Bien que nous ne soyons qu’en octobre, on regarde déjà vers le repêchage 2013 de la LNH. Cet encan est considéré comme un des meilleurs des dernières années. Il sera certainement excellent pour la LHJMQ qui compte sur plusieurs bons espoirs. Nous allons garder le meilleur pour la fin alors que nous présenterons les espoirs hors-Québec de septembre à décembre et ceux de la LHJMQ de janvier à mai. Vous pouvez trouver tous les profils ici.

Nous en sommes maintenant rendus au meilleur défenseur européen disponible lors de cet encan: le finlandais Rasmus Ristolainen.

Nom: Rasmus Ristolainen
Nationalité: Finlandais
Position: Défenseur
Taille: 6 pieds 3 pouces
Poids: 207 livres
Équipe: TPS (Turku) dans la SM-Liiga

Ristolainen n’est pas le genre de joueur que le partisan moyen reconnait d’abord pour son jeu sur la glace. Ce qui saute tout d’abord aux yeux est son gabarit qui est très imposant. D’ailleurs, il n’hésite pas à s’en servir, même si cela ne constitue pas la force principale de son jeu.

Sa taille l’a d’ailleurs permis de maturer rapidement chez les professionnels en Finlande et cette expérience lui est grandement bénéfique. Il était assez mature pour faire l’équipe finlandaise aux derniers mondiaux juniors.

Le jeune défenseur finlandais est reconnu comme un joueur qui est capable de contribuer dans plusieurs aspects du jeu. Sa principale force est sa mobilité. Il est capable de faire la transition entre les zones assez facilement.

Il est souvent utilisé sur la pointe de l’avantage numérique des siens, car il possède un bon lancer qui est décoché rapidement. Également, il est calme et ne panique pas lorsqu’il est en possession de la rondelle en tant que dernier défenseur. Il contrôle également bien la rondelle et est capable d’organiser les siens.

Non seulement il peut rendre de précieux services en zone offensive, il peut également aider les siens dans sa zone avec un jeu physique lorsque nécessaire. Il est calme et ça l’aide dans la relance des siens lors des sorties de zone.

Sa maturité en impressionne plus d’un et c’est devenu un atout dans son jeu. C’est le genre de défenseur qui rend les entraineurs heureux. Il est polyvalent et a la capacité de s’adapter selon la situation à laquelle il fait face.

Il ne deviendra surement pas un numéro 1 dominant dans la LNH, mais a le potentiel pour devenir un de ces défenseurs numéro 2 de luxe. Il fera sans doute plaisir aux dirigeants qui vont le sélectionner au New Jersey.