Nos paris du jeudi

La chronique des paris du jeudi revient cette année avec un petit changement. Je vais donner mes choix en temps réglementaire. Ça va faire mal à ma fiche, mais ça va me permettre de calculer le profit (ou la perte) que tu aurais pu faire en suivant mes choix avec le plus petit pari possible sur Mise-O-Jeu (2$). Je trouve que ça donne une meilleure idée de mes performances et ça met en contexte l’argent qui peut être gagné (ou perdu) de cette façon.

Fiche de la chronique : 20-30
Perte de la chronique : 16,90$

Après une autre semaine de misère, ma confiance est à son minimum. Par contre, ça ne veut pas dire que cette chronique n’a plus d’utilité, bien au contraire. La seule différence c’est qu’au lieu de te donner des choix gagnants, je t’en donne contre lesquels tu devrais probablement parier.

1

Je comprends que les Oilers connaissent une bonne saison et que parier contre Connor McDavid est vraiment désagréable, mais je prends quand même les Flyers. Ceux-ci ont gagné leurs 6 derniers matchs grâce à Steve Mason, qui est tout simplement en feu. Quand Jonas Gustavsson est dans l’autre filet, ça donne un avantage incroyable aux Flyers. En plus, ces derniers sont à la maison, donc on va essayer de profiter de leur bonne séquence pour mettre fin à celle de cette chronique.

2

J’adore les négligés à la maison et ça ne change pas avec des Blues qui ont une maigre fiche de 3-6-1 sur la route jusqu’à maintenant cette saison. Ils font bien ces temps-ci. mais les Islanders aussi alors qu’ils ont récolté au moins un point dans leurs 5 derniers matchs (4-0-1). Devant le filet, Jake Allen a gagné ses 8 derniers départs, mais il a un % d’arrêts de 87% sur la route cette année tandis que Thomas Greiss semble finalement s’être remis de la Coupe du monde avec un % d’arrêts de 92,9% au cours de ses 4 derniers départs.

3

Parlant de négligé à la maison, les Panthers ont une fiche de 7-4 en Floride alors que les Penguins sont 5-5-2 sur la route. Dans les buts, Roberto Luongo donne toujours une chance à son équipe de gagner et il devrait être en mesure de ralentir l’attaque incroyable des Penguins qui leur permet d’aligner les victoires ces temps-ci. Comme les Sens ont marqué 5 buts contre Pittsburgh lors de leur dernier match, j’imagine que les Panthers peuvent en inscrire quelques-uns eux aussi. Maintenant, Luongo doit juste s’assurer que Pittsburgh n’en marque pas 8…

4

Cette cote ne l’indique pas, mais le Lightning est loin de dominer cette année. La perte de Steven Stamkos fait mal et c’est pour ça qu’ils ne sont pas en séries pour le moment. Je ne pense pas nécessairement que les Nucks vont gagner ce match-là, mais avec la cote offerte par Mise-O-Jeu, je n’ai pas le choix de prendre une chance. Ryan Miller a 4 victoires lors de ses 6 derniers départs avec un % d’arrêts de 91,6% et les Nucks ont un meilleur Fenwick ajusté que le Lightning au cours de leurs 10 derniers matchs (48,1% vs 46,7%).

5

J’aurais mieux aimé parier sur Hellebuyck que Hutchinson, mais cette chute de talent est quand même moins importante que celle entre Raanta et Lundqivst.  Ce pari est toutefois surtout contre les Rangers. Leur liste de blessés est incroyable et ça commence à paraître dans leur performances (leur Fenwick ajusté est 28e dans la LNH au cours de leurs 10 derniers matchs). Ce n’est qu’une question de temps avant que l’effet se fasse sentir au classement et il faut seulement se placer pour en profiter. Un match sur la route sans Lundqvist est certainement un bon départ.

6

La cote n’est pas incroyable, mais les Canes sont fatigués et sur la route. En plus, c’est Michael Leighton qui risque d’être devant le filet. La dernière fois qu’il a gagné, le coach adverse a perdu sa job et je ne pense pas que Sutter veuille courir ce risque. Je m’attends à une victoire relativement et même si Mise-O-Jeu semble être de mon avis là-dessus, je vais prendre les Kings.

Tags: