Bon, bon, bon. Ça d’lair que Danny Kristo est aussi tannant que Youppi! Pour une 2e fois de sa carrière avec les Fighting Sioux de l’Universtié du North Dakota, l’espoir du Canadien se fait suspendre par l’équipe. Cette fois, il reçoit des sanctions tout comme le capitaine de l’équipe Andrew MacWilliam et les assistants Carter Rowney et Corban Knight. Kristo porte aussi un «A» avec l’équipe.

La raison de cette suspension d’un match? Un trop gros party d’équipe samedi dernier. Com’on. C’est le début de la saison et de la session universitaire; c’est le temps de faire des gros partys avec des games de beer-pong,  strip-poker, de frencher des pouliches et de dessiner des pen15 dans face des gars pass-out. Être Marc Bergevin, j’aimerais beaucoup mieux voir mes prospects faire des conneries dans les mineurs que rendu à Montréal avec le gros club. En tout cas.

D’un autre côté, il faut comprendre la décision du coach de suspendre ses joueurs. Avec les nombreux scandales d’agressions sexuelles chez les jeunes joueurs de hockey dans les universités américaines, les organisations doivent être prudentes et serrer la vis.