Peter Holland risque d’être un nom populaire à Montréal au cours des prochains jours

Rumeurs

Malgré le fait que Bob McKenzie ait dit qu’il ne s’attend pas à voir une tonne d’échanges de la part du Canadien, il n’y a pas de doutes que les blessures de David Desharnais et d’Alex Galchenyuk vont créer plusieurs rumeurs d’échange. Le Tricolore n’a plus vraiment d’options au centre et après chaque défaite, les partisans vont se mettre à rêver aux acquisitions possibles, ce qui va inévitablement créer des rumeurs. Un nom qui ne sera pas nécessairement dans ces rêves, mais qui risque de se retrouver dans les rumeurs liées au Tricolore est celui de Peter Holland.

Holland est un candidat logique. Il a 25 ans, il est disponible et il ne joue pas dans l’organisation des Leafs. Il n’est même plus avec l’équipe parce qu’il attend un changement. Le coût d’acquisition est minime et son contrat n’est pas faramineux (impact de 1,3 M$). En plus, il sera agent libre avec restriction à la fin de la saison, ce qui donne tout le pouvoir à l’équipe qui détient ses droits.

Il y a toutefois une autre raison pour laquelle Peter Holland risque de ressortir souvent dans les rumeurs d’échange. Il est basé à Toronto et c’est de là que provienne la majorité des rumeurs nationales. C’est ainsi parce que c’est le plus gros marché médiatique et qu’à peu près tous les informateurs crédibles y sont basés.

Ces derniers ne se sont pas encore prononcés sur sa situation, mais le nom de Holland a circulé mercredi soir. Ray Ferraro l’a mentionné lors d’une intervention dans une station de radio de TSN alors que Steve Dangle a tweeté à ce propos dès qu’il a vu la nouvelle. Sportsnet l’a aussi mis dans le groupe de cibles possibles pour le Canadien. Scott Cullen de TSN est un autre qui en a parlé.

En fait, Peter Holland à Montréal est la rumeur spéculative parfaite parce qu’elle contient les 2 plus gros marchés de la ligue et qu’elle répond aux besoins des 2 formations. En plus, elle implique probablement les deux organisations les plus discrètes de la LNH, donc il ne devrait pas y avoir de leak dans les médias pour confirmer ou surtout, nier cette rumeur.

Certains diront que cette transaction ne pourra jamais se réaliser puisque le Tricolore et les Leafs sont des rivaux. C’est vrai que Marc Bergevin n’a jamais transigé avec Toronto depuis son arrivée en poste, mais ce n’est pas nécessairement par principe. On se rappelle que Josh Gorges aurait atterri là sans sa clause de non-échange, donc ce n’est pas une transaction impossible.

Bref, rien ne confirme le fait que Peter Holland s’en viendra à Montréal, mais tu peux être certain que tu vas entendre son nom lié au Canadien dans les prochaines semaines.