Le froid de décembre est maintenant parmi nous, mais la LNH se joue encore dans des salles de réunion. On se concentre donc sur le futur de la ligue en examinant les espoirs du prochain encan amateur. Cet encan est considéré comme un des meilleurs des dernières années. Il sera certainement excellent pour la LHJMQ qui compte sur plusieurs bons espoirs. Nous allons garder le meilleur pour la fin alors que nous présenterons les espoirs hors-Québec de septembre à décembre et ceux de la LHJMQ de janvier à mai. Vous pouvez trouver tous les profils ici.

Aujourd’hui, on se concentre sur Nikita Zadorov, un défenseur format géant qui nous vient de la Russie.

Nom: Nikita Zadorov
Nationalité: Russe
Position: Défenseur
Taille: 6 pieds 5 pouces
Poids: 228 livres
Équipe: Knights de London dans la OHL

La première chose qui saute aux yeux dans le cas de Zadorov est définitivement sa stature. Disons qu’il est rare de voir un joueur de 17 ans être capable de ne pas avoir l’air trop petit à côté de Zdeno Chara.

Sa grande taille lui permet d’avoir une énorme portée avec son bâton. Il est très difficile à contourner, car il est capable d’en couvrir très large dans sa zone.

Il compte également sur un bon coup de patin, ce qui est rare pour des espoirs de sa stature. Il est très fluide et semble à l’aise dans son corps. C’est le genre de chose qui est très important pour un joueur de sa taille, car les gars de 17 ans sont souvent désynchronisés parce qu’ils ne sont pas « habitués » avec leur stature.

Il est également capable d’offrir quelques bonnes mises en échec lorsque la situation se présente. Il ne cherchera pas à punir l’adversaire dès qu’il en a l’occasion, mais s’il peut voler la possession de la rondelle, il n’hésitera pas à le faire.

Il est également très solide devant son filet et le long des rampes. Il ne gagne pas toutes ses batailles à 1 contre 1, mais il est très rare de le voir en perdre une clairement.

Zadorov est également capable d’apporter sa touche à l’attaque, bien que ce ne soit pas sa force. Il compte sur une bonne première passe et il est de plus en plus à l’aise à se porter en attaque.

Il s’habitue présentement au hockey nord-américain et c’est un transition qui se fait bien pour le moment. Le fait qu’il évolue pour les Knights de London l’aidera certainement, car c’est une des meilleures organisations au Canada pour développer des espoirs pour la LNH.