Stewart Cink a réussi un roulé de 94 pieds pour procurer 25 000$ à un étudiant de Georgia Tech

Le golfeur Stewart Cink a fait la journée...et peut-être même l'année d'un étudiant de l'université Georgia Tech en réussissant un coup roulé de plus de 28 mètres sur un court de basketball. Cet exploit a valu la somme de 25 000$ à cet étudiant.

Le gagnant de l'Omnium Britannique de 2009 n'a probablement jamais réussi un roulé aussi long sur le PGA Tour, mais bon, les verts sont pas mal plus ondulés que ce court de basketball. Sa technique était toutefois parfaite. Pour qu'une balle de golf garde sa trajectoire parfaite sur une distance aussi longue, il faut que l'élan soit parfait. Il a d'ailleurs donné beaucoup plus d'énergie à la balle qu'elle en avait de besoin pour se rendre jusqu'au trou, mais aussi bien lui donner une bonne tape pour éviter qu'elle touche un débris en chemin ou qu'elle ralentisse et dévie de son chemin en fin de parcours.

La réaction de l'étudiant qui saute dans les bras de Cink est aussi priceless. Les universités sont extrêmement dispendieuses aux États-Unis et ce jeune homme vient de sauver au moins un an de dette. En espérant pour lui qu'il n'ira pas boire la moitié de ses gains au spring break, comme la plupart des gens à l'université sont capables de le faire.

 


Brendan Gallagher compare la domination de Carey Price à LeBron James

Brendan Gallagher, Carey Price, LeBron James

Carey Price fait classe à part depuis la saison 2014-2015 dans la Ligue nationale de hockey. Il est sans aucun doute le meilleur gardien du circuit Bettman et même, probablement le joueur élite de la ligue en entier.

Carey Price est-il l'athlète le plus dominant actuellement? La question est pertinente à poser. Son coéquipier Brendan Gallagher croit qu'il est sans contredit dans la course.

« Je pourrais être un peu partial, a-t-il admis à Steve Ewen (The Province), mais il est dans cette catégorie avec des gars comme LeBron James au basketball, Josh Donaldson au baseball et Tom Brady ou Aaron Rodgers au football. »

L'homme masqué du CH affiche des statistiques assez reluisantes depuis le début du calendrier 2015-2016. Celui-ci possède une moyenne de buts alloués de 1,29 et un taux d'efficacité de ,961. En 7 départs, Price maintient un dossier parfait de 7-0-0.

Source : The Province


Eugenie Bouchard se demande où est Alex Galchenyuk…

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard est au Centre Bell pour le match des Raptors de Toronto. La meilleure joueuse de tennis au Canada a publié le message suivant sur son compte Twitter en diffusant une photo d'elle-même alors qu'elle assiste à un match de basketball à Montréal : « Hey Alex Galchenyuk où es-tu? »

Évidemment, Galchenyuk n'est pas au Centre Bell. L'attaquant de 21 ans est avec ses coéquipiers à Buffalo pour y affronter les Sabres.

Au final, Bouchard envoie seulement un petit clin d’œil à Chucky puisqu'elle est habituée de le voir en action lorsqu'elle est à cet endroit.


Un duel de « horse » pour les Sedin

Daniel, Henrik Sedin

Les jumeaux Sedin, Daniel et Henrik, se sont affrontés dans un duel de « horse », un jeu dévié du basketball. Il s'agit du premier épisode de la saison deux.

Depuis l'an dernier, les deux joueurs suédois participent à différentes épreuves présentées dans une websérie sur le site Internet des Canucks.

Lequel des frères Sedin a remporté la confrontation? Regardez la vidéo suivante pour connaître la réponse.

Vidéo - Sedin vs Sedin


LeBron James et Jimmy Fallon essaient le ‘Faceketball’ à l’émission The Tonight Show

Faceketball

LeBron James était de passage à l'émission The Tonight Show animée par Jimmy Fallon mardi dernier. Le populaire athlète de 30 ans s'est amusé quelques instants avec l'animateur new-yorkais.

Le joueur de basketball des Cavaliers de Cleveland a essayé le 'faceketball' en compagnie de l'homme de 40 ans. Cette discipline consiste à mettre un panier de basketball sur sa tête puisqu'il est accroché à un bandeau et ensuite, le jeu peut commencer. Le but : envoyer le plus de ballons dans le panier de son adversaire.

Il s'agit d'un jeu assez simple, mais qui peut être quand même comique. D'ailleurs, LeBron James et Jimmy Fallon ont semblé avoir du plaisir à tenter l'expérience du 'Faceketball'.

Crédit photo : capture d'écran YouTube


Ce que vous devez savoir pour apprécier le NCAA March Madness

wvu

Que tu sois un fan de basketball ou non, si tu aimes le sport en général, tu dois absolument regarder des matchs du tournoi national de basketball universitaire aux États-Unis, aussi appelé le March Madness. 

 Voici donc 5 raisons qui font de ce tournoi un incontournable. 

 1- Le format du tournoi 

 64 équipes entrent dans le tableau principal et l'équipe qui sera invaincu à la fin de 3 semaines d'activités sera couronnée champion national. Le fait qu'une seule défaite élimine l'université du tournoi donne droit à des moments grandioses de sport. Chaque possession devient importante dans chacune des rencontres. 

Les lancers francs deviennent d'une importance capitale, ce qui cause un stress immesurables au jeune tireur amateur qui ne veut pas rater un seul tir. Les moments de tension sont nombreux, surtout en 2e demie, ce qui donne un bijou télévisuel. 

 2- Les upsets 

 Dans ce tournoi, il y a 4 conférences de 16 équipes toutes classées de 1 à 16. Au 1er tour, 1 joue contre 16, 2 contre 15 et ainsi de suite. Après seulement une journée d'action, déjà deux des 3e tête de séries se sont fait éliminer, sois Baylor et Iowa State par des 14e tête de séries. Puisque ce ne sont pas des séries 4 de 7, ce format permet beaucoup de victoires surprises à chaque année et c'est un peu ce qui fait la beauté de ce tournoi. Les petites écoles avec beaucoup moins de budget ont la chance de se faire un nom en remportant un match contre une université majeure. 

 3- Les fins de matchs 

 Plusieurs de ces rencontres se terminent par un différentiel de cinq points ou moins, ce qui met en place des fins de matchs absolument excitantes. Avec un shot clock rehaussé à 35 secondes, la stratégie afin d'avoir la dernière possession devient primordiale et les entraineurs le savent. Le dernier tir du match est plus souvent qu'autrement le lancer déterminant du match, ce qui donne des buzzer beater de fou. 

 4- L'intensité des matchs 

 Lorsqu'on regarde un match de la NBA, après qu'une équipe ait inscrit un panier, on voit souvent cette équipe se replier afin de bien mettre en place sa défensive. Au March Madness, lorsqu'une équipe marque un panier, cette même équipe met immédiatement une pression soutenue sur le porteur du ballon afin de le provoquer à commettre une erreur. Cette façon de jouer fait en sorte que chaque possession de ballon est excitante et que les matchs renferment beaucoup plus de revirements, ce qui donne du jeu très excitant. 

 5-  Surveiller les Québécois en action 

De plus en plus de joueurs canadiens participent à ce tournoi, mais cette année on avait la chance de surveiller quelques gars du Québec. Kevin Zabo de Gatineau, qui joue pour San Diego State, est le seul joueur du tournoi toujours en vie. 

Malheureusement pour les quatre autres Québécois présents, l'expérience fut de courte durée. Baylor, l'équipe du montréalais Kenny Cherry s'est fait surprendre par Georgia State 57-56, alors que Patrick Steeves et Harvard se sont également inclinés par un seul petit point contre les puissants Tar Heels de la Caroline du Nord. Tevonn Walker de Valparaiso (13) a perdu contre la puissance de Maryland. Même chose pour Junior Lomomba à Procidence. 6 - Les cheerleaders

Screen shot 2015-03-20 at 11.24.10 PM

Voir la galerie photo pour comprendre.


Lourde chute pour Anthony Davis sur un alley-oop

anthony-davis

Le jeune joueur vedette des Pelicans de la Nouvelle-Orleans (incroyable qu'une équipe de sport professionnel possède un tel nom), Anthony Davis, l'a royalement échappé samedi en réalisant un alley-oop face aux Bulls de Chicago. C'est rare qu'on vous montre des vidéos de basket, mais celui-ci cogne dur. Davis a quitté le match avec comme diagnostic d'une contusion à l'épaule.

Vidéo - Alley-oop fail d'Anthony Davis


Vidéo // Fan des Nets de Brooklyn se fait expulser d’un match sans sa prothèse de jambe

Difficile d'avoir pitié et de se sentir mal pour ce fan des Nets de Brooklyn. Quand la sécurité est obligé de te sortir du stade par les deux jambes (ou une) et les deux bras, tu devais sûrement taper sur les nerfs à beaucoup de monde. Reste que c'est malaisant de voir un gars se faire expulser avec une jambe en moins. On raconte que la prothèse de jambe est resté jusqu'à la fin du match...

crazy ejection of nets fan with prosthetic leg at #msg @nyknicks

A video posted by jeigs (@jeigs) on


« King James » fait ses excuses avec une lettre et des cupcakes

BtM-KoWCYAAdgGX

LeBron James a posé un beau geste envers ses voisins puisqu'il y a eu beaucoup de mouvements dans son quartier.

Sa résidence en Ohio a été envahie par les représentants des médias et, également, quelques amateurs de l'athlète de 29 ans.

Le joueur de basketball est retourné à Cleveland après avoir joué quatre ans avec le Heat de Miami. Celui-ci en a surpris plus d'un avec cette décision.

Pour pallier à cet inconvénient, « King James » et sa femme Savannah ont donné une lettre et des cupcakes (petits gâteaux) à tous les domiciles de son quartier : « Cher ami, nous savons que les choses ont été mouvementées dans le quartier au cours des dernières semaines. Nous sommes désolés pour ce chaos. »

Crédit photo : Twitter - DavidG_House


Made in Qc // C’est fou ce qu’on peut faire avec un ballon de basket et un trampoline

Qc

[oboxads]

Le retour de Lebron James à Cleveland étant la plus grosse histoire dans le monde du sport, on n'a pas le choix de continuer avec notre après-midi de basketball. En fait, on varie un peu alors qu'on vous parle de tchoukball, un dérivé du sport majeur qui a le plus de chance de mettre fin à la disette de championnats de Cleveland.

4 jeunes québécois qui sont capables de se débrouiller avec un ballon de basketball ont sorti un vidéo où ils nous montrent ce qu'ils peuvent faire si on leur laisse un gymnase avec un ballon et un trampoline. Ce n'est pas leur première compilation de trickshots, mais pas le choix d'être impressionné en regardant une couple de ces trucs.

Mon truc préféré est définitivement celui où le gars kick le ballon directement dans le panier. Je n'ai aucune idée du nombre de prises nécessaires pour le réussir, mais c'est quand même solide. Si vous voulez suivre les trucs de Vincent, Gabriel, Jean-Benoît et Alexandre, vous pouvez vous abonner à leur compte sur Youtube.