Suivez 25stanley sur Facebook!

L’équipe nationale russe a finalement sa chanson

Vous avez toujours rêvé de voir Ilya Kovalchuk, Alex Ovechkin, Evgeni Malkin, Alex Radulov, Pavel Bure et Alexei Yashin dans un vidéoclip? Et bien, c’est votre journée chanceuse, car ils sont tous dans un vidéoclip qui encourage l’équipe nationale russe avant les Jeux olympiques de Sotchi.

Le clip montre quelques moments historiques du hockey russe en plus de quelques joueurs et dirigeants en train de chanter une chanson qui semble encourager l’équipe russe dans leur langue natale.

Le pire c’est que la toune est potable et qu’elle reste en tête, et ce, malgré le fait qu’on ne comprenne absolument rien de ce qui est dit pendant la totalité de la chanson.

Le clip est franchement bon même s’il montre quelques séquences que le Canada aimerait bien oublier. Je dois avouer que je l’ai écouté plus qu’une fois.

Ce serait excellent de voir le Canada faire la même chose avec une chanson originale pour encourager le club. Imaginez, on pourrait avoir Price, Crosby, Subban, Doughty, Toews et Duchene dans un plan avec Yzerman, Babcock, Hitchcock et Julien dans l’autre. Le deuxième groupe serait particulièrement excellent, ne serait-ce que pour les moments awkward qu’il nous donnerait. Tu rajoutes à ça quelques bons moments d’Équipe Canada (Salt Lake City, Vancouver, Turin) et on se retrouve avec un hit.


Adam Oates n’est pas content

Oates

Lundi soir, les Capitals de Washington ont battu les Oilers d’Edmonton 4-2 à Washington. Ce fut un match généralement facile pour les Caps qui ont dominé du début à la fin. Par contre, ce qui a retenu mon attention c’est cette capture d’image de l’entraîneur-chef des Capitals, Adam Oates.

On ne sait pas si l’entraîneur était déçu de l’avance de 3 points à ce moment ou si on lui avait reparlé de Tomas Hertl, mais l’ancien joueur étoile nous a offert cette magnifique capture d’écran.

En fait, c’est faux, on sait pourquoi Oates était aussi fâché. Voici le vidéo de la séquence qui a fait sortir les émotions de l’entraîneur.

Donc, Ovechkin s’est fait ramassé et a répliqué. Cela a mené à une mêlée entre les 10 joueurs sur la glace alors que les Oilers avaient leurs goons sur la surface glacée.

Après la séquence, les Caps se sont retrouvés en désavantage numérique alors qu’Ovechkin, Green, Alzner, Brown et Gazdic ont tous eu des punitions mineures pour rudesse. C’est après que l’arbitre l’ait informé de la situation qu’Oates nous a sorti la meilleure expression faciale de la soirée.


Cette photo d’Ovechkin me fascine

Ovechkin

J’ai toujours su qu’Ovechkin avait un flex entre 70 et 80 sur son bâton et que ça créait un arc incroyable. Je l’avais vu sur quelques photos ainsi que live ou sur vidéo.

Par contre, j’ai rarement vu une photo qui démontre aussi bien le phénomène Ovechkin. L’arc créé dans le bâton est ridicule et ça nous montre pourquoi Ovy a un des meilleurs lancers de la LNH. La puissance qu’il met sur son bâton est ridicule et je comprends pourquoi tant d’hockey se brise au cours d’une saison.

En bonus, on a ici une des rares photos d’Ovechkin sans chandail rentré dans les culottes. Le nouveau règlement va rendre cette image beaucoup moins rare, mais pour l’instant ça fait encore bizarre.

*Photo by Clyde Caplan, clydeorama.com


Alex Ovechkin a eu chaud avec la flamme olympique en Grèce

alex-ovechkin-

Samedi, Alex Ovechkin a manqué le dernier match pré-saison des Capitals contre les Blackhawks à Chicago. Pourquoi? Dimanche, il était en Grèce pour devenir le premier Russe à toucher la flamme olympique en prévision des Jeux olympiques de Sotchi. Le tout s’est passé à Olympie, premier endroit où les JO ont eu lieu. Alex Ovechkin était vraiment heureux, mais il a dû avoir chaud pas à peu prêt pendant son jogging. Il portait un gros suit et une tuque: ses bodyguards étaient en shorts et tshirts. Il faisait 30 degrés…

Alex Ovechkin est déjà de retour à Washington afin de rejoindre son équipe. Le premier match des Capitals aura lieu mardi à Chicago contre les Blackhawks.

Plus de photos de l’événement dans l’album ci-dessous.

*Photo: Ovi8 / RIA Novosti / Mikhail Voskresensky / Valery Melnikov


Alex Ovechkin reçoit toute une carte de fête de sa blonde Maria Kirilenko

Aujourd’hui 17 septembre, c’est la fête d’Alex Ovechkin. Il a 28 ans. Comme elle l’a fait pour célébrer leur deux ans de couple, Maria Kirilenko a envoyé à Ovechkin une «belle» carte de fête… C’est à se demander si elle demande à des enfants de 3 ans de lui faire ses montages. En tout cas, si ses cartes de fête sont à l’image de ses goûts/talents artistiques, je ne la laisserais pas décorer la maison.


Alex Ovechkin n’aime pas le nouveau règlement concernant les chandails

La LNH modifie plusieurs règlements cette année. Un de ces changements vise les chandails des joueurs. En effet, la ligue stipule désormais que le chandail doit couvrir le haut de la culotte dans le dos du joueur. Bref, les joueurs ne pourront plus jouer avec leur chandail dans les culottes.

Un joueur qui est fautif recevra un avertissement et s’il est pris une 2e fois, il recevra une pénalité mineure.

Un de ceux qui est touché par le règlement est Alex Ovechkin qui a toujours eu ce style. En entrevue avec le Washington Post, Ovy a mentionné qu’il trouvait le règlement stupide et se plaignait que la ligue n’avait pas consulté les joueurs avant d’appliquer ce changement. Il a également dit qu’en patinant son chandail allait fort probablement se replacer comme avant. Par contre, il n’a pas dit qu’il protestera et suivra le règlement malgré ce qu’il pense.

Même l’entraîneur d’Ovechkin, Adam Oates, trouve le règlement douteux puisque ça empêche le joueur étoile d’utiliser une de ses marques de commerce grâce à laquelle on le reconnait facilement. Il a notamment fait référence à Wayne Gretzky qui faisait la même chose.

Personnellement, j’avoue ne pas voir le point de la LNH qui dit faire cela pour la sécurité des joueurs et j’ai hâte de voir comment le règlement sera appliqué puisque le chandail se retrouvera dans cette position de façon accidentelle de temps à autre.


Alex Ovechkin au tailgate des Redskins // PK Subban à l’épicerie // Andrigettho vs Hudon

Alex Ovechkin est allé encourager les Redskins lundi soir. Tailgate, jersey de Robert Griffin III, etc. Pas de photo d’Ovi en train de faire un keg stand malheureusement. [RussianMachine]

***

Pierre Rinfret, qu’on a surtout connu à l’émission 110%, a attaqué une femme avec une branche de cèdres. [Canoe]

***

PK Subban sera au Provigo de Kirkland ce soir.
[PKSubban1]

***

Sven Andrigettho vs Charles Hudon.
[DLC]

***

Canadian Tire investit gros dans le hockey et le sport à Toronto.
[BlueToro]

***

J’adore les campagnes promos secrètes.
[99scenes]


Alex Ovechkin détruit une lumière pendant un tournage

Jeudi, c’était la journée de promotion de la LNH. Les vedettes de la ligue se retrouvaient pour rencontrer les journalistes et répondre à toutes leurs questions.

C’était également le moment où les stations de télévision enregistraient leurs publicités. C’est pendant ce temps là qu’Alex Ovechkin y est allé d’une petite twist.

Alors qu’il était enregistré en effectuant des lancers frappés, il en a envoyé un directement dans un spot de lumière qui était situé au-dessus du filet. D’ailleurs, on adore la réponse du caméraman qui dit simplement « you break it, you pay it ». Si c’est vrai, on n’est pas inquiet pour Ovy qui a l’argent pour le payer sans problème.

(Oui, on fait des histoires sur les tournages de vidéos promotionnelles de la LNH. On a VRAIMENT hâte que ça recommence.)


Alexander Ovechkin avec le Dynamo?

alex ovechkin - capitals - credti: ultrawig

Alexander Ovechkin pourrait-il faire un Ilya Kovalchuk de lui-même? Peut-être bien. Du moins, le directeur général du Dynamo de Moscou, Andrey Safronov, a déclaré son intérêt à attirer Ovechkin, capitaine des Capitals de Washington, dans son club de la Ligue continentale de hockey (KHL).

«Il a un contrat avec les Capitals. Est-ce qu’on peut le libérer de cette entente? On va se parler pour voir ce que l’on peut faire», a indiqué Safronov à l’agence de presse IRAR-TASS.

«En ce moment, tous les joueurs russes veulent revenir dans leur pays natal. La KHL a démontré sa force et sa crédibilité. Payer moins de taxes et jouer en Russie est devenu attrayant pour les joueurs.»

Kovalchuk a quitté l’organisation des Devils du New Jersey, cet été, afin de signer un lucratif contrat avec le SKA Saint-Pétersbourg. Son compatriote pourrait poser le même geste et quitter vers l’Europe pour jouer dans son pays natal.

Citations – traduction : TVA Sports


Le lock-out a failli coûter 4 joueurs étoiles russes

Depuis le départ d’Ilya Kovalchuk pour la KHL, de plus en plus de questions se posent par rapport au futur des joueurs russes dans la LNH. Vendredi, Evgeni Malkin a éclairé le sujet avec quelques déclarations.

Tout d’abord, il a mentionné que la LNH était devenu une priorité pour lui et qu’il ne se verrait pas quitter le circuit Bettman parce qu’il a tout pour lui ici. On se rappelle que Malkin a signé une prolongation de contrat plus tôt cet été, donc ce ne sont pas que des mots en l’air.

Il a également ajouté que, selon lui, Kovalchuk serait un cas exclusif et qu’il ne s’attend à voir une exode massive des joueurs russes. Il faut dire qu’il ne reste plus beaucoup de joueurs russes dans le circuit Bettman de toute façon.

Là où Malkin a amené un point intéressant est lorsqu’il a parlé du lock-out. Il a mentionné que si le lock-out avait duré quelques semaines de plus, Alex Ovechkin, Pavel Datsyuk, Ilya Kovalchuk et Malkin seraient tous restés dans la KHL. Il raconte même que les 4 stars avaient une sorte de pacte.

On se rappelle que Kovalchuk, Datsyuk et Ovechkin avaient tous mentionné aimer leur séjour en Russie alors que Kovalchuk et Datsyuk sont ceux qui sont passés le plus près de rester. Évidemment, Kovalchuk est finalement retourné alors que Datsyuk a prolongé son contrat avec les Wings.

Bref, la LNH a été chanceuse, mais les menaces des joueurs étoiles russes pourraient être une des meilleures armes de l’association des joueurs lors du prochain conflit de travail. Une défection de certains des meilleurs joueurs ralentirait certainement l’ardeur des proprios lors d’une négociation d’une nouvelle convention collective.