. Rien n’est encore officiel alors qu’il y a quelques détails à peaufiner à son futur contrat, mais il dit aux autres équipes qu’il n’est plus disponible.

C’est un choix intéressant pour les Caps. Trotz était vu comme un des meilleurs entraîneurs disponibles sur le marché, mais ça fait longtemps qu’il n’a pas eu de talent offensif incroyable dans son équipe. Depuis 2007, et le départ de Paul Kariya, Trotz n’a pas eu grand chose sous la main, mais il a toujours été capable de faire produire les joueurs qu’il avait.

À Washington, il n’aura plus ce problème. Avec les Ovechkin, Backstrom, Johansson, Carlson, Green et compagnie, ce n’est pas le talent offensif qui manque. Trotz devra seulement implanter un système et une structure défensive qui manque depuis plusieurs années à Washington.


Les Rangers commencent à avoir des flashbacks de 2009


Après avoir gagné les 2 premiers matchs de la série à l’étranger, dont le 2e contre un gardien recrue qui n’avait jamais joué en séries dans la LNH auparavant, les Rangers sont revenus au Madison Square Garden où ils ont vu le gardien recrue en question les battre avec une performance incroyable. Non, ce n’est pas le résumé du match de jeudi soir entre les Rangers et le Canadien. C’est plutôt le résumé du match du 20 avril 2009 entre les Rangers et les Capitals de Washington.

C’est dans cette série de 1ère ronde que le monde du hockey a découvert Semyon Varlamov après qu’il ait remplacé José Théodore qui avait été très moyen dans le premier match de la série. Malgré ses 6 matchs en carrière dans la LNH avant la série, Varlamov a permis à son équipe de combler un déficit de 0-2 pour gagner la série en 7 matchs. 5 ans et 2 rondes plus tard, c’est Dustin Tokarski qui essaie de faire le même coup aux Rangers de New York.

Il faut dire que ces 2 séries ont plusieurs ressemblances en plus des gardiens recrues qui tentent de sortir leur équipe du trou. Avant la série contre le Canadien, la dernière fois que les Rangers avaient gagné un match #2 ou un match dans lequel ils étaient entrés avec une avance dans la série, c’était dans cette série de 2009 contre les Capitals.

Bien évidemment, ce ne sont que des coïncidences et il y a encore pas mal de chemin à faire, mais c’est quand même cool de voir que ce que le Canadien tente de faire présentement n’est pas impossible et que ça a même déjà été fait contre la même équipe et surtout, contre le même gardien.


Barry Trotz, le prochain entraîneur des Capitals?

Barry Trotz

Après 15 saisons à la barre des Prédateurs de Nashville, Barry Trotz ne semble pas vouloir prendre une année sabbatique. Lorsque le Washington Post l’a contacté, l’entraîneur n’est pas passé par 4 chemins en disant qu’il voulait être entraîneur dans la LNH l’an prochain.

Trotz a également mentionné que les Capitals de Washington ont été parmi les premiers à le contacter après son renvoi pour savoir ce qu’il voulait faire. Bien évidemment, Trotz ne veut pas fermer de portes présentement et il a mentionné au Post qu’il était excité de faire face à un nouveau défi.

Lorsqu’il a été questionné par rapport à l’équipe de Washington qui est aux antipodes de la formation qu’il avait sous la main à Nashville, Trotz a mentionné qu’il est capable de s’adapter selon ce qu’il a sous la main. Il a également fait référence aux années où Paul Kariya était à Nashville et où les Prédateurs étaient parmi les équipes qui marquaient le plus de buts dans la LNH.

Il faut dire qu’il y a de l’histoire entre les deux parties. Trotz a obtenu son premier emploi au niveau professionnel avec l’équipe de la ligue américaine des Capitals en 1990. Il a même gagné la Coupe Calder pendant ce passage avec l’équipe.

Par contre, les Capitals ne sont pas les seuls dans la course pour les services de Trotz. Toutes les équipes sans entraîneur-chef sont dans les rumeurs pour cette course et Barry devrait pouvoir choisir sa nouvelle destination. Ce n’est rien de surprenant puisqu’un gars ne garde pas le même emploi pendant 15 ans en étant un pied de céleri.


Wayne Gretzky, le prochain président des Capitals de Washington?

ted-leonsis-wayne-gretzky1-607x426

Après les départs de George McPhee et d’Adam Oates, les Capitals de Washington sont à la recherche de nouveaux dirigeants. Plusieurs rumeurs indiquent qu’ils pourraient suivre la route de plusieurs équipes en engageant un ancien joueur comme Président de l’équipe avant de lui permettre d’engager un directeur général. Ces mêmes rumeurs indiquent que Wayne Gretzky serait leur gars et qu’il y a un intérêt de la part du meilleur attaquant de tous les temps pour l’emploi.

Ces rumeurs se font de plus en plus persistantes même si les Capitals ont présentement un président du nom de Dick Patrick. Dans ce scénario, Patrick abandonnerait son poste avec l’équipe pour se concentrer sur son rôle dans l’entreprise de Ted Leonsis qui contrôle ses compagnies de divertissement, comme les Wizards de Washington dans la NBA, par exemple.

Parlant de Leonsis, il est une des raisons pour lesquelles cette embauche serait logique. Il a toujours aimé engager des joueurs étoiles dans son organisation et il était un de ceux qui étaient derrière l’arrivée de Michael Jordan avec les Wizards il y a quelques années.

Pour Gretzky, ça a du sens puisqu’il a le goût de revenir comme dirigeant dans la LNH après avoir finalement reçu son remboursement que la ligue lui devait à cause du dossier des Coyotes de Phoenix. Selon le modèle qu’on envisage présentement à Washington, il aurait la chance de bâtir une franchise exactement comme il le veut et c’est le rêve de tout dirigeant potentiel.

Rien n’est confirmé pour l’instant, mais il n’y pas de fumée sans feu et dans ce dossier-là, ce n’est pas la fumée qui manque.


Jaroslav Halak est maintenant un membre des Islanders de New York

jaroslav halak blues st-louis

Jaroslav Halak en est maintenant à sa 4e équipe cette saison dans la LNH. Après les Blues, les Sabres, les Capitals, l’ancien du Canadien appartient maintenant aux Islanders de New York.

En effet, ceux-ci l’ont acquis en retour d’un choix de 4e ronde au repêchage. C’est le choix que les Islanders ont obtenu quand ils ont envoyé Pierre-Marc Bouchard à Chicago. Toutefois, ils doivent maintenant signer Halak qui sera agent libre sans restriction à la fin de la saison.

Ce ne serait pas surprenant qu’ils le signent puisque New York est une bonne équipe qui a un gros problème devant le filet. L’arrivée d’Halak ferait énormément de bien et il aurait certainement une chance d’obtenir le poste de partant, ce qui est surement son objectif. En plus, avec un marché des gardiens qui va être bien rempli avec des gars comme Ryan Miller et Jonas Hiller, Halak voudra peut-être sauter sur un poste de partant quand il en aura la chance.


Les Capitals congédient Adam Oates et George McPhee

adam-oates

Les big boss des Capitals de Washington ont sorti leur balai, samedi matin, afin de faire leur ménage du printemps. L’entraîneur Adam Oates ainsi que le directeur-gérant George McPhee ne seront pas de retour avec l’équipe l’an prochain. Ceux-ci ont été relevés de leurs fonctions.


Le Canadien commencera les séries à Tampa Bay

En séries

Le Canadien de Montréal commencera ses séries sur la route. En effet, le Lightning de Tampa Bay a gagné son dernier match de la saison par la marque de 1-0 pour prendre possession de la 2e place de la division Atlantique et ainsi l’avantage de la glace en 1ère ronde des séries.

Le sort du Canadien s’est soldé en fusillade alors que le défenseur Matt Carle a été le seul à marquer. C’était la 21e fusillade la saison des Capitals de Washington, ce qui constitue un record de la LNH.

Le Lightning avait besoin d’une victoire puisqu’un point aurait égalé les 100 points du Canadien avec le bris d’égalité à l’avantage du tricolore. En effet, le Canadien a 40 victoires en temps réglementaire ou en prolongation pendant que le Lightning n’en avait que 38 avant le match de dimanche.

Comme on a appris plus tôt aujourd’hui, ce match aura lieu mercredi à 19h. Si l’on se fie aux rumeurs qui ont circulé plus tôt cette semaine, le 2e match aurait lieu vendredi, mais il ne faut pas oublier que le Canadien est la seule équipe canadienne en vie et que CBC voudra certainement qu’ils jouent le samedi soir.

Photo via Canadien de Montréal


Jaroslav Halak ne voulait pas affronter les Blues


Mardi soir, les Capitals de Washington affrontent les Blues de St-Louis dans une rencontre qui sera assez émotive pour Jaroslav Halak qui a passé 4 ans de sa carrière à St-Louis. Toutefois, ce ne sera pas Halak devant le filet de Washington.

Le gardien qui sera agent libre sans restriction à la fin de la saison a demandé à ses entraîneurs de ne pas jouer contre ses anciens coéquipiers. Selon ce qu’il a dit aux journalistes présents dans le vestiaire, Halak ne se sentait pas confortable dans cette position et qu’il allait avoir de la difficulté à affronter son ancienne équipe.

C’est une situation assez bizarre qu’on ne voit pas trop souvent, particulièrement quand une équipe n’est pas encore éliminée, mais si le gars ne se sent pas à l’aise d’affronter une équipe qu’il connait autant, c’est mieux qu’il le dise avant plutôt que d’accorder 3 buts sur 10 lancers en 1re période parce qu’il n’était pas dans sa bulle. De toute façon, à 2,2 % de chances de faire les séries, les Caps sont pas mal déjà éliminés.