Suivez 25stanley sur Facebook!

Réactions de victoire // Les fans des Rangers célèbrent une autre victoire dans un match ultime

Rangers

Pendant les séries, la LNH pousse le hashtag #MyPlayoffsMoment où ils encouragent les partisans à partager leurs célébrations. La qualité des vidéos varie grandement, mais c’est un concept parfait pour une prolongation pendant un 7e match comme ce fût le cas entre les Capitals et les Rangers mercredi.

Même si les Rangers sont rendus habitués de gagner des matchs ultimes, il n’y a rien de mieux que de remporter une série en prolongation pendant un 7e match. La ligue a donc compilé les meilleures réactions de partisans qui ont été publiées sur Snapchat, Twitter et Instagram à la suite du but gagnant de Derek Stepan.

Ça donne quelque chose de vraiment cool même si ça nous rappelle ce qu’on a manqué avec la défaite du Canadien contre le Lightning mardi soir. Pour le reste des séries, notre seule façon de se rapprocher de ce feeling est de gagner un gros pari sur Mise-O-Jeu.


Henrik Lundqvist est vraiment constant quand il doit jouer un 7e match le 13 mai

Lundqvist

La victoire de mercredi soir a permis à Henrik Lundqvist d’améliorer sa fiche dans les matchs éliminatoires au Madison Square Garden. Comme on peut le voir ci-dessus, Lundqvist a des chiffres incroyables lorsqu’il a le dos au mur à la maison et c’est la même chose lors des 7es matchs.

Le King a gagné son 6e match ultime mercredi soir, ce qui le place à égalité au sommet de l’histoire de la LNH avec Patrick Roy et Martin Brodeur. Il a gagné ses 6 derniers départs dans cette circonstance, maintenant un % d’arrêts de 97,3% au passage. Par contre, la statistique la plus incroyable se limite au 13 mai.

Les Rangers ont dû jouer un 7e match le 13 mai pour la 3e année consécutive mercredi soir. Bien évidemment, ils ont gagné toutes ces rencontres. Ce qui est fou, c’est que Lundqvist a effectué le même nombre d’arrêts (35) dans ces 3 matchs. Ce n’est qu’une coïncidence, mais c’est quand même notable.

La seule statistique moins croyable vient des Capitals de Washington et de leurs avances de 3-1 dans une série. Dans l’histoire de la ligue, les équipes dans cette situation ont gagné près de 90% du temps. Pourtant, c’est la 5e fois que les Caps échappent une avance du genre.

Pour mettre ça en contexte, Washington est responsable pour 18% des avances de 3-1 qui ont mené à une défaite dans l’histoire de la ligue. De l’autre côté, après avoir fait le même coup aux Penguins l’an passé, les Rangers sont devenus les premiers à surmonter un déficit de 1-3 deux ans en ligne.

Graphique via StatsCentre


Derek Stepan a donné la victoire aux Rangers

Stepan

Les Rangers et les Capitals ont joué tout un match de hockey pour mettre fin à leur série mercredi soir. Ce sont les Rangers qui ont gagné 2-1 en prolongation alors que Derek Stepan est celui qui a eu la chance d’être à la bonne place au bon moment pour prendre un retour de lancer devant un filet ouvert.

Alex Ovechkin est celui qui a ouvert la marque après avoir garanti une victoire des siens avant le match. Rick Nash a eu une belle chance d’égaler la marque en désavantage numérique en première période, mais Holtby s’est dressé devant le filet. Kevin Hayes a égalé le tout en avantage numérique en 2e période.

En 3e période, les deux formations ne prenaient pas trop de risque, donc on n’a pas vu beaucoup de chances de marquer. Brooks Orpik a quand même sorti Dan Boyle du match. C’était un match serré pour conclure une série aussi serrée. Ce but était le 13e des Rangers dans cette série alors que leur adversaire a terminé avec 12.

Le but gagnant

Ovechkin marque le premier but

Holtby frustre Nash

Hayes égalise la marque en 2e période


Brooks Orpik a étourdi Dan Boyle

Boyle

Le 7e match Rangers-Capitals est excellent. Il n’y a pas beaucoup de buts alors que c’est 1-1 en 3e période, mais on y voit de tout. On a même eu droit à un plaquage classique des années 2000 au milieu du 3e engagement.

C’est arrivé alors que Dan Boyle voulait effectuer l’entrée de zone des Rangers. Malheureusement, le défenseur avait la tête un peu basse et il n’a pas aperçu le défenseur des Capitals, Brooks Orpik, qui en a profité pour le ramasser avec une grosse mise en échec. Il y a eu un contact à la tête, mais comme on est en 3e en séries et que Boyle était bas, les arbitres n’ont pas appelé de punition.

Les officiels ont toutefois dû arrêter le jeu peu après puisque Boyle était clairement étourdi. Il a tenté de retourner au banc des siens, mais il avait les jambes molles et il a dû rester sur place. Le soigneur l’a amené dans la chambre pour le test de commotion cérébrale par la suite.

Ce n’était pas aussi pire que Sami Kapanen il y a quelques années, mais c’est le genre de jeu qu’on voit bien moins dans la ligue de nos jours, ce qui est une très bonne chose pour la santé des joueurs à long terme. Ce qui est inquiétant pour Boyle, c’est que ce n’était pas le premier gros plaquage que sa tête encaissait dans cette série.

Le plaquage

Les problèmes de Boyle


Nos paris pour le match ultime entre les Capitals et les Rangers

HoltbyLundqvist

Malheureusement, on n’aura pas droit à un 7e match entre le Canadien et le Lightning. Par contre, comme on pensait au début de la 2e ronde, il y a en aura un dans la série entre les Rangers et les Capitals. Je me suis dit que la meilleure façon d’oublier le fait qu’il n’y aura pas de match jeudi soir est d’essayer de faire un peu d’argent sur Mise-O-Jeu ce soir. Voici donc les deux paris les plus intéressants que j’ai trouvé :

Under

Les matchs ultimes ont la réputation d’être défensifs et l’histoire récente supporte ce cliché. Les 5 derniers 7es matchs dans la conférence de l’Est sont restés en bas de la barre des 4 buts. Ironiquement, la rencontre qui met fin à cette séquence est le dernier match ultime entre ces deux équipes alors que les Rangers avaient battu les Capitals par la marque de 5-0 le 13 mai 2013.

Depuis ce temps-là, les deux équipes ont gagné tous leurs 7es matchs par la marque de 2-1 (2 fois pour les Rangers et 1 fois pour les Capitals). L’exemple le plus récent est survenu en 1ère ronde alors que Washington a battu un record en maintenant New York à 11 lancers.

Plus récemment, 4 des 6 matchs de cette série nous ont offert moins de 4,5 buts. Également, pendant la 2e ronde, Holtby (94,51%) et Lundqvist (93,79%) ont été les 3es et 4es meilleurs gardiens à 5 contre 5 dans la LNH, donc c’est très difficile de marquer dans ces matchs. C’est sans parler des chiffres ridicules de Lundqvist lors des 7es matchs. C’est toujours stressant de parier sur l’Under, mais c’est le choix logique dans cette rencontre.

Washigton

Comme on s’attend à un match peu offensif, la chance pourrait jouer un très gros rôle dans le résultat. Après tout, si le score final est de 2-1, un bond chanceux pourrait décider du gagnant. En prenant ça en considération, c’est logique de prendre les négligés, particulièrement lorsque la cote est aussi bonne. En plus, les Caps ont déjà montré qu’ils sont capables de bien jouer dans cette situation en 1ère ronde.

Par contre, c’est surtout un pari à cause de la cote. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le momentum ne se transporte pas de match en match pendant une série. Pourtant, les deux victoires consécutives des Rangers ont affecté leur cote, ce qui fait en sorte qu’ils sont surévalués.

Aussi, l’historique des deux équipes affectent un peu trop les cotes à mon goût. Je suis loin d’être aussi certain que pour le premier pari, mais les Capitals offrent plus de valeur que New York ici.

Ceci étant dit, si tu as déjà un pari payant sur les Capitals en 7 matchs, ce n’est peut-être pas une mauvaise idée de faire un petit hedge avec un pari sur les Rangers.


Les prix des billets pour le 7e match de la série Rangers-Capitals sont fous

MSG

La 2e ronde des séries se conclura au Madison Square Garden de New York ce soir alors que les Rangers et les Capitals vont jouer l’inévitable 7e match de leur série. Comme c’est un match ultime et qu’on est à New York, les prix des billets donnant accès à cette rencontre sont tout simplement ridicules.

Selon Seatgeek, une firme qui suit les prix sur tous les sites de revente, ce sont les plus gros prix pour un match de la LNH depuis la fondation de l’entreprise en 2009. Ce sont également les billets les plus chers des 4 sports majeurs si l’on exclue les matchs des séries finales.

Le prix moyen d’un billet vendu pour ce match jusqu’à maintenant est de 708$. Les meilleurs billets se vendent à un prix moyen de 2750$, ce qui est presque 6 fois le prix pendant la saison régulière, alors que les places dans le pit se vendent à un prix moyen de 417$. En moyenne, le prix des billets a subi une augmentation de 28% par rapport à la série de 2012 entre les deux équipes. On peut comparer les deux puisqu’on avait également eu besoin d’un 7e match au MSG pour faire un gagnant en 2012.

Malgré les bons débuts de saisons des Mets et des Yankees, les Rangers semblent être le billet de l’heure à New York présentement et en regardant ces prix, ce ne sont pas les revendeurs qui vont s’en plaindre.

Trailer de la LNH pour ce match

Via CNBC


Un fan des Rangers a suivi sa fréquence cardiaque pendant le 6e match

I was at game 6 and decided to plot my heart rate during the game. I think the last 3 minutes says it all. - Imgur

Au cours des 2 derniers matchs, le Canadien nous a rappelé à quel point c’est stressant de compter pour une équipe qui fait face à l’élimination. Ce stress est ce qui fait en sorte que la victoire est encore plus douce en fin de match, mais pendant la rencontre, ça peut être un peu plus difficile pour le coeur.

Un fan des Rangers qui s’est rendu à Washington pour le 6e match a décidé d’illustrer cette réalité en suivant sa fréquence cardiaque tout au long de cette rencontre. Le fan ne le savait pas avant de faire l’exercice, mais c’était le match parfait pour ça à cause de la remontée incomplète des Caps.

En regardant le graphique, c’est fascinant de voir qu’à part le premier but de Chris Kreider en tout début de match, les filets des Rangers n’excitaient pas trop le coeur. En fait, c’est plutôt l’inverse qui se passait alors que le fan pouvait relaxer. Il faut dire que les 2 des 3 autres buts étaient pour assurer l’avance de New York alors que l’autre a eu besoin d’une longue consultation vidéo avant d’être confirmé.

Ma partie préférée du graphique est toutefois dans les dernières minutes du match alors que ce partisan a vécu la même chose que nous samedi soir. Son équipe protégeait une avance d’un but devant une équipe qui poussait constamment en zone offensive et ça a fait en sorte que sa fréquence cardiaque a atteint son apogée.

Encore une fois, quand son équipe a gagné, le coeur n’a pas accéléré, mais il a plutôt relaxé. Ce graphique nous montre donc que comme plusieurs autres partisans, ce fan était plus inquiet pour son équipe que content quand ils ont gagné. C’est souvent ce qui arrive en séries, particulièrement dans un match éliminatoire, et ce moment où l’on peut relaxer après une victoire vaut tout ce tracas.

Via Reddit


Alex Ovechkin a garanti une victoire des Caps dans le 7e match

Ovechkin

Après avoir ramassé Ryan McDonagh et vu son équipe terminer à court d’un but de la remontée à partir de 4-1 dans le 6e match de leur série contre les Rangers, Alex Ovechkin était confiant pendant sa rencontre avec les médias. Le capitaine a expliqué que le second souffle des Capitals en 3e période illustrait bien le caractère de l’équipe.

Ovechkin a continué en disant que ce caractère faisait en sorte que la formation allait se relever après cette défaite et qu’ils allaient gagner le match ultime mercredi. Il en a rajouté un peu plus tard en disant que les joueurs allaient respecter le plan de match et qu’ils allaient affronter Montréal ou Tampa.

Il faut dire que la domination des Capitals pendant les 15 dernières minutes de ce 6e match était tout simplement ridicule alors que les Rangers ne faisaient qu’écouler du temps au tableau. Après une aussi longue période à l’avantage des Caps, on peut comprendre Ovechkin d’être aussi confiant malgré les 2 victoires consécutives de New York.

Par contre, l’histoire est contre la troupe d’Ovechkin. 4 des 5 dernières séries entre ces deux équipes ont nécessité 7 matchs et les Caps n’en n’ont gagné qu’une seule. C’est sans parler de l’étrange succès des Rangers le 13 mai ou des chiffres stupides d’Henrik Lundqvist lors de ses 5 derniers matchs ultimes. Il faut également mentionner que la dernière promesse du genre de la part d’Ovi a mené à une défaite des Caps dans le 4e match de leur série de 2e ronde contre le Lightning en 2011.

Ceci étant dit, les Caps n’ont pas mal fait lors de leur dernier match ultime contre une équipe de New York. Bref, cette garantie n’est probablement que le premier signe de l’excellent 7e match qui nous attend mercredi. Maintenant, on espère juste qu’il y en aura un autre jeudi…

Via SB Nation


Alex Ovechkin a fait mal à Ryan McDonagh avec une mise en échec

McDonagh

On a eu droit à un gros match de série entre les Capitals et les Rangers dimanche soir à Washington. Contrairement aux autres matchs entre ces deux formations, on a vu plusieurs buts au Verizon Center. En plus de cette production offensive, les deux équipes ont continué à distribuer des mises en échec violentes tout au long du match.

La meilleure est survenue en fin de 3e période alors que les Caps poussaient pour obtenir le but égalisateur. Après avoir créé un revirement qui a mené à une chance de marquer, Ovechkin a continué à pousser la machine en créant de la pression sur Ryan McDonagh, qui avait récupéré le retour.

Pour ce faire, le capitaine des Caps a appliqué une mise en échec monstre au capitaine de New York. Par la suite, McDonagh est resté sur la glace pendant quelques secondes et il est rentré au vestaire puisqu’il semblait blessé à l’épaule. Heureusement pour New York, il a pu revenir au jeu en fin de match pour assurer la tenue d’un 7e affrontement dans cette série.


Top parieurs Mise-o-jeu // Un parieur de Magog a gagné un combo avec une cote de 574,55

Billet-gagnant_4mai-743x784

On a tendance à l’oublier à cause des 2 matchs de 6-2 dans la série actuelle du Canadien, mais il n’y a pas beaucoup de buts dans les séries éliminatoires cette année. À cause du moins grand nombre de punitions, du talent grandissant des gardiens et du jeu plus défensif en zone neutre, on voit pas mal moins de buts présentement.

Un parieur de Magog a décidé de profiter de cette tendance sur Mise-o-jeu pendant la 2e ronde. En utilisant les face-à-face de joueurs en termes de points par match, le parieur en question a choisi 8 affrontements qui allaient être nuls à la fin de leur rencontre du 4, 5 ou 6 mai.

Ce combo de 8 paris avait une cote de 574,55, ce qui veut dire qu’il a gagné 1149,15$ avec un petit pari de 2$. Les 4 matchs sur lesquels il a parié se sont soldés par des scores de 1-0 (Rangers-Capitals, Blackhawks-Wild), 2-1 (Lightning-Canadien) et 4-3 (Flames-Ducks). Ce dernier match est le seul pendant lesquels des joueurs sur qui il a parié ont amassé des points.

Cette rencontre s’est terminée 40 minutes après minuit, donc ce n’est pas comme si ce pari n’avait pas été sans suspense. En plus, il avait besoin d’un point de Gaudreau et Russell pour égaler son pari en fin de match et c’est exactement ce qu’il a eu sur le but égalisateur des Flames à 20 secondes de la fin de la 3e période.

Le dernier pari devait être le pire puisqu’il était sur le fameux match que le Canadien a perdu à la dernière seconde. Ce parieur pensait donc probablement que son combo allait se décider sur son dernier pari en prolongation. S’il compte pour le Canadien, ça a dû être tout un dilemme moral après le but de Johnson. Son équipe venait de tomber dans un trou de 0-3, mais ça lui a permis de gagner plus de 1000$…