Le gars que vous voyez ci-dessus se nomme Alex Pro. Il fait du vélo de montagne. C’est un pro capable de flipper son bike sans problème. Presque.

Le problème, c’est que cet athlète commandité par OAKLEY a aussi flippé des chars lors de l’émeute suite à la défaite des Canucks de Vancouver.

Sa photo s’est retrouvée sur la page Facebook de la marque via des fans pas contents.

Oakley a répondu qu’elle allait réviser sa relation avec Alex Pro.

De son côté, Alex Pro a déposé cette déclaration:

« Hello everybody. By now you’ve all seen the photo of me taken last night. I want to assure you that I had nothing to do with the arson of the car. Regardless I showed extremely poor judgement posing with it and involving myself that way. I feel very ashamed and want to appologize to my family, friends and supporters for this embarassment. This is not how i want to be remembered.»

Le problème, c’est que par la suite, une photo de ce dernier a fait surface. Il a effectivement contribué a retourner un véhicule.

Est-ce qu’une marque qui commandite un athlète pour ses talents sportifs devrait se mêler de ces faits et gestes de son quotidien?

Merci à Chouine pour le tuyau.