Suivez 25stanley sur Facebook!

Joe Sacco, adjoint de Claude Julien à Boston

joe-sacco

Les Bruins de Boston ont consenti un contrat à Joe Sacco et il occupera un poste d’adjoint à l’entraîneur-chef Claude Julien.

Lors de la dernière saison, Sacco était parmi le personnel d’entraîneurs des Sabres de Buffalo.

Également, il a rempli les fonctions de pilote de l’Avalanche du Colorado de 2009 à 2013, avant que Patrick Roy soit nommé entraîneur de la formation de Denver.

Julien pourra compter sur l’expérience notable de Sacco avec lui derrière le banc durant la saison 2014-2015.


Reilly Smith, une piste possible pour le Canadien?

reilly-smith-fans

Les Bruins de Boston sont dans le trouble cet été. Ils n’ont que 5,6 millions pour signer leurs 5 agents libres avec restriction (Smith, Florek, Caron, Krug et Hamilton). Il n’y a aucune chance qu’ils parviennent à réussir ce tour de force et ils auront donc besoin de faire une transaction pour réussir à placer tout le monde sous le plafond. Toutefois, en attendant, ils sont dans une situation précaire alors que des équipes rivales pourrait théoriquement faire des offres hostiles pour leur compliquer encore plus la vie.

Je sais que les offres hostiles sont TRÈS rares dans la LNH, mais comme le Canadien est probablement le plus grand rival des Bruins présentement et qu’ils ont en masse de place sous le plafond salarial, les dirigeants devraient au moins y penser. Dans cette situation, le gars le plus intéressant pour le tricolore serait Reilly Smith.

L’ailier droit de 23 ans a joué sa première saison complète dans la LNH cette année et il a bien fait avec 51 points. Les Bruins l’ont obtenu dans la transaction de Tyler Seguin et il semble être la pièce la plus prometteuse obtenue dans cet échange. Comme le Canadien est présentement à la recherche d’un ailier droit de 3e trio, Smith serait la pièce parfaite.

Le tricolore pourrait lui offrir un contrat à court terme qui le paierait entre 2,5 et 3,4 millions par année, ce qui est un peu cher, mais raisonnable. Ainsi, si les Bruins accotent l’offre, ils se mettent encore plus dans le trouble et devront échanger un bon joueur pour respecter le plafond. S’ils le laissent partir, on a un gars de 23 ans qui peut remplir un bon rôle sur le 3e trio pour le moment et qui pourrait faire mieux éventuellement. En plus, il ne nous aurait coûté qu’un choix de 2e ronde et on aurait encore 12 millions pour signer Subban et Eller.

Bien évidemment, il y a un bémol à mettre. Si Bergevin fait ça, il doit s’assurer d’avoir signé Subban avant parce qu’en utilisant cette stratégie qui est mal vue dans la ligue, c’est clair que ça va donner des idées à d’autres DG qui pourraient faire le même coup avec Subban s’il n’était pas encore signé. Les chances que ça arrive sont très faibles, mais maudit que ça serait le fun. On améliorait notre équipe en diminuant les Bruins, quoi de mieux?

Crédit à Jeff Marek pour la passe sur la palette pour cette idée

AJOUT : Malheureusement, comme Reilly Smith n’a pas 3 ans d’expérience dans la LNH, il ne peut pas signer d’offre hostile selon la section 10.2 (c) de la convention collective. Donc, si Bergevin veut faire suer les Bruins, il devrait le faire avec Caron, Florek ou Hamilton, des options imparfaites pour le Canadien. On en apprend à tous les jours…


Stromboulopoulos s’est moqué de Lucic

Stromboulopoulos - Bergeron

George Stromboulopoulos, animateur canadien, a lancé une flèche à l’endroit de Milan Lucic lors de la remise des trophées de la Ligue nationale de hockey. Celui-ci a dit que l’attaquant des Bruins n’était pas présent, donc que la poignée de main entre les gagnants de prix se passera correctement.

« Ne vous inquiétez pas, Lucic n’est pas là », a indiqué Stromboulopoulos.

L’animateur de la soirée des prix de la LNH faisait état de la poignée de main entre les Canadiens de Montréal et les Bruins de Boston à la suite du match numéro sept en deuxième ronde des séries éliminatoires.

Lucic avait dit à Dale Weise qu’il allait le tuer lors de la prochaine saison.


Patrice Bergeron sur la couverture de NHL 15

Patrice Bergeron NHL 15

Patrice Bergeron a remporté la finale face à P.K. Subban afin d’être sur la couverture du jeu vidéo NHL 15.

L’attaquant des Bruins de Boston succède donc au gardien Martin Brodeur, lui qui sera agent libre le 1er juillet prochain. Le légendaire portier de la LNH ne sera pas de retour avec les Devils du New Jersey lors de la saison 2014-2015.

Le Québécois sera la tête d’affiche du jeu de EA Sports. Son gain a été annoncé lors de la soirée de remise des trophées du circuit Bettman.

Bergeron est un joueur clé pour les hommes de Claude Julien. L’athlète de 28 ans a récolté neuf points en 12 rencontres durant le parcours des Bruins en séries éliminatoires.


Tatouage de l’incident Subban/Thornton

Bqdq5t3CYAEfOlK

Vous vous en rappelez sans doute de la fameuse séquence où Shawn Thorton avait arrosé P.K. Subban lorsque ce dernier est passé devant le banc des Bruins.

Un fan de la troupe de Claude Julien a immortalisé ce moment comme vous pouvez le voir plus haut. Celui-ci s’est fait tatouer une bouteille d’eau avec le logo des Bruins ainsi que le casque de Subban et le logo du Tricolore.


Les Bruins disent officiellement au revoir à Shawn Thornton

Thornton

Les Bruins de Boston ont publié un communiqué assez particulier lundi après-midi. L’équipe a officiellement annoncé qu’elle ne signerait pas l’attaquant Shawn Thornton. C’est rare qu’on voit ce genre de communiqué, mais encore plus lorsqu’on parle d’un joueur de 4e trio comme Thornton.

La nouvelle en tant que telle n’est pas surprenante. À 36 ans, la carrière de l’attaquant tire certainement à sa fin et ce n’est pas la profondeur qui manque à Boston. Les Bruins ont tout simplement des meilleurs joueurs que lui et c’était difficile de le voir revenir.

Ce sera intéressant de voir s’il obtiendra un contrat cet été. Il n’a eu que 8 points en 64 matchs cette saison et il n’apportait pas grand chose à part quelques plaquages stupides de temps à autres. Toutefois, il a une réputation solide alors qu’il a joué pendant plusieurs saisons sur la 4e ligne de Boston qui a toujours été reconnue comme une des meilleures de la ligue. Cette réputation pourrait lui permettre d’obtenir un contrat même s’il n’est plus capable de suivre.


Brad Marchand dans le tableau de chasse des Sharks?

Boston Bruins v Pittsburgh Penguins

Le journaliste James Murphy, de Sirius XM, aurait appris - selon deux sources – que les Bruins de Boston et les Sharks de San Jose auraient des pourparlers ensemble et que les pierres angulaires de ceux-ci seraient Brad Marchand et Patrick Marleau.

Il y a quelques jours, Joe Haggerty, de CSNNE.com, a mentionné qu’il a été informé que Marchand et Johnny Boychuk pourraient être échangés au cours de la saison morte par la troupe de Claude Julien.

Le fait que Marchand soit sur le marché des transactions a du sens, mais que ce dernier soit échangé aux Sharks en retour – entre autres – de Marleau est assez nébuleux.

Dans les spéculations citées plus haut, il faut en prendre et en laisser. Oui, l’attaquant numéro 63 des Bruins pourrait changer d’adresse d’ici le début de la prochaine saison, mais une transaction impliquant Marchand et Marleau paraît plutôt invraisemblable.

Cela dit, je ne miserais pas ma paie sur un mouvement entre les Bruins et les Sharks avec Marchand et Marleau impliqués dans celui-ci.


Les 5 meilleurs moments du Canadien en séries

Bergevin

Après la défaite d’hier soir, c’est normal d’être déçu. L’équipe était tellement proche de la finale de la Coupe qu’on pouvait commencer à penser à un match ultime au Centre Bell pour s’y rendre. Malheureusement, ce sont les Rangers qui ont eu le dessus et qui joueront mercredi prochain.

Toutefois, ce n’est pas cette élimination qui devrait décourager les fans. Le club a eu un très beau parcours en séries malgré le fait que plusieurs experts favorisaient le Lightning et on ne parle même pas des Bruins. Les 6 dernières semaines ont été incroyables et pour se remonter le moral, j’ai choisi les 5 meilleurs moments du parcours en séries des Canadiens.

5. Le 3e match contre les Rangers

Après 2 défaites consécutives contre les Rangers, le moral était bas chez le Canadien. Ça prenait absolument une victoire dans le 3e match pour espérer réussir un retour et c’est exactement ce que les gars ont fait.

Si c’est Alex Galchenyuk qui a été le héros de ce match, c’est grâce à Dustin Tokarski qu’on a pu se rendre là. La ville est tombée en amour avec ce petit gardien de 24 ans qui a gagné partout où il est passé, mais qui n’a jamais vraiment eu de chance chez les pros. Lorsqu’on lui en a donné une, il en a profité avec une prestation spectaculaire dans cette rencontre. Il nous a permis d’y croire pendant une autre semaine et c’est tout à son honneur.

4. L’échappée de Subban contre Boston

C’est probablement le but auquel on va penser lorsqu’on va se rappeler des séries de cette année. Après une punition, Subban est parti en flèche pour déjouer Tuukka Rask avec une feinte qui a fait lever le Québec au complet.

C’est arrivé dans le 3e match de la série, le premier au Centre Bell, et une victoire de 4-2 allait permettre au Canadien de prendre les devants 2-1 dans la série. Ce fût, sans aucun doute, un des matchs les plus spectaculaires de l’équipe cette année.

3. Le dernier match au Centre Bell

Parlant de match spectaculaire, le tricolore a fermé le Centre Bell avec un match tout simplement superbe. On a eu de tout dans cette rencontre; des buts incroyables, un tour du chapeau de Rene Bourque, Derek Dorsett qui a fait son jambon, des remontées et des gardiens chassés. Les partisans sur place en ont eu pour leur argent, et en séries, ce n’est pas toujours facile.

C’était la dernière victoire des séries pour Montréal, mais ça en était toute une et c’était devant les partisans qui ne pouvaient rien demander de mieux de leurs glorieux.

2. Dale Weise marque en prolongation contre le Lightning

Parce qu’avant la célébration de Marc Bergevin, il y avait le but en prolongation de Dale Weise qui donnait la première victoire en séries au Canadien par la marque de 5-4. À ce moment-là, on ne savait pas que c’était le début d’un balayage ou d’un parcours de 3 rondes en séries, mais c’était tout un match qui nous a gardé au bout de notre siège du début à la fin.

C’est fou de penser que ça fait déjà 6 semaines, mais ce but résume tellement bien la série contre le Lightning. Les gardiens ont laissé tomber Tampa Bay et le Canadien en a profité pour les sortir rapidement.

1. Le 7e match contre Boston

La seule chose de meilleure qu’un 7e match contre Boston, c’est de gagner un 7e match contre Boston. Le match en tant que tel était plus stressant qu’autre chose, mais le Canadien a fait ce qu’ils avaient à faire pour éliminer les maudits Bruins.

D’ailleurs, les gars de Boston n’ont fait qu’ajouter au bonheur lorsque Milan Lucic a montré à quel point les gars étaient frustrés pendant la poignée de main qui a suivi la conclusion. C’est toujours cool d’éliminer Boston, mais quand on le fait en les dérangeant mentalement dans le processus, c’est encore mieux.


Des fans des Bruins et des Rangers créent une tendance web; Le Plekanecing

Plekanec

Ce geste de Tomas Plekanec en 2e période du 5e match de la série contre les Rangers lui a valu une punition pour avoir embelli. C’était la première pénalité du genre à ne pas avoir été donnée comme punition coïncidente dans les séries cette année. C’était donc la première fois qu’une équipe avait un avantage numérique à cause d’un « plongeon ».

Il faut dire que le geste de Plekanec était assez évident et qu’il a permis aux haters du Canadien de sortir de l’ombre. Parmi ces haters, on retrouvait des fans des Rangers et des Bruins qui ont décidé de tenter de créer un mouvement internet intitulé le Plekanecing.

Le Plekanecing

Plekanecing

Plekanecing2

Le Plekanecing est assez simple. Tu prends une photo de toi avec la tête par en arrière en feignant une blessure. Souvent, ceux qui les ont prises y sont allés avec une main au visage pour augmenter l’effet.

La tendance n’a pas levé tant que ça puisqu’elle n’est pas vraiment sortie des marchés de Boston et de New York. Il faut dire qu’on a eu un match complètement fou et que les gens voulaient parler d’autre chose.

Quand même, l’internet étant l’internet, on a eu droit à plusieurs photos du genre et j’ai ressorti les meilleures du hashtag #Plekanecing, qui a circulé sur Twitter hier soir, pour créer la galerie ci-dessous.


P.K. Subban s’excuse à Patrice Bergeron après un coup limite qu’il croyait donner à Brad Marchand

Bergeron Subban

Ça fait presque 2 semaines que la série entre les Bruins et les Canadiens est terminée, mais on en apprend encore. Cette fois-ci, c’est l’équivalent du 24CH des Bruins, Behind the B, qui jouait hier soir qui nous a dévoilé quelques conversations qui ont eu lieues sur la glace pendant la série.

La plus intéressante du lot est celle entre P.K. Subban et Patrice Bergeron lors du 6e match. Après que P.K. ait reçu une punition pour avoir frappé Bergeron à la tête à 2 reprises, Bergeron lui a demandé de ne plus faire ça. Subban s’est excusé avant de dire qu’il pensait que Bergeron était Marchand.

J’aime la conversation parce que ça montre la haine que les joueurs du Canadien ont pour Marchand qui remplit très bien son rôle de peste. Toutefois, ça démontre aussi le respect que Subban et Bergeron ont l’un pour l’autre. Ce n’est rien de surprenant étant donné que les 2 ont joué ensemble à Sotchi.

Si vous voulez un résumé complet de l’émission en question, vous pouvez lire ceci ou l’écouter ici. Vous y verrez notamment Shawn Thornton qui demande à Dale Weise s’il s’est trouvé des balls depuis leur dernière rencontre. On y voit également des joueurs des Bruins se demander comment déjouer Carey Price ainsi que Jarome Iginla qui rit de Tomas Plekanec à cause d’un plongeon.