Suivez 25stanley sur Facebook!

P.K. Subban passe son 26e anniversaire avec le meilleur équipage

P.K. Subban

P.K. Subban célèbre ses 26 ans aujourd’hui. Le défenseur des Canadiens est avec le meilleur équipage, d’après ce qu’il a écrit sur son compte Instagram.

Sur la photo ci-dessus, on retrouve Carey Price, Dale Weise, Tom Gilbert, Pierre-Alexandre Parenteau, Brandon Prust, Nathan Beaulieu, Alex Galchenyuk, Devante Smith-Pelly et, bien sûr, P.K. Subban.


Vidéo // Revivez tous les poteaux que le Canadien a frappé contre le Lightning

Si Ben Bishop du Lightning est devenu le premier premier gardien à battre les Canadiens 9 fois en une saison depuis Glenn Hall des Blackhawks en 1960-1961 c’est probablement grâce à ses poteaux. La preuve dans le vidéo ci-dessous.

*

Ben Bishop en train de faire la même chose que lorsqu’il tente de bloquer un slapshot de PK Subban.

ben-bishop-lightning

Carey Price se blâme pour l’élimination du CH contre le Lightning

Carey Price

Carey Price, qui a été le sauveur des Canadiens à de nombreuses occasions durant la saison, a pris une partie du blâme pour la défaite de son équipe dans la série face au Lightning de Tampa Bay.

« Je n’ai pas assez bien joué dans cette série pour permettre à l’équipe de passer à l’étape suivante », a dit Price, après la défaite de 4-1 des siens.

Pourtant, le gardien du CH a été solide devant le filet de son club. Il n’est pas à blâmer; ce n’est pas le portier qui peut marquer des buts. La troupe de Michel Therrien a eu de la misère à générer de l’attaque match après match.

D’autant plus que Price mettre sûrement la main sur les trophées Hart et Vézina en juin prochain.


Ben Bishop s’est moqué des propos de Subban

Bishop

Après le 4e match de la série, P.K. Subban avait dit aux journalistes que Ben Bishop avait bien fait depuis le début de la série, mais qu’il était aussi assis sur un fer à cheval devant le filet. Avec cette expression, le défenseur voulait seulement illustrer la chance du cerbère dans les premières rencontres de cette série.

Bien évidemment, comme tout commentaire sortant un peu de la cassette habituelle, cette citation a fait jaser dans le vestiaire de Tampa Bay. Les joueurs l’ont gardé en mémoire et ça leur a fait plaisir de la ressortir tout de suite après l’élimination du Canadien au Amalie Arena mardi soir.

Lorsque le gardien est revenu à sa case, il y avait une photo de fer à cheval sur le banc et lors de sa rencontre avec les journalistes, il a déclaré ironiquement qu’il était chanceux de l’avoir. Ce n’est rien de trop grave, mais ça nous montre que les joueurs de Tampa ont avalé cette citation de travers et qu’ils étaient très contents de la remettre dans la face de Subban et compagnie dès qu’ils en ont eu la chance.

Via Erik Erlendsson


Un fan a sauté sur la glace et a tenté de rentrer dans le vestiaire du Canadien au Centre Bell

Douchefan

Le Centre Bell a accueilli 20 000 partisans pour le 6e match de la série de 2e ronde contre le Lightning à Tampa Bay mardi soir. Bien évidemment, avec le résultat si décisif en 3e période, l’ambiance était bizarre. On a même vu un partisan sauter sur la glace pour tenter de s’immiscer dans le vestiaire du Canadien.

C’est une destination bizarre puisqu’il devait être barré et qu’il n’y avait probablement rien dans cette salle, mais un coup rendu sur la glace, le partisan n’avait pas vraiment d’autres options. Bien évidemment, la sécurité l’a suivi et on imagine que le champion sera banni du Centre Bell.

Un autre angle gracieuseté de Jess

 

Si tu as un autre angle de vue, on aimerait le voir. Tu peux l’envoyer au jt@25stanley.com.


Le Lightning envoie les Canadiens en vacances // MTL 1 @ TBL 4

Canadiens vs Lightning

Le Lightning de Tampa Bay a mis fin à la saison 2014-2015 des Canadiens de Montréal en remportant le sixième match de la série de deuxième ronde par la marque de 4-1 au Amalie Arena.

L’attaque des hommes de Jon Cooper a été supérieure à celle des troupiers de Michel Therrien. Nikita Kucherov et Ondrej Palat ont été entre autres des joueurs importants pour Tampa Bay.

Après s’être fait balayé par le CH en 2014, le Lightning a eu le dessus contre le club montréalais.

Crédit photo : Icon Sportswire


Carey Price garde les Canadiens dans le match!

Sans titre

Carey Price a accordé un but en première période – sur une déviation de la rondelle de la part de Nikita Kucherov – , mais l’homme masqué des Canadiens a fait plusieurs arrêts importants pour permettre à son équipe d’être encore « en vie » dans la rencontre.

Le numéro 31 du CH a entre autres bloqué un tir de Steven Stamkos alors que l’attaquant vedette du Lightning était pratiquement seul, outre l’arrivée un peu tardive de Lars Eller sur la séquence.


Tony Marinaro demande à Father Fugolo de bénir les Canadiens pour le match #6

Father Fugolo

Tony Marinaro a fait comme l’an dernier lors des séries éliminatoires; il a fait appel à Father Fugolo afin qu’il bénisse un chandail de Carey Price et un de Max Pacioretty pour leur porter chance.

Également, Marinaro a dit à Father Fugolo de bénir l’ensemble des joueurs du CH en vue de la sixième rencontre de la série face au Lightning de Tampa Bay.

Au moment des séries 2014, l’animateur de radio à TSN 690 avait visité Father Fugolo pour mettre tous les chances du côté de la formation de Michel Therrien. L’équipe montréalaise avait d’ailleurs remporté ses deux matchs (6e et 7e parties) contre les Bruins de Boston pour passer en finale de l’Association de l’Est.


Bette Midler est à blâmer pour la pause de 2 jours dans la série du Canadien

bette-midler-extralarge_1412020319276

Après le match excitant de samedi soir, on ne pouvait plus attendre pour le 6e affrontement entre le Canadien et le Lightning dans leur série de 2e ronde. Malheureusement, au lieu de la journée de congé habituelle en série, on a dû attendre à ce soir pour la dernière rencontre au Amalie Arena.

La raison de ce délai supplémentaire est la disponibilité de l’aréna du Lightning. La LNH ne pouvait pas tenir le match lundi soir puisqu’il y avait un spectacle de Bette Midler au Amalie Arena. Ce spectacle a aussi forcé un congé de 2 jours dans la série Rangers-Capitals puisque la ligue ne voulait pas tenir deux matchs éliminatoires en même temps.

Qui donc est cette Bette Midler qui a le pouvoir de changer l’horaire des séries dans la LNH? C’est une chanteuse/actrice de 69 ans qui a gagné 4 Golden Globes, 3 Grammy et 3 Emmy entre 1974 et 1997. Elle a enregistré 14 albums en carrière, mais seulement 1 depuis 2007.

Le spectacle de lundi soir était le 3e de sa tournée Divine Intervention, qui fait la promotion de son dernier disque. C’est sa première série de shows internationaux en plus de 10 ans, donc ce n’est pas surprenant qu’elle ait commencé en Floride. La date était cédulée depuis un bon moment, mais ça montre l’impact de la LNH dans le sud des États-Unis où un spectacle d’une chanteuse de 69 ans a plus d’importance qu’un match de séries du circuit Bettman.

Via Barstool


« Un groupe qui refuse de mourir » – Michel Therrien

Canadiens

À quelques heures du match numéro six, quatre joueurs ont pris la décision de ne pas sauter sur la patinoire, mardi matin, à Tampa : Lars Eller, Tom Gilbert, Tomas Plekanec et P.K. Subban. Tous les autres troupiers de Michel Therrien ont enfilé leurs patins pour prendre part à la pratique.

Les Canadiens essayeront de forcer la tenue d’une septième et ultime rencontre, jeudi soir, au Centre Bell. Pour réaliser ce scénario, ils devront vaincre le Lightning au Amalie Arena et ainsi signer une troisième victoire consécutive face à la formation de Jon Cooper.

La partie entre les Canadiens et le Lightning débutera à 19 h 30. L’alignement du Tricolore devrait être le même qu’au moment du dernier match.

***

Michel Therrien est conscient que la tâche ne sera pas un jeu d’enfant alors que son club doit remporter cette rencontre pour pousser la série à la limite (match #7 au Centre Bell). Cependant, il est quand même confiant que ses joueurs sont capables de mettre la main sur cet affrontement et atteindre l’objectif de disputer un match ultime.

« Nous devons se concentrer sur le moment, nous n’avons rien accompli encore. Nous ne sentons pas la pression… nous sommes un groupe qui refuse de mourir », a admis le pilote du Tricolore.

***

Lars Eller a noté deux éléments pour expliquer les déboires de son équipe contre le Lightning en saison régulière cette année.

« Nous avons probablement donné trop de respect et trop de place sur la glace [aux joueurs] », a-t-il dit.

L’attaquant danois a – bien que ce soit simple comme analyse – raison concernant l’approche des siens face à Tampa Bay en séries comparativement aux affrontements lors du calendrier régulier.

Crédit photo : Canadiens Montréal