Nous sommes maintenant en novembre et la LNH n’est toujours pas de retour. Donc, pour se réconforter, on regarde déjà vers le repêchage 2013 de la LNH. Cet encan est considéré comme un des meilleurs des dernières années. Il sera certainement excellent pour la LHJMQ qui compte sur plusieurs bons espoirs. Nous allons garder le meilleur pour la fin alors que nous présenterons les espoirs hors-Québec de septembre à décembre et ceux de la LHJMQ de janvier à mai. Vous pouvez trouver tous les profils ici.

Aujourd’hui, nous sommes rendus au 2e meilleur espoir européen derrière Aleksander Barkov: le suédois Elias Lindholm.

Nom: Elias Lindholm
Nationalité: Suédois
Position: Centre
Taille: 6 pieds
Poids: 185 livres
Équipe: Brynas dans la Elitserien (D1 suédoise)

Lindholm devrait sortir dans le top 10 lors du prochain repêchage qui se tiendra au New Jersey. Certains le placent même dans le top 5 au moment où vous lisez ces lignes.

On dit de lui qu’il est le joueur le plus complet du repêchage. Il excelle en zone offensive tout comme en zone défensive. Cet habilité dans la zone défensive l’aidera certainement lors de son évolution, car il peut jouer sur les 3es et 4es trios en apprenant le métier.

Par contre, il y a fort à parier qu’il ne jouera pas toute sa carrière sur un trio à rôle défensif. Il possède des aptitudes offensives indéniables et devrait être un centre de 1er ou 2e trio pendant la majorité de sa carrière dans le circuit Bettman.

Lindholm est reconnu comme un fabriquant de jeu avant tout. Il voit bien la glace et n’a pas de problème à localiser ses coéquipiers. En zone offensive, il tentera toujours de créer un jeu pour un de ses ailiers avant de lancer au filet. Il le fait tellement que cela agace certains recruteurs qui aimeraient le voir s’élancer plus souvent.

Cela dit, il prend quand même très souvent la bonne décision sur la glace et cause peu de revirements. Également, même si c’est un joueur de finesse avant tout, il est capable de subir des contacts physiques lorsqu’il doit le faire.

Il compte sur un bon coup de patin et son maniement de rondelle, bien qu’imparfait, est très bon. Il est difficile de trouver des défauts précis à ce jeune joueur étant donné son jeu complet.

On dit de lui qu’il est le meilleur attaquant suédois depuis le repêchage de Nicklas Backstrom en 2006. C’est le genre de compliment qui démontre la qualité de cet espoir.