alex kovalev - panthers - credit: 25tanley

Alors qu’on regarde les prouesses d’Andrei Markov en avantage numérique contre les Capitals de Washington, j’en profite pour faire un retour sur le match Canadiens-Panthers de mardi au Centre Bell.

D’abord, BOOOOHHHHOUUUUU à tous ceux qui ont hué Alex Kovalev lorsqu’il était en possession de la rondelle. Ne sommes-nous pas supposés de huer les joueurs qu’on déteste, genre Zdeno Chara ou Mike Komisarek? Pourquoi huer Alex Kovalev? Pourquoi huer un homme qui a avoué cet été que sa pire décision en carrière a été de signer avec les Senators? Pourquoi huer un homme qui aime Montréal? Pourquoi huer le nouveau mentor de Jonathan Huberdeau? Je suppose que les gens qui ont hué Kovalev sont des joueurs de ligues de garage qui ont de la difficulté à patiner par en arrière, mais qui portent des demi-visières teintées et des gants blancs.

José Théodore, Jonathan Huberdeau & George Parros

jose theodore - panthers - credit: 25stanley
jonathan huberdeau - panthers - credit: 25stanley
georges-parros - panthers - credit: 25stanley

Pour revenir aux Panthers, mardi après-midi Ultrawig a croisé Alex Kovalev, José Théodore, Jonathan Huberdeau, Peter Mueller et George Parros au centre-ville de Montréal. Voici quelques commentaires que notre photographe a ramassés.

Alex Kovalev: la seule chose qui ne me manque pas de jouer à Montréal est le froid, mais je suis certain que l’ambiance du Centre Bell va me réchauffer ce soir.

José Théodore: sérieux, j’aurais vraiment aimé affronter le Canadien.