roman-hamrlik-winners

Avec le lockout bien installé et les premiers chèques de paye qui ne rentrent plus au poste, les joueurs de hockey doivent agir comme n’importe quel salarié en arrêt de travail. Ils doivent se serrer la ceinture. C’est le cas de Roman Harmlik qui sera privé de la dernière année de son contrat de 3.5M$ avec les Capitals de Washington si jamais la saison 2012-2013 est annulée.

Un lecteur, avec qui j’ai discuté, me jure qu’il a croisé Roman Hamrlik en train de magasiner au magasin Winners lundi après-midi à Montréal. Je vous rappelle que l’ex-défenseur des Canadiens fréquente une fille de Montréal et qu’il a participé à La Tournée des Joueurs. Pendant que Roman Hamrlik se cherchait du linge à rabais à 57%, le fiable lecteur du 25stanley a pris le temps de rôder et de prendre quelques photos comme un vrai paparazzi. Bref, une autre preuve que les joueurs de la NHL sont des gens pareils-pareils-pareils comme vous et moi.