La NHL a vécu un party-drama avec Andrei Kostitsyn et Alex Radulov. La NBA en vit un avec Kyrylo Fesenko et Danny Granger des Pacers d’Indiana. Actuellement, les Pacers sont à Orlando pour y affronter le Magic en première ronde des séries de la NBA. Je sais qu’on s’en fout, mais les Pacers mènent la série 2-1.

Quand même incroyable que des sportifs millionnaires qui bénéficient de 2 gros mois de vacances, si pas plus, pour faire toutes leurs conneries sont incapables de rester tranquille dans leur chambre d’hôtel le temps d’une série éliminatoire.

Au petit matin jeudi, Kyrylo Fesenko, un Ukrainien de 7-pieds-1, et Danny Granger ont été impliqués dans une altercation à leur sortie d’un club d’Orlando.

C’était surtout du gros trash talk venant d’une gang de party-people. Kyrylo a fait son russe ukrainien en s’éloignant de ceux qui voulaient se battre avec lui. Bon garçon. D’un autre côté, la bouilloire commençait à chauffer à l’intérieur de Danny Granger. Heureusement que ses amis l’ont retenu.

Des policiers à vélo sont intervenus et tout est rentré dans l’ordre.

Messages aux joueurs de l’Europe de l’Est: en série, cessez de fréquenter les bars et les clubs quand vous êtes sur la route. On va commencer à vous stéréotyper pour de vrai.

Ce n’est rien de vraiment excitant, mais il y a un vidéo de la scène sur TMZ.