Suivez 25stanley sur Facebook!

Des détails sur l’échange qui aurait amené Kris Versteeg à Montréal

Kris Versteeg

Kris Versteeg aurait pu être un joueur des Canadiens de Montréal. Marc Bergevin et son homologue des Blackhawks de Chicago s’étaient entendus sur une transaction faisant en sorte que Versteeg aurait joué avec le CH, mais l’échange aurait avorté puisque le principal concerné aurait refusé de lever sa clause de non-échange.

Elliotte Friedman a donné des détails à propos de ce dossier dans sa chronique 30 Thoughts.

Ce dernier a appris que le Tricolore aurait envoyé un choix de cinquième ronde aux Blackhawks, mais l’échange ne s’est pas conclu. Friedman n’est pas encore certain à 100 % de la raison pourquoi cette transaction ne s’est pas faite.

Si on se fie à Steve Zipay, c’est Versteeg lui-même qui aurait tué l’échange en refusant de porter l’uniforme du CH.

Sans titre

Kris Versteeg aurait refusé d’être échangé aux Canadiens

B. Gallagher vs K. Versteeg

Kris Versteeg aurait dit non à une transaction l’amenant à Montréal, selon une source de Steve Zipay (Newsday). Ce que les Canadiens auraient donné en retour de Versteeg n’est pas connu pour le moment.

C’est toutefois bon de noter que le joueur nie cette rumeur, donc attendons d’en connaître plus à ce sujet.

Versteeg est un ailier droit de 5 pieds 11 âgé de 29 ans. Il a obtenu un total de 34 points en 61 matchs dans l’équipement des Blackhawks de Chicago en 2014-2015.


Les Canadiens seraient intéressés à Patrick Sharp

Patrick Sharp

Patrick Sharp est en demande sur le marché des transactions. Selon ce que rapporte Mark Lazerus, du Chicago Sun-Times, au moins huit clubs du circuit Bettman ont démontré de l’intérêt à l’endroit de l’attaquant des Blackhawks de Chicago.

Parmi les équipes de la Ligue nationale de hockey intéressées, on y retrouve les Canadiens de Montréal, d’après une source de Lazerus.

Les Capitals de Washington, les Penguins de Pittsburgh, les Red Wings de Detroit, les Stars de Dallas et les Panthers de la Floride seraient également dans le portrait.

Notamment, les discussions sont toujours au stade préliminaire. Pour le moment, un échange impliquant Sharp n’est pas sur le point d’être conclu. Les Blackhawks demandent beaucoup en retour du l’athlète de 33 ans.


Les Blackhawks évaluent la possibilité d’échanger Bryan Bickell

Bryan Bickell

Bryan Bickell changera-t-il d’adresse au cours des prochains jours? Les Blackhawks de Chicago pourraient conclure une transaction impliquant Bickell, selon ce que rapporte Chris Kuc.

Une source du rédacteur du Chicago Tribune mentionne que les chances que le joueur de 29 ans soit échangé sont évaluées à 50 %.

Avec le plafond salarial de 71,4 M$ pour la prochaine saison, les Blackhawks devront se départir de quelques-uns de leurs choix actuels s’ils veulent avoir de l’espace sur l’échelle salariale pour être en mesure de s’entendre avec des joueurs comme Brad Richards et Antoine Vermette, eux qui deviendront agents libres sans compensation le 1er juillet.

Concernant la situation de Patrick Sharp et du fait qu’il devrait être échangé d’ici les prochains jours, trois équipes seraient en tête de lice. D’après Chris Kuc, les Stars de Dallas, les Penguins de Pittsburgh et les Panthers de la Floride seraient les trois clubs avec le plus grand intérêt à l’endroit de l’attaquant de 33 ans présentement.

Crédit photo : adrinkwith.com


Washington pourrait être une destination profitable pour Patrick Sharp

Patrick Sharp

Pierre LeBrun a indiqué sur les ondes de TSN 690 que Patrick Sharp cadrerait bien dans la formation des Capitals de Washington.

« Patrick Sharp est un gars qui peut encore donner du bon hockey. Il a remporté trois fois la Coupe Stanley. Et il a aussi vécu l’expérience de passer de la pire équipe de la ligue à la construction d’une dynastie. Il a acquis une précieuse expérience là-bas », a souligné LeBrun.

« Je pense que les Capitals de Washington sont une équipe qui pourrait être intéressante pour lui », ajoute-t-il.

Les Blackhawks de Chicago auront assurément plusieurs appels pour Sharp sur le marché des transactions. Ce ne serait aucunement surprenant qu’il joue ailleurs qu’à Chicago la saison prochaine.

Il reste deux ans au contrat de Sharp, qui a un impact de 5,9 millions $ sur la masse salariale des Blackhawks.


Top parieurs Mise-o-jeu // Un parieur a gagné plus de 275 fois sa mise en prédisant les champions de la NFL, NBA et LNH

Le 12 décembre dernier, un parieur de Rivière-Beaudette a misé 15$ sur un combo Mise-O-Jeu qui disait que les Pats de la Nouvelle-Angleterre allaient gagner le Super Bowl, que les Blackhawks allaient remporter la Coupe Stanley et que les Warriors de Golden State allaient devenir les champions de la NBA. 7 mois plus tard, ses 3 prédictions se sont réalisées et il a gagné plus de 4000$.

Même si ces 3 équipes étaient parmi les favorites, on était assez tôt dans la saison pour qu’il y ait encore des bonnes cotes puisque bien des choses pouvaient se passer dans les 7 prochains mois, particulièrement dans la LNH où c’est extrêmement difficile de prédire qui gagnera la Coupe.

Au moment du pari, les Pats menaient la AFC, tout juste devant les Broncos, qui avaient la même fiche, et les Colts. Dans l’autre conférence, les Packers et les Cards avaient la même fiche que les Pats alors que les Seahawks étaient encore dans la course. En plus, le dernier match des Pats avant le pari était une victoire relativement serrée de 23-14 contre les Chargers, donc ce n’est pas comme s’ils détruisaient tout sur leur passage à ce moment-là, même s’ils avaient gagné 8 de leurs 9 derniers matchs.

Pour ce qui est des Hawks, ils n’avaient joué que 29 matchs à ce stade de la saison. Par contre, ils étaient au sommet de la division avec 41 points et ils avaient gagné leurs 8 dernières rencontres. On peut donc imaginer que cette séquence a donné espoir au parieur, qui a dû paniquer en voyant la blessure de Patrick Kane plus tard dans la saison ou les problèmes de Corey Crawford en première ronde.

Finalement, les Warriors de Golden State avaient la plus grosse cote parce qu’ils n’avaient disputé que 21 de leurs 82 matchs et qu’ils évoluent dans la conférence de l’Ouest de la NBA, qui est tout simplement brutale. En plus, des équipes comme les Cavaliers, les Clippers et les Spurs étaient encore vus comme les formations à battre.

Tout de même, au moment du pari, ils menaient la conférence avec une fiche de 19-2 et ils semblaient se détacher du reste. Par contre, ça ne veut pas tout dire puisqu’au même moment dans l’Est, les Raptors de Toronto occupaient la première place dans la conférence. Heureusement pour le parieur, les Warriors ont continué à dominer, contrairement aux Raptors, qui se sont faits balayer en première ronde…

Le combo

MOJ


Patrick Kane, Corey Crawford et Kris Versteeg ont volé la vedette lors de la parade des Blackhawks

Versteeg

Les Blackhawks tenaient leur parade de championnat en début d’après-midi jeudi. Ils ont terminé leur parcours au Soldier Field où les gars se sont adressés à leurs fans qui avaient rempli le stade des Bears. Comme c’est la 3e fois pour ce noyau, plusieurs gars ont des habitudes pour cette parade et ils les ont suivi.

Ça veut dire que Corey Crawford a lâché un autre « Fucking right Chicago » après avoir promis qu’il allait éviter de sacrer pendant son speech alors que Versteeg a terminé la célébration avec un rap même si ce n’est pas son plus gros talent. Cette année, Joakim Nordstrom s’est joint à l’attaquant.

Versteeg a également créé le moment le plus touchant de la journée. L’attaquant avait la ceinture de championnat que les Hawks donnaient au joueur le plus utile à chaque match puisqu’il l’avait mérité après la 5e rencontre de la série. La ceinture n’avait pas changé de propriétaire après la rencontre décisive parce que les gars étaient trop occupés à célébrer la Coupe. Il a donc profité de la célébration pour dire à C.J. Reif, le fils de Clint Reif, un préposé à l’équipement des Hawks qui est mort pendant la saison, qu’il allait lui donner la ceinture.

Pour sa part, Patrick Kane a attiré l’attention pour une raison plus légère. Il a dit à la foule du Soldier Field que tous ceux qui ont dit qu’il a pris de la maturité récemment devront le surveiller cette semaine. C’est une référence incroyable à sa réputation et c’est le timing parfait puisqu’il peut dire ce qu’il veut après avoir gagné la Coupe.

C’était la meilleure déclaration de la célébration et ça nous donne juste le goût de voir les Stars gagner la Coupe pour entendre ce que Seguin dirait sur la scène après avoir mérité sa 2e Coupe Stanley en carrière.

Le speech de Crawford

Le rap de Versteeg et Nordstrom

La remise de la ceinture de championnat à C.J. Reif

Patrick Kane dit qu’il va faire le party


MediaFail // Les Bears de Chicago champions de la Coupe Stanley

Bears & Blackhawks

Un journal coréen a commis une erreur concernant les champions des séries 2015 dans la Ligure nationale de hockey. Le Korea Times a mentionné que les Bears de Chicago ont gagné la Coupe Stanley.

La différence entre les Bears de Chicago et les Blackhawks de Chicago? Les Bears sont une équipe de football (NFL) qui n’a pas gagné de championnat depuis deux décennies et les Blackhawks de Chicago sont une équipe de hockey (LNH) qui a mis la main sur trois championnats (Coupe Stanley) en six ans.

Un gros OUPS pour le Korea Times!

Bears & Blackhawks Chicago

Crédit photo (Bears/Blackhawks) : Pinterest


Champagne Shower pour la Coupe Stanley

Une autre grosse soirée pour la Coupe Stanley mardi soir. Après le match des Cubs, les joueurs des Blackhawks ont fait la tournée des bars à Chicago. Ils sont arrêtés au Rockit et au Tavern on The Rush. Le champagne coulait à flots. Voici en images les meilleurs moments de cette soirée. La Coupe Stanley devrait rester relativement tranquille, mercredi soir, car elle doit être en pleine forme jeudi pour la parade.

L’importance de garder ses fans bien hydratés.

11372117_1600296406925055_1527522562_n

*

OMG. Jonathan Toews et Brad Richards qui semblent avoir du fun!

jonathan-toews-champagne

*

11330609_1464899107136792_137538984_n

*

Pas mal certain que les joueurs des Hawks sont en train de cibler quelles filles qui vont pouvoir monter avec eux.

11330768_1587955481491947_1105138435_n

*

Ho Lord.

11381451_1590495704573357_1844948135_n

*

Marian Hossa, qui a perdu à deux reprises en finale de la Coupe, se retrouve à en gagner trois.

marian-hossa-hawks

*

Pluie de champagne!

CHut-BsUwAAiSAd
Screen shot 2015-06-17 at 7.31.34 PM
11266719_1622088528035322_1869184610_n
CHrPny6WgAAOYig

Plusieurs fans de Tampa Bay ont noyé leur peine sur Pornhub après la défaite

pornhub-insights-2015-stanley-cup-game-6-traffic-

Quand un événement sportif est assez important, il affecte toutes les activités d’une ville, qu’elles soient virtuelles ou réelles. C’était le cas des matchs de la finale de la Coupe Stanley entre les Blackhawks et le Lightning, qui ont même influencé la consommation de pornographie en ligne dans le marché américain. Cette consommation était légèrement à la baisse pendant les matchs de la série finale (entre 0,5% et 3% selon les matchs via Pornhub).

Bien évidemment, ces tendances étaient encore plus prononcées dans les régions impliquées dans la finale. Ces baisses pendant les matchs variaient entre 0,25% et 9% à Chicago alors que c’était entre 0,25% et 11% à Tampa Bay.

C’était la même chose pendant le dernier match de la série. La consommation de Chicago était 11% inférieure à ce que le site voyait habituellement à cette heure-là vers la fin du match. Pendant ce temps-là, Pornhub notait une baisse d’un peu plus de 5% à Tampa Bay.

Ça a changé après le dernier sifflet lorsque les fans du Lightning avaient besoin de noyer leur peine. Un bon nombre de fans l’ont fait en se rendant sur le site web pornographique, qui a vu une hausse de 20% par rapport au trafic habituel lors des deux heures suivant la rencontre. Cet impact s’est fait ressentir dans le reste de la nuit même si la hausse a diminué pendant les petites heures du matin.

Les partisans des Bolts n’étaient pas les premiers à se tourner vers ce site après une défaite contre les Hawks en finale puisque ceux des Bruins avaient fait la même chose en 2013. Ce qui est plus unique, c’est la hausse de près de 10% quelques heures avant le match. On imagine qu’ils étaient nerveux…

Via r/hockey