Eugene Muzafarov rhl

Les places dans les bonnes équipes en Europe se font de plus en plus rares, mais j’encourage fortement les joueurs de la NHL à ne pas se tourner vers les ligues B en Russie. Surtout pas la RHL – Russian Hockey League.

Récemment, Eugene Muzafarov, un joueur du HC Tambov dans la RHL, s’est fait casser la gueule solide par le propriétaire de l’équipe, Vladimir Vinogradov. Pas le choix de te nommer Vladimir pour être un crédible mafieux russe. Bref,  je joueur pissait du sang du nez, de la bouche et des oreilles. Lors du 2e entracte du match, Eugene Muzafarov a eu une altercation avec un de ses coéquipiers dans le vestiaire. L’autre joueur devait être le chouchou du proprio puisque Monsieur Vinogradov et son équipe de «sécurité» ont décidé de s’interposer entre les deux joueurs. Ils ont réglé le dossier à la bonne franquette mafioso russe. C’est à dire battre Eugene Muzafarov jusqu’à tant qu’il soit incapable de marcher.

Le «boss» l’a toutefois envoyé dans la mêlée pour la 3e période. Sans grande surprise, le joueur s’est effondré sur la glace. L’entraineur de Muzafarov a tenté de faire interrompre le match, mais l’arbitre a plutôt pris la judicieuse décision de poursuivre le match et de décerner une pénalité de deux minutes pour avoir retardé le match. Pauvre gars, ce n’était pas vraiment pas sa journée. Eugene Muzafarov est donc resté couché au sol, à côté du banc de son équipe, dans une marre de sang pendant toute la 3e période sans recevoir d’aide médicale puisque l’équipe n’a pas de médecin. Voir la photo ci-dessus. Tout indique que l’hôpital le plus proche de l’aréna était très très très loin puisqu’une ambulance est seulement venue au secours de Muzafarov une heure après le match.

L’entraineur du HC Tambov a démissionné après le match. Le propriétaire Vladimir Vinogradov a déclaré que Muzafarov souffrait de problème au coeur pour expliquer son état. La police va ouvrir une enquête. Ce qui veut dire qu’elle va passer chercher une enveloppe brune dans le bureau du propriétaire de l’équipe.

P.-S. Imaginez Geoff Molson qui cr*sser une volée à Scott Gomez à coup de stylo comme dans le film Casino entre deux périodes au Centre Bell.

*Source: sports.ru