Suivez 25stanley sur Facebook!

Alex Galchenyuk s’approche d’un retour au jeu

alex galchenyuk - canadiens - credit: 25stanley

Alex Galchenyuk s’est entraîné pour la première fois – depuis sa blessure au genou droit à un entraînement – où il pouvait encaisser des contacts de la part de ses coéquipiers.

Le joueur américain est sur le carreau depuis plus d’un mois, soit le 9 avril dernier. Celui-ci s’était blessé contre les Blackhawks de Chicago.

L’attaquant de 20 ans pourrait revenir au jeu durant la série face aux Rangers de New York.

Par ailleurs, l’alignement du Tricolore est demeuré intact pendant la pratique matinale. Les trios d’attaquants et les duos de défenseurs étaient les mêmes que lors du match numéro sept à Boston.

Galchenyuk s’est retrouvé sur le cinquième trio en compagnie de Ryan White et George Parros, lui qui était en rotation avec Travis Moen.

Formation du CH à l’entraînement

Max Pacioretty-David Desharnais-Brendan Gallagher
Michaël Bournival-Tomas Plekanec-Thomas Vanek
Rene Bourque-Lars Eller – Brian Gionta
Brandon Prust-Daniel Brière-Dale Weise
Alex Galchenyuk-Ryan White-George Parros

Josh Gorges-P.K. Subban
Alexei Emelin-Andrei Markov
Nathan Beaulieu-Mike Weaver
Francis Bouillon-Douglas Murray


Plainte à la régie des alcools contre le Centre Bell à cause du match #7 Canadiens vs Bruins

biere - centre bell - credit: shuttershock

Peter Sergakis, le chef de l’association des propriétaires de bars du Québec (et propriétaire des bars La Station des Sports), a déposé une plainte auprès de la régie des alcools du Québec contre le Centre Bell et les Canadiens de Montréal. À son avis, il était illégal pour le Centre Bell de vendre de l’alcool pendant la présentation sur écran géant du match #7 Canadiens vs Bruins mercredi soir dernier.

« Nous croyons que le Centre Bell n’avait pas la licence appropriée. Ils ont un permis pour spectacle sportif ou spectacle de musique en direct (live).» C’est ce que Peter Sergakis a déclaré à CJAD.

Un fan qui a assisté à l’événement peut répliquer à cela « il y avait un spectacle live de projection sur la glace durant l’entracte pis j’ai vu chanter Ginette Reno! » Via Jo Briss.

Il faut voir les deux côtés de la médaille dans ce dossier. D’abord, si le Centre Bell et le Canadien n’ont pas le permis nécessaire, la ville ne peut pas fermer les yeux à cause que « c’est le Canadien et les séries.» La loi doit s’appliquer équitablement à tous. N’importe quel individu qui a eu affaires avec la ville sait à quel point ça peut être chiant développer des projets en fonction des règles de la ville de Denis Coderre.

De plus, si plusieurs entrepreneurs qui possèdent des bars perdent des revenues à cause que 21 000 Montréalais dépensent au Centre Bell au lieu de leur établissement; c’est poche pour eux. Ils ont une business à rouler. Gardez en tête que la job de M. Sergakis est de représenter ses pairs. Mais je me demande vraiment si les bars de la métropole ont fait moins d’argent que d’habitude mercredi soir à cause que des gens se sont rendus au Centre Bell…

Du côté du Canadien, c’est clair que ce n’est pas leur intention « de faire mal aux bars ». Le CH a organisé l’événement pour faire plaisir à ses fans. Ce n’est pas tout le monde qui a les moyens de mettre les pieds au Centre Bell au mois de mai.  L’événement sert aussi à récolter des fonds pour la fondation des Canadiens. Toutefois, on parle de profits. Les revenues de la vente de bière au Centre Bell vont où? Geoff Molson a juste à verser 2% des profits qu’il a fait avec les séries du CH à sa fondation. Ça risque d’être pas mal plus gros que le montant récolté lors d’un match à 10$ le billet.

Bref, je crois que les deux côtés ont des arguments. Vous en pensez quoi?

Vidéo GoPro - Ambiance au Centre Bell avant et après le match #7 (via puck-junkie Hugues)

*Photo Shuttershock Bière et Hot Dog


Les 8 joueurs que tu vas détester chez les Rangers de New York


Avec les Bruins de Boston qui sont éliminés et les Rangers de New York qui nous attendent en 3e ronde, c’est le temps de se tourner vers les prochains rivaux du Canadien. Le seul problème, c’est qu’après une série contre Boston, on s’est souvenu à quel point c’est lfun de jouer contre et de battre une équipe que l’on haït.

Malheureusement, on n’haït pas les Rangers. La dernière série entre les deux équipes date de 1996 alors qu’ils nous avait battu en 6. C’était la 1ère série du Centre Molson, mais c’est pas mal la seule chose qu’on va retenir de cet affrontement.

Il y a aussi les histoires de Dominic Moore et Martin St-Louis qui nous donnent juste le goût d’encourager cette équipe. C’est sans parler d’Henrik Lundqvist qui est sûrement un des joueurs les plus aimés de la ligue.

Mais quand même, en séries il faut ce qu’il faut et j’ai décidé de dresser une liste de 7 joueurs des Rangers qu’on peut déjà commencer à haïr. Que ce soit à cause de ce qu’ils ont fait avant la série ou ce qu’ils vont faire pendant, les joueurs qui suivent vont nous faire sacrer au cours des 2 prochaines semaines.

1. Ryan McDonagh #27

ryan mcdonagh - rangers - credit: 25stanley

C’est lui le plus évident. Sa simple présence dans la LNH nous rappelle que sans Bob Gainey qui l’a échangé pour Scott Gomez, Trevor Timmins aurait transformé le meilleur repêchage des dernières années (McDonagh, Pacioretty et Subban ont tous été repêchés par Timmins en 2007) en une base pour une future dynastie.

À la place, on a une bonne équipe pendant que les Rangers ont obtenu leur meilleur défenseur et leur futur capitaine pour un gars dont on va surtout se souvenir pour une année complète sans avoir marqué de but. Le voir exceller à la ligne bleue pendant une série va faire mal et même si notre haine va sûrement être dirigée vers Bob Gainey, on va haïr le fait qu’il est aussi bon que ça.

2. Brian Boyle #22

Brian Boyle est le gars que tous ceux qui appellent Ron Fournier veulent avec le Canadien. L’attaquant de 6 pieds 7 pouces mènent les Rangers avec 46 mises en échec en 14 matchs jusqu’à maintenant en séries. Il mène également tous les attaquants de l’équipe au niveau des lancers bloqués et ce n’est pas un hasard. Boyle fait tout ce qu’il peut pour aider son équipe et souvent ça veut dire sacrifier son corps.

D’ailleurs, Alain Vigneault récompense le travail de son joueur de 4e trio. Boyle est l’attaquant le plus utilisé en désavantage numérique et c’est lui qui aura la tache de stopper l’avantage numérique du Canadien qui est en feu depuis le début de la danse printanière. S’il réussit ça en plus de brasser nos petits attaquants, il a le potentiel de devenir l’ennemi numéro 1 à Montréal. En passant, Boyle est agent libre à la fin de la saison…

3. Henrik Lundqvist #30

henrik lundqvist - rangers - credit: 25stanley

On le sait, Lundqvist est un des meilleurs gardiens au monde. C’est lui qui a amené la Suède en finale de la médaille d’or à Sotchi et c’est grâce à lui qu’on joue contre les Rangers en 3e ronde au lieu des Flyers ou des Penguins. C’est en plein le gars qui peut nous faire comprendre ce que les fans des Bruins et du Lightning ont ressenti lorsqu’ils ont vu leur équipe se buter à Carey Price.

Ceci étant dit, le Canadien a un as dans sa poche pour arrêter le Roi et c’est le Centre Bell. En carrière, Lundqvist a une fiche de 4-5-2 à Montréal. Sa moyenne d’arrêts est de 87,6% et il a une moyenne de buts alloués de 3,87 au Centre Bell. Sa dernière victoire remonte à 2009. Le Canadien a l’avantage de la glace dans la série et en regardant ces chiffres, c’est une bonne nouvelle parce que s’il garde sa forme des séries jusqu’à maintenant, il n’y aura pas beaucoup de buts marqués dans cette série.

4. Benoit Pouliot #67

benoit pouliot - rangers - credit: 25stanley

Pour l’instant, on n’haït pas Benoit Pouliot. Il a quelque peu déçu lors de son passage à Montréal, mais on est passé à autre chose. Ça risque de changer dans cette série. Le 4e choix au total du repêchage de 2005 semble avoir retrouvé ses ailes, lui qui est à égalité pour le 2e rang des pointeurs chez les Rangers en séries.

Pouliot fait partie d’une 3e ligne des Rangers qui a été capitale pour New York jusqu’à maintenant. Je peux vous assurer qu’à au moins un moment dans la série vous allez vous dire ou vous allez entendre « Pourquoi il ne faisait pas ça quand il était à Montréal? ». Il rend de fiers services aux Rangers et il va nous faire suer avec un gros but dans cette série. C’est écrit dans le ciel.

5. Mats Zuccarello #36

Parlant de la 3e ligne, Zuccarello est l’attaquant qui la fait fonctionner. Le petit attaquant est en feu depuis quelques temps et il n’est pas facile à suivre ou à surveiller. C’est un des seuls joueurs de la ligue qui peut faire en sorte que le Canadien ait l’air lent et ça va arriver de temps en temps au cours des prochaines semaines.

J’ai hésité à le mettre dans la liste parce que ce n’est pas lui qu’on va haïr. Ceux qu’on va haïr, ce seront les défenseurs du Canadien comme Emelin, Gorges et Weaver qui vont se faire passer comme des cônes quand le petit norvégien va patiner à pleine vitesse.

6. Rick Nash #61

rick nash - rangers - credit: fb

Depuis le début des séries, personne n’a plus de lancers que Rick Nash dans la LNH (52). Pourtant, l’attaquant des Rangers n’a aucun but et 5 passes en 14 matchs. Comme il est considéré comme un marqueur, les analystes ont décidé de l’étamper avec le statut de chokeux en séries.

Toutefois, avec un nombre de lancers aussi grand que ça, Nash peut éclater n’importe quand. S’il retrouve sa confiance, c’est le genre de gars qui peut nous coller 5-6 buts dans la série. Avec sa réputation de chokeux, ça va rendre fou les fans du Canadien qui ne comprendront pas comment on peut se faire battre par un gars comme ça. Même si la croyance populaire nous dit de le faire, ce serait stupide de le sous-estimer dans cette série.

7. Dan Girardi #5

dan girardi - rangers - credit: 25stanley

Les Rangers ne sont pas reconnus comme les plus robustes de la ligue, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas brasser. Dan Girardi est le partenaire de défense de Ryan McDonagh, ce qui veut dire qu’il joue énormément. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour ceux qui veulent passer de son côté, puisqu’il faut payer le prix quand ça arrive.

Girardi est le meilleur candidat pour effectuer une mise en échec controversée dans cette série du côté des Rangers. Même s’il n’en fait pas, il va se mériter sa place dans la haine collective du Québec avec son jeu robuste tout au long de sa série.

Comme vous pouvez voir, il faut aller voir loin pour haïr les Rangers, mais ce n’est rien qu’une série ne peut pas changer. Ce ne sera jamais au niveau des Bruins, mais je serais très surpris si on finissait cette série sans qu’un gars de cette liste devienne un nouvel ennemi du Canadien et de ses fans.

8. Brad Richards #19

shutterstock_111079388

Le meilleur pointeur des Rangers en séries, Richards a le don de lever son jeu d’un cran en séries. Même s’il va sûrement être racheté cet été, l’ancien gagnant du Conny Smythe pourrait jouer un gros rôle pour New York dans cette série.

*Photo Shuttershock de Brad Richards


Habspotted // Max Pacioretty, Brendan Gallagher et David Desharnais mangent des cocos

canadiens -  brossard - credit: 25stanley

Max Pacioretty, Brendan Gallagher et David Desharnais des Canadiens au resto Allo mon coco au Square Dix30 jeudi matin. La veille, ils avaient remporté le match #7 contre les Bruins à Boston. Sur la photo, remarquez la grosse barbe des séries de Brendan Gallagher…

Habspotted, une chronique légère qui vous fera découvrir les nouvelles tendances en matière de nightlife montréalais en suivant les faits et gestes de nos Glorieux et autres athlètes grâce à votre collaboration. Si vous croisez votre joueur favori; frappez-moi sur mes réseaux sociaux: @25stanley #Habspotted ou par email jt@25stanley.com

*Photo: http://swoo.ca


Réjean Laplanche porte un mini G-String à Musique Plus car il est un fan des Bruins

Screen shot 2014-05-15 at 6.05.40 PM
Screen shot 2014-05-15 at 6.07.39 PM
IMG_3193

Les animateurs de l’émission Buzz à Musique Plus ont fait un pari au début de la série Canadiens vs Bruins. Pellep de petitpetitgamin a choisi les Canadiens, alors que Réjean Laplanche est allé du côté de son équipe favorite, les Bruins de Boston. Les deux hommes ont parié le port d’un mini g-string ainsi qu’une séance de bodypainting.

Suite à la victoire des Canadiens, Réjean Laplanche a passé la journée de jeudi sur la rue Ste-Catherine. G-string rouge, du bleu, du blanc et du rouge partout sur le corps en plus d’avoir le #76 dans le dos.

Le reportage complet ce soir (jeudi) à 19h sur les ondes de Musique Plus avec Réj, Pellep, Fred Bastien, Marie-Lou et Chéli. Détails ici.


Alex Galchenyuk de retour contre les Rangers?

alex galchenyuk - genie bouchard - credit: 25stanley

Alex Galchenyuk pourrait revenir au jeu lors de la troisième ronde des séries éliminatoires, selon ce que rapporte TSN 690. L’attaquant du CH a patiné en compagnie de quelques-uns de ses coéquipiers mercredi dernier avec un chandail sans contact.

L’Américain (aux origines russes) n’a pas joué depuis le début des séries, donc il pourrait effectuer un retour au jeu contre les Rangers de New York et ainsi disputer son premier match de la valse printanière cette année.

Le joueur du CH est blessé au genou droit depuis le 9 avril dernier. Il avait quitté la rencontre face aux Blackhawks de Chicago au United Center.

Dans la mesure où Galchenyuk est prêt à jouer, Michel Therrien aura des décisions difficiles à prendre. Il devra rayer un joueur qui est actuellement dans l’alignement pour faire une place au joueur de 20 ans.


Lars Eller a dit à son père que le Canadien allait battre les Bruins après le 5e match

lars eller - blessure - credit: canadiens

Lars Eller a toujours été confiant pendant la série contre les Bruins de Boston. Il a même dit à son père, avec qui il parle après chaque match, que le Tricolore allait gagner la série après leur défaite de 4-2 contre les Bruins dans le 5e match de la série. À ce moment-là, le Canadien faisait face à l’élimination dans la série, perdant 3 à 2.

Selon ce que le père de Lars, Olaf, a dit à La Presse Canadienne, ça l’a surpris lorsque son fils lui a dit ça puisqu’il pensait que les Bruins allaient gagner et que Lars est toujours honnête quand il lui parle. Il a donc été pris par surprise par la confiance de son fils lors de cette conversation.

Cette confiance d’Eller est une bonne nouvelle pour le Canadien. Après une saison extrêmement malchanceuse, le centre danois a retrouvé sa confiance et ça parait sur la feuille de match. Sans trop faire de bruit, Eller est à égalité au sommet des pointeurs avec Brendan Gallagher chez les attaquants du Canadien avec 4 buts et 5 passes pour 9 points en 11 matchs.

Cette renaissance (et l’émergence de la 4e ligne) a permis au Canadien de devenir une équipe avec quatre trios dangereux et il n’y a pas de doute que c’est une des grosses raisons pourquoi le Tricolore joue encore au hockey même si la température ressentie est au-dessus de 30 degrés.


Montage vidéo de la série Canadiens vs Bruins d’Embellishment City

Lors de la série Bruins vs Canucks, il y avait eu plusieurs vidéos prouvant que les Bruins de Claude Julien adoraient faire de l’embellishment. Maintenant que la rivalité 2014 Canadiens vs Bruins est terminée, un utilisateur YouTube a décidé de faire un montage vidéo démontrant encore une fois que les joueurs des Bruins sont des experts dans l’art d’exagérer leur mouvement dans le but de faire prendre des punitions à l’adversaire. Mon meilleur moment est à 2:34 lorsque Zdeno Chara se plante en pleine face après que Brendan Gallagher lui ait effleuré la jambe avec son patin.

Vidéo – Canadiens de Montréal vs Bruins d’Embellishment City


After-Party des joueurs des Canadiens après le match #7

Habspotted, une chronique légère qui vous fera découvrir les nouvelles tendances en matière de nightlife montréalais en suivant les faits et gestes de nos Glorieux et autres athlètes grâce à votre collaboration. Si vous croisez votre joueur favori; frappez-moi sur mes réseaux sociaux: @25stanley #Habspotted ou par email jt@25stanley.com

Screen shot 2014-05-15 at 4.17.47 PM

L’image ci-dessus vient tout juste d’être mise en ligne sur Instagram par le Chef Antonio Park. PK Subban, Lars Eller, Douglas Murray, George Parros et David Desharnais sont allés faire le plein d’énergie jeudi après-midi au restaurant Park à Westmount. Le défenseur #76 va souvent souper à cet établissement la veille des matchs.

Pour revenir au match #7, l’avion des Canadiens a atterri à Dorval dans la nuit de mercredi à jeudi, plus précisément à 12 h 22. Il y avait beaucoup de fans pour les accueillir. Une fois au centre-ville, les joueurs des Canadiens se sont rendus dans le Vieux-Port de Montréal au bar le Flyjin. Pratiquement toute l’équipe était là, mais il y avait une interdiction formelle de prendre des photos. C’était relativement tranquille comme soirée toutefois.


Les joueurs des Rangers seront aux funérailles de la mère de Martin St-Louis

martin-st-louis

Avec la série contre les Rangers de New York qui s’en vient en 3e ronde, il va falloir se mettre à détester les Blue Shirts. Malheureusement, ils ne nous rendent pas la vie facile avec l’histoire de Martin St-Louis et la solidarité qu’ils ont démontrée pour aider leur vétéran à traverser cette épreuve. Ils nous l’ont encore rappelé jeudi.

Au départ, les funérailles de la mère de St-Louis étaient censées se dérouler samedi après-midi. Malheureusement, la LNH a programmé le premier match de la série de 3e ronde exactement à ce moment-là, ce qui faisait en sorte que St-Louis ne pouvait plus y aller.

D’ailleurs, l’organisation des Rangers a tenté d’accommoder St-Louis en faisant changer l’heure du match pour lui permettre d’aller aux funérailles de sa mère, mais le partenaire média de la ligue, NBC, avait le Preakness, une des 3 grosses courses de chevaux, et ils ne pouvaient pas déplacer la rencontre.

C’est donc la famille qui a changé ses plans. Les funérailles auront maintenant lieues dimanche après-midi et tous les joueurs des Rangers y seront. C’est incroyable. La majorité des gars de New York ne connaissaient pas St-Louis il y a quelques mois. Malgré cela, ils sont tous derrière lui quand ça compte vraiment. Cette histoire nous montre à quel point cette histoire a uni les Rangers et à quel point l’esprit d’équipe de cette formation est extraordinaire.

Via SB Nation