Suivez 25stanley sur Facebook!

Dustin Tokarski est maintenant marié avec sa copine Linea Ruszkowski

Dustin Tokarski

Dustin Tokarski a imité son coéquipier Carey Price. Pratiquement deux ans après le mariage du numéro 31 des Canadiens, le portier de 25 ans s’est marié avec sa copine Linea Ruszkowski.

Le gardien – qui joue les seconds violons à Montréal – a disputé 17 matchs dans l’uniforme des Canadiens en saison régulière en 2014-2015. Il a terminé avec une fiche de 6-6-4, une moyenne de buts alloués de 2,75 et un taux d’efficacité de ,910.

On souhaite au couple Tokarski-Ruszkowski une belle vie amoureuse!

Dustin & Linea
Linea Ruszkowski & Dustin Tokarski
Dustin Tokarski & Linea Ruszkowski

Crédit photos : Twitter / Facebook


Andrei Markov a eu son mot à dire à propos de l’arrivée d’Alexander Semin à Montréal

andrei9markov

Andrei Markov compte maintenant sur un nouveau compatriote avec les Canadiens de Montréal. Le Russe Alexander Semin a signé un contrat d’une saison évalué à 1,1 M$ avec le Tricolore vendredi dernier.

Le défenseur de 36 ans avait déjà Alexei Emelin comme coéquipier russe et Alex Galchenyuk qui s’exprime dans la même langue que lui. Depuis quelques heures, Markov sait qu’il aura aussi Semin parmi ce lot.

D’ailleurs, le numéro 79 du CH a joué un rôle important dans la prise de décision de Semin afin qu’il paraphe une entente avec les Canadiens.

Lors d’un entretien téléphonique vendredi, le nouveau venu du Tricolore a indiqué que Markov l’avait influencé dans le but qu’il signe à Montréal.

« J’aime Montréal. J’aime cette ville. C’est aussi à cause de Markov. Il a dit de venir avec eux et que nous essayerons de gagner la Coupe Stanley. »

Finalement, Semin a mentionné qu’il n’avait pas l’intention de quitter vers la Ligue continentale (KHL). Sa famille est heureuse de vivre en Amérique du Nord.


Daniel Audette s’entend sur un contrat de 3 ans avec les Canadiens

audette-daniel-140628

Daniel Audette et les Canadiens de Montréal ont conclu une entente qui fait en sorte que le fils de Donald Audette est sous contrat pour les trois prochaines saisons avec le Tricolore.

Il a été sélectionné en cinquième ronde (147e choix au total) lors de la séance de repêchage de la LNH en 2014 par le club montréalais.

Audette a mené son équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le Phoenix de Sherbrooke, au chapitre des points (73 – 29 buts et 44 passes) durant la campagne 2014-2015. Également, l’athlète de 19 ans a obtenu deux buts et quatre mentions d’aide en six matchs éliminatoires.

L’attaquant de 5 pieds 8 pouces a pris part à son deuxième camp de perfectionnement en juillet avec le CH.

Crédit photo : capture d’écran CBC


Alexander Semin signe un contrat d’un an – 1,1 M$ avec les Canadiens

alex-semin-13

Alexander Semin a signé un contrat d’une saison avec les Canadiens de Montréal. Ce pacte avec le Tricolore lui permettra d’empocher un salaire de 1,1 million $ durant la campagne 2015-2016.

Semin vient combler le trou du Canadien à l’aile sur leur top 6. Même si ses chiffres offensifs de la dernière saison nous indiquent le contraire, Semin a un talent offensif indéniable. Les seules fois où il n’a pas atteint le plateau des 20 buts pendant une saison de 82 matchs étaient pendant sa saison recrue et l’an passé. Son clan a blâmé cette mauvaise saison sur le coach des Canes, Bill Peters.

Le fit avec Michel Therrien est un peu inquiétant, mais lorsque Semin est motivé, il est redoutable. Lors de son dernier contrat d’un an (en 2012-2013), il a inscrit 44 points en 44 matchs. C’est un gars qui a besoin de voir la carotte au bout du bâton et c’est exactement ce que ce contrat d’un an fait pour lui.

Il ne marquera pas un point par match, mais il devrait être meilleur que l’an passé. Ça va être un joueur frustrant pour les partisans puisqu’il ne se présente pas à chaque match et sa réputation n’est pas excellente en zone défensive, mais s’il performe comme il en est capable en zone offensive, il en vaudra la peine.

C’est un contrat sans aucun risque pour le Tricolore puisque si Therrien n’est pas capable de le sentir, Bergevin peut l’envoyer dans les mineures et il n’aura qu’un impact de 150 000 $ sur le plafond salarial. Si tu veux en lire un peu plus sur Semin, Olivier Bouchard, de LNH.com, avait un bon papier à son sujet il y a quelques jours.

Stats de Semin

Semin HERO


Max Pacioretty n’a jamais arrêté l’entraînement malgré sa blessure

Pacioretty

La première chose qu’on s’est demandé lorsque l’on a appris que Max Pacioretty s’était blessé à l’entraînement, c’était s’il allait manquer des matchs. Sa convalescence de 12 semaines nous indiquait que ça va être serré, mais que s’il doit manquer des rencontres, il n’en manquera pas une tonne.

Par la suite, on s’est donc tourné vers l’impact sur son entraînement estival. Selon son entraîneur, Ben Prentiss, on n’a pas besoin de s’inquiéter de ça. Dans une entrevue avec TVA Sports, Prentiss a avoué que Pacioretty n’a jamais arrêté de s’entraîner. Il a spécifié que son nouveau programme travaillait autour de la blessure. Prentiss n’a toutefois pas donné de détails par rapport à ce qui affectait le genou de l’attaquant du Tricolore.

Ce n’est pas une nouvelle incroyablement surprenante puisque les gars de la LNH travaillent avec les meilleurs au monde à ce niveau, mais c’est bien de voir que la blessure de MaxPac ne nuit pas trop à sa préparation estivale.

Maintenant, il ne reste qu’à espérer un autre rétablissement miracle de sa part pour que cette blessure devienne un mauvais souvenir auquel on pensait quand il n’y avait pas trop de nouvelles dans le monde du hockey.

Via HabsLinks


Carey Price n’est pas satisfait, mais il était blessé

Carey Price - Montréal

Carey Price a disputé une saison hallucinante dans l’uniforme des Canadiens de Montréal en 2014-2015 et il a été récompensé en remportant plusieurs trophées dans la Ligue nationale de hockey. Par contre, l’homme masqué du CH n’a pas gagné le trophée qu’il voulait plus que tout; la Coupe Stanley!

L’entraîneur des gardiens du Tricolore Stéphane Waite a indiqué dans un entretien avec TVA Sports que Price aurait – sans surprise – voulu se rendre jusqu’au match ultime et soulever les grands honneurs, mais en vain. Les troupiers de Michel Therrien se sont inclinés au deuxième tour des séries aux mains du Lightning de Tampa Bay.

« Carey n’est pas satisfait de ses séries. Il veut être bien meilleur, a fait savoir Waite à la chaîne TVA Sports.

Le numéro 31 des Canadiens était incommodé physiquement. « On ne se cachera pas que Price cachait des bobos. Parfois, on se demandait s’il pouvait jouer », a-t-il noté.


Wyclef Jean affiche ses couleurs avec le chandail des Canadiens

Wyclef Jean

Wyclef Jean, un chanteur-rappeur haïtien, a offert un spectacle gratuit aux amateurs présents à la Place des festivals de Montréal lundi soir. Durant sa prestation, il a porté un chandail des Canadiens et celui-ci en était un avec le nom et le numéro de P.K. Subban (76).

Jean a assurément fait plaisir aux personnes qui se sont déplacés pour assister à son spectacle en chantant avec une pièce de vêtements à l’effigie des Glorieux.

L’homme de 43 ans a également endossé un chandail aux couleurs de l’Impact de Montréal durant la soirée.


Tom Gilbert est le joueur du Canadien qui s’est fait frapper le plus souvent cette année

Lundi matin, le blogue Habs Eyes on the Prize a compilé les statistiques de mises en échec des joueurs du Canadien à égalité numérique pendant la saison 2014-15 et ça a donné des résultats assez intéressants. Par exemple, sans surprise, Alexei Emelin est celui qui a distribué le plus de mises en échec cette saison (182), mais il est aussi le seul défenseur avec un différentiel positif à ce niveau (+48). C’est également le meilleur différentiel de l’équipe devant celui de Dale Weise (+45).

Un autre fait peu surprenant est celui qui nous indique que le pire différentiel de l’équipe appartient à un défenseur.

Par contre, ce n’est pas le défenseur auquel on aurait penser. Il s’agit de Tom Gilbert (-90), qui devance Brendan Gallagher (-86) et Nathan Beaulieu (-73). Même s’il a joué 380 minutes de moins que Subban à égalité numérique cette saison, Gilbert a été frappé une fois de plus que celui qui est souvent visé par l’équipe adverse (142 vs 141). Le #77 mène aussi l’équipe à ce niveau.

À l’attaque, Max Pacioretty a été celui qui a été frappé le plus souvent (133) alors que Gallagher occupe le 2e rang (130) devant Lars Eller (123) et Alex Galchenyuk (108). S’il avait joué un peu plus longtemps à Montréal, Jiri Sekac (86) aurait aussi fait partie des meneurs.

Certains diront que ces chiffres nous rappellent que les joueurs du Canadien sont trop petits et qu’ils se font frapper plus souvent. Après tout, ils ont terminé au 3e rang de la LNH au niveau des mises en échec absorbées cette saison.

Ceci étant dit, c’est bon de mentionner que les Hawks ont mené la ligue à ce chapitre alors que les Caps étaient au 2e rang. Le top 5 a été complété par les Ducks et le Lightning, donc ce n’est pas comme si c’était quelque chose qui nuisait au succès d’une équipe.

Qu’est-ce que tous ces chiffres veulent dire? Qu’on est au beau milieu de la saison morte et qu’il n’y a pas grand chose pour attirer notre attention. Par contre, c’est toujours bon de se rappeler que les joueurs qui se font le plus frapper sont ceux qui transportent le plus la rondelle, donc ces statistiques sont surtout le résultat du style de jeu de certains joueurs du Tricolore.


Un contrat imminent pour Daniel Audette avec le CH?

audette-daniel-140628

Daniel Audette serait près de signer un contrat avec les Canadiens de Montréal, selon une rumeur assez persistante au cours des dernières heures.

Si ce scénario se matérialise, il s’agira à ce moment du premier pacte pour le joueur québécois avec le CH depuis qu’il a été choisi par la direction de la Sainte-Flanelle.

Sélectionné par le Tricolore au 147e rang (5e ronde) au repêchage de 2014, Daniel est le fils de Donald Audette, lui qui est recruteur amateur pour le club montréalais et qui a déjà endossé l’uniforme bleu-blanc-rouge durant sa carrière dans la LNH.

Le Blainvillois de 19 ans a joué les trois dernières saisons dans le maillot du Phoenix de Sherbrooke, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHMQ), où il a d’ailleurs amassé 73 points en 60 rencontres lors de la campagne 2014-2015.

La saison précédente, celui-ci a récolté 76 points, dont 21 buts, en 68 matchs dans le circuit Courteau.

Crédit photo : capture d’écran CBC


Carey Price battu par Jonathan Toews

Carey Price - NHL Awards

Carey Price n’a pas remporté l’honneur du meilleur joueur de la Ligue nationale de hockey lors des ESPYs, un événement télévisuel qui a été créé en 1993 par le réseau ESPN (Entertainment and Sports Programming Network).

Le gardien des Canadiens de Montréal a été devancé par le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews, pour ce prix.

Le coéquipier du récipiendaire de cet honneur, Duncan Keith, ainsi qu’Alexander Ovechkin et John Tavares étaient les autres candidats dans la course.

Au moment de la soirée de la remise des trophées de la LNH, Price était parti avec quatre honneurs; le trophée Hart, le trophée Vézina, le trophée Ted Lindsay et le trophée Jennings.

L’homme masqué du CH n’a donc pas pu ajouter un autre prix à sa collection alors qu’il était parmi les joueurs potentiels pour mettre la main sur ce titre aux ESPYs.