Michelle Beadle (ESPN) et Matthew Barnaby. Photo: Deadspin

*

Décidément, vendredi 13 a frappé le monde du hockey.

Matthew Barnady (une ancienne petite peste sur glace lors de son séjour dans la NHL) a été arrêté vendredi soir. La police de Buffalo l’a mis en tole pour la nuit via des accusations  de «criminal mischief, criminal trespass, harassment, criminal contempt and aggravated harassment via a cell phone». Bref, il a eu maille à partir avec deux madames.

La police serait intervenue après avoir constatée des dommages à une propriété suite à un appel téléphonique. Toutefois, personne n’a été blessé. On pourrait dire que Barnaby a surtout jappé et non mordu.

Barnaby  a été libéré samedi matin sur parole après avoir plaidé non-coupable à 5 chefs d’accusations. Il a reçu l’interdiction de contacter les deux victimes. Une d’entre-elle est son ex-femme. Ils viennent tout juste de divorcer. Voici Barnaby à sa sortie de prison samedi matin.

Ce qui devient étrange dans tout cela c’est que sa récente conjointe, Michelle Beadle, une employée du réseau ESPN, n’est pas impliquée dans cette histoire de violence domestique. ESPN, un des employeurs de Barnaby, a refusé de commenter la nouvelle.