Suivez 25stanley sur Facebook!

Aucun joueur du Canadien n’ira en arbitrage

Alex Galchenyuk

Les joueurs de la LNH pouvaient opter pour le processus d’arbitrage jusqu’à 17h dimanche soir. 23 joueurs ont pris cette décision, mais le Canadien n’a aucun représentant dans le groupe. Ça veut dire que Galchenyuk, Tinordi et Bournival n’ont pas voulu utiliser cette méthode (AJOUT : Ils ne l’ont pas utilisé parce qu’ils n’ont pas l’expérience nécessaire pour y avoir accès selon la convention collective).

Ça ne veut pas nécessairement dire que le Tricolore évitera le processus cette année puisque les équipes de la LNH ont jusqu’à lundi 17h pour décider d’amener un de leurs joueurs devant l’arbitre. On se rappelle que le Canadien a été la dernière équipe à se rendre devant l’arbitre l’été dernier, tout juste avant de signer P.K. Subban à un contrat à long terme.

Parmi les 23 joueurs qui ont pris cette décision, on retrouve des gros noms comme Derek Stepan, Gustav Nyquist, Braden Holtby, Mikkel Boedker et Michael Del Zotto. Ceci étant dit, les chances que ces joueurs se rendent devant l’arbitre sont assez faibles puisque c’est un dernier recours pour plusieurs organisations. Cette séance devant l’arbitre ne fait que mettre de la pression sur les négociations, qui ont maintenant une « date limite » pour en venir à une entente.


Des aspects encourageants concernant Scherbak, McCarron et Hudon

Camp perfectionnement Canadiens

Le camp de perfectionnement des Canadiens est entamé depuis dimanche matin au Complexe sportif Bell de Brossard. Les jeunes espoirs du CH ainsi que des joueurs invités par l’organisation montréalaise ont sauté sur la surface glacée pour un premier entraînement.

En regardant les fiches à propos des joueurs présents au camp, on peut constater que certaines recrues des Canadiens ont pris du coffre.

Entre autres, Nikita Scherbak (sélectionné au 26e rang en 2014), Michael McCarron (choisi au 25e rang en 2013) et Charles Hudon (repêché au 122e rang en 2012) sont devenus plus imposants.

Scherbak a pris de la masse, passant de 175 livres à 204 livres, comme Hudon qui lui fait osciller la balance à 191 livres (avant 178 livres).

McCarron, quant à lui, a grandi au cours de la dernière année. Il mesure maintenant 6 pieds 6 pouces et il pèse 235 livres. Un joueur format géant qui sera bien intéressant à voir dans l’uniforme du Tricolore dans quelques années.

Crédit photo : Habs360 / AllHabs.net


Le Canadien aurait embauché un spécialiste des statistiques avancées

marc-bergevin-michel-therrien

Selon l’expert des statistiques avancées de TSN, Travis Yost, le Canadien de Montréal aurait engagé un gars qui se spécialise dans la collecte et l’analyse de données. Bref, si l’on se fie à ce tweet, le Canadien aurait finalement engagé quelqu’un pour s’occuper des statistiques avancées de l’organisation.

Avant cet ajout, c’est certain que la direction regardait ces chiffres d’une façon ou d’une autre, mais c’est toujours bon d’avoir un employé qui se consacre entièrement à la collecte et à l’analyse de ces chiffres. Avoir une personne du genre permettrait à la direction de mieux comprendre ce qu’ils regardent et surtout, de continuer la recherche pour développer des concepts qui leur donnerait un avantage dans le marché.

Le Tricolore serait loin d’être la première équipe à engager un employé du genre (on pense notamment aux Coyotes, aux Devils, aux Oilers, aux Leafs, aux Capitals et aux Hurricanes) et considérant le niveau de discrétion de l’organisation, c’est très possible que ce ne soit pas la première embauche pour travailler cet aspect du jeu.

Tout de même, c’est bien de voir que le Tricolore adopte la stratégie des Maple Leafs en prenant avantage de ses hauts revenus pour dépenser dans un domaine qui n’est pas limité par un plafond salarial et qui peut certainement aider le produit sur la glace.

Maintenant, ce serait bien de voir qui est l’employé en question pour qu’on puisse fouiller dans ses archives afin de voir ce qu’il pense de l’équipe en place (même si on a déjà l’intuition que cette embauche n’est pas une bonne nouvelle pour Michel Therrien).

Les deux choix les plus populaires parmi les fans du Canadien qui tentaient de deviner l’identité de ce nouvel employé sur Twitter étaient Travis Yost, qui est toujours le seul à avoir rapporté cette nouvelle, et Chris Boucher, qui travaille présentement pour la firme SportLogiq. Toutefois, pour l’instant, ce ne sont que des devinettes.


Nikita Scherbak est heureux d’être à Montréal

Nikita Scherbak est arrivé à Montréal pour le camp de perfectionnement des Canadiens. Il a adressé quelques mots aux partisans du CH : « Bonjour Montréal! Comment ça va? Je suis content d’être de retour dans une belle ville avec de bons fans. »

Le choix de première ronde (26e au total) de la Sainte-Flanelle en 2014 participera au camp du Tricolore du 5 au 9 juillet prochain.

Regardez qui vient d’arriver à Montréal! / Look who’s here! #GoHabsGo

Une vidéo publiée par Canadiens de Montréal (@canadiensmtl) le

***

20121120_Eddie_Pasquale.jpg

Les Canadiens de Montréal ont annoncé la signature du gardien de 24 ans Edward Pasquale. Celui-ci mesure 6 pieds 3 et pèse 215 livres. Il jouera probablement avec les IceCaps de St. John’s dans la Ligue américaine de hockey en 2015-2016.

Crédit photo : jets.nhl.com

***

P.K. Subban  

  ***

***

Lukas Vejdemo, sélectionné par les Canadiens de Montréal au 87e rang lors du dernier repêchage, a appris qu’il sera au sein de l’équipe suédoise pour le Championnat des moins de 20 ans à Lake Placid.

***

Joe Thornton

Est-ce que Joe Thornton pourrait être une bonne acquisition pour les Canadiens de Montréal? Certains diront qu’ils s’agiraient d’un joueur qui cadrerait bien à Montréal, mais d’autres répondront qu’il est présentement sur la pente descendante. Mathias Brunet a publié sur son blogue un texte disant pourquoi il serait un pari intéressant pour le Tricolore. [La Presse]

Crédit photo : AHSQ


On a de la peine pour le journaliste qui a inventé une fausse histoire sur la famille Galchenyuk

alex-galchenyuk-journal-de-montreal
Screen shot 2015-07-03 at 3.10.04 PM
Screen shot 2015-07-03 at 3.10.46 PM

On a tous une routine matinale. Ce matin, Marilou a dû se taper une heure de coupage de fruits pour faire son smoothie tandis que moi, je commentais l’article poubelle du Journal de Montréal avec Alex Galchenyuk.

Je fais le saut chaque fois même si pourtant ça me surprend de moins en moins… « Sous l’emprise de son père » en première page aujourd’hui. Le mot emprise. C’est lourd. Ce n’est pas tout le monde qui va prendre le temps de bien s’informer. T’sais y’a des gens qui vont juste lire les gros titres pis qui vont penser que le père d’Alex est un bourreau (LOL).

Je ne vous en dirai pas plus sur ce qui a été dit dans l’article de Jonathan Bernier (journaliste au JdM), mis à part le fait que le seul avantage que ce texte m’a apporté, c’est un bon fou rire avec Galchenyuk via FaceTime. J’aurais surement eu du smoothie qui m’aurait sorti du nez si j’avais pris le temps de m’en faire un.

Alex n’a pas vraiment argumenté sur ce qui a été dit parce que c’était franchement ridicule et digne d’une bassesse au point qu’il était inutile de s’y attarder plus que 5 minutes. La seule chose qu’il a dit et qui m’aurait fait recracher mon smoothie une deuxième fois c’est que peut-être que Larionov/Pulver sont déçus de ne pas avoir reçu des fleurs et du chocolat en guise de remerciement pour leur services dans le passé

La sœur d’Alex, Anna, s’est quant à elle exprimée sur Twitter suite aux événements et je la cite : « C’est vraiment triste. Aller accuser une famille juste comme ça. J’espère que la famille de cette personne se porte bien. »

Screen shot 2015-07-03 at 2.57.45 PM

Le CH était intéressé à Antoine Vermette

Antoine Vermette, Justin Williams et Matt Beleskey étaient tous des joueurs qui intéressaient le CH, mais ils ont signé ailleurs, respectivement avec les Coyotes de l’Arizona, les Capitals de Washington et les Bruins de Boston.

L’intérêt des Canadiens envers Williams et Beleskey est connu officiellement depuis le 1er juillet, mais le fait que le club montréalais était dans la course pour le Québécois a été confirmé par Darren Dreger vendredi matin.

Ceux et celles qui disent que Marc Bergevin est passif présentement se trompent. Il était actif dans ces trois dossiers, ce qui permet de croire (même s’il a échoué à obtenir l’un de ces joueurs) que le directeur général du Tricolore s’intéresse probablement à d’autres hockeyeurs (que ce soit sur le marché des agents libres ou le marché des transactions).

Patrick Sharp pourrait être entre autres l’un des joueurs que Bergevin a dans son « point de mire ». Chris Kuc, du Chicago Tribune, a indiqué il y a quelques jours que les Canadiens étaient parmi les équipes favorites pour acquérir les services de Sharp.

Comme on dit, qui vivra verra! ;-)


Marc Bergevin et Michel Therrien font bonne figure depuis qu’ils sont à Montréal

Therrien, Bergevin, Carrière, Dudley

Les Canadiens de Montréal connaissent de bonnes performances depuis l’arrivée de Marc Bergevin et de celle de Michel Therrien.

Roger Leblond (RDS) a compilé des statistiques permettant de conclure que le club montréalais figure parmi les meilleures équipes du circuit Bettman quant au taux de rendement.

Les hommes de Michel Therrien ont – depuis la saison 2012-2013 – un pourcentage de victoires de 64,4 % qui les placent au sixième échelon sur 30 avec un dossier de 125-64-23 pour une récolte de 273 points. Seuls les Ducks d’Anaheim, les Blackhawks de Chicago, les Blues de St-Louis, les Penguins de Pittsburgh et les Bruins de Boston ont mieux fait que les Canadiens au cours des trois dernières campagnes (au cumulatif).

Même si la Sainte-Flanelle n’a pas remporté la Coupe Stanley depuis que le tandem Bergevin-Therrien est arrivé en selle, le Tricolore semble être dans la bonne direction.

Le bémol? C’est l’homme masqué des Canadiens Carey Price qui soulève l’équipe à lui seul. Le gardien de 27 ans ne pourra pas en donner plus que ce qu’il a fait lors de la saison 2014-2015. Price a été sublime devant le filet des siens, mais le CH s’est tout de même incliné au deuxième tour des séries éliminatoires.

Avec un manque d’offensive (un problème qui n’est toujours pas réglé), les Canadiens ne feront pas long feu en 2015-2016 si Price connaît des soirées plus difficiles…


MediaFail // Philippe Cantin tape sur les nerfs de Marc Bergevin

Conférence de presse de Marc Bergevin jeudi matin. Le journaliste de La Presse Philippe Cantin a questionné le DG du CH par rapport au système de jeu défensif de son club.  Bergevin a été irrité par cette question.

Je dois dire que j’adore l’arrogance de Marc Bergevin envers les journalistes.

Quand Marc Bergevin pose les questions, ça donne cela! Pur délice. J’en prendrais chaque jour.

Vidéo // Marc Bergevin vs La Presse Philippe Cantin

N.B. Bonnes vacances à Cantin.


Christian Thomas signe un contrat d’un an à deux volets avec le Canadien

Alors que Danny Kristo signait un contrat d’un an à deux volets avec les Blues de St-Louis, l’espoir contre lequel on l’a échangé signait le même genre le contrat à Montréal. Christian Thomas a paraphé cette entente lundi matin. On ne connait pas les détails financiers pour le moment, mais son salaire de la LNH risque de tourner autour de 900 000$.

Même si c’est un contrat à deux volets, Thomas aura besoin de passer au ballottage lorsque l’équipe l’enverra à Saint John. Pour cette raison, c’est très probable qu’il passe la majorité de l’année avec le grand club. L’attaquant de 23 ans a joué 18 rencontres pour le Tricolore la saison dernière et il a marqué un but. C’est son seul but en carrière dans le circuit Bettman, lui qui n’a joué que 21 matchs dans la LNH.


Marc Bergevin était à la poursuite de Matt Beleskey et Justin Williams

marc-bergevin-mcquade

On le sait depuis un bon moment; la faiblesse du Canadien se retrouve à l’aile. Après le repêchage, Marc Bergevin avait laissé croire qu’il allait avoir un été tranquille et qu’il n’allait pas poursuivre d’agent libre le 1er juillet, donc on avait peur qu’il n’améliore pas son club à ce niveau.

Puis, il a racheté le contrat de P.A. Parenteau pour faire de la place sous le plafond salarial et on s’est rappelé qu’il ne faut pas toujours croire les paroles officielles. À la suite de ce geste, on croyait vraiment que le DG du Canadien avait une idée en tête pour améliorer les ailes de son équipe.

Pourtant, lors de l’ouverture de la période des joueurs autonomes, le DG du Tricolore s’en est tenu à des ententes des ligues mineures et à une transaction latérale qui aide un peu la profondeur de l’équipe, mais qui est loin d’être suffisante.

Toutefois, ce n’est pas parce que le DG n’a pas essayé. Selon Darren Dreger et Pierre Lebrun, Bergevin était dans la course pour obtenir Matt Beleskey, qui a finalement opté pour les Bruins, et Justin Williams, qui fait maintenant partie de l’organisation des Capitals. On peut voir cette nouvelle-là d’un bon ou d’un mauvais œil.

Notre côté pessimiste nous dit que ce n’est pas une bonne chose que Bergevin n’ait pas réussi à convaincre deux de ses cibles principales. C’est encore plus vrai lorsqu’on sait que les deux gars ont laissé de l’argent sur la table de négociations selon Pierre Lebrun et Nick Kypreos. C’est donc très possible que l’offre du Canadien ait été meilleure, mais que les deux gars aient choisi d’aller ailleurs.

C’est clair que les impôts n’aident pas Bergevin, mais il a une équipe qui est sur le point d’entrer dans sa fenêtre d’opportunité, ce qui devrait attirer les agents libres. D’ailleurs, c’est une des raisons pour lesquelles Williams a choisi d’aller avec les Capitals. Le fait qu’il a de bonnes chances de compléter le trio de Backstrom et Ovechkin n’a pas dû nuire non plus… Dans le cas de Beleskey, on ne sait pas pourquoi il a préféré les Bruins.

Du point de vue optimiste, on peut se dire que ce sont seulement deux exceptions et que ça ne veut pas nécessairement dire que c’est encore compliqué d’attirer des agents libres à Montréal. On peut également se rassurer en constatant que Bergevin a vu le même problème que nous et qu’il tente présentement de le régler.

En plus, il reste encore plusieurs cibles potentielles pour Bergevin. Parmi les agents libres, on retrouve des gars comme Joel Ward, Alex Semin, Lee Stempniak et Brad Boyes. S’il veut un gars plus établi dans le top 6, Patrick Sharp est toujours disponible à Chicago.

Alors que les autres équipes trouvent leurs ailiers, il y a de moins en moins de compétition pour le DG du Canadien, ce qui pourrait jouer en sa faveur. Ceci étant dit, s’il continue à finir 2e, on risque de se retrouver avec un trou à l’aile… jusqu’à ce qu’il fasse son tour de magie annuel à la date limite des transactions.