Crédit à Paul Bissonnette des Coyotes de Phoenix pour cette joke.