Suivez 25stanley sur Facebook!

Tom Gilbert mène la ligue pour les revirements, mais ça ne veut rien dire

Cette année, Tom Gilbert est devenu la tête de turc des partisans du Canadien. Plusieurs sont nerveux quand la rondelle est près de Carey Price lorsque Gilbert est sur la glace et ces mêmes fans trouvent qu’il est trop nonchalant dans sa zone.

La statistique la plus répétée pour justifier cette opinion est les revirements. En 7 rencontres, Gilbert a 10 revirements, ce qui est bon pour la première place dans la LNH. Toutefois, il y a plusieurs problèmes avec cette statistique. Tout d’abord, sa compilation est inégale dans la LNH alors qu’aucun statisticien ne semble s’entendre sur ce qu’est un revirement.

En plus, la statistique en tant que telle est souvent mal utilisée par les amateurs et les analystes. J’en avais parlé cet été, mais en gros, les gars qui ont le plus de revirements sont souvent ceux qui contrôlent le plus la rondelle. Après tout, plus souvent tu as la rondelle, plus tu as de chances de la perdre.

Or, le contrôle de la rondelle est de plus en plus priorisée dans la LNH. On se rend compte que les meilleurs joueurs sont souvent ceux qui contrôlent le plus la rondelle. On le voit quand on regarde les fameuses statistiques avancées et on le voit aussi quand on regarde les revirements. Si l’on regarde la première page de NHL.com qui nous donne les 30 joueurs avec le plus de revirements cette saison, on retrouve des gars comme Kopitar, Chara, Crosby, Doughty, Hall, Kessel, Niskanen, Burns, Malkin, McDonagh, Yandle, Hjalmarsson, Spezza, Duchene, Campbell, Backlund et Keith. Ça ressemble plus à une équipe d’étoiles qu’à un groupe de jambons.

Est-ce que c’est bon de commettre un revirement? Bien sûr que non. Toutefois, on se rend compte que les gars qui en commettent le plus sont aussi ceux qui ont le plus la rondelle sur leur palette, ce qui est quelque chose de grandement recherché dans la ligue. C’est l’inverse des mises en échec. Ce n’est donc pas suffisant pour planter Gilbert.

Michel Therrien semble en accord. Le coach n’a que de bons mots pour Gilbert, mais les actions parlent toujours plus fort de toute façon. Depuis le début de la saison, à 5 contre 5, personne n’a plus de missions défensives que Gilbert à la ligne bleue du tricolore. Malgré ça, Gilbert conserve un Corsi respectable de 49,79%. Ça pourrait être mieux, mais considérant son utilisation et son adaptation à un nouveau système, il est loin de mériter toutes les reproches qu’il reçoit depuis le début de l’année.

Finalement, pour ce qui est de la réponse hésitante de Markov lorsqu’on lui a parlé de Gilbert après la pratique de jeudi, il faut comprendre que le Russe n’est pas le plus volubile devant les caméras en partant et qu’il venait de spécifier qu’il n’allait pas répondre à des questions sur un joueur en particulier (on lui avait parlé de Galchenyuk auparavant). Il ne faut donc pas trop lire entre les lignes de cette « déclaration ».


Carey Price et Angela misent juste avec leur costume d’Halloween du Price is Right

Screen shot 2014-10-24 at 12.26.34 AM

Enfin! Je comprends maintenant pourquoi Carey Price avait une boîte de carton avec le #400 à sa sortie d’un taxi mercredi à son arrivée au Flyjin. C’était pour son concept de costume avec sa femme Angela. Le couple s’est déguisé en Price is Right! On peut dire qu’ils ont misé juste avec ce costume lors du party d’Halloween des Canadiens.

*Credit: @angelaprice24


Le Canadien vient au 8e rang de la LNH au niveau du coût d’un match pour une famille de 4

TMR

À chaque année, TMR compile le coût d’une soirée à l’aréna des 30 équipes de la LNH pour une famille de 4. Ils calculent, en $ américains, le prix de 4 billets (au prix moyen excluant les sièges premium), 2 petites bières, 4 petites liqueurs, 4 hot dogs, 1 stationnement, 2 programmes et 2 casquettes.

Sans surprise, ce sont les Maple Leafs qui viennent au sommet du classement avec une soirée coûtant plus de 570$. Ils ont plus de 60$ d’avance sur l’équipe qui vient en 2e place, les Bruins de Boston. À ma surprise, le Canadien ne vient qu’au 8e rang avec un coût quand même onéreux de 410$, une hausse de 2,2% par rapport à la saison dernière.

Le tricolore est un peu moins de 50$ au-dessus de la moyenne de la ligue, mais sa hausse est inférieure à la moyenne du circuit Bettman. Parmi les équipes les plus coûteuses que le Canadien, la seule équipe qui a moins augmenté ses prix est les Maple Leafs de Toronto.

Toutefois, il faut noter que cette légère hausse a été aidée par le $ canadien qui a perdu de la valeur pendant la dernière année. Comme le calcul est fait en $ américain, ça aide à diminuer la valeur de leur hausse par rapport à l’année passée. Tout de même, ce n’est pas ce qui a ralenti la hausse des Oilers (8,9%) malgré une autre saison misérable. On pourrait dire la même chose des Jets de Winnipeg (6,2%) et des Sénateurs (10,7%).

Le prix le moins cher se retrouve chez les Panthers de la Floride où ça coûte 255,55$ pour une famille de 4. La 29e position est quelque peu surprenante alors que l’on y retrouve les Stars de Dallas et un prix de 263,11$. L’équipe canadienne la plus basse se classe au 23e rang. Il s’agit des Sénateurs d’Ottawa qui, malgré une hausse de 10,7%, ne coûtent « que » 296,19$ à une famille de 4.

La hausse la plus élevée de la ligue est à Boston (14,8%). Derrière eux, on retrouve la Caroline (12,4%), Ottawa (10,7%) et l’Arizona (10,4%). Une seule équipe a baissé son prix total pour une famille de 4 et il s’agit des Panthers (-10,5%). Ceci étant dit, 3 équipes n’ont pas vu de hausse (Stars, Islanders et Devils).

Via Puck Daddy


De retour au boulot pour les Canadiens après le party d’Halloween

Après leur party d’Halloween mercredi soir, les Canadiens étaient de retour à l’entraînement jeudi après-midi.

Formation – Canadiens
Pacioretty-Desharnais-Gallagher
Galchenyuk-Plekanec-Parenteau
Bourque-Eller-Weise/Sekac
Moen-Malhotra-Prust

Emelin-Subban
Markov-Gilbert
Tinordi-Weaver

Pour sa part, Carey Price était sur la patinoire à compter de 11 h puisqu’il devait tourner pour une publicité de Under Armour.

Carey Price - Under Armour

Crédit photo : François Gagnon


PK Subban fait peur au party d’Halloween des Canadiens

Screen shot 2014-10-23 at 9.07.10 AM
pk subban - halloween - credit: 25stanley

PK Subban a définitivement l’intention de dominer toutes les facettes du jeu cette saison. Et on parle sur la glace et hors de la glace. Mercredi soir au Flyjin, lors du party d’Halloween des Canadiens de Montréal, le futur capitaine du CH a définitivement gagné le concours du meilleur costume. On me dit que c’est la maquilleuse Liza-Marie Charron qui a réalisé ce « monstrueux » chef d’oeuvre. On dirait vraiment Michael Jackson dans son clip ThrillerPlus de photos du party ici.


Photo // Le party d’Halloween des Canadiens de Montréal au Flyjin

C’était jour de congé pour les Canadiens de Montréal mercredi. Même Marc Bergevin se promenait ben-chill-ben-relax sur la rue Notre-Dame en après-midi. On l’a croisé au café Java U vêtu d’un pantalon à carreaux bleu et noir; pas certain si c’était son déguisement d’Halloween ou non.

En soirée, c’était le party d’Halloween du CH au resto-bar Flyjin dans le Vieux-Port. L’organisation avait réservé l’établissement pour toute la soirée. Les joueurs sont arrivés aux alentours de 21 h. Le paparazzi Eric Yeah passait par là et il a croisé quelques joueurs. On a aussi reçu quelques photos de nos puck-junkies trouvées sur les internets. Si vous en dénichez d’autres : jt@25stanley.com.

Dale Weise – Bête poilue volante

Remarquez que dans le dos de Dale Weise, il y a des ailes. Son costume: l’abobinable homme des neiges volant?

dale weise - canadiens - credit: 25stanley

***

Brendan Gallagher – Ninja Turtle

Gally s’est transformé en Leonardo. Il était accompagné d’un cheval de Star Wars Machin Truc. Difficile d’identifier ce joueur, mais ce qui nous intéresse vraiment est la cat woman en arrière.

brendan gallagher - halloween - credit: 25stanley

***

Carey Price en boîte de carton

Difficile à juger, mais on dirait que le gardien du CH porte un jersey de football sous son manteau. Reste à trouver le lien avec sa boîte de carton avec le chiffre 400. Une idée?

carey-price-halloween

***

Alexei Emelin en film d’horreur

Vêtu d’un simple chandail gris, il faut évaluer l’expression faciale du défenseur physique du CH. On va dire « un couple terrifié dans un film d’horreur ».

alexei-emelin-canadiens

***

David Desharnais – Joker

Solide maquillage fait par une certaine Amélie Gilbert.

Screen shot 2014-10-23 at 8.48.11 AM

***

PK Subban – Michael Jackson de Thriller

Un autre solide boulot d’une maquilleuse (Liza-Marie Charron) pour cette transformation de PK Subban.

pk-subban-halloween
IMG_1562

Malheureusement, on aurait aimé avoir plus de photos des déguisements d’Halloween des joueurs des Canadiens (comme Brandon Prust en Fred Caillou), mais fidèles à leur habitude, les « sympathiques » bouncers du Flyjin ont traité notre paparazzi de la même façon que leur clientèle qui fait le line-up… On a donc demandé à notre illustrateur Steph d’imaginer ce que les autres joueurs des Canadiens portaient pour ce party d’Halloween.

N.B. La pratique de jeudi du Habs est planifiée pour 15 h. Ça va donner le temps amplement aux joueurs de digérer leurs friandises.


Brendan Gallagher costumé en Leonardo des Tortues Ninja

Gally - tortue ninja

Brendan Gallagher souhaite une bonne Halloween à ses abonnés sur Twitter et Instagram alors qu’il est costumé en « tortue ninja ». Le joueur de 22 ans peut être nommé Brendan « Leonardo » Gallagher ce soir.


Beaulieu et Bournival cédés aux Bulldogs de Hamilton

Beaulieu2

Nathan Beaulieu et Michaël Bournival ont été cédés aux Bulldogs de Hamilton. Ils seront de retour avec le CH dimanche à Edmonton.

Le club-école du Tricolore disputera trois matchs ce week-end, donc les deux joueurs auront l’occasion de voir de l’action.

Bournival n’a disputé aucune rencontre avec les Canadiens depuis le début de la saison 2014-2015.


VIDÉO // Faits saillants du match Canadiens vs Red Wings

Canadiens Montréal

Voici les meilleurs moments du match des Canadiens de Montréal. Les hommes de Michel Therrien ont fait face aux Red Wings de Detroit.

 


Carey Price signe la caméra de RDS avec style!

Carey Price était évidemment content de la performance de ses coéquipiers et de sa soirée de travail au Centre Bell. Après le gain de son équipe face aux Red Wings, le gardien du CH a laissé son autographe sur la lentille de caméra de RDS avec style.

Les Canadiens ont mis la main sur cette rencontre au compte de 2-1 en prolongation. Alex Galchenyuk et David Desharnais ont été les deux buteurs du Tricolore.

Voyez la séquence ici :