Suivez 25stanley sur Facebook!

Alex Galchenyuk invité spécial pour l’AJBQ // Un spectacle Lite-Brite dans la KHL

Alex Anna Galchenyuk

→ Alex Galchenyuk arrive à Montréal plus tôt que prévu, soit une semaine avant la date que l’attaquant du CH avait fixée, et ce, pour une bonne action. Galchenyuk sera – en compagnie de sa sœur Anna – au Carrefour Multisports de Laval le 6 septembre prochain. Ils seront à cet endroit pour soutenir la cause des gens qui sont atteints de ce trouble de la parole. [JdM]

→ Lundi dernier, la Ligue continentale de hockey a ouvert sa saison et elle a en mis haut en couleur. Si vous n’avez jamais vu des patineurs illuminés par Lite-Brite, c’est le moment de regarder cette prestation. [BarDown]

→ Tim Bozon est prêt à 100 % pour la saison 2015-2016. [TVA Sports]

→ L’annonce de la bonne nouvelle concernant Alex Galchenyuk est-il vraiment le fruit du hasard? [DLC]

→ Nathan Beaulieu a prouvé qu’il était capable d’être parmi les six défenseurs du CH. Par contre, il a indiqué qu’il continue de travailler fort afin de devenir plus dominant sur la patinoire. [Canadiens]

→ Des sites olympiques ont été laissés à l’abandon. Voyez de quoi ils ont l’air. [JdQ]

→ Le prix des loges au Centre Vidéotron a été dévoilé. Sans club de la LNH, le coût lors de la première année sera de 35 000 $. [98,5 Sports]

→ Luc Robitaille est confiant pour les Kings de Los Angeles avec la nouvelle campagne qui approche. Cependant, il a noté que ce fut décevant pour les partisans et les joueurs que les Kings aient été exclus des séries en 2015. [RDS]


Nos 5 paris préférés parmi les over/under des joueurs du Canadien

Comme c’est vraiment tranquille sur la planète hockey présentement et que le mois de septembre approche à grands pas, on peut commencer à regarder vers la saison qui s’en vient. Qui dit début de saison, dit préparation de pool et si tu veux commencer immédiatement, tu peux toujours te rendre sur Mise-o-jeu pour mettre de l’argent sur ou contre certains joueurs.

Heureusement, des paris sur les joueurs du Canadien ont été rendus disponibles la semaine dernière. J’ai donc pu regarder les options disponibles parmi les joueurs du Tricolore (à l’exception d’Alex Semin dont on a parlé plus tôt cet été) pour trouver les 5 meilleurs paris. Voici ceux qui m’ont sauté aux yeux :

Desharnais

Duffman a failli s’étouffer quand je lui ai dit que je prenais ce pari-là! C’est vrai que c’est bizarre de parier sur les talents de marqueur de Desharnais, mais le petit centre trouve toujours le moyen d’obtenir sa part de buts même s’il ne lance jamais.

Le natif de Laurier-Station a amassé au moins 14 buts dans toutes ses saisons de 50 matchs ou plus. À 28 ans, il devrait connaître une de ses meilleures saisons en carrière, donc on peut s’attendre à ce qu’il atteigne ce plateau à nouveau cette année.

Galchenyuk

Contrairement à Desharnais, Galchenyuk n’a jamais atteint ce plateau en carrière. Par contre, Galchenyuk est encore en progression et on le voit lorsqu’on regarde ses chiffres en carrière. Chaque saison, l’attaquant américain améliore son nombre de points et il en a amassé 46 l’an passé, donc il n’a pas à prendre un trop gros pas en avant pour que cette option devienne payante. En plus, c’est la première année de son contrat de transition et il voudra prouver au Canadien qu’il méritera une entente à long terme lors de leur prochaine négociation.

Gallagher

Comme Galchenyuk, Gallagher est en pleine progression. Il a déjà marqué 24 buts la saison dernière et il en avait seulement 3 en avantage numérique. Lorsqu’on considère son style de jeu, cette statistique est assez surprenante et ça devrait changer cette saison. Après tout, Gallagher en avait amassé 8 en 2013-14. Avec son évolution constante et un peu plus de chance sur le jeu de puissance, Gallagher devrait atteindre le plateau des 25 buts cette saison.

Markov

Même si c’est tentant lorsqu’on parle du Canadien, on ne peut pas seulement être positif lorsqu’on parie. Ça peut sembler bizarre de penser que le défenseur russe obtienne 10 points de moins que l’an passé, mais en regardant les circonstances, ça semble être le choix logique.

Markov a toujours amassé une bonne partie de ses points sur l’avantage numérique (25 de ses 50 l’an passé) et son temps de glace à ce niveau pourrait diminuer cette année. Therrien voudra probablement utiliser Petry et Beaulieu plus fréquemment sur cette unité tout en diminuant la tâche du défenseur de 36 ans et ça devrait avoir un bon impact sur la production du Russe. Finalement, même s’il est en santé depuis plusieurs années, les risques de blessure ne diminuent pas avec l’âge.

MaxPac

Parlant de problèmes de santé, la blessure d’entraînement de Pacioretty est un peu inquiétante en ce qui concerne sa production. Il a le don de revenir au jeu plus rapidement que prévu et il pourrait ne pas manquer de match, mais il s’agit d’une blessure importante qui pourrait le ralentir considérablement au début de la saison.

Ça ne veut pas dire que je pense qu’il va nécessairement être mauvais cette saison, bien au contraire. Par contre, seulement 3 gars ont atteint le plateau des 40 buts la saison dernière (Ovechkin, Stamkos et Nash). C’est donc un objectif extrêmement difficile pour un joueur de la LNH, particulièrement quand on parle d’un gars qui a subi une blessure pendant l’entraînement estival.

Si tu veux parier par sur ou contre ces joueurs (ou d’autres membres du Tricolore), tu peux te rendre sur le site de Mise-O-Jeu. Nous allons parler des autres paris disponibles tout au long du mois de septembre pour se préparer pour la saison 2015-16.


Alex Galchenyuk nous fait découvrir sa nouvelle amie Chanel

Screen shot 2015-08-23 at 8.46.41 PM
Screen shot 2015-08-23 at 8.46.55 PM
Screen shot 2015-08-23 at 8.47.32 PM
Screen shot 2015-08-23 at 8.47.46 PM
Screen shot 2015-08-23 at 8.48.10 PM
Screen shot 2015-08-23 at 8.51.30 PM
blonde-alex-galchenyuk

Grosse nouvelle dans l’univers de la Ste-Flanelle en ce magnifique weekend d’août : Alex Galchenyuk a une copine.

J’avoue que je suis soft dans mon titre « d’amie », car on va dire les vraies affaires: quand tu publies des photos de toi sur les internets en train de coller une fille et d’ajouter des emoticons, c’est généralement ta blonde. Encore plus vrai si la fille de son côté publie des photos avec des mots romantiques. Disons qu’on ne se comporte pas de la sorte après deux dates Tinder.

Alors, c’est ça. Alex Galchenyuk sort avec cette bombe blonde nommée Chanel. Une cool cat de Montréal qui gravite au New City Gas ou au Peopl. Je pense que c’est là qu’elle a rencontré Galchenyuk lors d’un party de fin de saison. Les deux se sont vus occasionnellement et là tout indique qu’ils ont passé à une étape plus sérieuse.

P.-S. Immense barbe pour Galchenyuk comparé à l’an dernier. Le kid est en train de devenir un homme. On a hâte de voir cela sur la glace cet automne.

*Photo: @chanel_miaw


Alex Galchenyuk n’a pas diminué la cadence

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk ne prend pas à la légère la saison morte. L’attaquant des Canadiens de Montréal s’entraîne d’arrache-pied comme en témoigne la vidéo ci-dessous.

Également, la sœur d’Alex, Anna, a publié sur YouTube et sur son compte Instagram des vidéos montrant son frère en pleine action lors de différents exercices au cours de l’été.

Galchenyuk sera sans l’ombre d’un doute plus costaud (imposant) durant la prochaine saison et peut-être même plus rapide sur la patinoire. Ce sera intéressant de le voir dès le premier match de la campagne 2015-2016.

#WORK @fasttwitch

Une vidéo publiée par Alex Galchenyuk (@agally94) le


Voici la situation salariale des Canadiens avant la saison 2015-2016

HEOTP

Après la signature de l’agent libre Alexander Semin et la conclusion du dossier impliquant Alex Galchenyuk (le tout entrecoupé d’une séance de pêche), Marc Bergevin peut dire qu’il a une bonne partie de ses tâches estivales qui est réglée.

Le directeur général des Canadiens a ajouté à sa formation un joueur qui est capable d’apporter de l’offensive (Semin est un bon pari peu coûteux – 1,1 M$ – pour le CH) en plus de s’entendre avec Pat Brisson pour un contrat transitoire de deux saisons pour compter sur les services de Galchenyuk.

L’alignement du Tricolore sera composé de 12 attaquants, six défenseurs et un gardien au moment de son match inaugural de la campagne 2015-2016 alors qu’il croisera le fer avec les Maple Leafs de Toronto, mais Michel Therrien pourra garder 23 joueurs.

L’infographie ci-dessus illustre que les Canadiens auraient huit défenseurs, voici pourquoi : Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi et Greg Pateryn devront passer par le ballottage s’ils sont rétrogradés dans la filiale du CH, les IceCaps de St. John’s. À l’attaque, le scénario est différent : Jacob de la Rose, Sven Andrighetto, Charles Hudon, Daniel Carr, Michael McCarron et Nikita Scherbak peuvent être rappelés et cédés à St. John’s durant la saison.

Les Canadiens ont un espace salarial de 2,9 millions $ actuellement avec la récente signature de contrat de Galchenyuk. La masse salariale des attaquants est de 31,8 M$, celle des défenseurs est de 29,6 M$ et celle des gardiens est de 7,1 M$. Marc Bergevin possède donc encore une certaine marge s’il veut bouger de nouveau.

Infographie : Justin Blades / Habs Eyes on the Prize


Alex Galchenyuk aimerait jouer avec Alexander Semin

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk a parlé de sa signature de contrat en conférence téléphonique vendredi matin. L’attaquant de 21 ans a paraphé un pacte de deux ans évalué à 5,6 M$ jeudi soir dernier.

D’emblée, Chucky a mentionné que l’entente transitoire n’était pas une obligation de la part du club montréalais.

« Un contrat de transition était mon idée. J’en ai parlé à Pat Brisson avant le début des négociations et il était d’accord. »

Galchenyuk a renchéri immédiatement en disant qu’il aura deux saisons pour déployer son talent sur la patinoire.

« Je prouverai ce dont je suis capable et je ferai tout mon possible pour aider l’équipe. On verra où ça me mènera dans deux ans. »

Le numéro 27 du Tricolore a également fait savoir que – selon lui – les négociations ne se sont pas étirées pour en venir à une entente.

« Je ne trouve pas que le processus a été long. Nous ne sommes même pas encore au mois d’août. J’ai passé trois semaines en Russie. Donc, on n’a pas parlé beaucoup au cours de cette période. »

Finalement, Galchenyuk a discuté du fait qu’il aimerait bien être sur le même trio que le nouveau venu du CH, Alexander Semin.

« Je serai excité de jouer avec Semin. C’est un joueur talentueux qui a montré qu’il était capable de marquer des buts. »

Citations : Jonathan Bernier – Twitter

Crédit photo : Inna Galchenyuk


Alex Galchenyuk s’entend sur les termes d’un contrat de 2 ans – 5,6 M$ avec le Canadien

getty

Le Canadien a annoncé qu’Alex Galchenyuk a signé un contrat de transition. Il s’agit d’une entente de 2 ans d’une valeur de 5,6 M$. Il aura donc un impact de 2,8 M$ sur la masse salariale du Tricolore. L’attaquant du Canadien sera encore agent libre avec restriction à la fin de l’entente.

Comme il aura le droit à l’arbitrage et qu’il risque d’avoir fait son passage au centre, il pourra renégocier un contrat plus lucratif dans 2 ans. Pour le Canadien, ce contrat leur permet de garder un bon jeune joueur dans l’équipe sans avoir un trop gros impact sur la masse salariale.

Galchenyuk a obtenu 20 buts et 26 passes en 80 matchs cette saison. Ce sont d’excellents chiffres pour un gars de 21 ans et même si Bergevin a installé quelques doutes dans la base de partisans en négociant publiquement, l’attaquant de 21 ans est certainement au cœur du futur de l’équipe. Ce contrat réglé bien avant la fin de l’été fait en sorte qu’il n’y aura pas de problème au camp d’entraînement, pour lequel Galchenyuk risque d’être prêt plus que jamais.

Stats de Galchenyuk

Galchenyuk HERO


Alex Galchenyuk continue de s’entraîner fort

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk est dans le néant actuellement concernant les négociations qui visent à lui consentir un contrat avec les Canadiens de Montréal, mais cela ne l’empêche pas de s’entraîner ardemment durant la saison estivale, à Miami, en Floride.

Anna Galchenyuk a mis en ligne une nouvelle vidéo sur YouTube montrant son frère en pleine action.

Vidéo – Alex Galchenyuk


Vidéo // P.K. Subban s’amuse avec la date de naissance d’Alex Galchenyuk

CJaM7FQUAAAGdPQ

C’est rare que l’on publie des vidéos produits par le Canadien de Montréal, mais une fois de temps en temps, ils en sortent un qui vaut vraiment la peine. C’est arrivé mercredi alors qu’on a eu droit à une vidéo de P.K. Subban qui mettait aussi en vedette Alex Galchenyuk.

Dans ce vidéo, le défenseur du Canadien participe à un jeu questionnaire dans lequel il doit deviner si certains items de la culture populaire ont été inventés avant ou après la naissance d’Alex Galchenyuk (12 février 1994). C’est un bon concept et lorsqu’on y ajoute la personnalité de Subban, ça donne un résultat final assez solide.

En plus, le défenseur est assez solide dans le questionnaire alors qu’il obtient une note de passage. C’est le genre de vidéos que l’on risque de voir pas mal cet été en attendant que la saison de la LNH recommence.


Aucun joueur du Canadien n’ira en arbitrage

Alex Galchenyuk

Les joueurs de la LNH pouvaient opter pour le processus d’arbitrage jusqu’à 17h dimanche soir. 23 joueurs ont pris cette décision, mais le Canadien n’a aucun représentant dans le groupe. Ça veut dire que Galchenyuk, Tinordi et Bournival n’ont pas voulu utiliser cette méthode (AJOUT : Ils ne l’ont pas utilisé parce qu’ils n’ont pas l’expérience nécessaire pour y avoir accès selon la convention collective).

Ça ne veut pas nécessairement dire que le Tricolore évitera le processus cette année puisque les équipes de la LNH ont jusqu’à lundi 17h pour décider d’amener un de leurs joueurs devant l’arbitre. On se rappelle que le Canadien a été la dernière équipe à se rendre devant l’arbitre l’été dernier, tout juste avant de signer P.K. Subban à un contrat à long terme.

Parmi les 23 joueurs qui ont pris cette décision, on retrouve des gros noms comme Derek Stepan, Gustav Nyquist, Braden Holtby, Mikkel Boedker et Michael Del Zotto. Ceci étant dit, les chances que ces joueurs se rendent devant l’arbitre sont assez faibles puisque c’est un dernier recours pour plusieurs organisations. Cette séance devant l’arbitre ne fait que mettre de la pression sur les négociations, qui ont maintenant une « date limite » pour en venir à une entente.