Suivez 25stanley sur Facebook!

Il ne faut pas paniquer avec les demandes salariales en arbitrage

lars eller - blessure - credit: canadiens

Mercredi matin, on a appris les demandes du Canadien et de Lars Eller pour leur séance d’arbitrage qui pourrait avoir lieu vendredi. Le centre demande 3,1 millions alors que le Canadien est prêt à lui offrir 1,65 millions.

Bien évidemment, comme c’est des négociations publiques et qu’on parle du Canadien, les réactions ont été nombreuses. La majorité des fans ont ri d’Eller en disant qu’il demandait trop cher pour un gars qui n’avait que 26 points l’an passé alors qu’une autre partie de fans trouvait que Bergevin était cheap. Le problème, c’est que ces deux groupes ont raison et qu’on ne peut pas réagir ainsi devant ces chiffres.

Ces demandes sont seulement le scénario le plus extrême qu’ils peuvent argumenter devant un arbitre. Bergevin sait qu’il ne paiera pas Eller 1,65 millions tandis que le Danois est au courant qu’il n’aura pas 3 millions. C’est leur meilleur scénario et s’ils se rendaient devant l’arbitre, ce qui est encore peu probable, ce serait le plus gros salaire pour lequel ils auraient un argumentaire logique.

C’est juste normal que dans une négociation, tu vises le meilleur scénario logique avant de descendre pour en venir à un compromis qui convient aux deux parties. C’est pour ça que l’arbitre coupe souvent la poire en deux. Les demandes salariales sont simplement une négociation publique et il faut toujours garder ça en tête quand on voit ces chiffres.

On ne peut pas trop réagir avant qu’une entente soit conclue et ce sera encore plus véridique dans une semaine lorsque P.K. Subban demandera un salaire qui va faire exploser la tête de certains fans qui pensent encore signer le défenseur pour 6 millions.


Eller demande 3,1 M$ et le CH lui offre 1,65 M$

lars eller - canadiens - credit: 25stanley

Lars Eller se rendra-t-il jusqu’au processus d’arbitrage salarial? Le Danois a une rencontre de prévue avec un arbitre le 25 juillet prochain, donc s’il ne s’entend pas avec le CH d’ici là, il demandera à un arbitre de lui fixer un salaire « raisonnable ».

L’attaquant de 25 ans souhaite un salaire annuel de 3,1 M$ tandis que le Canadien lui a fait une contre-offre à 1,65 M$. La proposition du Tricolore est pratiquement la moitié de ce que le principal concerné demande.

Ce dossier se terminera-t-il en arbitrage? Peut-être.


Une Cage aux Sports améliorée au Centre Bell

La Cage aux Sports

La Cage aux Sports en bordure du Centre Bell sera renippée dès le mois d’août prochain. Elle sera changée en « Cage version 4.0 », a rapporté La Presse.

Cet établissement de restauration sur l’avenue des Canadiens ressemblera à ceux de Boucherville, Lachenaie et Repentigny.

Entre autres, trois murs seront « tapissés » de télévisions, a mentionné le président et chef de la direction, Jean Bédard, durant une entrevue téléphonique.

Les recettes monétaires des restaurants La Cage ont augmenté avec les succès connus par les Canadiens de Montréal pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les hommes de Michel Therrien ont atteint la finale de l’Association de l’Est et cela a amené une frénésie importante au Québec.


Quelles sont les attentes réalistes pour Jiri Sekac en 2014-2015?

Jiri Sekac

La signature la plus intrigante du Canadien cet été est sans aucun doute celle de Jiri Sekac. L’ailier droit n’a pas évolué en Amérique du Nord depuis 2011 et il joue dans la KHL depuis ce temps-là. C’est donc dire qu’on ne l’a pas vraiment vu jouer et qu’on ne sait pas trop à quoi s’attendre de sa part.

On sait que Sekac luttera pour le poste d’ailier droit du 3e trio et on sait un peu comment il jouait dans la KHL et ce qu’il a fait au camp de développement où il a dominé les jeunes lors de ses premiers coups de patin dans l’uniforme du Canadien. Toutefois, on ne sait pas comment il s’adaptera à la LNH.

La meilleure façon d’estimer cette adaptation serait de regarder ceux qui ont fait la même chose en passant de la KHL à la LNH et de voir comment ils ont fait. C’est exactement ce que Rob Vollman a fait. Il a pris tous les joueurs qui ont fait le saut entre 2005 et 2013 et il a comparé leurs points par match pendant leur dernière saison dans la KHL à ceux dans la LNH la saison suivante. Ça lui a permis de créer une moyenne pour estimer la performances de ceux qui s’en viennent dans le circuit Bettman.

Sekac

Comme on peut le voir, selon Vollman, Sekac devrait enregistrer un peu plus de 0,4 points par match l’an prochain. Dans une saison complète, cela voudrait dire une saison de 33 points.

Ceci étant dit, ce n’est qu’une estimation. Comme vous pouvez le remarquer sur le graphique ci-dessus, il y a énormément de joueurs autour de la ligne, mais à part les projections, il n’y en a pas directement dessus. En plus, même si la majorité des joueurs tourne autour de la moyenne, il y a plusieurs exceptions. C’est donc dire que bien évidemment, c’est loin d’être coulé dans le béton.

Toutefois, ça ne veut pas dire que c’est inutile. Vollman est un analyste réputé et il a fait le travail nécessaire pour justifier cette projection. Bien qu’il serait très surprenant que Sekac inscrive exactement 33 points l’an prochain, ce chiffre nous donne une idée des attentes qu’on doit avoir envers lui.


Le Canadien aurait parlé aux Leafs à propos de Joffrey Lupul

Lundi après-midi, Elliotte Friedman a revisité les négociations entre le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto. On connait tous la transaction qui aurait amené Franson à Montréal et qui a été refusé par Gorges, mais ce n’est pas le seul scénario qui a été discuté entre Marc Bergevin et Dave Nonis.

En entrevue à la radio, Friedman a mentionné qu’il y avait plusieurs possibilités dans la transaction de Gorges. Selon l’insider de Sportsnet, le tricolore aurait notamment pu faire la transaction pour un choix au repêchage, ce qu’ils ont finalement fait avec les Sabres.

Toutefois, là où c’est devenu vraiment intéressant, c’est dans sa fameuse colonne 30 thoughts. Friedman a écrit que le Canadien et les Leafs ont parlé de Joffrey Lupul. Lupul n’a pas le Canadien sur sa liste de non-échange et une transaction aurait donc pu être conclue. Ce n’est pas clair si ces négociations étaient liées à celles de Gorges, mais les Leafs ont finalement décidé de conserver l’attaquant.

Les fans de gros bonhommes vont être heureux d’apprendre que le tricolore s’est intéressé à Lupul, 6 pieds 1 pouce 205 livres, parce que Marc Bergevin veut grossir son attaque. Parlant de grossir son attaque, Friedman a expliqué le départ de Brian Gionta par le fait que le Canadien ne voulait pas lui offrir une entente aussi longue que celle des Sabres. Les Habs ont offert 2 ans alors que Buffalo a sorti la 3e année.

Cette fameuse 3e année a écœuré Bergevin cette saison puisque c’était aussi le problème dans les négociations avec Markov. Finalement, le DG a flanché et a offert l’année qui faisait toute la différence.


Contrat de trois ans pour Nikita Scherbak avec le CH

nikita-scherbak-canadiens

Nikita Scherbak a signé un pacte de trois saisons avec les Canadiens de Montréal. Il s’agit de son premier contrat chez les professionnels.

Celui-ci a été sélectionné par le Tricolore lors du dernier repêchage en première ronde (26e rang au total).

Le joueur russe a pris part au camp de développement du CH au début du mois de juillet et il semble avoir assez impressionné les dirigeants du club montréalais pour lui octroyer un contrat.


L’entraînement estival de Subban et Ward

P.K. Subban

P.K. Subban et Joel Ward s’entraînement fort au cours de la saison morte – évidemment, comme la plupart des autres joueurs de la LNH. Voyez un segment de leur entraînement estival dans la vidéo suivante.

Laylor Performance Systems, firme pour la préparation physique, tient sa troisième édition du ‘Annual Off-Season Kick-off, soit un genre de programme d’entraînement d’été, à Toronto. Le défenseur des Canadiens et l’attaquant des Capitals se sont donnés au maximum dans le gymnase et une parcelle de leur dur labeur a été filmée.

Entraînement Subban et Ward


CH : au revoir Patrice Brisebois

patrice brisebois - marc bergevin - credit: lapresse

Patrice Brisebois a quitté les Canadiens de Montréal après deux ans en tant qu’entraîneur du développement des joueurs. C’est ce qu’a annoncé Louis Jean de la chaîne TVA Sports.

L’ancien défenseur du Tricolore occupait ce poste depuis le 14 juin 2012. Pour le moment, la raison de son départ n’est pas connue.

Brisebois a porté les couleurs du club montréalais pour la majeure partie de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey.


Les faits saillants de Jiri Sekac au camp de développement du CH

Jiri Sekac

Jiri Sekac, qui s’est entendu avec le Canadien le 1er juillet dernier, a connu une bonne semaine au camp de développement du Tricolore. Le Tchèque a été parmi les joueurs qui se sont démarqués le plus au Complexe sportif Bell. Voici une vidéo des meilleurs moments de Sekac lors de ces quelques jours à Brossard.

Faits saillants – Jiri Sekac


Brendan Gallagher s’ennuiera plus de Gus que de Josh Gorges…

Brendan Gallagher

Brendan Gallagher est actuellement sans-abri en vue de la saison 2014-2015. Son mentor Josh Gorges devra déménager à Buffalo, lui qui a été échangé aux Sabres en retour d’un choix de 2e ronde en 2016.

Depuis plusieurs mois, Gallagher vivait avec Gorges et son chien Gus. Mais là, c’est la fin. Le défenseur de 29 ans devra faire ses valises vers l’État de New York, donc Gally devra se trouver un nouveau toit.

À savoir si l’attaquant du CH s’ennuiera davantage de Gorges ou Gus, Gallagher a répondu à la blague que Gus lui manquera plus que son ancien coéquipier.