Une proie facile des Maple Leafs de Toronto. Joffrey Lupul (à droite) au Playboy Mansion. Il voulait se faire tirer par des lapines.

Heureusement pour vous Mesdemoiselles, le hockey est de retour! L’hiver et le printemps sera fertile en joueurs de hockey à Montréal.

Je vous donne ici quelques conseils pour repérer les joueurs qui s’amusent dans les supper-club, restaurants et bars de Montréal.

Les joueurs sont comme des loups, ils se déplacent en meute. Première chose à faire, c’est de repérer un groupe de gars…qui ont faim!

Les gars sont toujours bien habillés, ils voyagent légers alors ils seront souvent vêtus de pantalons propres, chemise. Bref, ils ont de la classe et ils sont en shape (à quelques exceptions près)!

La majorité du temps, ils seront assis à une table et évidemment, vous y trouverez tout ce qu’il faut en approvisionnement d’alcool, pas le temps de niaiser, on sort les bouteilles!

Ils ont une attitude très laidback…y’en a pas de problèmes…

On sait tous qu’ils n’ont pas besoin de faire grand chose pour attirer les puck-sluts, alors évidemment vous trouverez, à proximité des prédateurs…euh..des joueurs, des groupies et même j’irais jusqu’à dire des visages familiers(sans nommer de nom), qui feront tout pour avoir leur attention.

Vous ne verrez jamais un joueur commencer à danser sur la banquette parce que  »c’est sa toune » à moins qu’il se nomme Paul Bissonnette et que ce soit le Grandprix de Montréal..mais ça, c’est une autre histoire!

Parmi eux, il y en aura au moins un avec un sourire pas de dents, un avec les cheveux longs (c’est très trendy présentement), ou encore un autre avec une moustache de mauvais goût.

Il y aura parmi cette meute, ceux qui seront vraiment à la chasse et qui feront des entrevues à pas mal tout ce qui bouge pour savoir qui sera la candidate idéale à ramener à la chambre en fin de soirée. La plupart du temps ils seront juste assez saouls pour se ramener des dégueuses qui n’ont pas tout le temps l’air très propres, mais qui feront l’affaire le temps d’une partie de jambes en l’air!

De toute façon, on s’entend que la majorité d’entre eux ont des blondes et ne cherchent pas l’amour dans des villes étrangères. Les filles, ne misez surtout pas un mariage sur votre one night stand! Les filles, bonne chance et bonne chasse!

Vous pouvez également visiter mon compte Instagram (@ilsatrepanier) ou Twitter (@ilsatrepanier). Vous y trouverez des photos alléchantes de joueurs en chest ou en suits. Je vous invite à liker si vous trouvez hot ou commenter if not!

Pour celles qui ont envie de partager leurs histoires avec les autres, vous pouvez m’écrire sur mon adresse e-mail. Je sais comment rester discrète. En fait, je vous encourage à me partager vos histoires. Je vais faire des courriers du coeur anonyme à l’occasion.

ilsa.trepanier@25stanley.com

Une amoureuse des joueurs et du hockey,

Ilsa Trépanier
XOXO