Suivez 25stanley sur Facebook!

Les mains magiques d’Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk y est allé d’une jolie feinte lors de la séance de tirs de barrage contre les Maple Leafs de Toronto. L’attaquant du CH a déjoué Jonathan Bernier pour donner la victoire aux seins.

Regardez l’agilité avec laquelle Galchenyuk manœuvre la rondelle pour marquer un but.


Un échange de reconnaissance entre Alex Galchenyuk et sa sœur Anna

Alex Galchenyuk et sa sœur Anna ont mentionné sur les réseaux sociaux leur reconnaissance un envers l’autre lors de la journée spéciale appelée National Sibling Day, le 10 avril dernier.

Mis sur pied par Claudia Evart, une parajuriste indépendante de Manhattan, le National Sibling Day a été instauré après que Mme Evart ait perdu sa sœur à un âge hâtif.

Il s’agit d’un jour de célébration et de reconnaissance pour les frères et sœurs du monde entier. Une journée où les frères et sœurs peuvent être « célébrés » via l’envoi d’une carte, d’un cadeau ou d’une invitation pour un dîner.

Alex Galchenyuk et sa sœur Anna

Alex & Anna Galchenyuk

Anna Galchenyuk et son frère Alex

Alex Galchenyuk & Anna

Crédit photos : Instagram – Alex et Anna Galchenyuk


Un moment inoubliable pour un jeune combattant du cancer en compagnie de Galchenyuk

Kyle Kramer & Alex Galchenyuk

Kyle Kramer, un jeune garçon qui a combattu le cancer pendant six ans, a vaincu une excellente soirée – voire une soirée homérique – lors de l’affrontement entre les Canadiens et les Devils vendredi dernier.

Le jeune homme a eu l’opportunité de rencontrer son joueur favori, Alex Galchenyuk, au Prudencial Center, à Newark.

« Pas tous les jours que tu peux obtenir la chance de rencontrer ton joueur de hockey préféré – tout simplement génial! », a-t-il indiqué.

La famille Galchenyuk a d’ailleurs donné des billets à Kyle et ses deux frères afin qu’ils assistent au match des Canadiens au New Jersey. Ils ont aussi reçu des bâtons et des chandails autographiés par l’attaquant du CH.

Après la partie, les familles Galchenyuk et Kramer se sont rencontrées dans le but de discuter pendant plusieurs minutes et de prendre quelques photos.

« Notre famille a été vraiment touchée par l’article de Hockey Fights Cancer et a également appris qu’Alex (Galchenyuk) est le joueur préféré de Kyle, ce dernier qui a vécu une histoire très inspirante », a souligné Anna Galchenyuk, la sœur de Chucky.

Crédit photo : Anna Galchenyuk


Le Canadien n’en demande pas beaucoup à ses jeunes

Gallagher, Pacioretty, Galchenyuk

Depuis le début de la saison, les joueurs de 24 ans ou moins comptent pour 24% du temps de glace du Canadien de Montréal. Cela les place au 22e rang de la ligue, ce qui est quand même faible pour une équipe qui est supposée être au début de sa fenêtre d’opportunité.

Par contre, en fouillant un peu, on comprend pourquoi. Les deux seuls joueurs de cet âge qui ont un poste assuré dans l’alignement du Tricolore depuis le début de la saison sont Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk. Tous les autres joueurs de cet âge ont visité Hamilton ou la galerie de presse.

Ceci étant dit, d’autres gars commencent à se rapprocher du statut de Gallagher et Galchenyuk. Jacob de la Rose, qui a seulement 19 ans, semble avoir fait sa place sur le 3e trio. C’est la même chose pour Greg Pateryn (24 ans), qui est en train de s’établir sur la troisième paire de défenseurs.

C’est moins certain pour Nathan Beaulieu (22 ans), qui a joué 58 matchs cette saison, mais qui semble avoir le rôle de 7e défenseur présentement. De son côté, Devante Smith-Pelly (22 ans) imite celui pour qui il a été échangé en étant inconstant, ce qui lui vaut des visites sur la passerelle.

On peut également parler de Thomas (22 ans), Bournival (22 ans), Andrighetto (22 ans) et Dumont (24 ans), qui ont tous joué à Montréal cette saison, mais qui sont présentement à Hamilton. Thomas et Bournival ont particulièrement été affectés par la date limite des transactions où Bergevin a cru nécessaire d’amener Flynn et Mitchell en renfort.

Il y a d’autres joueurs prometteurs qui n’ont pas encore fait leur arrivée dans la LNH dans la banque d’espoirs du Canadien, mais ce mauvais classement nous rappelle que même si on a une belle relève, elle tarde un peu à avoir un impact sur l’équipe.


Bonne décision de Therrien de placer Galchenyuk à l’aile droite

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk a déjà inscrit deux buts alors qu’il reste encore une période de jeu à St-Louis. De plus, l’attaquant des Canadiens a obtenu une mention d’aide sur le filet de Michaël Bournival.

Michel Therrien a pris une bonne décision aujourd’hui : il a choisi de mettre Galchenyuk à l’aile droite, une position que le principal intéressé n’a pas expérimentée récemment avec le CH. Il a joué à l’aile gauche ou au centre.

L’entraîneur-chef du Tricolore ainsi que Galchenyuk doivent être heureux; le numéro 27 des Canadiens a enfilé l’aiguille à deux reprises.

1er but de Galchenyuk


Fox Sports Midwest mélange P.K. Subban et John Klingberg

Klingberg

Avant le match entre le Canadien et les Blues, Fox Sports Midwest a identifié les 3 joueurs du Canadien à surveiller lors de ce match. Ils ont fait de bons choix puisque Galchenyuk et Subban ont créé le premier but des Habs, mais leur méthode a été un peu moins fructueuse lorsqu’il est venu le de temps de montrer Subban à l’écran.

Au lieu de voir le défenseur du Tricolore, les téléspectateurs ont vu celui des Stars de Dallas, John Klingberg. Ce n’était qu’une erreur du graphiste, mais il me semble que c’est assez évident pour quelqu’un la corrige avant que ce soit en ondes.

Via Habs Eyes on the prize


Le retour de Galchenyuk force Sekac à redevenir le 13e attaquant

Galchenyuk - 1re étoile

Après avoir manqué 2 matchs à cause d’un virus, Alex Galchenyuk était de retour à la pratique des siens lundi matin. Le joueur de 21 ans a repris sa place dans l’alignement en complétant le trio de Lars Eller et Tomas Plekanec. Celui qui l’avait remplacé sur ce trio en son absence, Jiri Sekac, est devenu le 13e attaquant alors que Michel Therrien n’a pas touché à ses autres lignes.

C’est toute une débarque pour Sekac, qui passe du top 6 à la possibilité de voir un autre match sur la passerelle. Ce n’est pas la première fois que ça lui arrive cette saison, mais ça doit quand même être décourageant.

Ce qui est plus encourageant, c’est que Gonchar et Parenteau ont patiné avec un chandail sans contact. Les deux joueurs devraient faire le voyage à St-Louis et Columbus alors qu’Alexei Emelin devrait rester à Montréal même si sa blessure est moins sérieuse que prévue.

Via J-F Chaumont


Galchenyuk ne jouera pas; Subban à son poste

pk-subban-76

Alors que les Canadiens affronteront les Blue Jackets au Centre Bell samedi soir, les troupiers de Michel Therrien ne pourront pas compter sur les services d’Alex Galchenyuk pour un deuxième match consécutif. L’attaquant du CH est encore incommodé par un virus.

De son côté, P.K. Subban a raté l’entraînement des siens pour une séance de traitements. Blessé à un pied lors de la rencontre contre les Sénateurs, l’arrière du Tricolore avait pris part au duel contre les Panthers, mais il n’était pas l’ombre de lui-même. Le joueur étoile des Canadiens sera tout de même en uniforme face aux Blue Jackets.

Les Canadiens et les Blue Jackets croiseront le fer à compter de 19 h.


L’anniversaire d’Alex Galchenyuk

Chucky

Alex Galchenyuk a célébré ses 21 ans jeudi dernier. L’attaquant des Canadiens a soufflé son gâteau de fête en compagnie de sa sœur ainsi que Brendan Gallagher et Christian Thomas.

Le principal intéressé s’est offert un beau cadeau d’anniversaire en marquant contre les Oilers d’Edmonton, mais les siens se sont finalement inclinés 4-3 en prolongation au Centre Bell.

Voici une vidéo de Galchenyuk lors de son anniversaire :

✨21✨ @agally94 @cpt92 @bgally.11 …Celebrating at our favorite #DaVinci#Montreal

Une vidéo publiée par Anna Galchenyuk (@agalchy) le


Galchenyuk et Subban sont les meilleurs joueurs de leur âge selon ESPN

Galchenyuk - 1re étoile

Rob Vollman, d’ESPN, s’est livré à un exercice intéressant en tentant de trouver les meilleurs joueurs de la LNH par âge. Le Canadien figure bien au classement avec deux gars qui se sont mérités le titre ainsi que trois autres qui étaient dans la course. Le Tricolore est une des trois équipes, avec l’Avalanche (MacKinnon et Landeskog) et les Penguins (Crosby et Malkin), à avoir 2 représentants en bas de 30 ans.

Ceux qui sont passés près, mais qui n’ont pas gagné sont Gallagher (22), Max Pacioretty (26) et Carey Price (27). Respectivement, ce sont Landeskog, Toews et Crosby qui ont gagné ces titres.

Le plus jeune gagnant du Canadien est Galchenyuk, qui a devancé Filip Forsberg, Sean Monahan, Jacob Trouba et Olli Maatta pour se mériter le titre de meilleur joueur de 20 ans dans la LNH. Vollman justifie son choix par la bonne production offensive de l’attaquant du Canadien ainsi que ses bons chiffres de possession contre les meilleurs trios adverses. Souvent, les jeunes joueurs sont protégés par le coach et ce n’est plus le cas de Galchenyuk en ce qui concerne la qualité des joueurs qu’il affronte. Malgré ça, il continue de produire au rythme de ses adversaires pour ce titre.

P.K. Subban a également été nommé comme meilleur joueur de son âge. Il a défendu son titre puisque c’est lui qui avait été choisi comme le meilleur joueur de 24 ans l’an passé. Subban devance notamment Jakub Voracek, Ryan McDonagh, John Carlson, Alex Pietrangelo et Jake Muzzin. Vollman justifie son choix en montrant que seul Muzzin a un plus gros impact de possession sur son équipe et que Subban est seulement devancé par Pietrangelo en termes de production offensive.

L’analyste conclue en disant « Sans lui, le Canadien n’est qu’une équipe médiocre dans la course aux séries, mais lorsqu’il embarque sur la glace, le Canadien devient une équipe de possession dominante, une machine offensive et un candidat légitime pour gagner la Coupe Stanley. » Ce sont de très beaux compliments et ça détonne par rapport à ce qu’on entend dans certains médias francophones où l’on va jusqu’à critiquer son interaction avec les fans pendant la période d’échauffement.