joueurs canadiens - poker - credit: playground
canadiens - poker - credit: playground

Radio-Canada rapporte que les tournois de poker au Québec sont illégaux dès qu’on peut y gagner de l’argent. Même si des sous sont versés à des oeuvres de charité. Dans le reportage, le principal établissement visé est le Playground Poker Club de Kahnawake qui a comme porte-parole de nombreux joueurs du Canadien. Je croyais que tout le monde savait déjà que ce qui se passe à Kahnawake est toujours moyennement propre.

Joueurs des Canadiens au poker

Je ne vois pas grand scandale ici. La seule chose qui me surprend est que des joueurs du Canadien associent leurs noms sans prendre la peine de s’assurer que tout est légal. Si j’étais millionnaire et une personnalité publique, chaque fois que j’associerais mon nom à une marque, je consulterais mon agent, mon avocat et mon comptable pour éviter de voir mon nom dans ce genre de reportage. Ce n’est pas grave d’être porte-parole d’un salon de poker, mais les joueurs courent des risques advenant des amendes ou sanctions du gouvernement.

D’un autre côté, bravo au Playground Poker Club d’exploiter la faille dans la loi et sa non-application. C’est au gouvernement du Québec de se réveiller et de se mettre à jour. Et si j’étais le gouvernement du Québec, je copierais le modèle du Playground Poker Club et je l’adapterais au Casino du Mont-Tremblant qui est un flop total…