L’Association des joueurs de la LNH songerait à déposer un grief en rapport avec le geste des Canadiens de Montréal faisant en sorte que Scott Gomez ne prendra pas part aux matchs du club montréalais cette saison et qu’il a été renvoyé chez lui pour ne pas qu’il se blesse. À la fin de la campagne de 48 rencontre, le CH procédera au rachat du contrat de Gomez.

Par contre, l’AJLNH n’a pas l’intention de laisser ce dossier de côté. Celle-ci veut passer sous la loupe la procédure du Tricolore.

Le journaliste du réseau ESPN, Michael Farber, a lui aussi mentionné que l’AJLNH mettra son grain de sel dans le dossier impliquant Scott Gomez.

«Le spécialiste me dit qu’il ne serait pas surpris que l’AJLNH s’en mêle. Sans jouer, ses chances d’être réclamé au ballottage après la saison diminuent. Ça affecte aussi ses chances de se retrouver du travail au mois de septembre prochain.»

Citations : 98,5 Sports

Pas de discussion

L’agent de P.K. Subban, Don Meehan, n’a pas parlé au directeur général des Canadiens de Montréal lundi dernier. Cela veut donc dire que la situation contractuelle n’a pas progressée depuis plus de 24 heures.

Pour ceux qui croient que le CH échangera le défenseur de 23 ans, il n’en est rien. Le DG du Tricolore Marc Bergevin a confirmé qu’il ne transigera pas P.K. Subban. Le manitou des Canadiens veut compter sur la présence de Subban dans son alignement cette saison.

Chasser les démons

Rene Bourque n’a pas connu la saison qu’il souhaitait l’an dernier avec les Canadiens de Montréal. L’ancien attaquant des Flames de Calgary a seulement amassé huit points en 38 matchs avec le CH. De plus, il a conservé un différentiel de -16 dans l’uniforme des Glorieux.

«Oui, je veux repartir sur de nouvelles bases, a expliqué Bourque. Même si certains joueurs dans l’équipe ont connu leur meilleure saison en carrière, nous avons tout de même terminé au dernier rang dans l’Est. Ce n’est pas acceptable. Je ne suis pas le seul à vouloir un nouveau départ, c’est la même histoire pour toute l’équipe.»

«C’est assez simple, je dois être meilleur, a-t-il ajouté. Je n’ai pas à chercher des excuses, je dois rebondir.»

L’entraîneur-chef du Tricolore Michel Therrien croit que le numéro 17 de la formation montréalaise est en mesure de connaître une bonne campagne de 48 rencontres.

«Rene a du potentiel et il est capable de marquer des buts, a expliqué l’entraîneur-chef. Il doit se présenter tous les matchs et je suis convaincu qu’il deviendra un élément important pour notre équipe et notre organisation.»

Citations : TVA Sports