OK. Cette histoire est IMMENSE aux États-Unis! En plus, c’est un blogue de sport indépendant qui a breaké la news. Bravo Deadspin!

Je vais faire ça relativement bref, parce que c’est vraiment compliqué. Manti Te’o est un linebacker pour l’Université Notre-Dame. Il est un excellent joueur de football qui a mené son équipe à la gloire cette saison en plus de remporter une tonne de trophées depuis le début de sa carrière. Il a aussi été finaliste au trophée Heisman cette année.

Tout au long de la saison, Manti Te’o (il est originaire d’Hawaii) a fait croire à ESPN, Sports Illustrated et tous les autres gros médias du sport que sa blonde, Lennay Kekua, a été victime d’un accident d’auto. Ensuite, elle aurait été atteinte de leucémie. Les larmes aux yeux en entrevue, le linebacker de Notre-Dame confiait qu’il passait ses soirées au téléphone avec sa blonde qui était à l’hôpital. Elle serait finalement décédée. Avec cette triste histoire, Manti Te’o a donc propagé l’image d’un jeune homme capable de performer malgré de terribles drames personnels. Sa grand-mère est aussi décédée cette saison.

Malheureusement pour ceux qui croient aux belles histoires, tout cela est la pure bullshit. Lennay Kekua n’a jamais existé, sauf sur 2-3 réseaux sociaux. Manti Te’o va vivre du gros drama prochainement. Et du vrai.

Lisez l’histoire au complet sur Deadspin. Si vous ne lisez pas l’anglais, ça vaut la peine de faire appel à Google Translate.

ESPN a aussi fait un bon résumé vidéo de cette saga. L’Université Notre-Dame n’a pas eu le choix de commenter cette histoire. L’Université et la famille de Manti Te’o clament que Manti Te’o est victime de fraude. En fait, Manti Te’o a développé une relation amoureuse à distance via téléphone, email, Twitter, et autres technologies avec une fille. Il a effectivement eu des sentiments envers cette fausse Lennay Kekua sans même jamais l’avoir rencontré.

Message aux jeunes athlètes: arrêter d’essayer de fourrer sur Twitter. Allez au bar et ramassez la barmaid.