Nos paris du jeudi

La chronique des paris du jeudi revient cette année avec un petit changement. Je vais donner mes choix en temps réglementaire. Ça va faire mal à ma fiche, mais ça va me permettre de calculer le profit (ou la perte) que tu aurais pu faire en suivant mes choix avec le plus petit pari possible sur Mise-O-Jeu (2$). Je trouve que ça donne une meilleure idée de mes performances et ça met en contexte l’argent qui peut être gagné (ou perdu) de cette façon.

Fiche de la chronique : 28-41
Perte de la chronique : 18,80$

Habituellement, je te donne des choix de la LNH dans cette chronique, mais comme tu peux le voir, mon taux de succès à ce niveau n’est pas incroyable cette année. Considérant ces résultats-là, j’ai décidé de passer au championnat mondial junior cette semaine. C’est le hockey que je regarde le plus cette semaine et j’ai une assez bonne performance (7 en 9) jusqu’à maintenant, donc pourquoi pas en profiter?

Danemark

Le Danemark m’a déjà fait de l’argent plus tôt dans le tournoi contre la Finlande, donc je suis peut-être biaisé. Ceci étant dit, j’aime ce pari parce que les Danois mènent la compétition avec 10 joueurs qui ont déjà de l’expérience dans ce tournoi. Ça leur donne un avantage incroyable puisqu’ils ne sont pas nerveux malgré l’importance du tournoi. On l’a déjà vu contre la Finlande plus tôt cette semaine et je ne vois pas comment les Tchèques peuvent dominer le match tant que ça. Les Tchèques devraient gagner, mais ils n’ont que 5 buts en 2 matchs, donc ce n’est pas nécessairement une machine offensive. Un but ou deux de la part des Danois pourrait être suffisant pour atteindre ce spread et avec l’opportunisme que l’on voit de la part des Danois depuis le début du tournoi, je suis confiant de voir un ou deux de ces buts.

Russie

Je dois admettre que je ne comprends pas pourquoi les Russes sont négligés dans ce match. Ils ont le meilleur gardien en Ilya Samsonov en plus de ne pas avoir joué hier. Ils ont également démontré qu’ils ont une bonne frappe offensive. Contre une ligne bleue américaine douteuse derrière Charlie McAvoy, la bande à Kirill Kaprizov devrait être en mesure de marquer quelques buts. J’ai de la misère à croire que les Américains vont être capables de suivre en faisant face à Samsonov devant l’autre filet. Ça devrait être un bon match, mais je ne comprends pas pourquoi les Russes sont si négligés, donc je vais prendre les Russes, qui ont pas mal plus de chances de battre les Américains que ce que Mise-O-Jeu laisse croire avec cette cote.

Over

L’Over est évidemment une option payante dans le championnat mondial junior et l’édition de cette année n’est pas différente. Jusqu’à maintenant, l’Over est 7 en 10. C’est vrai que la Finlande a été impliquée dans 2 de ces matchs qui n’ont pas dépassé l’Over, mais je pense que c’est la Suède qui va dicter le ton du match et ils n’ont pas de problème à marquer. Malgré leur défense extrêmement solide, les Suédois sont également capables d’accorder des buts. Je comprends que la Suisse connait un meilleur tournoi que les Finlandais, mais s’ils peuvent marquer 2 fois contre les Suédois, je ne vois pas pourquoi les Finlandais ne pourraient pas faire de même. C’est aussi bon de noter que les joueurs finlandais ont rencontré leurs coachs depuis le dernier match et ils veulent appliquer un style de jeu plus actif, ce qui devrait mener à plus de buts. Il faut également préciser que les Finlandais ne peuvent pas perdre en temps réglementaire puisqu’ils risqueraient l’élimination. On devrait donc assister à un match serré. Normalement, ces matchs-là sont plus défensifs dans la LNH, mais au niveau junior, c’est l’inverse puisque le stress force les jeunes à faire des erreurs supplémentaires, ce qui mène aussi à plus de buts.

Lettonie

Je sais que c’est un blasphème de parier contre le Canada, particulièrement lorsqu’ils jouent contre à la Lettonie. C’est toutefois pour cette raison que la cote est aussi haute et c’est à nous d’en profiter. Ce n’est pas un pari plaisant, mais tout ce qui m’importe, c’est que ce soit payant. Le Canada va dominer le match, mais ce qu’on voit souvent dans ce genre de situations (le dernier exemple vient des Américains contre la Slovaquie hier), c’est un ralentissement de l’équipe dominante en 3e période. Ça permet aux négligés de rester dans le spread même s’ils ne le méritent pas nécessairement. Le match contre la Russie fait peur (9-1), mais il faut se rappeler que le substitut de la Lettonie a accordé 3 buts sur 4 tirs pendant ce match, ce qui a gonflé le score. Ça n’arrivera pas contre le Canada et ça nous aidera à gagner ce pari.

Tags: