Nos paris du jeudi

La chronique des paris du jeudi revient cette année avec un petit changement. Je vais donner mes choix en temps réglementaire. Ça va faire mal à ma fiche, mais ça va me permettre de calculer le profit (ou la perte) que tu aurais pu faire en suivant mes choix avec le plus petit pari possible sur Mise-O-Jeu (2$). Je trouve que ça donne une meilleure idée de mes performances et ça met en contexte l’argent qui peut être gagné (ou perdu) de cette façon.

Fiche de la chronique : 29-44
Perte de la chronique : 23,50$

J’ai choisi de mettre cette chronique le jeudi parce qu’il y a habituellement plusieurs matchs intéressants dans la LNH sur lesquels on peut parier. Par contre, soyons francs, le gros match n’est pas dans la LNH ce soir, donc au lieu de porter attention au circuit Bettman, je vais encore y aller avec le championnat mondial junior cette semaine. Anyway, ce n’est pas comme si je dominais la LNH cette année…

Pour aujourd’hui, je fais ça un peu différemment parce que je t’offre 3 paris différents, mais l’un d’entre eux est un parlay parce que j’aimais trop les favoris.

Parlay

En effet, j’aimais les 2 favoris pour les matchs d’aujourd’hui en plus des 2 over. Quand tu aimes les favoris, ça fait en sorte que tes gains ne sont pas si intéressants, mais quand tu alignes ces quatre-là, ça te donne quand même une cote de 6,50, ce qui est intrigant. J’aime la Suède parce qu’ils sont meilleurs que les Russes depuis le début du tournoi et même s’ils se sont faits démolir par le Canada hier, j’ai l’impression que ça va être plus facile de se relever de cette défaite que celle des Russes contre les Américains, qui était tout simplement crève-cœur. En plus, ils ont le facteur fatigue de leur côté même s’ils ont joué en soirée puisque les Russes ont joué 10 minutes supplémentaires pendant lesquelles leurs meilleurs éléments ont été extrêmement utilisés.

Pour ce qui est du Canada, ils ont déjà perdu contre les États-Unis, mais s’ils jouent au même niveau qu’hier, les Américains n’ont pas de chance. Ces derniers sont excellents, mais c’est une véritable machine canadienne qui s’est présentée au Centre Bell hier soir et si leurs gardiens ne les trahissent pas, c’est difficile de voir comment une performance de la sorte ne se terminera pas avec une médaille d’or.

J’aime aussi les 2 over parce que dans les matchs d’importance, les juniors ont tendance à marquer plus de buts. Non seulement ils lèvent leur jeu d’un cran et démontrent l’ampleur de leur talent offensif, mais ils peuvent aussi être victimes de nervosité, ce qui mène à des buts supplémentaires. Certains pourraient avoir peur de la Suède puisqu’ils ont une solide réputation défensive, mais tous leurs matchs sauf un ont mis en scène plus de 5,5 buts. Bien évidemment, le seul qui ne s’est pas rendu a été leur victoire de 3-1 contre la Finlande qui était dans cette chronique la semaine dernière…

Tie Suède RussieTied Canada USA

Malgré ma confiance envers les Canadiens et les Suédois, j’aime bien ces 2 options. Je ne les alignerais pas ensemble puisque la chance de voir deux prolongations est faible, mais en les agençant avec une option plus sécuritaire (j’aime bien les gros favoris au basket universitaire dans ce temps-là), ça crée 2 paris tentants qui pourraient rapporter gros. Je les aime parce que dans 4 des 5 derniers championnats mondiaux junior, on a vu une prolongation dans l’un des matchs de médaille. 3 de ces 4 sont venus en grande finale. La seule exception a été le tournoi qui s’est terminé à Toronto en 2015, mais le Canada a gagné 5-4 en finale, donc ce n’est pas comme si on était trop loin de ce scénario.

Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais la pression semble resserrer ces matchs et dans ce temps-là, ça me fait plaisir de prendre une petite chance qui pourrait être payante si on continue cette séquence à Montréal.

Tags: