Tennis Canada fait jaser depuis qu’il a mis en ligne une publicité en lien avec le hockey et, évidemment, le tennis. D’ailleurs, cette dernière manque d’éthique, selon le directeur général de Hockey Québec, Sylvain Lalonde.

Un jeune hockeyeur en est la vedette. On le voit quitter le banc des punitions et momentanément, celui-ci y retourne. Il lance intentionnellement la rondelle dans les gradins dans le but de s’asseoir à nouveau au banc. C’est alors qu’un homme, raquette en main, mentionne ceci : «Ce n’est pas tous les jeunes au Canada qui veulent jouer au hockey. Aidez-les à découvrir le tennis.»

M. Lalonde n’arrive pas à croire que Tennis Canada rabaisse une sport pour promouvoir le sien. «C’est un manque d’éthique, a indiqué le DG de Hockey Québec. On s’attend à ce qu’une autre fédération sportive encourage la pratique du sport en général. Dans notre cas, c’est ce qu’on fait. Si c’est notre sport, on est heureux, mais si c’est un autre sport, on l’est aussi.»

Également, d’après le directeur technique de Hockey Québec, Yves Archambault, ce que Tennis Canada a voulu illustrer aux gens est contradictoire avec le fait que les jeunes doivent bouger davantage.

«C’est paradoxal puisque, de notre côté, on encourage les jeunes à pratiquer d’autres sports», a précisé M. Archambault.

Cliquez ici pour voir la campagne publicitaire de Tennis Canada.

Citations : Agence QMI