Suivez 25stanley sur Facebook!

Gagné invité au camp d’entraînement des Bruins

simon-gagne

Simon Gagné, lui qui n’a joué aucun match dans la LNH depuis un an, a été invité au camp d’entraînement des Bruins de Boston, d’après les informations de la chaîne TVA Sports.

Le joueur québécois aura donc une chance de poursuivre sa carrière de hockeyeur s’il épate les dirigeants des Bruins. Celui-ci a disputé 799 matchs dans le circuit Bettman où il a enregistré 597 points (288 buts, 309 mentions d’aide).

Gagné a déjà soulevé la coupe Stanley dans l’uniforme des Kings de Los Angeles lors de la campagne 2011-2012.

Depuis février dernier, l’athlète de 34 ans est analyste hockey pour TVA Sports.


Brad Marchand complimente le Canadien

Marchand

Pendant la saison morte, quelques joueurs de la LNH gardent la forme ensemble dans les maritimes. Pour briser la monotonie, les gars jouent au rugby de temps en temps. Parmi le groupe, on retrouve Brad Marchand, Alex Grant (Ducks) et Andrew Bodnarchuk (Kings). Le groupe est entraîné par JP MacCuallum. 

Cette semaine, le journaliste John Moore est allé voir le groupe pour voir comment leur entraînement se déroulait sur le terrain. Dans le reportage, on y voit les gars jouer au rugby et comme d’habitude, c’est Brad Marchand qui a attiré l’attention avec des commentaires sur le Canadien de Montréal.

Toutefois, contrairement à ce qu’on voit de Brad Marchand habituellement, le joueur des Bruins avait des bons mots pour le tricolore. Lorsqu’on lui a demandé les caractéristiques de son équipe, Marchand les a comparé au Canadien de Montréal en disant qu’ils étaient rapides et qu’ils avaient du talent. Ses coéquipiers ont mentionné qu’ils n’étaient pas des plongeurs, mais Marchand n’en n’a pas profité pour insulter le Canadien comme on aurait pensé.

Via Next Impulse Sports


Torey Krug utiliserait la KHL dans ses négociations avec les Bruins

Krug1

Les Bruins n’ont toujours pas signé leurs 2 meilleurs agents libres avec restriction; Torey Krug et Reilly Smith. Il faut dire qu’ils n’ont que 3,2 millions de libre sous la masse salariale et qu’ils devront être créatifs pour réussir à signer les 2 joueurs.

Malheureusement pour eux, on dirait que Krug a le goût de leur compliquer la tâche. Selon Joe Haggerty, une équipe de la KHL a approché le défenseur avec une grosse offre de contrat qui inclurait un solide bonus de signature. L’agent du joueur n’a pas confirmé cette information, mais ça ressemble pas mal à une tactique de négociation.

En coulant une info du genre dans les médias, le camp Krug met de la pression sur les Bruins même si les chances que le défenseur accepte l’offre de la Russie sont plutôt faibles. En plus, en le faisant de façon anonyme, ils n’ont pas à dealer avec des partisans frustrés.

Même si on considère les circonstances, c’est surprenant que Boston et Krug n’en soient pas venus à une entente. Le défenseur n’a pas d’aide pour négocier puisqu’il est agent libre avec restriction sans droit d’arbitrage et qu’il ne peut pas recevoir d’offre hostile, mais il ne demande qu’un contrat à court terme qui le paierait entre 1,5 et 2,5 millions par année selon Haggerty. Habituellement, c’est le genre de contrat qu’un gars dans sa situation reçoit. L’an dernier, Krug a amassé 40 points en 79 matchs pour Boston.

Via Puck Daddy


Succès Souvenir // Le but gagnant de Subban en 2e prolongation contre Boston

Subban

Hier, j’ai parlé du but de Subban dont on va se souvenir de la série contre Boston. Aujourd’hui, j’avais le goût de parler d’un but du défenseur qui techniquement, a eu plus d’impact dans cette série.

Il s’agit bien évidemment du but de P.K. en 2e prolongation du 1er match de la série entre les deux équipes. Tout de suite après une punition à Matt Bartkowski, Subban s’est servi de son lancer frappé pour marquer son 2e but du match et donner la 1ère victoire de la série au tricolore. Le but ressemblait énormément à son 1er de la rencontre qui était de la même place sur la glace et qui était aussi en avantage numérique.

Le but en tant que tel n’a rien d’incroyable. C’est un autre gros lancer du défenseur qui nous a habitué à ce genre de but. Par contre, il est venu à la fin d’une longue soirée qui a vu Carey Price réaliser 48 arrêts et ça a permis de battre les Bruins dans un match de séries, ce qui est toujours un gros bonus.


Les Bruins sont l’équipe la plus détestée au Canada

Quelle est l’équipe la plus détestée par les provinces du Canada? Sans surprise, il s’agit des Bruins de Boston, selon un sondage réalisé sur Reddit.

Canada - Boston Bruins

***

Pour ce qui est des États-Unis, les équipes qui ont le plus de dénigreurs sont plus partagées. Par contre, de bonnes portions sont aux couleurs des Bruins de Boston, des Blackhawks de Chicago et des Red Wings de Detroit.

map1

***

Maintenant, sur la planète, les Bruins de Boston remportent encore la palme comme étant l’équipe la plus détestée. Les Canadiens, eux, figurent en Amérique du Sud. Les Sud-Américains ne semblent pas apprécier les joueurs du Tricolore. Quant aux Jets de Winnipeg, l’Afrique, selon toute vraisemblance, n’aime vraiment pas l’équipe manitobaine.

map2

Succès Souvenir // La fois où P.K. Subban est sorti du banc des punitions pour déjouer Rask

Subban

La nouvelle de la semaine est sans aucun doute le nouveau contrat de P.K. Subban qui nous assure 8 autres années de jeux spectaculaires du défenseur à Montréal. Après un mois à parler de l’aspect financier du joueur, je me suis dit qu’il serait temps de se rappeler pourquoi on est aussi content de le garder.

Il y a des tonnes de vidéos que j’aurais pu sortir pour supporter cette thèse, mais mon préféré est tout récent. Il date de la 2e ronde des dernières séries alors qu’une passe de Lars Eller, l’autre joueur que Bergevin a signé à long terme cet été, a permis à P.K. de marquer un but qui a marqué l’imaginaire.

Même si c’est aussi Subban qui a marqué le but gagnant en 2e prolongation du 1er match de la série, il n’y a pas de doute que c’est le but du 3e match qui va être gravé dans nos mémoires quand on va se souvenir de ce parcours de 2014 qui est sorti d’un peu nulle part.


Plekanec réplique à Marchand : « J’ai apprécié son commentaire sur moi »

tomas-plekanec

Tomas Plekanec a répondu aux dires de Brad Marchand. L’attaquant des Canadiens ne s’en fait pas avec les paroles du joueur des Bruins.

« J’ai apprécié son commentaire sur moi. Il s’agit d’une personne dont presque tout le monde dans la LNH déteste », a répliqué Plekanec au sujet des propos de Marchand à son endroit.

Par contre, on n’a pas besoin des propos des deux joueurs pour savoir qu’ils ne s’aiment pas. Voici un exemple où Marchand démontre tout son amour (pas vraiment!) à l’égard de Plekanec.


Brad Marchand à propos de Tomas Plekanec : « Je l’haïs… je peux pas le sentir. »

Marchand

Mardi soir, Brad Marchand a décidé de mettre de l’huile sur le feu qu’est la rivalité entre le Canadien de Montréal et les Bruins de Boston. Marchand était à un souper pour un organisme de charité à Halifax et on lui a demandé qui était le joueur de la LNH qu’il détestait le plus.

Sa réponse; Tomas Plekanec. C’est une réponse surprenante alors que le centre n’est pas le gars qui tombe habituellement sur les nerfs de l’adversaire, mais ça explique pourquoi Marchand lui avait donné un sucker punch dans le match ultime de leur série de 2e ronde.

L’attaquant des Bruins a ajouté à sa réponse en disant qu’il haïssait le centre du Canadien et qu’il ne pouvait pas le sentir. Il l’a dit avec un sourire en coin et il a mentionné qu’il allait en entendre parler tout de suite après l’avoir dit, mais c’est clair que les sentiments sont là.

Je ne comprends pas vraiment pourquoi il haït autant le centre tchèque, mais j’imagine que Marchand est encore frustré de l’élimination des Bruins. Comme Plekanec est celui qui avait la tache de l’arrêter pendant cette série, il a sûrement mis la faute sur Pleky.

Merci à Jérôme Bérubé pour la passe sur la palette


Joe Sacco, adjoint de Claude Julien à Boston

joe-sacco

Les Bruins de Boston ont consenti un contrat à Joe Sacco et il occupera un poste d’adjoint à l’entraîneur-chef Claude Julien.

Lors de la dernière saison, Sacco était parmi le personnel d’entraîneurs des Sabres de Buffalo.

Également, il a rempli les fonctions de pilote de l’Avalanche du Colorado de 2009 à 2013, avant que Patrick Roy soit nommé entraîneur de la formation de Denver.

Julien pourra compter sur l’expérience notable de Sacco avec lui derrière le banc durant la saison 2014-2015.


Reilly Smith, une piste possible pour le Canadien?

reilly-smith-fans

Les Bruins de Boston sont dans le trouble cet été. Ils n’ont que 5,6 millions pour signer leurs 5 agents libres avec restriction (Smith, Florek, Caron, Krug et Hamilton). Il n’y a aucune chance qu’ils parviennent à réussir ce tour de force et ils auront donc besoin de faire une transaction pour réussir à placer tout le monde sous le plafond. Toutefois, en attendant, ils sont dans une situation précaire alors que des équipes rivales pourrait théoriquement faire des offres hostiles pour leur compliquer encore plus la vie.

Je sais que les offres hostiles sont TRÈS rares dans la LNH, mais comme le Canadien est probablement le plus grand rival des Bruins présentement et qu’ils ont en masse de place sous le plafond salarial, les dirigeants devraient au moins y penser. Dans cette situation, le gars le plus intéressant pour le tricolore serait Reilly Smith.

L’ailier droit de 23 ans a joué sa première saison complète dans la LNH cette année et il a bien fait avec 51 points. Les Bruins l’ont obtenu dans la transaction de Tyler Seguin et il semble être la pièce la plus prometteuse obtenue dans cet échange. Comme le Canadien est présentement à la recherche d’un ailier droit de 3e trio, Smith serait la pièce parfaite.

Le tricolore pourrait lui offrir un contrat à court terme qui le paierait entre 2,5 et 3,4 millions par année, ce qui est un peu cher, mais raisonnable. Ainsi, si les Bruins accotent l’offre, ils se mettent encore plus dans le trouble et devront échanger un bon joueur pour respecter le plafond. S’ils le laissent partir, on a un gars de 23 ans qui peut remplir un bon rôle sur le 3e trio pour le moment et qui pourrait faire mieux éventuellement. En plus, il ne nous aurait coûté qu’un choix de 2e ronde et on aurait encore 12 millions pour signer Subban et Eller.

Bien évidemment, il y a un bémol à mettre. Si Bergevin fait ça, il doit s’assurer d’avoir signé Subban avant parce qu’en utilisant cette stratégie qui est mal vue dans la ligue, c’est clair que ça va donner des idées à d’autres DG qui pourraient faire le même coup avec Subban s’il n’était pas encore signé. Les chances que ça arrive sont très faibles, mais maudit que ça serait le fun. On améliorait notre équipe en diminuant les Bruins, quoi de mieux?

Crédit à Jeff Marek pour la passe sur la palette pour cette idée

AJOUT : Malheureusement, comme Reilly Smith n’a pas 3 ans d’expérience dans la LNH, il ne peut pas signer d’offre hostile selon la section 10.2 (c) de la convention collective. Donc, si Bergevin veut faire suer les Bruins, il devrait le faire avec Caron, Florek ou Hamilton, des options imparfaites pour le Canadien. On en apprend à tous les jours…