nhl-draft-party-2-2012

Cette histoire a breaké quelques jours après le repêchage, mais je n’ai pas eu la chance de m’y attarder en profondeur à cause de la folie des agents libres. Avec seulement 2-3 gros noms à signer, je prends le temps, en ce 4 juillet, de vous faire un résumé de ce méga potin mettant en vedette une puck bunny qui a fait la manchette avec Joffrey Lupul la semaine dernière. Je vous rappelle son nom : Princesss_Sasss qui porte le vrai nom de Taylor Milligan.

Princesss_Sasss – Taylor Milligan

taylor-milligan-puck-bunny

On doit d’abord donner crédit à la Princesse puisqu’il est capable de livrer la marchandise qu’elle a promise. Alors que le weekend du draft approchait, celle-ci a annoncé ses couleurs qu’elle avait l’intention de s’en faire passer une couple entre les jambières. Pour être plus précis, Taylor Marie a réussi à transformer une chambre d’hôtel en bordel avec 5 choix de 1re ronde, 4 choix de 2e ronde, deux fils d’anciens joueurs de la NHL et un joueur des Flyers. Tous ces joueurs de hockey impliqué dans cette partouse ont 18 ans ou moins. C’est donc pour cela que l’éditeur du site CrossingBroad a caché les visages des gens sur les photos. Disons que sur une des photos, c’est assez facile d’identifier un choix de 1re ronde.

Ce qui devient intéressant dans cette histoire n’est pas ce qui s’est passé, mais bien comment le processus a été fait. Une gang de bros qui comptent à tour de rôle entre la même paire de jambes, ça arrive à n’importe quel tournoi de hockey de 15-16 ans et plus ce genre de truc. Avant, ça se passait avec les serveuses au resto, employés de l’hôtel, amie des sœurs, etc. Maintenant, c’est sur fucking Twitter. La technique numéro #1 de Princesse  pour obtenir les numéros de téléphone des joueurs est par Twitter et Facebook. Elle contacte les joueurs en leur donnant des compliments, en faisant des poses sexy avec leur jersey sur le dos et en leur envoyant des photos de leurs craques. Une fois le numéro de téléphone dans le iPhone, les vraies conversations commencent.

Direct au net

Pour faire une grossière traduction des échanges des messages textes, on comprend que les prospects demandent à Princesse d’arriver avec le plus de filles possible prêtes à s’écarter sur-le-champ, parce que tel gars vient de se faire repêcher au premier rang. Disons que les prospects ne niaisent pas avec la puck. D’un autre côté, est-ce qu’une puck slut mérite un traitement de gentleman pour une séance de massage? Si je comprends bien les relations prospect-nhl vs puck-slut, c’est les filles qui sont responsables d’apporter à boire. Normal, la majorité des joueurs n’ont même pas l’âge de boire au Québec.

Suite à cette jolie séduction, la Princesse du Draft a couché avec un joueur pendant que son amie baisait avec l’autre. Répéter cette scène une deuxièmes fois, mais dans des pièces différentes des chambres d’hôtel. Une fois le boulot terminé, les deux filles ont quitté leurs joueurs de hockey pour rencontrer un autre groupe de prospect de la NHL. Après 2-3 bonnes lignes romantiques par SMS, Princesse et son amie se sont retrouvées dans une autre chambre d’hôtel avec plusieurs joueurs de hockey. Une suite. Princesse Sass raconte qu’elle a sucé un joueur (elle croit qu’il a une blonde), pour ensuite en baiser un autre, pour finalement s’en pognant. Alors si je vais le calcul, Princess Sass avait reçu 4 coups de Jean-Guy différent dans face quand elle est rentrée chez elle. J’espère qu’elle n’a pas donné un bec de dodo à son père quand elle est rentrée chez elle.

2e ronde

nhl-draft-party-2012

Plus tard pendant le weekend, le même genre de scénario s’est produit. Quelqu’un peut me dire depuis quand la prostitution est rendue gratuite lorsqu’on la commande sur Twitter? J’oubliais. C’est toujours gratuit avec des bonnes pourrittes finies frètes à corde.

Pour tous les détails complets sur cette histoire, consultez CrossingBroad.com. Si vous en avez e en masse, consultez l’album ci-dessous des meilleures photos du NHL Draft 2012. Il y a une bonne photo de Patrick Roy avec Subban.